Jedi Corrompus

Les Jedi Corrompus étaient des Jedi qui refusaient définitivement d'obéir au Conseil des Jedi.

Si la voie des Jedi était simple, nous serions des millions, pas une poignée.
__Luke Skywalker

L'exemple des Jedi Gris montre que l'orthodoxie et le dogmatisme de l'Ordre Jedi n'étaient pas toujours correctement respectés. Cette voie rigoureuse était même souvent abandonnée ; mais ce n'était pas pour autant que tous ceux qui renonçaient à la suivre devenaient des Jedi Noirs : certains ne faisaient que couper les ponts avec le Conseil. On appelait Jedi Corrompu tout Jedi qui, s'étant rendu compte qu'il n'était pas en phase avec le Code Jedi et les enseignements qui en découlaient, ou bien ayant été le témoin d'un trop-plein de barbarie, voire d'un drame qui l'avait touché de très près et qui, en conséquence, l'avait purement et simplement dégoûté de la Force, s'était dangereusement rapproché de la frange séparant le Côté Lumineux du Côté Obscur. L'un de ces individus pouvait tout aussi bien être ramené vers la Lumière avec une étonnante facilité que s'enfoncer à jamais dans les Ténèbres...

Caractérisation des Jedi Corrompus

Rapides, les Jedi Corrompus savaient très bien se défendre, ce qui passait par une excellente aptitude à dévier les tirs ennemis. Leurs coups étaient puissants et ils savaient faire preuve d'un soupçon d'initiative si le besoin s'en faisait sentir. Plutôt chanceux que véritablement doués en général, il était fréquent pour une partie d'entre eux de se livrer à certains commerces illégaux. Étrangement, leur réputation, sans être exceptionnelle, était assez bonne, bien qu'ils aient tout de même une affinité inquiétante avec le Côté Obscur que ne contrebalançait pas totalement leur lien naturel avec la Force. Pour résoudre ce mystère, il faudrait peut-être tout simplement prendre en compte leur sens inné du « bluff ».

Forts, maîtres d'eux, sages, intelligents et bons bretteurs, leur arme de prédilection était, cela s'entend, le Sabrelaser ; néanmoins, ils ne rechignaient pas non plus à utiliser un Pistolet Blaster, et même un Pistolet Blaster Lourd. Pilotes exceptionnels, ils recouraient à des cargos légers que leurs connaissances en astronavigation, alliées à celles qu'ils avaient dans le domaine informatique, leur permettaient d'utiliser pour mener à bien des opérations dans l'espace. Bons collecteurs d'informations, ils avaient appris à se cacher relativement bien, et pouvaient de ce fait se déplacer en toute discrétion. Les Jedi Corrompus étaient aussi de bons diplomates, quoique n'hésitant pas à intimider leurs vis-à-vis pour arriver à leurs fins. Sachant se servir de leur sensibilité à la Force pour faire des sauts surhumains comme pour réussir des réceptions prodigieuses, il convient de préciser qu'ils avaient un mental de guerrier.

Enfin, outre quelques autres qualités auxquelles ils pouvaient prétendre, l'on pourrait s'attarder pour conclure sur ce qui les caractérisait le plus : leur code de conduite, très laxiste. Ce dernier était encore assez sévère pour les plus faibles des Jedi Corrompus, ceux qui pour la plupart croyaient encore dans les idéaux de l'Ordre Jedi - mais sombraient progressivement dans les affres de la corruption, pour finir par se perdre définitivement s'ils ne recevaient aucune aide. L'Ordre Jedi en faisait sa priorité, choix d'autant plus sensé que leur puissance pouvait encore croître. Cela étant, la défiance était de mise : les anciens Jedi Corrompus n'étaient pas autorisés à prendre d'apprenti, du moins tant qu'on n'était pas sûr qu'ils ne risquaient plus de sombrer du Côté Obscur. Ceux d'un niveau moyen, eux avaient complètement rejeté la voie des Jedi, et ne souciaient plus que de leurs désirs personnels ; ils dérogeaient aux règles qu'on leur avait inculquées lors de leur entraînement pour se contenter de satisfaire leurs ambitions et leurs envies, bien plus tangibles et concrètes que leur ancienne approche spirituelle de l'existence. Quant aux plus puissants des leurs, on en trouvait qui se consacraient à la piraterie, et même au meurtre, parfois ! D'autres choisissaient, de temps à autre, de se faire les dirigeants d'un petit lopin de terre quelque part dans la Galaxie.

Chronologie des Jedi Corrompus

Quiconque aurait cherché à rencontrer un Jedi Corrompu aurait eu bien plus de chances de réussir sa quête s'il l'avait entreprise avant la Proclamation de l'Ordre Nouveau. En effet, le nombre exceptionnel d'êtres sensibles à la Force qui existèrent sous la République Galactique eut tendance à très largement s'amenuiser avec les Purges orchestrées par l'Empire Galactique. Les Jedi Corrompus qui y survécurent conservèrent un souvenir cuisant de cette campagne d'extermination. Ils se créèrent une toute nouvelle vie pour se cacher au mieux de Darth Vader, de l'Inquisitorius, de l'Ordre Secret en général. Leur quotidien était toutefois troublé par des visions dérangeantes.

Plus tard, Luke Skywalker s'employa à ériger un Nouvel Ordre Jedi, et - comme il fallait s'y attendre - plusieurs de ses étudiants échouèrent alors à suivre la voie des Jedi. Ils n'étaient pas nombreux, mais indubitablement puissants.

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Ordre Secret
Ordre Secret
Organisations