Ancien Empire Sith

Testament de la grandeur des Seigneurs Sith d'antan, l'Ancien Empire Sith fut le point de départ de l'Ordre Sith. Des Dévots de la Sith conservèrent sa tradition, et il inspira Exar Kun, avant d'être restauré beaucoup plus tard par les Anciens Sith. Afficher le sommaire

Notre soi-disant bannissement n'était certainement pas la conséquence d'un caprice des Jedi mais bien plutôt la volonté de la Force.
_Ajunta Pall

Fort de sa victoire sur l'Empire Infini, le Peuple Sith avait appris des Rakata comment faire appel au Côté Obscur de la Force. Il y en aurait pour surpasser cette Alchimie Sith naissante. Au lendemain du Siècle d'Obscurité, les Jedi Noirs débarquèrent à leur tour sur Korriban. Assaillis par des illusions raisonnablement bien faites, et quoique désarmés, ces derniers s'avérèrent plus intelligents, plus puissants que les natifs. Appelés Jen'jidai dans la Langue Sith, ils auraient découvert sur Krayis II diverses informations sur les Anciens Sith. La Main de l'Ombre du monarque régnant trahit son maître pour se joindre à eux, ce qui les fit passer pour des dieux plus puissants encore que ne l'avait été le Sith'ari Adas, dont ils héritèrent de l'Holocron. Ainsi les Exilés conquirent-ils aisément l'Espace Sith, intronisant Ajunta Pall premier Jen'ari de l'Histoire. Avec la Citadelle Sith, sur Ziost, choisie comme quartier général, l'Ancien Empire Sith fut dès lors proclamé.

I - Vie au Sein de l'Empire

S'il fallait décrire la société Sith en quelques mots, ce seraient ceux prônés par le Côté Obscur : paranoïa, jalousie, pouvoir et ambition ; tels en étaient les piliers. Seule comptait la survie du plus puissant. Il fallait faire de son mieux pour détenir ladite puissance, ou bien l'on était voué à finir esclave, victime d'un rival plus fort que soi. Manipulation, machinations et violence étaient les maîtres mots de la vie courante. Listes d'alliés et listes d'ennemis étaient aussi longues les unes que les autres, mais cela n'avait que peu d'importance : en effet, tout le monde cherchait à doubler tout le monde, en définitive... Ainsi le voulait la tradition.

Dès qu'ils étaient en mesure de le faire, les sujets de l'empire embrassaient la voie des Dévots du Côté Obscur, ou bien se faisaient Maraudeurs. Ceux qui n'étaient pas sensibles à la Force étaient laissés pour compte ; leur société rechignait à leur accorder une quelconque distinction. La plupart devenaient des roturiers, voire des personnes de métier. On les considérait comme des moins que rien, tout juste bons pour le travail manuel, ou bien les tracasseries bureaucratiques. Il fallait savoir faire appel à la Force pour espérer grimper aux plus hauts échelons de la société Sith !

La Noblesse existait : Karnak Tetsu en serait un lointain descendant. En outre, la politique d'un tel régime nécessitait un nombre toujours croissant de Soldats. Des Adeptes de la Force se manifestaient aussi ici et là. Quant aux Jedi, les sombres comme les corrompus, une main leur était toujours tendue, prête à leur faire bénéficier d'une initiation plus poussée aux arcanes du Côté Obscur... Les Esclaves, enfin, étaient légion. Les Funérailles de Marka Ragnos suggéraient que la coutume était d'en emmurer plusieurs avec un Seigneur Noir défunt, au sein de la Vallée des Seigneurs Noirs - vallée aussi séduisante que mortelle...

II - La Conquête de l'Espace Sith

Les Jedi Renégats mirent les millénaires suivants à s'emparer des mondes alentours et, surtout, veillèrent à se tenir à l'écart de leur Némésis. Enchaînant campagne sur campagne, ils développèrent leur art du combat, tout en s'enrichissant et en se glorifiant. Privés d'adversaires, les voilà qui s'entretuaient au cours de leurs guerres de succession.

Les Massassi devinrent la piétaille du nouvel empire. Ils étaient les plus malléables de leurs congénères. Par ailleurs, profitant de leur ascendant sur le Peuple Sith, de nombreux Jedi Renégats se servirent de leurs sujets nouvellement acquis pour obtenir une descendance. Plusieurs, tels qu'Ajunta Pall, aimaient toutefois à se servir uniquement de la Force, et manipulèrent nombre de nouvelles formes de vie - à l'image des Silooth -. Ce fut l'essor de la Technologie Sith : de puissants vaisseaux de guerre furent bâtis, et le processus d'élaboration des Épées Sith fut mis au point - entre autres...

Si beaucoup des Exilés demeurèrent dans l'Espace Sith, plusieurs firent preuve d'un peu trop d'ambition, selon les propres dires de leur Seigneur Noir : à l'aide d'un ordinateur de bord pris sur le vaisseau qui les avait amenés jusque sur Korriban, ils escomptaient revenir en territoire républicain pour prendre leur revanche. Contre toute attente, le trajet qu'ils avaient emprunté à l'aller était toujours exploitable. Mais quand bien même les Seigneurs Sith étaient plus savants, mieux armés, secondés par de meilleures troupes que lors de leur précédente défaite contre les Jedi, ils perdirent néanmoins une nouvelle fois face à leurs ennemis. Ne les voyant jamais revenir parmi eux, leurs frères en tirèrent les conclusions qui s'imposaient... Toutefois le mal était déjà fait : les Jedi savaient à présent ce qu'il était advenu des schismatiques !

III - L'Âge d'Or des Sith

... Notre Empire Sith est grand, riche et puissant... Ceci est notre Âge d'Or.
_Marka Ragnos

A plusieurs milliers d'années-lumière d'encablures de la République Galactique, l'Ancien Empire Sith, nouvellement proclamé, disposait de ressources considérables, ainsi que de serviteurs dévoués. Au fil du temps, le Grand Schisme prit l'allure d'une simple légende : des deux côtés on en vint à s'oublier... Progressivement, Korriban ne fut plus qu'une gigantesque nécropole... Selon Kla, cent vingt planètes étaient soumises à l'époque, et des milliers d'espèces étaient asservies.

Ce nouvel âge d'or du mal était une période rêvée pour embrasser jusqu'à son terme la Voie du Côté Obscur sans subir d'interférence néfaste de la part des Jedi. Le véritable ennemi ignorait l'existence des Sith - et réciproquement -, et ces derniers se battaient donc entre eux, rivalisant pour le pouvoir et étendre leur influence. Avec tant d'ennemis en interne, tant de nouveaux sbires dont on pouvait chercher à s'attacher les services, les Guerres Sith allaient bon train, dans un monde aussi corrompu. Ceux qui parvenaient à se faire sacrer Seigneur Sith s'octroyaient un lopin de terre au sein de l'empire. Toutefois, il n'est pas dit que les Jedi aient toujours été aveugles aux manifestations du Côté Obscur de la Force dans ces zones...

Une fois arrivé au pouvoir, Marka Ragnos le conserva soit en assassinant ses ennemis, soit en les forçant à l'affronter - comme il le fit avec Simus -, soit en les faisant se battre les uns contre les autres. Il faisait partie des rares Sith à s'être informé du passé de leurs ancêtres. Jugeant le moment inopportun pour affronter la République, il préférait donc que l'Ancien Empire Sith ne s'éloigne pas trop de son monde ancestral : Korriban. Un tel avis n'était pas partagé par tout le monde, et le titre de Seigneur Noir tenu par Ragnos en fut donc discrédité. Qu'à cela ne tienne : au moins les Seigneurs Sith se concentraient-ils sur lui, plutôt que de repousser les frontières de leur royaume.

IV - La Chute de l'Ancien Empire Sith

Deux mille ans suffirent pour que l'Ancien Empire Sith soit au bord du gouffre. Kla en jugerait l'impatience de Naga Sadow entièrement responsable.

Si 5000 ans avant la Bataille de Yavin, l'Ancien Empire Sith existait toujours, toujours plus sombre, consolidant son pouvoir pour mieux envahir l'Ancienne République, son gouvernement maléfique, lui subissait une sérieuse période de crise ! Isolés de la République pendant des millénaires, les Sith avaient épuisé leur stock de planètes à envahir, d'adversaires à écraser. Les divers Seigneurs Sith avaient amassé dans leur seul intérêt de nombreux secrets défendus du Côté Obscur, soigneusement tenus sous clé. Réunis en factions, leur soif de conquête ne pouvait plus être apaisée, et la Rébellion contre les Seigneurs Noirs - une véritable guerre civile, avec Naga Sadow d'un côté, et Ludo Kressh de l'autre - se profilait. Plusieurs héros tentaient vainement d'empêcher leur civilisation de s'entredéchirer.

A la mort de Marka Ragnos, survenant au bout d'un siècle de règne, les Seigneurs Sith avaient développé depuis longtemps de nombreux Pouvoirs du Côté Obscur ; en particulier ils avaient raffiné la Magie Sith. La Flotte Sith tournait autour de cent vaisseaux de guerre environ. Les idées conservatrices de Kressh - qui estimait que l'Ordre Sith contrôlait un domaine suffisamment grand pour l'instant - l'amenèrent à se battre en duel contre Naga Sadow, lors des funérailles de leur Seigneur Noir. Le Spectre Sith du défunt apparut sur ces entrefaites pour les en empêcher. Mais ce fut à ce moment-là également que Gav Daragon et sa sœur - Jori Daragon - atterrirent bien malgré eux sur Korriban. Alors que le Conseil des Sith discutait de ce qu'il valait mieux faire de ces deux étrangers, Sadow intrigua pour les faire libérer en secret, projetant de se servir d'eux pour lancer une grande offensive sur l'Ancienne République, l'ennemie d'antan. Ce fut une réussite, et le Seigneur Sith succéda à feu Marka Ragnos en tant que Seigneur Noir. Furieux, Ludo Kressh se révolta aux côtés de Horak-Hul et Dor Gal-Ram, mais sa coalition fut défaite en orbite de Khar Delba - la soi-disant retraite de leur ennemi.

Pendant ce temps-là, le retour de Jori Daragon dans l'espace républicain ouvrait la voie à la puissante flotte d'invasion de l'Ancien Empire Sith, laquelle déclencherait tout de suite après la Grande Guerre de l'Hyperespace. La victoire lors de ce conflit revint à la République Galactique, Gav Daragon ayant trahi Naga Sadow. S'il obtint la mort de ce jeune homme qu'il avait pourtant pris sous son aile, le Seigneur Noir n'en fut pas moins contraint de retourner dans l'Espace Sith, en compagnie de sa flotte amoindrie. Affaibli encore un peu plus par une ultime confrontation avec Ludo Kressh - qui s'était proclamé nouveau Seigneur Noir en son absence -, Sadow battit définitivement en retraite quand l'Impératrice Teta le poursuivit jusque sur Korriban. Ce fut ce jour-là que l'Ancien Empire Sith tomba...

La Fuite La Fuite

V - Une Lente Renaissance

Naga Sadow se rendit finalement sur Yavin IV avec quelques adeptes, dans l'espoir d'y trouver un abri pour l'Empire Sith. Et, en dépit du travail acharné des Ombres Jedi, une nouvelle race de Dévots de la Sith apparut petit à petit. Freedon Nadd récupèrerait l'Holocron du Roi Adas, et il s'en servirait pour s'instruire en tant que Seigneur Noir.

En parallèle à tout ceci, un dernier Empereur Sith s'était échappé. Il fit perdurer dans l'ombre la tradition des Anciens Sith pendant des siècles, avant de rétablir l'Empire Sith bien plus tard.

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Sith
Sith
Organisations
Jen'ari
Jen'ari
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Korriban
Korriban
Planètes