Bataille de Selonia

Tandis que les forces d'Hortel Ossilege progressaient vers la planète Selonia, point stratégique du système corellien, les Seloniens de la Supratanière utilisèrent leur répulseur planétaire pour les attaquer. Afficher le sommaire

La destruction du Gardien

Un briefing et des doutes

Les vaisseaux, sortis de l'hyperespace, avaient rencontré des problèmes, mais les plus sérieux étaient ceux du Gardien. Si l'équipage était parvenu à rétablir les systèmes de survie, son unité de propulsion restait hors service. Hortel Ossilege ordonna à ce que tous les chasseurs présents sur le vaisseau soit répartis sur les autres que comprenait la flottille en provenance de Bakura. Au cours du briefing, Belindi Kalenda annonça également que des chasseurs décollaient de Talus et Tralus, ainsi que de Corellia et Selonia. Alors que les insurrections étaient supposées revendiquer une indépendance pour chaque planète, elle émit l'hypothèse que, non seulement ces insurrections étaient l'œuvre d'une puissance hors du système, mais qu'en plus ces vaisseaux attendaient, tôt ou tard, du renfort. Kalenda ajouta que les vaisseaux ennemis arriveraient avec un décalage, ce qui permettrait à la flottille bakurane de se préparer à plusieurs assauts. Gaeriel Captison ajouta que, sans nul doute, ce plan de défense avait été établi avant le brouillage des communications.

Kalenda reprit son briefing en annonçant que la source du brouillage et du champ d'interdiction n'était autre que la Station Centerpoint. Elle précisa que la station était immense et sa masse comparable à celle de l'Etoile Noire I. Ossilege remarqua que leurs ennemis n'avaient fait aucun effort pour défendre Centerpoint, d'autant que les chasseurs en provenance des Mondes Doubles se dirigeaient également vers les coordonnées d'interception. Il demanda à Kalenda ce qu'elle pensait du fait que les Cinq Mondes n'envoient que des chasseurs ; elle répondit que quelque chose leur échappait et qu'elle se demandait pourquoi leurs ennemis pensaient être à même de les arrêter en orbite de Selonia. Sur ce, Ossilege demanda à être mis en contact avec le commandant du Gardien.

La propagande de la Ligue Humaine repose sur sa haine des autres groupes. Je suppose que les insurgés des cinq mondes chantent la même chanson. Dans ces circonstances, une défense commune équivaut à une collusion avec l'ennemi. Si ça se sait, les retombées politiques seront mauvaises pour tous !
_Hortel Ossilege à l'attention de l'assistance

Ossilege a un plan

Après sa conversation avec le vaisseau endommagé, Hortel Ossilege révéla qu'il avait l'intention de le sacrifier et avait donné des ordres pour transférer l'équipage sur les autres vaisseaux. Son hypothèse était que la mauvaise disposition des chasseurs ennemis n'avait qu'un seul but : les distraire le plus possible jusqu'à l'envoi d'hypothétique renfort ou les faire tomber dans un piège. L'appât pour ce piège serait donc le Gardien. Le vaisseau serait placé en tête de formation afin de prévenir tous dangers potentiels et piloté par les soins de l'Amiral, après avoir relevé l'officier bakuran de ses fonctions.

Tandis que Luke Skywalker et Lando Calrissian regagnaient le Lady Luck et le X-Wing du Maître du Nouvel Ordre Jedi, celui-ci sentit une présence dans la Force : celle de sa sœur, Leia Organa Solo, toujours en vie. De son côté, Lando avait complètement oublié Tendra Risant, qu'il avait pourtant rencontrée et semblait prêt à se marier avec. Il lui indiqua qu'il était sur le point de livrer bataille aux forces corelliennes coalisées et lui demanda où elle était. Sur ce, il raccrocha. Dans l'espace, Luke expliqua à Lando qu'il avait pu percevoir la présence de Leia et de Han Solo, son mari, mais également celle de Mara Jade, marchande affiliée à l'Alliance des Contrebandiers, mais également ancienne Main de l'Empereur qui avait tenté d'assassiner le Maître Jedi. Ce dernier affirma qu'il aurait aimé l'avoir à ses côtés pour livrer bataille car le Feu de Jade disposait d'une puissance de feu qui aurait pu contre-carrer les plans des coalisés ennemis.

Combats

Comme Ossilege et Kalenda s'y attendaient, les chasseurs ennemis coordonnaient leurs attaques sur le Gardien. Les trois autres vaisseaux alliés, gênés par le peu de distance qu'il existait entre l'autre vaisseau et eux, firent décoller leurs chasseurs pour abattre les ennemis. Luke et Lando remportèrent facilement victoire sur victoire contre les mini-patrouilleurs corelliens et contribuèrent à les éloigner du vaisseau. Le Jedi entreprit de le suivre à une distance cinq kilomètres puis, analysant la situation, parvint à la conclusion que les chasseurs ennemis essayaient de les attirer en un point précis au-dessus de Selonia. Lando pensa tout de suite à un destroyer avec un bouclier d'invisibilité ou un champ de mines, mais Luke réfuta cette hypothèse.

Il eut sa réponse très rapidement. Tel un point invisible géant, les forces coalisés firent exploser le Gardien, et l'onde de choc envoya le X-Wing et le Lady Luck très loin de leurs positions initiales.

Destruction du Gardien par le répulseur  de Selonia Destruction du Gardien par le répulseur de Selonia

La "source T"

Tendra Risant se transforma en espionne de sa propre planète natale, Sacorria, à la demande des forces de Bakura : celles-ci souhaitaient savoir combien de vaisseaux la Triade avaient envoyé vers le système afin de se préparer au pire. Quant à Ossilege, il ordonna à ce que tous les vaisseaux de la flottille adoptent une attitude défensive passive, en désactivant leur système de défense. Sur le pont de l'Intrus, Ossilege avait annoncé à l'assistance qu'ils mettaient désormais le cap sur Centerpoint afin de prendre à revers les coalisés. Si ces derniers s'imaginaient qu'ils puissent détruire la station, Ossilege allait leur donner un avis tout à fait contraire. Un nouveau message de Tendra arriva à l'issue du briefing et Kalenda pesta contre le manque de chiffres valables en provenance de la source. Lando prit la défense de Tendra et affirma que, sans elle, Ossilege et la Lieutenante des Renseignements de la Nouvelle République en seraient encore à faire des conjectures sur les plans ennemis.

Qu'est-ce que vous imaginiez ? Qu'elle allait vous apprendre l'âge du capitaine ?
_Lando à Belindi

Belindi décida de faire machine arrière et présenta ses excuses à Lando. Elle affirma que si elle avait Tendra devant elle, elle lui dirait combien sa contribution à sauver des millions de vies aurait été essentielle.

Contre la Supratanière

Panique en orbite

Han Solo, à bord du Vaisseau-Cône Selonien en compagnie de Dracmus et Salculd, parvint à raisonner la première qui essayait de tout régenter mais n'y connaissait absolument rien en pilotage. Pendant ce temps, le Feu de Jade de Mara, avec à son bord Leia, les escortait. Tout à coup, une multitude de petits signaux, indiquant des vaisseaux en approche, fit son apparition sur l'écran tactique du vaisseau de Jade. Leia annonça que deux groupes de six chasseurs les prenaient en filature et se préparaient aux manœuvres d'attaques. Leia transmit immédiatement l'information à Han et s'occupa de la défense de leurs deux vaisseaux. Plusieurs chasseurs furent détruits pendant l'affrontement mais, ce qui inquiétait plus la Présidente de la Nouvelle République, c'était l'état du vaisseau dans lequel son mari volait.

Ledit vaisseau, quant à lui, éjectait dans l'espace tous les éléments dispensables qui avaient pu être rassemblés dans le vaisseau. Selon Han, ces petits éléments, avec la force centrifuge que le vaisseau-cône agglomérait, pourraient servir d'armes contre les chasseurs car, propulsés rapidement, ils pourraient aisément perforer leurs boucliers et leurs verrières. Cette petite astuce fit fuir les chasseurs. Ce fut la seule bonne nouvelle... car Salculd n'hésita pas à annoncer que les systèmes de survie allaient bientôt rendre l'âme et que les stabilisateurs ne seraient plus d'aucune utilité. Plutôt que de se laisser avouer vaincu, Han se précipita dans le chambre d'alimentation et mit de l'ordre dans les câbles, redonnant aux stabilisateurs leur rôle primaire. Le Corellien demanda ensuite à la pilote de lui laisser la place, et coordonna ensuite un dangereux atterrissage en allumant tous les moteurs instantanément. Cette action sauva leurs vies : au lieu de s'écraser comme des pierres, le vaisseau avait labouré un immense espace de gadoue sur plusieurs mètres avant de se stabiliser. A leur sortie du cockpit, ils furent tous trois accueillis par une vieille Selonienne qui leur indiqua qu'il s'agissait du territoire de la tanière Chanzac, alliée de la tanière Hunchuzuc de Dracmus.

Invités... et otages

Han Solo, fatigué d'attendre, fit part de ses états d'âme à Dracmus, la femelle Selonienne avec laquelle il s'était évadé des prisons de la Ligue Humaine. Celle-ci lui répondit qu'il devait être patient, sa femme, la Présidente Leia Organa Solo, renchérissant. Mara Jade se rangea du côté du Corellien, estimant que si l'attente était une tradition selonienne, les traditions pouvaient également servir d'excellentes excuses pour les génocides :

Chaque fois que j'ai eu à traiter avec un Selonien qui ne voulait pas faire quelque chose, il m'a expliqué que c'était contraire à ses coutumes, ou qu'il était difficile pour son peuple de prendre une décision. Mon peuple a toujours respecté vos usages et accepté votre culture. A présent, ça suffit ! Il ne s'agit pas d'une négociation commerciale. C'est une question de survie. Il est temps pour vous d'accepter nos traditions avant que nous soyons tous morts... Exprimer ce que nous pensons, dire la vérité, choisir un cap et le tenir, voilà notre façon d'être !
_Mara Jade

Dracmus ne se laissa pas faire alors Jade utilisa la dernière arme à sa portée : menacer qu'elle disparaîtrait dans une heure à bord de son vaisseau personnel si ses chefs ne se montraient pas. Elle proposa à Leia et Han d'y prendre place également. Elle menaça également la Selonienne que toute action violente à l'encontre de son vaisseau, si la Présidente y prenait place, serait considéré comme une agression contre la Nouvelle République. Han affirma qu'il la suivrait, puis sa femme également. Dracmus, acculée, déclara qu'elle verrait ce qu'elle pourrait faire et s'en alla. Mara expliqua, après son départ, que les Seloniens ne comprenaient rien à la stratégie sur le long terme et que le départ de Dracmus n'avait qu'un seul but : déterminer ce qui se passait réellement sur Selonia, et notamment la raison de la course aux répulseurs dans le Système Corellien. Leia demanda à quoi cela pourraient servir les Seloniens et Mara répondit qu'elle pensait que ces répulseurs généraient l'existence des groupes réclamant l'indépendance de leurs planètes, et que les insurrections n'étaient que des couvertures. Leia adhéra à cette hypothèse et affirma que, si l'hypothèse était exacte, un groupe extérieur devait probablement coordonner tous les groupes. Mara indiqua que Thrackan Sal-Solo avait probablement dû dépassé le plan coordonné par le groupe extérieur en jouant avec le Starbuster, et peut-être comptait-il l'employer pour régner sur le système entier.

Han revint à la guerre qui était supposée occuper la tanière Hunchuzuc et la Supratanière mais il n'avait vu aucune trace de combats. Mara précisa que, si la guerre civile était finie, cela ne la surprendrait pas et que cela voulait dire que la Supratanière avait pris le contrôle du répulseur. L'ancienne servante de l'Empereur Palpatine pensait, à l'adresse du couple Solo, qu'ils serviraient tous de monnaie d'échange et d'otages. Ce fut à ce moment qu'ils furent interrompus dans leur conversation par une autre Selonienne, accompagnée de Dracmus, qui se présenta aussitôt : Kleyvits, de la Supratanière.

Annonçant d'emblée que la Supratanière avait vaincu les Hunchuzuc - comme le laissait entendre le comportement soumis de Dracmus -, Kleyvits exigea un traité avec la Nouvelle République, qui serait signé par la Présidente Organa Solo, et qui stipulerait que Selonia tomberait en dehors de la juridiction néo-républicaine : en clair, une sécession ; qui ouvrirait la porte en grand pour le reste des mondes du système corellien, du secteur, et de bien d'autres quadrants. La Princesse d'Alderaan s'y refusa, prétextant, en outre, que le Sénat Galactique ne ratifierait jamais une telle demande exigée par la force. La Selonienne menaça les trois humains d'une sentence mortelle s'ils refusaient de collaborer mais Leia, forte de l'expérience de son mari qui avait démontré que les Seloniens n'étaient pas doués pour mentir ou mettre leurs menaces à exécution et de celle de Mara qui détermina l'impossibilité à négocier avec cette race, ordonna qu'on les condamnât à mort. Kleyvits, prise à son propre jeu, se renfrogna, présageant de longues négociations.

Bas les masques

Sur la planète, qui n'était plus désormais coupée du reste de la Galaxie par le brouillage, Leia et Han virent le message qui menaçait la Nouvelle République d'une guerre sanglante si elle ne se retirait pas, mais également leurs enfants enfermés dans un enclos. La Présidente en fut sévèrement secouée mais Han fut plus fort : il ne fallait pas abdiquer. Il fut secouru par Dracmus, laquelle déclara que Thrackan se retournait contre son propre sang, au grand dam de Kleyvits qui comprit alors que le cousin de Han n'était autre que leader raciste corellien. Dracmus raconta alors toute l'histoire depuis leur départ de Corellia et la façon dont les Humains mentaient. Mara mit fin à la conversation en demandant de respecter la douleur des époux Solo. Han s'en prit à Kleyvits en lui disant que, depuis que Dracmus et lui s'étaient enfuis, ils appartenaient "à la même famille".

Han utilisa alors ses connaissances sur l'incapacité des Seloniens à mentir pour tester celles de la représentante de la Supratanière sur le répulseur. Elle déclara que ce dernier était entre les mains de Seloniens "sûrs", mais ne répondit pas s'ils étaient tous de la Supratanière. Dracmus remporta une victoire en la faisant avouer : le répulseur était entre les mains des Seloniens issus de la Triade Sacorrienne, ceux que les Seloniens de Selonia nommaient les Rejetés. Alors, toutes les connexions se firent dans l'esprit de Mara, de Leia et de Han.

Vos paroles m'écœurent. La vérité me donne envie de vomir.
_Dracmus à Kleyvits

Forte de sa nouvelle position, Dracmus annonça que les jours de la Supratanière étaient comptés. Elle quitta la villa, Kleyvits, tête baissée, sur ses talons : elle allait rassembler les forces de sa tanière pour mener l'assaut.

Luke à la rescousse ?

Parvenant en orbite de Selonia, Luke Skywalker, Maître du Nouvel Ordre Jedi, fut intercepté par une escadrille de huit chasseurs légers HLAF-500 et LAF-250. Utilisant la Force pour en faire fuir cinq, il parvint à mettre en déroute les trois autres. Au même moment, R2-D2 lui indiqua que le brouillage avait été désactivé et observa avec horreur le message : Thrackan Sal-Solo, leader de la Ligue Humaine, retenait ses neveux en otage. Sur la planète, Leia sentit son arrivée. Han alla l'accueillir et, lorsque le frère fut devant la sœur, Luke promit qu'ils récupèreraient les enfants des griffes du cousin de Han. Le Jedi leur raconta ce qu'il s'était passé pendant leur absence et les découvertes réalisées sur la Station Centerpoint, grâce à l'aide de Jenica Sonsen et des talents d'analystes de Lando Calrissian. Dracmus les rejoignit peu après, leur apprenant qui étaient les membres Seloniens de la Triade : des descendants de tanières qui s'étaient déshonorés en mentant. De même, la Supratanière s'était rendue coupable de mensonge en demandant la reddition de la tanière Hunchuzuc, en prétextant qu'elle contrôlait le répulseur qui avait détruit le Gardien lors de la Bataille de Selonia, et en s'alliant à une tanière discréditée membre de la Triade.

Nous régirons le consensus et nous prendrons possession du répulseur.
_Dracmus à Mara

Dracmus indiqua qu'il fallait un peu de temps pour que tout se décante : à la manière selonienne, les Seloniens de la Triade se rendraient, tôt ou tard, et accepteraient de coopérer avec Hunchuzuc. Peu après, les Héros de Yavin et Mara reçurent un appel de Lando qui leur transmit un fichier contenant l'actualisation des informations, au regard des derniers évènements : Gaeriel Captison procèderait à un conseil dans quelques heures, qui nécessitait la présence d'un(e) Selonien(ne). Dracmus irait et ils l'accompagneraient. Tous retournèrent à bord de l'Intrus pour assister à la Première Bataille de Centerpoint.

Articles en rapport

Dracmus
Dracmus
Personnages
Gardien
Gardien
Vaisseaux
Kleyvits
Kleyvits
Personnages
Selonia
Selonia
Planètes
Selonien
Selonien
Espèces
Supratanière
Supratanière
Organisations