Belindi Kalenda

Orpheline native de Coruscant, Belindi Kalenda était Lieutenante des Renseignements de la Nouvelle République lors de l'Insurrection Corellienne. Elle succéda à Dif Scaur en tant que Directrice des Renseignements lors de la Guerre contre les Yuuzhan Vong. Afficher le sommaire

Note : cette fiche est actuellement en cours de refonte. Veuillez nous excuser pour la gêne que cela pourrait occasionner.

Humaine née sur Coruscant en l'an 7 avant la Bataille de Yavin, dans une famille originaire de la Bordure Extérieure, Belindi Kalenda fut élevée par son frère Tindel à la mort de ses parents. Lorsque celui-ci périt dans un tragique accident de la circulation, les services sociaux impériaux s'occupèrent d'elle et la placèrent dans un orphelinat militaire.

Elle fit forte impression sur les directeurs de l'orphelinat, lesquels l'entraînèrent à devenir une nouvelle combattante au service de l'Empire Galactique. Tout changea lorsqu'elle entendit parler de l'Alliance Rebelle, de la victoire de celle-ci lors de la Bataille d'Endor, puis de la Nouvelle République, qui entreprit la Libération de Coruscant. Forte de ses convictions, elle passa du côté néo-républicain, fut la première femme à sortir gradée de l'Académie Militaire de la Nouvelle République et intégra ses Services de Renseignements. Ce fut le début d'une ascension fulgurante.

Première Insurrection Corellienne, première grande mission

Soutien à la famille Solo

Alors qu'elle n'avait que vingt-cinq ans et le grade de Lieutenant des Renseignements de la Nouvelle République, Belindi Kalenda, à la veille de l'éclatement de la Première Insurrection Corellienne, savait que quelque chose ne fonctionnait pas bien au sein de l'organisation pour laquelle elle travaillait, et ce depuis que plusieurs de ses collègues, partis espionner sur Corellia, n'en étaient jamais revenus. Elle soupçonnait, comme bon nombre de ses amis, une ou plusieurs taupes au sein des Renseignements, sans parvenir à cerner toutefois qui cela pouvait être. Lorsqu'elle apprit que l'ex-Général de l'Alliance et ancien contrebandier, par ailleurs mari de la Présidente Leia Organa Solo, Han Solo en personne, et son acolyte le Wookiee Chewbacca, devaient se rendre sur Corellia pour des vacances avant le commencement du Sommet Commercial de Corellia, Kalenda décida de leur payer une visite sur le Faucon Millenium.

Solo, bien que méfiant au départ, décida de laisser parler la jeune femme. Celle-ci lui apprit le danger qui pouvait guetter, lui et sa famille, sur sa planète natale et lui recommanda d'agir pour attirer l'attention. Par ce biais, Solo pourrait faciliter sa mission, à savoir déterminer qui ou quoi s'en prenait aux Services et les avait infiltrés. Le Corellien, comprenant que la jeune femme ne souhaitait que la sécurité de sa famille et qu'elle agissait sans en avoir averti ses supérieurs, accepta de bon cœur de collaborer avec elle. Satisfaite, Belindi lui souhaita bonne chance et retourna au quartier général des Renseignements pour préparer sa mission.

Conformément au plan établi par ses supérieurs et les techniciens qui avaient préparé son vaisseau, Belindi devait simuler une avarie, puis un crash coordonné. Mais tout ne se passa pas comme prévu car, elle s'en doutait, la ou les taupes au sein des Renseignements avaient eu tôt fait d'avertir leurs sbires de l'arrivée imminente d'une nouvelle espionne en orbite. Son vaisseau fut attaqué par une navette inconnue, laquelle transforma presque son vaisseau en épave. La jeune femme fut forcée de poser son vaisseau dans l'un des océans de Corellia, à plusieurs kilomètres de la capitale, Coronet, mais près du rivage fort heureusement. Elle parvint à nager et à rejoindre la côte. Grâce à son kit de survie, elle gagna l'une des collines à l'est de l'astroport de la capitale et attendit que le Faucon Millenium se pose. Malgré une attente difficile, d'autant qu'elle était traquée par ses ennemis - la Ligue Humaine -, elle observa l'arrivée du vaisseau de la famille Solo. Avec ses macrojumelles, elle vit que Han Solo mimait les déboires que son vaisseau avait dû affronter en orbite lors de leur arrivée.

Peu après, Belindi Kalenda quitta son poste d'observation pour continuer à surveiller la famille Solo. Elle investit une villa vide, située en face de celle où ses objectifs devaient vivre le temps de leurs vacances. Pendant plusieurs jours, macrojumelles à la main, elle observa les allées et venues des Forces de Défense Corelliennes lesquelles, elle en était convaincue, n'avaient rien d'ennemis car plutôt professionnels. Cela renforça son idée qu'une attaque pourrait intervenir plus tard, probablement au cours du Sommet en lui-même. De l'autre côté, dans la villa des Solo - mais elle l'ignorait -, Han fut averti par Q9-X2, le droïde du précepteur de ses enfants, Ebrihim, qu'une jeune femme les observait. Remerciant le droïde, le Corellien ne tarda pas à contacter la jeune femme par un code visuel de Mon Calamari qu'il lui rendrait visite à minuit le jour même.

Solo arriva à l'heure convenue et lui donna de la nourriture et des objets qui pourraient lui être utiles, notamment un Comlink, un blaster de poche et par dessus tout, de l'argent. Il lui conseilla de changer de vêtements - il lui en avait apporté - et de prendre du repos dans un hôtel de Coronet jusqu'à ce qu'il la contacte. Kalenda, émue par tant de gentillesse, accepta et quitta la villa.

Un soir, alors que les émeutes éclataient partout dans Coronet et sur la planète, Belindi reçut un appel de Han, lequel l'informa que la résidence du Gouverneur-Général avait été attaquée par la Ligue Humaine. Le soir même, trois heures après le coucher du soleil précisément, la jeune femme retrouva le Corellien, elle le conduisit jusqu'à la colline qui dominait le spatioport militaire de la capitale. Solo lui expliqua la marche à suivre : il ferait diversion et elle en profiterait pour voler un vaisseau à la Ligue. Elle devrait remettre une puce avec de précieuses informations à l'attention de Mon Mothma, de l'Amiral Ackbar ou de Luke Skywalker.

Profitant de la confusion semée par Han Solo dans le spatioport - explosions de divers vaisseaux notamment -, Kalenda parvint à monter à bord d'un X-TIE Affreux et à quitter le système en hyperespace peu de temps avant que celui-ci ne soit totalement fermé par un champ d'interdiction gigantesque.

Agent de liaison avec Bakura

Lorsqu'elle sortit de l'hyperespace en orbite de Coruscant, la jeune femme enclencha un code secret qui devait avertir les Renseignements de sa venue. Elle fut cueillie par six Y-Wing et un Croiseur Mon Calamari MC80a, le Naritus, puis enfermée dans une cellule en attendant de pouvoir contacter l'une des personnes que Han Solo lui avait demandée de contacter. Ce fut Luke Skywalker qui se présenta à la porte de sa prison et la Lieutenante lui raconta toute l'histoire, jusqu'à l'attaque de la résidence de Micamberlecto. Le Maître Jedi la pria de le suivre dans sa mission diplomatique auprès de Bakura. Lorsque la Nouvelle République obtint l'aide dont elle avait besoin, Kalenda fut nommée officier des renseignements à bord du vaisseau-amiral de la flottille commandée par Gaeriel Captison et Hortel Ossilege, l'Intrus. A bord du vaisseau, elle put voir, ainsi que toute l'assistance, l'explosion du Gardien au cours de la Bataille de Selonia. Elle comprit, comme Ossilege, que mettre la main sur les répulseurs stellaires du système corellien devait être un objectif primordial dans la réussite du plan néo-républicain.

Pour ce faire, il s'agissait de comprendre également quel rôle la Station Centerpoint jouait dans le brouillage des communications et le champ d'interdiction. Avec Luke, Lando, Gaeriel et les deux droïdes, ils rendirent visite à Jenica Sonsen, chef des opérations et restée seule à bord, pour faire un état des lieux et en prendre possession. Si Sonsen céda bien volontiers, elle se montra tout à fait stupéfaite d'apprendre que la station était au barycentre des deux phénomènes qui avaient contribué au succès indéniable des groupes indépendantistes. La longue expérience de Kalenda lui prouva que Jenica ne feignait pas la surprise ; cette dernière ne tardant pas à ajouter qu'elle n'était en rien stupéfaite des phénomènes car personne ne comprenait le fonctionnement de Centerpoint. Après de nombreuses explications sur les évènements liés aux surchauffes du Brilleur - le soleil artificiel de la station -, Belindi se rallia à l'idée de Calrissian selon laquelle Centerpoint ne pouvait être que le Starbuster responsable de la destruction de Thanta Zilbra, et probablement de Bovo Yagen s'ils ne l'arrêtaient pas.

Lorsque les enfants Solo, et en particulier Anakin Solo, Marcha de Mastigophorous, Ebrihim, Chewbacca et Q9-X2 furent sauvés après leur Découverte sur Drall, Belindi, grâce à leurs informations, en déduisit que la clé de la victoire résidait dans l'utilisation du répulseur de Drall, aux mains des Bakurans depuis l'arrestation de Thrackan Sal-Solo et des sbires de la Ligue Humaine. Ossilege soutint qu'aucun technicien qualifié ne pourrait le remettre en état de fonctionnement dans le délai nécessaire à la victoire, alors que Marcha lui opposa une solution simple : laisser Anakin s'en charger. Bien qu'elle pensa qu'il eût été irresponsable de laisser un si jeune garçon s'en occuper, Belindi se rallia à l'idée émise par la Drall. Ossilege, qui perdit la face dans cet affrontement mineur, décocha cette phrase à l'égard de la Lieutenante :

Vous ferez une très belle carrière d'officier des renseignements... si vous ne finissez pas arrêtée pour insubordination !

Victoire finale : un rôle déterminant

Alors que la Première Bataille de Centerpoint était sur le point de commencer, Belindi rassembla tous les détails fournis par Tendra Risant - alias source "T" - pour mettre au point, avec Ossilege, un plan de bataille. Celui-ci, dans un premier temps, devait consister à faire de l'Intrus le fer de lance de l'offensive et d'utiliser tous les chasseurs à disposition pour pénétrer au cœur de la formation ennemie et détruire le plus grand nombre de vaisseaux. Cette partie du plan serait facilement réalisable étant donné la faiblesse des coques, des boucliers et des armements des vaisseaux rassemblés par la Triade Sacorrienne. Ensuite, la flotte devrait attendre l'intervention de l'Amiral Ackbar qui devait surgir, théoriquement, "au-dessus" de leurs ennemis et les anéantir. Mais tous les beaux plans doivent affronter des aléas, et les Bakurans et elle ne tardèrent pas à savoir lesquels.

Alors que tout se déroulait à merveille et que de nombreux vaisseaux étaient anéantis par les tirs conjugués des destroyers, des chasseurs, du Lady Luck et du Faucon Millenium, l'Intrus fut pris à partie par quatre frégates, en fait entièrement automatisées. Elles activèrent leurs moteurs pour s'approcher plus vite du vaisseau-amiral et exploser à la rencontre avec la coque. Les quatre déflagrations anéantirent presque le pont. Ossilege, sévèrement blessé, ainsi que Gaeriel, dont le constat vital ne laissait présager que la mort, ordonnèrent à Kalenda - qui ne fut pas blessée ! - de quitter le vaisseau. Ce qu'elle fit avec le reste de l'équipage encore vivant.

Allez-y. Vous êtes un excellent officier, Lieutenante Kalenda. Ne gâchez pas tout dans un acte aussi stupide. Partez.
_Hortel Ossilege à Belindi Kalenda

Peu après, les deux Bakurans activèrent l'autodestruction du vaisseau, qui détruisit la plus grande partie de la flotte ennemie restante. Ayant contribué à la victoire sur la Triade, le Directeur des Renseignements Airen Cracken en personne la nomma Lieutenant-Colonel et Belindi Kalenda fut mutée au sein d'une des plus prestigieuses unités des Renseignements : la branche des Menaces Spéciales, sous le commandement du Colonel Breslin Drake.

La Guerre contre les Yuuzhan Vong : une nouvelle directrice

La disgrâce

Kalenda servit encore de nombreuses années au sein des Renseignements, progressant petit à petit dans la hiérarchie. Lorsque l'Invasion Yuuzhan Vong débuta, elle occupait le poste de Directrice Adjointe des Opérations et possédait le grade de Colonel. Cependant, la brillante carrière de Kalenda fut mise à mal lors de l'affaire de la défection d'Elan.

Lorsqu'Elan et sa servante Fosh, Vergere, demandèrent l'asile politique à la Nouvelle République après leur capture en orbite d'Exodo II, celles-ci furent placées sous protection à Wayland. Espérant tirer un maximum d'information des deux transfuges, Kalenda y fut dépêchée par Dif Scaur en compagnie du docteur Yintal et de la xénobiologiste Joi Eicroth pour un interrogatoire. Cependant, la séance ne se déroula pas exactement comme prévu : soucieux de donner du crédit à son agent sur le terrain, Nom Anor déclencha une attaque sur la petite ville de New Nystao, où était détenue la prêtresse de Yun-Harla, et un assassin Yuuzhan Vong, dissimulé sous un Grimage Ooglith, fit irruption dans la pièce où se déroulait l'interrogatoire. Kalenda fut rapidement mise hors de combat et ne dût au final son salut qu'à l'intervention du Major Showolter, qui parvint à abattre leur agresseur.

Après un court séjour dans une cuve de Bacta, le Colonel exposa la situation aux six membres du Conseil de Sécurité et des Renseignements, une réunion à laquelle assistait également Luke Skywalker et son neveu, Anakin Solo. Elan proposait de fournir à la Nouvelle République des informations sur les prochaines attaques Yuuzhan Vong, en échange d'une rencontre avec les membres du Nouvel Ordre Jedi. Soupçonnant un piège de l'ennemi, Kalenda espérait tout de même obtenir un maximum de renseignements de la transfuge. Elle décida donc, d'un commun accord avec son directeur, d'accéder à la requête de la prêtresse si sa prédiction selon laquelle Ord Mantell serait attaquée sous peu s'avérait vraie.

Or, la Bataille d'Ord Mantell eut bel et bien lieu. Showolter fut donc chargé d'organiser le transfert d'Elan et Vergere vers Coruscant. Le voyage devait se faire dans le plus grand secret à bord du Reine de l'Empire. Cependant, des agents de la Brigade de la Paix dépêchés par Reck Desh étaient présents à bord. Le major parvint à s'en débarrasser mais grièvement blessé, n'eut d'autre choix que de les confier à Han Solo et à son partenaire du moment, Droma. D'autres membres de la Brigade de la Paix ainsi qu'une flottille Yuuzhan Vong prirent d'assaut le Reine en orbite de Bilbringi. Elan perdit finalement la vie à bord du Faucon Millenium, tuée par ses propres Bo'tous alors qu'elle essayait d'empêcher le Corellien de la ramener parmi les siens. Vergere, quant à elle, disparut dans la nature à bord d'une capsule de sauvetage.

Le bilan de l'opération était donc plus que mauvais pour Kalenda : aucune information obtenue des transfuges, une prisonnière en fuite, plusieurs agents blessés ou tués... De plus, ce fiasco démontrait l'existence de fuites au sein du service des Renseignements. Kalenda, ignorant totalement que la sénatrice de Kuat, Viqi Shesh, en était responsable, fut ainsi soupçonnée d'avoir divulgué des informations sensibles de manière involontaire. Sa réputation venait d'en prendre un sacré coup.

Sa crédibilité en tant qu'agent fut mise de nouveau à mal peu de temps après. Contactée par Talon Karrde qui menait une enquête sur les soudains changements du trafic d'épice mené par les Hutts, elle le suivit dans une mission d'observation en orbite de Tynna. Dissimulée à bord d'un KDY LightStealth-18 de reconnaissance aux côtés du contrebandier et de Showolter, elle observa impuissante la chute de la planète suite à une offensive Yuuzhan Vong menée par Malik Carr. Son rapport sur la bataille de Tynna convainquit le Conseil que Corellia et Bothawui étaient les prochaines cibles de l'invasion et les dirigeants prirent les dispositions nécessaires pour la défense de ces deux mondes. Malheureusement, ce fut finalement Fondor qui fut frappée...

La suite de la biographie viendra avec les fiches sur la Guerre contre les Yuuzhan Vong.

Articles en rapport

Elan
Elan
Personnages
Han Solo
Han Solo
Personnages
Corellia
Corellia
Planètes