Bovo Yagen

Bovo Yagen était une colonie fondée par un ex-Capitaine Impérial du même nom mais également peuplée de natifs nommés a posteriori Bovorians. La planète fut prise pour cible par la Station Centerpoint lors de la Première Insurrection Corellienne.

Les habitants de Bovo Yagen ont fait une cérémonie au cours de laquelle la Nouvelle République a été reconnue "sauveuse de Bovo Yagen". Malgré mon aversion certaine pour les cérémonies publiques, j'ai trouvé ce peuple tout à fait charmant et Bovo Yagen était une agréable communauté.
__Airen Cracken

Planète du Secteur Corellien et système du même nom, Bovo Yagen était située près de la Route Commerciale de Corellia mais ne fut colonisée que très tardivement. En effet, un ancien Capitaine de la Marine Impériale nommé Bovo Yagen, qui avait quitté le service actif pour des raisons non encore élucidées, décida d'y fonder une colonie avec, au départ, sa seule femme et ses fils. Recouverte à plus de 90% de sa surface par une jungle dense et hostile, la planète n'offrait que peu d'opportunités alléchantes de colonisation. Pourtant, une population autochtone y vivait déjà : les "Bovorians" - renommés comme cela par le chef de famille en personne -, lesquels accueillirent la famille Yagen avec bienveillance, habitués qu'ils étaient aux multiples visites d'explorateurs galactiques. Le rêve de Yagen était de faire de cette planète un refuge pour toutes les personnes souhaitant échapper à l'Empire Galactique. Les Bovorians acceptèrent de partager leurs terres et prodiguèrent moults conseils aux colons, dont les rangs grossirent peu à peu: ils furent un peu plus de 1,5 million pour 5 millions de natifs au moment de la Guerre Civile Galactique.

Alors que la colonie prospérait et faisait des affaires avec les natifs, le leader des colons s'éteignit. Peu après, l'Alliance Rebelle remporta une victoire décisive sur l'Empire lors de la Bataille d'Endor et les Bovorians - cette fois-ci, l'ensemble des habitants de la planète - firent savoir leur souhait à la Nouvelle République d'adhérer aux nouveaux idéaux démocratiques proclamés par Mon Mothma et les Héros de Yavin. Le Directeur des Renseignements de la Nouvelle République, Airen Cracken, accompagné d'autres diplomates, fut à la tête de la délégation qui reçut favorablement la demande de Bovo Yagen de devenir membre néo-républicain. De ce fait, d'autres colons vinrent s'installer et la planète voisine de Trellar Yagen fut également colonisée, au point de parvenir à 12 millions d'habitants dans la totalité du système.

Mais en 18 après la Bataille de Yavin, lorsque le Secteur Corellien tout entier se souleva, Bovo Yagen acheva de rêver à une vie prospère. En effet, après l'anéantissement de la planète Thanta Zilbra, les autorités néo-républicaines découvrirent que la planète était la prochaine cible du complot de la Ligue Humaine de Thrackan Sal-Solo et de la Triade Sacorrienne, qui utilisaient la Station Centerpoint à des fins terroristes. Le détachement de la Flotte de Défense était mené par Wedge Antilles, commandant du célèbre Escadron Rogue, et du Capitaine Genkal, à la tête du Croiseur Mon Calamari MC80a Naritus et d'un détachement de nombreux autres vaisseaux. L'évacuation décidée, elle fut stoppée par l'intervention survenue in extremis du jeune Anakin Solo, qui arrêta définitivement le fonctionnement de la station au cours de la Première Bataille de Centerpoint et, de ce fait, la mort programmée de millions de vies.

Note du rédacteur : le n°49 d'HoloNet News indique le nom des Bovorians dans une liste d'espèces pouvant être soumises à des maladies liées à la pollution de l'air sur Coruscant et communiquées par l'Office de Santé de Coruscant. Cela indique que la République Galactique connaissait très probablement l'existence de cette planète avant que Bovo Yagen n'y fonde sa colonie, mais que, soit les Bovorians refusèrent toutefois toute représentation au sein de la République, soit la planète tomba dans l'oubli lors de la Guerre des Clones.