Droïde Commando BX

Produit à l'époque de la Guerre des Clones, le Droïde Commando était un redoutable combattant. Afficher le sommaire

Généralités

Produit par Baktoid Combat Automata, le Droïde Commando BX était un redoutable combattant. Il était la réponse de la Confédération des Systèmes Indépendants aux Forces Spéciales de la Grande Armée de la République. En l'occurrence : les redoutables Commandos Clones et Clones ARC. Ce modèle fut exclusivement employé par l'Armée Séparatiste pour des opérations délicates très importantes et dangereuses. Comme, par exemple, s'infiltrer dans les bases ennemies et espionner. Beaucoup plus perfectionné que la série B1, il possédait bien évidemment une programmation masculine, et un vocabulateur de meilleure qualité que le Super Droïde de Combat B2, qui lui permettait d'imiter de façon très fidèle la voix d'un humanoïde. La morphologie de ce droïde s'apparentait à celle des humains avec des membres effilés et très adroits. Elle lui permettait également de revêtir une armure de soldat pour s'introduire plus facilement dans un avant-poste sans se faire remarquer. Sa structure interne était protégée par un alliage très résistant, un soldat devait d'ailleurs tirer plusieurs fois pour le transpercer. Toutefois, sa tête était plus vulnérable aux attaques directes.

Pour se défendre ou attaquer, le BX utilisait par ailleurs la traditionnelle Carabine Blaster E-5 de l'infanterie et des détonateurs thermiques. Le chef en charge d'une escouade, spécialement programmé pour prendre la tête d'un groupe de trois et six unités, possédait en plus de son arme à feu un Sabre. L'intelligence artificielle du Droïde Commando lui permettait de se mouvoir très rapidement pour éviter les rayons mortels et de faire face à des situations inattendues en préparant des stratégies très efficaces grâce à son impressionnante base de données. Cependant, ce modèle était rarement utilisé par les Séparatistes du fait de son coût de production très élevé, 17 900 Crédits ! Une aubaine pour les troupes de la République Galactique.

Au cœur de la Guerre des Clones

Au plus fort de la Guerre des Clones, le Général Grievous décida d'envoyer des BX pour prendre possession de l'avant-poste de la lune de Rishi afin de lancer une attaque dévastatrice sur le Complexe Militaire de la planète océanique Kamino. Le petit groupe, notamment composé des unités 6, 7, 8, 9 et 26, arriva sur place à bord d'un Vaisseau d'abordage Droch en profitant d'une pluie de météorites. Grâce à l'effet de surprise l'escouade parvient à neutraliser la sentinelle CT-327, le Sergent O'Niner, Droidbait et Nub. Les envahisseurs furent finalement détruits par le Capitaine Rex, le Commandant Cody et trois jeunes recrues, Hevy, Echo et Fives.

Un Droïde Commando BX. Un Droïde Commando BX. Par la suite, l'Emir de la Techno Union, Wat Tambor, dirigea l'invasion de Ryloth et installa son centre de commandement à Lessu, la capitale. La sécurité de l'unique entrée possible, un Pont de Plasma, fut confiée à un Droïde Commando. Afin de s'infiltrer dans la ville, le Haut Général Jedi Mace Windu et deux Soldats de la Force de Reconnaissance Avancée, Stak et Razor, s'immiscèrent dans un Transport Multi-Troupes reconverti pour transporter des objets précieux pour le cupide Skakoen. Le BX tenta de s'interposer mais il se retrouva rapidement à terre.

Quelques mois plus tard, Ziro le Hutt, emprisonné pour l'enlèvement du fils de Jabba Desilijic Tiure, Rotta, contacta le chasseur de primes Cad Bane pour organiser son évasion. Ce dernier réunit une équipe pour capturer des Sénateurs et forcer le Chancelier Suprême à remettre un document aux clones de la Garde de Coruscant ayant pour objet la libération du Vigo du Soleil Noir. Une fois les Commandos du Sénat affectés à la protection de l'aile est du Sénat Galactique neutralisés, le Duros ordonna à ses Droïdes Commandos de revêtirent l'armure bleue des victimes afin de dissimuler les corps. L'un d'eux prit notamment une voix humaine pour expliquer à la salle de contrôle qu'une manifestation anti-guerre venait d'être repoussée. Malgré l'intervention du Chevalier Jedi Anakin Skywalker, les criminels parvinrent à libérer le Seigneur du Crime.

Peu après ces événements, le Star Destroyer Venator du Général Eeth Koth rencontra lors d'une patrouille dans la dangereuse Bordure Extérieure un Destroyer léger Recusant de la Guilde du Commerce et trois Frégates de Communication Munificient du Clan Bancaire Intergalactique dirigés par Grievous. L'ancien guerrier Kaleesh profita de cette rencontre pour capturer le Zabrak avec l'aide de plusieurs BX et d'IG-100 MagnaGuards. Adi Gallia et l'ancien Padawan d'Obi-Wan Kenobi durent quant eux affronter des dizaines de Commandos pour sauver le Maître d'une mort certaine.

Articles en rapport

Grievous
Grievous
Personnages
Soleil Noir
Soleil Noir
Organisations
Vigo
Vigo
Organisations