Première Bataille de Centerpoint

La Première Bataille de Centerpoint fut l'ultime découverte : le système corellien était une création due à la station et à des architectes encore inconnus. Elle fut aussi la défaite de la Triade Sacorienne par le sacrifice de la flotte de Bakura. Afficher le sommaire

A la découverte de la Station Centerpoint

Une hôtesse bien solitaire

Sur ordre de l'Amiral de la flotte de Bakura, Hortel Ossilege, Luke Skywalker - dans son X-Wing avec R2-D2 -, Lando Calrissian, Belindi Kalenda, Gaeriel Captison et C-3PO - à bord du Lady Luck -, se rendirent sur la gigantesque Station Centerpoint. Particulièrement admiratif de la grandeur de la station, sur laquelle, probablement, des centaines de milliers de personnes vivaient ou avaient vécu, Luke ne vit pas l'une des lumières des baies s'allumer. Lando la lui indiqua et Luke supposa qu'il s'agissait d'une invitation à entrer en ces lieux. Si Lando lui souffla que quelque chose n'allait pas "dans la bonne direction" - probablement un piège -, Luke lui rappela qu'une quantité de vaisseaux avaient quitté la station au moment où la flotte bakurane s'en était approchée de très près. Projetant la Force vers Centerpoint, il ne décela... qu'une seule personne !

Le sas s'ouvrit et les vaisseaux se posèrent. Lorsque la gravité fut rétablie et l'atmosphère de nouveau respirable, tous sortirent pour retrouver leur comité d'accueil, soit une seule et unique personne : Jenica Sonsen, Officier Chef des Opérations de Centerpoint.

- Vous ne m'avez toujours pas dit qui vous étiez et ce que vous faites là.
- Pardonnez notre impolitesse, je suis Gaeriel Captison, ambassadrice plénipotentiaire de la planète Bakura. [...] Nous prenons possession de la Station Centerpoint au nom de la Présidente Leia Organa.
- Bien, il était temps. Venez, je vais vous apprendre tout ce que vous avez besoin de savoir.
_Sonsen aux nouveaux venus

Empruntant un ascenseur assez vétuste mais tout de même en bon état de fonctionnement, la jeune femme rousse expliqua à ses visiteurs la catastrophe qui était survenue à Hollowtown, l'espace vide situé au centre de la station. Cette sphère de soixante kilomètres de diamètre faisait office de lieu d'habitation idéal avec son "soleil" - le Brilleur - pour les habitants de la station, lesquels avaient installé une ville. Malheureusement, il y eut une surchauffe. Devant les regards ébahis de ses interlocuteurs, Sonsen leur demanda pourquoi ils n'en avaient pas entendu parler. Luke lui expliqua qu'ils avaient traversés le champ d'interdiction. Sonsen les félicita et leur dit que la personne qui le générait ne devait pas être très satisfait. Ce fut à ce moment là que Kalenda intervint pour lui dire que c'était "elle" - sous-entendu le personnel de Centerpoint - qui le générait, ainsi que le brouillage. Jenica fut, à son tour, d'être très surprise. Elle expliqua que la règle principale, sur la station, c'était que personne ne savait vraiment comment elle fonctionnait et encore moins comment elle avait été construite.

Cependant, des terroristes - elle ignorait leurs identités - étaient parvenus à prendre le contrôle d'une partie des fonctions de la station en effectuant une surcharge du Brilleur une trentaine ou quarantaine de jours avant le début de l'Insurrection Corellienne. Elle expliqua à Lando, après que celui-ci eût posé une question, que personne ne savait comment le "soleil" fonctionnait et qu'il était , comme la station. Lorsqu'ils approchèrent d'Hollotown, ils découvrirent une ville carbonisée par la surcharge. Sonsen expliqua que l'équipe dirigeante de Centerpoint et le gouvernement de la Fédération des Mondes Doubles - Talus et Tralus - avaient décidé de garder le secret pour éviter de faire de la publicité aux dits terroristes. Puis, les insurrections avaient commencé et un des groupes terroristes avait envoyé des chasseurs pour déclarer que la station lui appartenait ; avant d'être "chassé" par la flotte de Bakura. Lorsque Gaeriel lui demanda si elle était seule, Sonsen expliqua que la station était trop grande pour qu'elle en soit parfaitement sûre. Lando enchaîna en lui demandant si une autre surchauffe avait eu lieu, et Jenica répliqua qu'une autre s'était produite un jour avant que le champ d'interdiction et le brouillage ne fassent leurs apparitions.

Le début d'une autre catastrophe

Soudainement, C-3PO interrompit la conversation qui tournait en rond pour demander à Jenica Sonsen si les deux surchauffes avaient commencé de manière soudaine ou s'il y avait eu une augmentation constante de l'intensité de la source lumineuse. La jeune femme répondit qu'il s'agissait d'une augmentation après une demi-heure, mais les appareils de mesure avaient été détruits lors de l'évènement. Alors, au grand dam de tout le monde, le Droïde de Protocole 3PO annonça qu'il ne restait pas de temps à perdre et que tout le groupe devait fuir au plus vite. A la surprise générale, il déclara que l'intensité lumineuse avait augmenté de six pour cent au cours de la conversation. A bord de l'ascenseur, tous se sentirent piégés mais Jenica, qui connaissait bien son mécanisme et les différents ponts, indiqua qu'ils pouvaient avoir une chance de s'en sortir. Pour cela, ils devaient rejoindre dans les cinq prochaines minutes le sas de la Coque Un, dont elle espérait que les réparations aient tenu depuis la première surchauffe.

Luke Skywalker : Et comment passerons-nous le sas auxiliaire ?
Jenica Sonsen : Il est assez grand, mais il ne serait pas avisé d'essayer tous en même temps. Un tableau de commande se trouve de notre côté ; il doit être manœuvré à la main. Il faudra que j'ouvre la porte de l'ascenseur, que je coure au sas et que le déverrouille. Inutile que tout le monde reste planté derrière moi à attendre... Il faudra former deux groupes.
Lando Calrissian : Voilà qui devient intéressant.
Jenica : N'est-ce pas ? Espérons que nous aurons de la chance. Le sas de l'ascenseur fonctionnera peut-être.
Lando : S'il est bloqué, je vous accompagnerai jusqu'au sas de secours. Depuis la Cité des Nuages, j'ai l'habitude des atmosphères toxiques.
Luke : Si quelqu'un doit aller avec elle, c'est moi.
Lando : Non. Tu es le plus résistant ; nous avons tous besoin de toi. Tu nous protégeras...

Gaeriel et la Lieutenante des Renseignements de la Nouvelle République protestèrent qu'elles n'étaient pas fragiles. Lando argua qu'il n'avait pas voulu insinuer cela mais qu'il se devait d'aider Sonsen. L'ascenseur commença à ralentir à l'approche des régions équatoriales de la station et les tempêtes de fumées chargées de gaz carbonique mortel commençaient à balancer sévèrement la cabine. La jeune mécanicienne parvint à ouvrir la porte de l'ascenseur en manuel et tous se munirent de masques à gaz improvisés avec les morceaux de la tunique de l'ancien Baron-Administrateur de Bespin. Jenica expliqua que pour atteindre le sas, le meilleur moyen était d'ouvrir les bouteilles d'oxygène suspendus dans la cabine - car il n'était pas question de repasser par cet endroit au retour - dans le couloir pour permettre de respirer le plus longtemps possible. Après cela, Lando et elle se précipitèrent jusqu'au mécanisme, la porte se refermant derrière eux. Malheureusement, Jenica s'étouffa, ayant pris une inspiration avec de l'air vicié. Lando la ramassa et abaissa le levier de la cabine, puis laissa tomber la jeune femme dedans. Après avoir repris leurs esprits, ils préparèrent le sas pour les autres.

De leurs côtés, Gaeriel, Belindi, Luke et les droïdes se lancèrent à l'assaut du sas. Le couloir était pire que le passage précédent, l'air toxique attaquant la peau des trois humains. Les deux femmes s'étaient trompés de direction et furent fort heureusement rattrapées par Luke qui utilisait la Force pour se focaliser sur le sas. Lorsqu'ils furent à l'intérieur, une partie de la robe de l'ambassadrice de Bakura prit feu à cause de l'oxygène et Luke se jeta littéralement sur elle avec sa combinaison de vol ignifugée pour arrêter l'incendie. La porte extérieure se referma et celle de l'intérieure s'ouvrit sur Jenica et Lando. Mais les mauvaises nouvelles n'étaient pas finies car D2 annonça que la température extérieure atteignait les cinq cents degrés. Lando déclara alors qu'il avait compris ce qu'il se passait :

Centerpoint utilise l'énergie gravifique des Mondes Doubles. Quelqu'un a trouvé le moyen de convertir cette énergie en champ d'interdiction... [...] Nous nous demandions comment le Starbuster fonctionnait et où il se trouvait. Je suis sûr que nous sommes dedans. La surchauffe du Brilleur signifie qu'une étoile va bientôt mourir...
_Lando à tout le groupe

Comprendre le mystère

Dans la principale salle de contrôle de Centerpoint, Lando expliqua que les six petits cônes autour du grand, au centre, étaient l'exacte réplique des anciens modèles de répulseurs, et que les répulseurs actuels étaient fabriqués de la même manière, mais à une échelle moindre. Il expliqua que la station toute entière était un répulseur hyperspatial conçue pour ouvrir un portail dans l'hyperespace pour capturer une planète et la ramener dans le Système Corellien, à l'instar d'un rayon tracteur, en pompant le flux gravifique des Mondes Doubles. Il précisa, à l'adresse de Jenica, qu'Hollowtown n'avait jamais été destiné à devenir une sphère habitable mais servait de chambre de condensation pour charger le répulseur. Belindi Kalenda lui demanda s'il pouvait expliquer pourquoi Centerpoint était le Starbuster. Calrissian répondit tout simplement que la charge du répulseur, tirée directement vers un soleil, permettait de surcharger les gaz et d'entraîner une réaction en chaîne conduisant à l'explosion en nova.

Sur un écran, il représenta les changements alignements des pôles de Centerpoint : le premier changement correspondait à la visée du système TD-10036-EM-1271, où la première étoile explosa ; puis le second alignement, qui correspondait à l'étoile de Thanta Zilbra ; et enfin, le troisième, dirigé sur Bovo Yagen. D'après les calculs, la station devait tirer dans un peu plus de cent vingt-trois heures. Et Jenica de s'exclamer :

Mon Dieu, Centerpoint est une arme !

Luke ne parvenait toutefois pas à comprendre pourquoi tous les groupes extrémistes s'agitaient autour des répulseurs planétaires. Pour Lando, la raison était simple : un groupe inconnu était derrière les insurrections et avait promis différentes choses aux groupes planétaires, et le premier groupe avait le contrôle sur la station, dans une salle de contrôle commandée à distance. D'autre part, les insurrections - comme l'expliquerait Mara Jade à Leia Organa Solo et Han Solo sur Selonia - devaient permettre de focaliser l'attention autre part que sur le Starbuster. Enfin, les répulseurs focalisés sur Centerpoint à un moment donné, ils pourraient définitivement changé l'orientation de la station pour s'en servir comme superarme, peut-être pour viser un monde impossible à évacuer, comme Coruscant.

Cette perspective glaça le sang de toute l'assistance. Gaeriel proposa de tout faire sauter mais Lando balaya cette idée : la station était trop grande et, à l'inverse d'une Etoile Noire I, ne disposait pas d'un noyau. Luke enchaîna : il fallait transmettre l'information à la Nouvelle République par tous les moyens, et coordonner leurs actions avec les alliés disponibles dans le système. Le Maître Jedi indiqua à ses amis qu'il partirait rejoindre Leia, Han et Mara Jade ; tandis que Lando, accompagné de Gaeriel, Belindi et de C-3PO, iraient rejoindre l'Intrus en orbite de Drall. Jenica, quant à elle, resterait à bord du Sentinelle puisque seule experte de la Station Centerpoint encore en vie.

Bataille finale

Dernier briefing

Après des retrouvailles émouvantes, le sauvetage de Tante Marche, Ebrihim et Chewbacca, et la prise du répulseur planétaire de Drall, tous se rendirent dans la salle de réunion du vaisseau-amiral bakuran pour un dernier briefing, présidé par Hortel Ossilege et assisté de Belindi Kalenda :

L'ennemi se rapproche de Centerpoint. Il veut nous empêcher d'intervenir et défendre ainsi le Starbuster. Inutile de le rappeler : nous devons tout faire pour sauver l'étoile menacée, quelles qu'en soient les conséquences. [...] Nous avons trois vaisseaux, soit un total de trente-cinq chasseurs. L'ennemi nous oppose quatre-vingts navires. S'ils transportent tous des chasseurs, ce dont je doute, nous devrons en affronter des centaines ! Nous avons quelques atouts. D'après nos senseurs, la plupart des vaisseaux ne sont pas très grands, et ils sont mal armés. Certains datent même de la période pré-impériale. Aucun ne semble très récent, et toutes les coques sont en mauvais état. [...] Nous contrôlons deux répulseurs planétaires... ou presque. A notre connaissance, l'ennemi n'en contrôle aucun. C'est une erreur de la part de la Triade. [...]
_Kalenda au reste de l'assistance

Kalenda, après cela, se retourna vers Dracmus pour savoir ce que la tanière Hunchuzuc comptait faire pour mobiliser la Supratanière et les Seloniens de la Triade Sacorrienne pour savoir comment fonctionnait le répulseur. Devant l'hésitation de la Selonienne, Mara Jade proposa de les acheter pour qu'ils livrent leurs secrets, mais la Duchesse Marcha de Mastigophorous eut une idée plus brillante, à laquelle se rallia Belindi, contre l'avis d'Hortel Ossilege : faire jouer un rôle de premier plan à Anakin Solo pour qu'il réactive le répulseur en guidant les équipes de techniciens. L'amiral se rangea finalement à l'avis, de même que les parents Solo, qui acceptèrent d'entraîner leurs enfants. Jenica Sonsen ajouta qu'il était très peu probable que la station puisse réactiver le champ d'interdiction car l'utilisation du répulseur l'interdisait ; de même, le Sentinelle avait envoyé des équipes d'exploration dans la station pour tenter de trouver les commandes pour l'arrêter. Belindi finit par résumer l'objet du briefing : d'une part, vaincre la flotte de la Triade par tous les moyens et l'empêcher de prendre possession des répulseurs, d'autre part, empêcher Centerpoint de tirer. Elle laissa ensuite Ossilege présenter la fameuse Source "A", en réalité l'Amiral Ackbar, qu'il était parvenu à contacter dès la fin du brouillage des communications. Le Mon Calamari était parvenu à rassembler un certain nombre de vaisseaux néo-républicains pour mener l'offensive.

Quelques minutes plus tard, Leia disait au revoir à ses enfants, qui partiraient pour Drall en compagnie de C-3PO, Ebrihim et Tante Marcha. Han, quant à lui, alla rendre visite à son cousin Thrackan Sal-Solo pour lui témoigner tout sa haine quant à l'enlèvement de ses enfants. Sal-Solo, sans cœur, ne témoigna aucun regret et ajouta qu'il espérait que la flotte de la Triade parvienne à la victoire.

Opération "Pas de Côté"

Le Faucon Millenium en tête, escorté du X-Wing de Luke, du Feu de Jade et du Lady Luck fut rejoint peu après par le Gentleman Caller de Tendra Risant, suivi de l'Intrus, vaisseau-amiral de la flottille de Bakura, du Sentinelle et du Défenseur. Ossilege ordonna à ce que tous les chasseurs rejoignent le fer de lance de son plan. Lorsque l'heure fut enfin venue, le Bakuran ordonna l'exécution de l'Opération "Pas de Côté" : ce plan devait voir l'intervention de l'Amiral Ackbar et de sa flotte une heure après l'initiation de l'opération. Sautant en hyperespace, toute la flotte se retrouva quelques secondes plus tard en orbite de Corellia. Bénéficiant de l'effet de surprise, les premiers vaisseaux sacorriens furent détruits et les seuls chasseurs que la Triade avaient à offrir étaient des Affreux X-TIE. L'Intrus affronta un ancien croiseur impérial de sa taille et parvint à le détruire assez aisément à cause de la faiblesse de ses boucliers. Pendant ce temps, les chasseurs et les vaisseaux des Héros de Yavin et Endor firent un carnage dans les rangs des chasseurs ennemis. Ayant dégagé l'espace autour d'eux, Luke et Lando se précipitèrent sur un destroyer à l'arrière de la formation sacorrienne. Mara et le Faucon, de leurs côtés, parvinrent à faire déguerpir une frégate calamarienne après lui avoir infligé des dommages conséquents. Le Sentinelle eut à subir des dégâts importants - propulsion perdue, nombreuses décompressions - contre les vaisseaux les plus lourds mais le Défenseur continuait de veiller, malgré la perte de ses batteries principales. Quant à l'Intrus, il fut pris entre quatre frégates de même importance mais Ossilege comprit trop tard que c'était un piège : télécommandée, l'une des frégates accéléra pour exploser à une distance réduite du vaisseau-amiral bakuran. L'explosion percuta la passerelle principale de plein fouet.

Sur Drall, Anakin et Antone, un technicien de Bakura - qu'ili devait d'ailleurs retrouver quelques temps avant la Bataille de Fondor lors de la Guerre contre les Yuuzhan Vong - qui souhaitait l'aider car une partie de sa famille vivait sur Bovo Yagen, tentèrent à de multiples reprises de remettre le répulseur en route. Cependant, Anakin parvint à taper un code sur le clavier primitif ; code enclenchant l'apparition d'une manette adaptée à sa main. Antone comprit immédiatement : le répulseur ne répondrait qu'à son code génétique ou ses ondes cérébrales, mais il s'inquiéta de savoir si le petit garçon parviendrait à comprendre ce qu'il faisait. Quelques minutes plus tard, Dracmus fit son apparition en déclarant qu'elle était parvenue à acheter aux Seloniens de la Triade le "mode d'emploi" du répulseur. Après quelques heures de sommeil, Anakin se sentit prêt à pouvoir utiliser le répulseur.

Ultimes sacrifices

Après les attaques des trois autres frégates, Ossilege jugea que l'Intrus était perdu corps et biens. Ordonnant à tout l'équipage d'abandonner le vaisseau, il resta seul - une plaie béante au niveau de l'estomac - avec Gaeriel Captison, laquelle avait eu les jambes presque broyées et la colonne vertébrale endommagée. Se tournant vers Kalenda, il lui ordonna de quitter le vaisseau. Bien qu'elle résistât, elle se ravisa devant la sévérité de l'amiral et s'enfuit prendre une capsule. Le souffle court, Captison murmura qu'ils se devaient de faire exploser le vaisseau... pour ne pas laisser la Triade le capturer. Ossilege acquiesça mais ajouta qu'ils se sacrifieraient au milieu de la formation ennemie, pour emporter le plus possible de vaisseaux dans leurs morts, tout en attendant l'arrivée d'Ackbar.

Au bout d'une heure après le déclenchement de l'opération, Luke et Lando et Tendra - à bord du Lady Luck - décrochèrent de l'arrière de la formation ennemie avant l'arrivée d'Ackbar, pour se diriger vers le pôle nord de la Station Centerpoint. A ce même moment, les vaisseaux néo-républicains firent leurs apparitions, frappant tous les vaisseaux sacorriens à portées de tirs. Gaeriel, depuis le pont de l'Intrus, annonça qu'il était l'heure du sacrifice :

- Vous êtes un homme de valeur et un juste, Amiral Ossilege. Vous avez accompli votre tâche. Vous les avez retenus. Vous les avez arrêtés. Bien joué.
- Merci Madame. Je suis fier d'avoir servi avec vous.
_Captison à Ossilege

Tendant la main vers le bouton d'autodestruction, Gaeriel sema la mort dans les rangs de la Triade.

Anakin effectue la mise à feu Anakin effectue la mise à feu

Au même moment, une minute et vingt secondes avant le tir de Centerpoint, Anakin, guidé par son frère et sa sœur, parvint à faire fonctionner le répulseur qui tira une salve d'une puissance inimaginable en direction des pôles nord et sud de la station des Mondes Doubles, et ce au moment où le compte à rebours atteignait le chiffre zéro et devait activer le Starbuster. Par son geste et son intuition, le jeune garçon venait de sauver des millions de vies.

Le rayon du répulseur de Drall frappe Centerpoint au moment du tir Le rayon du répulseur de Drall frappe Centerpoint au moment du tir

Epilogue

Ackbar, lors de sa rencontre avec tous les héros qui venaient de mettre fin au complot machiavélique de la Triade Sacorrienne, déclara que les sacrifices d'Ossilege et de Captison avaient achevé la flotte ennemie et que son intervention avait été inutile. Luke Skywalker, ayant promis à la jeune Malinza Thanas, fille de Gaeriel et de Pter Thanas, de veiller sur sa mère, décida de se rendre sur Bakura pour annoncer à la jeune fille son sacrifice : il deviendrait son parrain d'adoption, et lui rendrait de nombreuses visites, même après son mariage avec Mara Jade. La Duchesse Marcha, quant à elle, fut désignée par la Présidente Leia Organa Solo comme nouvelle Gouverneur-Général du système corellien. Enfin, Lando Calrissian, qui cherchait depuis suffisamment longtemps une personne avec qui se marier, épousa Tendra Risant, avec laquelle il emménagea à Dometown.

Articles en rapport

Ackbar
Ackbar
Personnages
Bakura
Bakura
Planètes
C-3PO
C-3PO
Personnages
Intrus
Intrus
Vaisseaux
Jenica Sonsen
Jenica Sonsen
Personnages