Sora Bulq

Sora Bulq combattit à Geonosis puis se rallia au Comte Dooku, il tua entre autres Oppo Rancisis.

Sora Bulq fut l'un des meilleurs instructeurs de Sabrelaser que l'Ordre Jedi ait connu, performant dans plusieurs formes de combat au sabre, à la fois les classiques et les nouvelles venues. Il aida particulièrement Mace Windu à se perfectionner dans le Vaapad, la septième forme de combat, si puissante mais si dangereuse, pour la pratiquer il fallait constamment flirter avec le Côté Obscur. Bulq avait entraîné nombre de Jedi qui périrent dans l'arène de Geonosis, incluant son ancien padawan, Galdos Stouff. Même si Bulq était présent physiquement et mentalement, son esprit fut irrémédiablement endommagé par la Guerre des Clones.
Le Weequay fut complètement dépassé par les évènements lorsqu'il vit la plupart de ses élèves mourir. Peu de temps après la Bataille de Geonosis, il partit avec Tholme sur Bakura afin de capturer le Comte Dooku dans son quartier général. Afin de se débarrasser de Bulq, Dooku l'électrocuta. Mais cela faisait partie d'un plan savamment orchestré : le Weequay avait déjà rejoint le leader de la Confédération et le renseignait sur les moindres agissements de l'Ordre.

Lorsque le Conseil des Jedi et le Chancelier Suprême Palpatine le nommèrent Général de la Grande Armée de la République, Bulq refusa. Mécontent de la République, Bulq fut l'un des premiers Jedi à lui tourner le dos. Il fut rejoint peu après par quatre autres : Jeisel, K'Kruhk, Rhad Tarn et Mira, son ancienne Padawan. Ils prirent rendez-vous dans le domaine familial de Sora Bulq, sur la lune de Sriluur, Ruul. Il envoya une invitation à son ancien collaborateur, Mace Windu, qui arriva peu après sur la lune. Cependant, Asajj Ventress, la Jedi Noire entraînée par le Comte Dooku, les attaqua tous. Elle essaya de les induire en erreur en proclamant son allégeance à Mace Windu. Les Jedi dissidents avaient de nombreuses raisons de se méfier du Conseil des Jedi, mais Mace Windu leur prouva qu'Asajj mentait : elle n'avait pu venir qu'avec les coordonnées fournies par Sora Bulq, qui était en réalité son complice. Bulq admit sa trahison, mais en réalité, c'était le Vaapad qui l'avait possédé en tombant ainsi du Côté Obscur de la Force. La Bataille de Geonosis l'avait achevé, exacerbant sa descente aux enfers. Les Séparatistes secoururent Sora Bulq et le Comte Dooku avait personnellement incité l'ancien Maître Jedi à faire scission avec l'Ordre Jedi. Bulq, qui admirait Dooku pour ses initiatives et son charisme, admit qu'il devait combattre à ses côtés contre une République corrompue. Mace Windu et Sora Bulq se combattirent, mais Windu portait plus d'intérêt à arrêter la Jedi Noire Asajj Ventress. Mace Windu repartit donc de Ruul en laissant Bulq en vie.

Sora Bulq devint le bras droit du Comte Dooku, et Quinlan Vos supposa qu'il était même le second Seigneur Sith, alors qu'il s'agissait en réalité du Comte Dooku. A la fin de la Guerre des Clones, l'ancien Maître Jedi désormais Jedi Noir, fut envoyé sur Saleucami par Dooku pour qu'il mène les forces Séparatistes en compagnie de Tol Skorr. Il avait entretemps recruté des assassins Anzati et avait entrepris d'utiliser le potentiel souterrain volcanique de la planète afin de créer une gigantesque armée de clones Morgukai sur le modèle de Bok, l'Armée des Ombres. Sora n'avait pas compris que Tholme le traquait depuis longtemps : il retrouva ce dernier dans son QG sur Saleucami après qu'il eut contacté la Jedi Aayla Secura quant à la position des ennemis de la République Galactique. Le duel s'engagea entre les deux anciens amis mais Tholme réussit à s'enfuir en faisant exploser une conduite d'eau sous pression, permettant de cacher sa fuite.

Le Jedi Noir comprit désormais que sa nouvelle Armée des Ombres devait se préparer à l'assaut des forces de la Grande Armée de la République. De plus, Tholme continuait ses sabotages dans les tréfonds de Saleucami : cinq pour cent des nouveaux clones Nikto étaient sérieusement compromis. Mais le Comte Dooku lui prodigua ses conseils : si Oppo Rancisis utilisait la Méditation de Combat afin d'organiser l'assaut des troupes Républicaines, cela voulait non seulement dire que son attention était occupée ailleurs, mais qu'il était vulnérable ! Il suffisait alors d'organiser une diversion pour faire pénétrer ses assassins Anzati dans le QG Républicain, ce qu'il fit quelques temps plus tard. Au cours des différents affrontements entre Rancisis et les Anzati, Sora Bulq attendit son heure. Après que son attention soit détourné et que le Maître Jedi eut tué le dernier assassin, Sora sortit de l'ombre et enfonça son sabrelaser en plein dans le cœur et dans le dos de Rancisis. En guise d'adieu, il déclara à la dépouille du Maître Jedi qu'il n'allait faire qu'un avec la Force.

Mais Sora n'avait pas compris que Quinlan Vos l'avait pris à son propre jeu : il avait en fait bel et bien rejoint les Jedi et avait monté une opération contre les Séparatistes afin d'éradiquer la menace. Lorsque le Kiffar lui dit qu'Aayla Secura plaçait en ce moment même des explosifs dans la base, Sora Bulq le crut et dépêcha ses Morgukai à son encontre. Bien sûr, il s'agissait d'un piège. De plus, Tholme, le vieil ennemi de Sora Bulq, lui tomba dessus au moment où Quinlan annonça quel camp il avait rallié et un nouveau duel s'engagea : ce fut Tholme qui fut sévèrement blessé, au moment même où Quinlan Vos tuait Tol Skorr. Quinlan Vos se précipita vers son ancien Maître blessé et le sauva de justesse. Sora Bulq eut alors beaucoup de mal à contenir le puissant Jedi Kiffar, qui le tua finalement après que Vos ait fait taire en lui toute sa colère pour se concentrer uniquement sur son duel. La mort de Sora Bulq marqua la chute de Saleucami pour les Séparatistes.

Articles en rapport

Comte Dooku
Comte Dooku
Personnages
Mace Windu
Mace Windu
Personnages
Tholme
Tholme
Personnages
Quinlan Vos
Quinlan Vos
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Sora
Sora
Personnages