Sommet Commercial de Corellia

Sommet destiné à faire sortir le Secteur Corellien de la crise économique qu'elle subissait depuis l'adhésion de celui-ci à la Nouvelle République, il fut aussi l'occasion pour la Ligue Humaine et son leader Thrackan Sal-Solo de prendre le pouvoir. Afficher le sommaire

Sommaire Masquer

Mara Jade arrive à la réception

Un grand moment qui restera dans les annales de la diplomatie.
_Han Solo, à propos de la réception

Vêtue de ses habits officiels - une robe bleu roi -, Leia Organa Solo accueillait, en parfaite Présidente de la Nouvelle République. Son mari, Han Solo, avait lui aussi revêtu ses plus beaux habits afin de faire bonne impression.

Devant eux, une queue de marchands affables de toutes les races, du Mon Calamari aux Dralls en passant par des Humains et des Seloniens, venaient leur serrer la main. Le Corellien, lequel détestait plus que tout les réunions diplomatiques, se voyait contraint à sourire et à plaisanter avec de parfaits inconnus. Un marchand avait également manqué de lui briser l'épaule en le saluant d'un coup ferme sur l'une de ses omoplates. Mais les deux époux étaient loin de leur surprise. Leia indiqua à son mari une personne qu'ils connaissaient bien dans la foule : il s'agissait de Mara Jade, ex Main de l'Empereur, désormais au service de l'Alliance des Contrebandiers de Talon Karrde. Celle-ci, sur un ton tout à fait courtois qu'ils ne lui connaissaient pas, leur indiqua qu'elle avait quelque chose en sa possession :

- J'ai un message pour vous. Pour vous deux et le gouverneur-général.
- Un message ?
- Un cube-message, pour être précise. Je n'ai pas pu l'ouvrir... J'admets volontiers avoir essayé. Je vous suggère de trouver un endroit calme et sûr où nous pourrions nous réunir.
- Mes appartements. Au quinzième étage. Dans vingt minutes. L'endroit est passé au crible chaque jour pour neutraliser d'éventuels micros et d'autres dispositifs d'écoute. [...]
- J'y serai. Et ne vous inquiétez pas je ne volerai pas l'argenterie.
_Mara à Leia

Quinze minutes plus tard précisément, sans leurs enfants - lesquels ne dormaient pas mais avaient deviné la présence de l'ancienne assassin qui souhaitait tuer Luke Skywalker, leur oncle, pour assouvir sa vengeance -, les Solo et Micamberlecto reçurent Mara Jade. Celle-ci expliqua de quelle manière, peu de temps après que la famille eût quitté Coruscant pour Corellia et Luke Skywalker et Lando Calrissian pour une destination inconnue, elle était entrée en possession de ce curieux objet. Tout d'abord, le coursier avait utilisé un code impérial obsolète - et ce depuis la construction de l'Etoile Noire I ! - lequel disait précisément :

A ouvrir en présence de Leia Organa Solo, présidente auto proclamée de la prétendue Nouvelle République, de Han Solo, et du soi-disant gouverneur-général du Secteur Corellien, Code Ange Déchu Sept.

Le cube s'était trouvé à bord d'un drone-messager que son vaisseau personnel, le Feu de Jade, alors en croisière dans le système de Talfaglio depuis un jour ou deux, avait croisé. Mara s'était interrogée pendant un court laps de temps sur la possibilité d'un code impérial qui aurait réactivé des vieux souvenirs enfouis dans sa mémoire ou si un groupe comptait en particulier sur ses anciennes affinités avec l'Empereur Palpatine pour assassiner la sœur de Luke Skywalker. Lorsque le Feu était entré dans le système, peu de vaisseaux se rendaient sur Corellia. Mara s'adressa alors à son navigateur, Tralkpha :

Je suppose que je devrais être surprise. Mais je ne le suis pas. Une tempête s'annonce, monsieur Tralkpha... et tout le monde veut être au port quand elle frappera.

Ouverture du paquet

Mara expliqua qu'elle n'avait eu aucune difficulté à craquer le code et le récita. Leia fut alors frappée de découvrir qu'il s'agissait ni plus ni moins que de la clé de son code diplomatique : là où les taupes au sein des Renseignements de la Nouvelle République, voire même au sein de son propre cabinet, souhaitaient qu'elle sache qu'ils pouvaient lire son courrier personnel et confidentiel. L'ex Main fit part de son incompréhension quant à savoir pourquoi ces mystérieux agents souhaitaient l'utiliser comme messager, mais Leia avait sa petite idée. Elle confia que son frère Luke était parti avec Lando, et ce même Luke, représentant le Nouvel Ordre Jedi renaissant de ses cendres et Héros de Yavin ayant anéanti une Etoile Noire, l'Empereur Palpatine et pour certain Darth Vader, devait être le premier choix. Touchant le cube, la Présidente remarqua qu'il s'agissait de la langue Jawa ; autre preuve que son frère avait été choisi à l'origine.

Han proposa d'ouvrir le colis et Leia lui conseilla d'enregistrer. Elle s'empara du cube et un sifflement grave, suivi d'un clic, fut le signe que le cube s'ouvrait sur la simple reconnaissance de ses empreintes. L'ouverture dans celui-ci laissa apparaître une puce, que Han inséra dans un lecteur intégré à la table.

Ceci sera votre seul et unique avertissement. N'informez personne de ce message et attendez les instructions. Nous surveillerons toutes les communications. N'appelez pas à l'aide. Toute violation des instructions aura pour résultat l'accélération du calendrier.

Pour seul message, une série de coordonnées, que Han assimila - à raison - à des coordonnées stellaires très récentes. Mara ajouta que les chiffres de gauche étaient des dates au format astronomique ; remontant seize jours en arrière.

Traduction : quelque chose va se produire dans chacun de ces lieux... A moins que nous ne fassions ce que dira le type dans le prochain message.
_Han Solo, traduisant le message

Ce fut alors que le Gouverneur-Général Micamberlecto, Frozien pourtant habitué à un calme serein, se redressa de toute sa hauteur et commença à gesticuler, hystérique :

Micamberlecto : Des ciels en feu. Des ciels en feu ! Il y a trois jours, un droïde sonde a transmis un signal aux FDC. Le message m'était adressé... L'image d'une étoile qui explosait, avec ses coordonnées spatio-temporelles. Rien de plus. La date correspond. Il y a seize jours...
Han : Et alors ? Quelqu'un a enregistré une nova ? Mara, quand avez-vous reçu le message ?
Mara : Il y a quatorze jours - quarante-huit heures après que l'étoile a explosé.
Leia : Mais il était destiné à Luke. Il leur a fallu trouver Mara et lui transmettre le cube. Si tout s'était passé comme prévu, mon frère aurait dû recevoir le message avant l'explosion. [...]
Micamberlecto : Mes scientifiques m'ont affirmé que l'étoile n'avait aucune raison d'exploser. Ils ne s'expliquaient pas le phénomène. Ils voulaient envoyer un vaisseau mais je leur ai répondu que nous ne pouvions pas nous permettre de...
Mara : Maintenant, mieux vaudrait le faire. Solo a raison. Ou il s'agit d'une arnaque très subtile, ou quelqu'un sait mieux faire sauter les étoiles qu'envoyer les messages. Et on ne peut s'amuser à ignorer la seconde hypothèse.
Han : Exact. Les premières coordonnées sont celles d'un système désert... mais les autres étoiles ont des planètes habitées. Elles sont classées par importance démographique. La deuxième a juste une petite station en orbite, mais la suivante... une planète, de huit millions d'habitants. Et la dernière étoile est Corell.
Leia : Faites ce que nous disons ou nous tuerons tout le monde...

Le feu aux poudres

Dans son bunker secret sous Coronet, au milieu de la nuit de la réception qui inaugurait le Sommet Commercial de Corellia, le "chef secret" de la Ligue Humaine ordonna le commencement de la Première Insurrection Corellienne. Ses hommes, déchaînés, probablement ivres de boissons tels des soudards en permission, se ruèrent contre les enclaves dralls et seloniennes de la capitale planétaire. Mettant ainsi le feu aux poudres, il déclencha les représailles de la part des partisans des Drallistes et de la Supratanière installés sur la planète.

Pendant ce temps, en pleine nuit, Leia se réveilla et réveilla son mari par la même occasion. Observant les feux qui s'embrasaient dans la périphérie de la capitale, la Princesse d'Alderaan expliqua que cela n'était en rien dû au hasard : ils étaient épiés et le ou les responsables du message étaient conscients qu'ils étaient désormais au courant. Micamberlecto, dans son bureau, leur expliqua que la situation empirait de minute en minute : circonscrites à Coronet, les violences s'étendaient désormais à toute la planète et dans le système. Han confirma l'hypothèse de sa femme selon laquelle un timing trop parfait mettait en lumière un coup préparé depuis longtemps ; hypothèse à laquelle se rallia le Frozian. Han demanda si les Forces Corelliennes seraient du côté néo-républicain et Micamberlecto l'assura qu'elles étaient fidèles. Son écran personnel s'alluma à cet instant.

Capitaine Boultan : Capitaine Boultan, monsieur, FDC terrestres. Nous essayons d'atteindre les baraquements des FDC du spatioport pour récupérer l'équipement anti-émeutes. La division spatiale a bouclé la zone. Je suis sûr que des éléments en uniformes de la Nouvelle République les assistent.
Leia : L'armée ? L'armée nous trahit ?
Han : Non, le spatioport de l'armée seulement. Souviens-toi qu'il s'agissait de celui de la Flotte Impériale. Sur Corellia, de nombreux soldats impériaux se sont engagés dans l'armée de la République... Maintenant, nous savons pourquoi. Et le spatioport civil ?
Micamberlecto : Je n'en sais rien. Nous n'avons pas assez de personnel. Ils sont tous là, ils travaillent... mais la moitié du système de communication est hors service. Nous ne pouvons rien faire. Rien faire sinon regarder.

Attaques contre la Maison Corona

Premières attaques

Tandis qu'Anakin Solo exprimait sa peur et que sa sœur, Jaina Solo, essayait de le réconforter, Ebrihim expliquait aux enfants, et en particulier avec Jacen Solo, lequel tentait de comprendre la situation, les conséquences que ces émeutes pourraient avoir sur le système tout entier. Mais il n'eut pas le temps d'achever son explication qu'une terrible explosion supprima toute une partie du mur à leur niveau. Q9-X2, grâce à ses réflexes de droïde astromech, se précipita au devant de son maître et encaissa la plus importante partie du choc. Jacen, lui, partit à la renverse. Chewbacca, qui avait fait la promesse à son ami corellien de s'occuper de ses enfants mais qui ne se considérait pas comme une nounou, s'empara des enfants Solo et s'empressa de les conduire dans le turbo-ascenseur blindé qui devrait les mener au Faucon Millenium. Ebrihim et son droïde les suivirent.

Depuis le bureau du Gouverneur-Général, Han contacta Chewbacca mais obtint son fils Jacen, qui lui expliqua que le Wookiee les emmenait tous à bord du Faucon et qu'ils devraient "partir sans eux". Le Corellien donna raison à son ami de Kashyyyk et ordonna à son fils de s'occuper de sa sœur, de son petit frère et par-dessus tout, de suivre les consignes de Chewbacca. Peu de temps après, le Wookiee, les enfants, le précepteur et le droïde parvinrent au vaisseau, qui décolla sans aucune destination. Malheureusement, en orbite, le vaisseau fut intercepté par deux vedettes. Si Chewbacca les élimina, il comprit qu'un tir d'une vedette avait réduit à néant leurs possibilités de fuir le système avec l'hyperdrive. Q9, avec l'aval de son maître, proposa de faire route vers Drall.

Les services néo-républicains se rendirent compte que la retraite était coupée : le premier étage avait été totalement saccagé par la première explosion et des tireurs embusqués feraient probablement des victimes si celles-ci se montraient à découvert dans un niveau exposé à tous les vents. Han Solo entreprit alors de contacter la Lieutenant Belindi Kalenda, laquelle l'avait prévenu, lorsqu'il devait se rendre sur Corellia, du danger qui rôdait sur sa planète natale et était parvenue saine et sauve sur celle-ci pour accomplir sa périlleuse mission :

- Solo à Kalenda. A vous. A vous. Vous m'entendez ?
- Kalenda à Solo. Je commençais à m'inquiéter.
- Hé bien, continuez... les choses ne vont pas s'arranger. Dites, j'ai un travail pour vous. Croyez-vous qu'il soit possible d'aller au spatioport pour y voler un vaisseau ? Avec une unité d'hyperdrive ?
- Possible. Pas facile.
- Essayons quand même... Je devrais pouvoir vous aider. J'essaierai de sortir une heure après le coucher du soleil. Avez-vous une voiture ou un glisseur ?
- Voiture.
- Bien. Rendez-vous dans trois heures au coin de Starliner et de Volbick. J'ai un paquet pour vous. Il faudra le livrer en main propre à Mon Mothma, à l'amiral Ackbar ou à Luke Skywalker.
- Pas mal comme mission. Vous en avez d'autres comme ça ?
- Ce qui est facile n'a pas de valeur. A tout à l'heure.

La Ligue Humaine sur les ondes

Une heure avant le coucher du soleil, soit deux heures avant le rendez-vous de Han avec Kalenda, Micamberlecto, Leia, Han et les techniciens néo-républicains, tous réunis dans le bureau, observèrent sur le projecteur holographique une curieuse émission, laquelle avait piraté tous les canaux de communications planétaires : un crâne humain, stylisé, avec un couteau entre les dents et les mots Ligue Humaine sous la mâchoire inférieure céda la place au visage d'un homme que Han Solo connaissait bien. Oui, Thrackan Sal-Solo, son propre cousin, comme le Corellien l'expliqua à sa femme. Celle-ci comprit, plus tard, pourquoi Han avait été relâché après son arrestation et son passage à tabac.

Humains de Corellia, je suis le chef secret de la Ligue Humaine de Corellia. Aujourd'hui, je me révèle à vous. Vous étiez nombreux à savoir qu'il existait un chef secret, même si vous ignoriez qui occupait ce poste. Mon nom est Thrackan Sal-Solo. Haut placé dans le gouvernement impérial de ce secteur, j'étais le successeur du dernier Diktat de l'Empire avant la victoire de la Nouvelle République. Je suis donc le chef légitime de ce secteur. En vertu de cette légitimité, je me déclare Diktat de Corellia. [...]

Enfin, le jour de notre libération est proche. Le Secteur Corellien fait aujourd'hui sécession. A dater de cet instant, nous serons indépendants, sans Républicains pour juger à notre place. Quant à ceux qui doutent que mes collègues et moi ayons la force de défendre nos idées, sachez qu'une nova a explosé à la frontière du Secteur Corellien, il y a deux semaines. Le Gouverneur-Général de la Nouvelle République a reçu la preuve que la Ligue Humaine était responsable de cette explosion... Et qu'elle sera responsable des prochaines si ses exigences ne sont pas acceptées.

Nous exigeons que la Nouvelle République expulse les Dralls, les Seloniens et tous les autres non-humains de la planète Corellia dans un délai de trente jours. Sinon, nous nous verrons dans l'obligation de faire détoner la prochaine étoile.

Cela fait de longues années que nous attendons ce jour. La liberté est proche et l'humanité, dans ce secteur, pourra enfin prospérer sans être polluée par les races inférieures. Les problèmes seront bientôt réglés. D'ici à quelques jours, nous annoncerons de nouvelles lois. L'avenir est plein de promesses. L'avenir est à nous.

Leia comprit que Thrackan et ses sbires ne prévenaient que Corellia et en aucun cas le reste du système, voire de la Galaxie. Elle était particulièrement préoccupée, et encore plus parce que la Nouvelle République n'avait en aucun cas les moyens d'intervenir militairement dans le secteur ci celui-ci se soulevait. Han lui indiqua qu'il devait partir pour rejoindre Kalenda : sa mission, à risque, pourrait permettre à la Nouvelle République d'être prévenue et de contacter ses alliés. Leia lui souhaita bonne chance.

Belindi, porteuse d'un message

Empruntant les petites rues et débouchant dans la banlieue de Coronet, jusqu'à une petite colline dominant le spatioport militaire de Corellia, Han Solo expliqua à la jeune femme ce qu'elle avait à faire : délivrer cette puce contenant les coordonnées des planètes qui seraient prochainement la cible d'explosions d'étoiles, avertir la Nouvelle République du danger et tenter de sauver le maximum de gens.

- Je suis navrée d'avoir mêlé votre famille à tout ça.
- Ce n'est pas votre faute. Vous avez essayé de nous prévenir et nous ne vous avons pas écouté. Nous serions venus de toute manière... Grâce à vous, nous avons été un peu plus prudents. Vous avez bien fait.
- Merci. Cela me touche plus que vous ne pouvez imaginer. J'espère... j'espère que votre famille s'en sortira sans problèmes. J'ai passé trop de temps à veiller sur vous tous... C'est devenu personnel...
- Je comprends. Merci de l'avoir dit. J'espère aussi qu'ils s'en sortiront.
- Merci. C'était un honneur de servir à vos côtés.
_Belindi Kalenda à Han Solo

Elle ajouta, en montrant la colline :

La boucle est bouclée. C'est ici que j'attendais votre arrivée et c'est ici que vous allez me voir partir.

Han expliqua son plan : attirer l'attention sur lui pour lui donner une chance de s'évader à bord d'un vaisseau doté d'hyperdrive et d'effectuer la livraison de la puce sur Coruscant. Kalenda se précipita vers la clôture et Han monta à bord de son véhicule, vérifia son blaster et les détonateurs thermiques, puis fonça en direction du spatioport, lunettes anti-éclairs sur les yeux. Sur le tarmac, à toute vitesse, il lança ses détonateurs sur la plus proche vedette, puis tira par la fenêtre en direction des membres de la Ligue Humaine, qu'il n'espérait pas toucher, mais tout bonnement ralentir. La vedette explosa et aveugla tout le monde sauf lui. Il vit Kalenda se précipiter vers un X-TIE Affreux entreposé de l'autre côté du tarmac lorsqu'un tir atteignit son moteur.

Pieds à terre, utilisant son véhicule comme bouclier, il faisait feu sur ses assaillants. Le Corellien dégoupilla un détonateur, programma la temporisation et lança celui-ci dans le ciel : une vedette qui l'attaquait depuis le ciel eût une aile arrachée par la déflagration. Avec ses trois derniers détonateurs, l'ancien contrebandier les lança face à lui, mais la puissance de l'explosion eut raison de ses lunettes et les gardes profitèrent de l'absence de celles-ci pour fondre sur lui. S'agenouillant et mettant ses mains sur sa tête, il attendit son arrestation. Sa mission était accomplie : Kalenda avait fui saine et sauve Corellia avec le message.

Un champ d'interdiction autour du système

Lorsque Leia revint au bureau après avoir vu, de loin, les exploits de son mari, un technicien vint lui apprendre que des anomalies gravifiques avaient été observées et qu'un gigantesque champ d'interdiction venait d'être créé autour du système corellien tout entier. Par chance, Belindi Kalenda y avait échappé, sautant en hyperespace de justesse, mais pas Luke Skywalker et Lando Calrissian, lequel venait de faire la connaissance de Tendra Risant sur Sacorria. Ceux-là furent coincés à l'entrée du système et sortis de l'hyperespace en catastrophe.

- La sensation est faible, mais je vois ce qui se passe. Nous sommes à la limite d'un champ d'interdiction qui défend la totalité du système corellien.
- T'es dingue ? Personne ne peut générer un champ aussi important. Personne.
- Quelqu'un vient de le faire. Le champ est là, devant nous. Nous nous sommes littéralement cognés dedans.
_Luke à Lando

Luke demanda à Lando de faire demi-tour pour rejoindre Coruscant et avertir la Nouvelle République de la situation.

Articles en rapport

Corellia
Corellia
Planètes
Han Solo
Han Solo
Personnages
Ligue Humaine
Ligue Humaine
Organisations
Micamberlecto
Micamberlecto
Personnages