IG-100 MagnaGuard

Les MagnaGuard étaient les droïdes garde du corps du Général Grievous.

Avant qu'il ne devienne un cyborg, le Général Grievous menait déjà de nombreux Kaleesh au combat contre leurs ennemis traditionnels, les Huk. Ses gardes du corps portaient un casque et des capes en peaux de mumuu, ce qui faisait d'eux l'élite de la force d'attaque Kaleesh. Lorsqu'il devint Suprême Commandeur des Forces Armées Droïdes pour le compte de la Confédération des Systèmes Indépendants, Grievous demanda au Comte Dooku le même type de gardes du corps. Le Sith contacta Holowan Mechanicals afin de construire un nouveau modèle de droïde de combat dit "Auto-motivé", plus tard appelé IG-100 MagnaGuard par ses ingénieurs. Ces derniers incorporaient des éléments d'un précédent droïde fabriqué, le Lancier IG, dont le modèle avait été abandonné à la suite d'une rupture de contrat de la part du Clan Bancaire Intergalactique.

Ce fut le Général qui, personnellement, construisit une banque de données de tous les styles de combat répertoriés dans la galaxie afin de l'incorporer au sein des IG-100, et insista aussi pour les entraîner lui-même, afin qu'ils lui obéissent corps et bien. Certains de ces MagnaGuard devinrent des spécialistes du combat au corps-à-corps, d'autres furent spécialisés dans les armes légères et lourdes, voire même dans les explosifs. Un faible échantillon eut un lance-missiles portatif installé dans le dos. Pour distinguer les modèles, Grievous ordonna que chaque type de droïde soit peint en noir, albâtre, bleu et gris, afin de les reconnaître. Lorsque le cyborg fut satisfait, il les vêtit du costume traditionnel Kalee des gardes du corps.

Le Suprême Commandeur savait qu'un jour ses gardes du corps rencontreraient inévitablement des représentants de l'Ordre Jedi, d'où l'arme principale, l'Electrostaff, fabriqué en phrik, un minerai résistant au Sabrelaser et ses deux générateurs d'impulsions électromagnétiques permettaient de rendre temporairement invalides un membre, voire de tuer instantanément un ennemi, comme ce fut le cas de nombreux soldats clones. Mieux encore, si le MagnaGuard était touché, par exemple décapité, il pouvait toujours combattre, tant que son photorécepteur ventral n'était pas touché. Par cette ruse, de nombreux Jedi furent tués. Les gardes du corps constituaient donc un écran pour Grievous, envoyés en amont du danger pour éviter sa capture.

Ce fut le cas en effet pendant la Bataille de Coruscant, où de nombreux droïdes IG-100 attaquèrent, en compagnie du Général Grievous, l'appartement du Chancelier Suprême Palpatine. Ils furent repoussés par plusieurs Jedi, entre autres Shaak Ti, Roron Corobb, Foul Moudama, Stass Allie et Drake Lo'gaan. Malgré le fait qu'ils aient été détruits, ils avaient accompli la seule mission qu'on leur avait incombé: retarder au maximum les Jedi. Peu après, les IG-100 cherchèrent à défendre leur Général à bord de la Main Invisible contre Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker. Ils furent malheureusement détruits, de même que les derniers exemplaires lors de la Bataille d'Utapau, peu de temps avant le duel entre le cyborg et Kenobi.

Articles en rapport

Foul Moudama
Foul Moudama
Personnages
Grievous
Grievous
Personnages
Shaak Ti
Shaak Ti
Personnages
Stass Allie
Stass Allie
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Kaleesh
Kaleesh
Espèces