Hortel Ossilege

Amiral de la flotte bakurane, Hortel Ossilege commanda, aux côtés de Gaeriel Captison, la flottille que détacha Bakura pour assister la Nouvelle République lors de la Première Insurrection Corellienne.

Je dois avouer que, si j'ai toujours trouvé l'homme brillant, je l'ai également toujours détesté. J'ai eu le plaisir de le rencontrer dix ans auparavant, lorsqu'une épave de la Nouvelle République avait été retrouvée près de Bakura. Lorsque l'Amiral m'accueillit à bord de son croiseur, j'eus l'occasion d'apprendre que "la Nouvelle République était inefficace et pataude" en perdant un de nos vaisseaux. [...] Je crois que jamais mes nerfs eurent été mis aussi longtemps à rude épreuve que lorsque je fis sa connaissance. [...] Maintenant que je sais qu'il s'est sacrifié pour arrêter la flotte sacorrienne, je me surprends à faire son éloge auprès de chaque personne que je rencontre. Ce n'est pas une fin que je souhaite à quiconque, mais c'est celle qui seyait à sa personnalité.
_Airen Cracken

Amiral de la Flotte de la planète Bakura, Hortel Ossilege accéda aux plus hautes fonctions militaires de sa planète quelques années après l'Invasion Ssi-Ruuk, laquelle eut pour conséquence directe la construction d'une flotte chargée de défendre la planète contre les envahisseurs, sans se reposer entièrement sur la Nouvelle République, pourtant sa marraine de fait. On ignore si Ossilege participa à un combat dans sa vie, mais la plupart de ses subalternes étaient particulièrement impressionnés lorsqu'il venait apparaître sur la passerelle. S'il était arrogant et pouvait mépriser les personnes qui ne savaient pas faire leur travail - militaires comme civils et politiques -, il pouvait aussi très bien récompenser ceux l'accomplissant avec mérite.

L'audace est une arme qu'il faut savoir dégainer de temps en temps.
_Hortel Ossilege

Au cours de la Première Insurrection Corellienne, des ambassadeurs de la Nouvelle République - Lando Calrissian, Luke Skywalker, Belindi Kalenda, C-3PO et R2-D2 - vinrent le voir, lui et Gaeriel Captison, pour demander l'aide de Bakura. Hortel Ossilege, qui veillait bien entendu avec zèle sur sa flotte, fut réticent à la prêter. Il se disait prêt à aider les néo-républicains à pénétrer au cour du système corellien et à détruire le générateur du champ d'interdiction pour permettre à une flotte néo-républicaine plus importante d'intervenir, mais refusa de mener totalement le combat à la place du gouvernement de Coruscant. Les ambassadeurs acceptèrent et Captison seconda l'Amiral en tant que représentante de l'autorité civile. Ossilege consentit alors à faire entrer en action deux Destroyer classe Bakura et un Croiseur Namana. Ordonnant le passage en hyperespace, la sortie à travers le champ d'interdiction se passa bien et les contre-mesures bakurannes prouvèrent leur efficacité.

Hortel Ossilege annonça à toute l'équipe dirigeante qu'il livrerait la Bataille de Selonia. Ordonnant de mettre le cap sur cette planète, le Gardien, l'un des destroyers, fut alors détruit par une arme d'une puissance encore inégalée. Les relevés prouvèrent que les Seloniens de la Supratanière - qui réclamaient le départ des Dralls et des Humains de leur planète - étaient parvenus à remettre en état de fonctionnement leur répulseur planétaire. Néanmoins, il ne s'avoua pas vaincu pour autant. A bord de l'Intrus, il se plaça en orbite de Drall afin de permettre l'arrestation des forces de la Ligue Humaine qui cherchaient à s'emparer du répulseur planétaire drall, mis en marche par le plus jeune de la famille Solo, Anakin Solo. Lorsque les enfants Solo parvinrent à s'échapper, en compagnie du droïde Q9-X2 à bord du Faucon Millenium, ils furent poursuivis par Thrackan Sal-Solo, l'ennemi numéro un au cours de l'Insurrection Corellienne. Un tir au but de la part de Jaina Solo parvint à immobiliser la barge ennemie et Ossilege se réjouit de mettre la main sur le "chef secret" de la Ligue. Cette petite victoire devait laisser place à la Première Bataille de Centerpoint.

Mon expérience m'a appris qu'on réalise plus de choses en exigeant trop qu'en demandant trop peu.
_Hortel Ossilege

Fort de son plan, Ossilege programma tout avec un timing parfait : une heure après le déclenchement de l'Opération "Pas de Côté", l'amiral Ackbar, à la tête d'une flotte néo-républicaine, devait intervenir pour détruire les vaisseaux de la Triade Sacorrienne encore en état de fonctionnement. Son plan se déroula à merveille, ses alliés détruisant de nombreux vaisseaux ennemis. Malheureusement, quinze minutes avant l'intervention d'Ackbar, quatre frégates robots pourchassèrent son vaisseau-amiral et explosèrent à proximité de la poupe et de la passerelle de commandement. Gravement blessé à l'estomac et se vidant de son sang, sachant qu'il allait mourir, il fit évacuer le vaisseau et ordonna à Kalenda de rejoindre Calrissian. Rassemblant ses forces, Gaeriel Captison proposa de faire exploser le vaisseau. Ossilege se rallia à l'idée et attendit l'arrivée du Mon Calamari. Lorsque ce fut fait, il ne put atteindre le bouton d'autodestruction. Ce fut finalement Captison qui l'enfonça : l'explosion entraîna la destruction de nombreux vaisseaux ennemis, contribuant à la victoire finale.

Articles en rapport

Ackbar
Ackbar
Personnages
Drall
Drall
Espèces
Bakura
Bakura
Planètes