Onderon

Ondéron était une planète souvent affiliée au Côté Obscur de la Force, notamment depuis le règne de Freedon Nadd. La seule ville de la planète est une cité fortifiée nommé Iziz Afficher le sommaire

Onderon était l'une des trois planètes du système de Japrael. Elle possédait un climat tempéré, des paysages variant entre plaines, jungles et falaises, et quatre lunes, dont la particularité était de posséder des orbites instables. La principale de ces lunes, Dxun, envahie de jungle et habitée de féroces animaux, joua un rôle important dans la vie des habitants d'Onderon depuis le commencement : à une certaine période de l'année, son orbite frôlait de si près Onderon que les deux atmosphères en arrivaient à fusionner, ouvrant ainsi le passage aux prédateurs ailés de Dxun qui se précipitaient vers la planète, réservoir d'animaux en tout genre, et dont la population, constituée d'humains pour la plupart, formait un garde manger appétissant pour ces féroces créatures.

L'édification de la cité fortifiée d'Iziz

Ces attaques répétées et impossibles à empêcher forcèrent les habitants de la planète, peu avancés d'un point de vue technologique, à s'organiser et à construire l'unique cité d'Onderon, capitale planétaire fortifiée et invaincue. Étendue sur plus de six cents kilomètres carrés, Iziz, telle qu'elle fut nommée, fut érigée de manière à pouvoir parer efficacement les attaques des prédateurs. Ses remparts connus sous le nom du "Mur" étaient extrêmement résistants et étaient constamment surveillés par les meilleurs soldats que pouvaient compter la ville. Servir sur le Mur était pour les soldats un véritable honneur et une marque de reconnaissance de leurs talents. Mais l'édification de cette forteresse avait aussi divisé la population. Dirigée par un régime despotique répondant au Coté Obscur de la Force, les opposants et les inopportuns furent jetés en dehors de la capitale, en pâture aux créatures sauvages. Beaucoup d'entre eux moururent mais certains parvinrent par on ne sait quel moyen à domestiquer les créatures provenant de Dxun. Ce fut la naissance des Chevaucheurs de Bêtes, et ceux-ci allaient être les protagonistes de la Grande Guerre d'Onderon connue sous le nom de Guerre des Bêtes.

La dynastie Sith

Pendant le règne du despote Freedon Nadd, vers -4400, les Chevaucheurs de Bêtes constituèrent une armée qui s'opposa à la cité. Sa mort ne calma pas le conflit. Son esprit continua à former ses descendants, la famille régnante d'Onderon, à l'art Sith ce qui mit en place une véritable dynastie du Coté Obscur. Pendant plusieurs siècles, le combat fit rage, jusqu'au jour où, comprenant que les Chevaucheurs gagnaient peu à peu la guerre, la reine Amanoa demanda de l'aide aux Jedi. Ceux-ci envoyèrent plusieurs des leurs pour tenter de régler le conflit : Ulic Qel-Droma, Tott Doneeta et Cay Qel-Droma. Mais ils comprirent bien vite qu'elle était elle aussi convertie au Côté Obscur de la Force. Ce fut finalement aux cotés des chevaucheurs, aidés de leurs maîtres, que ces trois jeunes Jedi combattirent, jusqu'à la mort d'Amanoa. Cette guerre eut un dénouement heureux, puisque Galia, la fille d'Amanoa, s'unit au leader des chevaucheurs, Oron Kira, ce qui apaisa en grande partie les tensions entre les deux peuples et ouvrit les portes de la forteresse d'Iziz à tous les habitants.

Cependant, la planète fut encore le siège d'attaques de partisans Naddistes, attirés par son esprit toujours actif. La dépouille de la reine ainsi que celle de Freedon Nadd furent finalement envoyées sur Dxun par le Jedi Arca Jeth, pour éviter toute nouvelle tentative d'influence du Côté Obscur, et Onderon retrouva un calme relatif. Mais ce transfert ne fut pas sans danger, et l'ancien despote d'Onderon réussit à détruire Arca. A la suite de toutes ces perturbations, les Jedi installèrent une base avancée à partir de laquelle ils purent surveiller l'évolution politique de la planète. Mais les habitants ne gagnèrent pas pour autant une paix durable, puisque l'histoire d'Onderon fut également traversée par les Guerres Mandaloriennes.

Les guerres Mandaloriennes et la Guerre Civile des Jedi

Onderon et sa principale lune Dxun furent presque les premiers mondes annexés par les Mandaloriens. Leurs troupes furent repoussées par celles conjuguées de la République, menées par le capitaine Vanicus et des Chevaucheurs, menés par Oron Kira. Le danger Mandalorien fut presque éradiqué, les derniers survivants forcés de quitter Onderon, et de se cacher, pour certains sur Dxun, où beaucoup périrent sous les dents des bêtes féroces. L'aide de la République permit ensuite aux habitants de reconstruire beaucoup de ce qui avait été détruit.

Mais un autre péril menaçait : la Guerre Civile des Jedi. En effet, tous les habitants de la planète ne furent pas heureux d'être annexés par la République, et deux clans se formèrent : ceux qui, comme la jeune reine Talia, décidèrent d'accepter, et les autres, menés par le général Valku, son cousin, profitant de ce désaccord pour réclamer le trône. Valku, aidé par l'Ordre Sith, et en particulier par Darth Nihilus, organisa le siège du palais de la reine. Heureusement les partisans de Talia, avec l'aide de l'Exilée Jedi, réussirent à repousser et écraser cette émeute, permettant ainsi à la planète de retrouver son calme et sa place au sein de la République.

Bien plus récemment, c'est aussi sur Onderon que mourut Palpatine, après être revenu dans le corps d'un clone, tué par Han Solo, au moment où celui-ci tentait de prendre possession de son fils. L'essence de Palpatine disparut pour toujours, piégée dans le corps du Jedi Empatojayos Brand, lorsque ce dernier mourut.

Articles en rapport

Dxun
Dxun
Planètes
Onderon
Onderon
Planètes
Amanoa
Amanoa
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Civil
Civil
Organisations