Prophètes du Côté Obscur

Les Prophètes du Côté Obscur étaient le coeur de l'Ordre Secret fondé par Palpatine sous l'Empire, l'héritage de Darth Millennial. Afficher le sommaire

Ceux qu'on désignait sous l'appellation de Prophètes du Côté Obscur étaient en fait des initiés de la Sith, non reconnus par cette dernière en raison de la violation de la Règle des Deux qu'ils représentaient. Leur exceptionnel don de prémonition leur permettait de discerner quels étaient les différents futurs envisageables pour ensuite pouvoir en tirer le plus grand nombre d'avantages possibles.

I - Histoire des Prophètes

I.1 - La Naissance du Culte

Ce fut au cours de "l'Âge d'Or" de la République Galactique, ce millénaire postérieur à l'effondrement de la Confrérie des Ténèbres où les Sith sombrèrent dans la clandestinité, que l'Ordre des Prophètes du Côté Obscur connut ses premiers balbutiements. Lorsque l'Apprenti Sith mutant Darth Millennial décida de renoncer au titre de Jen'ari qui devait lui revenir en temps et en heure et qu'il abandonna les dogmes qu'avait ordonnés de suivre Darth Bane à ses successeurs - la Règle des Deux en particulier - il choisit de se rendre sur Dromund Kaas, planète reculée baignée par le Côté Obscur de la Force et qu'il espérait probablement suffisamment éloignée pour fuir le courroux de son mentor, Darth Cognus. Embrassant alors pleinement l'obsolète Règle du Fort d'autrefois, il élabora une nouvelle religion ténébreuse qu'il baptisa la Force Sombre et à laquelle il initia par la suite plusieurs disciples, principalement des naïfs et des admirateurs de la Sith. Les Prophètes du Côté Obscur étaient nés. Terrés dans leur Temple de la Force Sombre, ils allaient perdurer à travers les siècles à pratiquer leurs sombres activités. Quant à leur fondateur en revanche, nul ne sait ce qu'il advint réellement de lui mais d'aucuns avancent que Cognus le retrouva et put finalement lui faire payer sa trahison...

I.2 - La Conversion des Premiers Jedi

Aux alentours de l'an -188, un chevalier Jedi dénommé Kibh Jeen se retrouva confronté aux savoirs des Prophètes et, séduit par leurs enseignements, il se décida à les rejoindre. Ce fut le premier membre de l'Ordre Jedi connu de l'Histoire à avoir été perverti par l'héritage de Darth Millennial. En devenant l'un de ses successeurs, Jeen apprit par la même occasion que les Sith avaient survécu et qu'ils étaient à présent régis par la Règle des Deux. Quand bien même cette annonce ne fut à l'époque pas prise au sérieux par le Conseil Jedi, ce fut lui qui l'apprit au reste de la galaxie au cours du Conflit des Jedi Noirs qu'il déclencha sur Genarius et où il trouva la mort. On ne sait si les Prophètes participèrent à cette "petite guerre" qu'avait déclenché le Jedi qui les avait rejoints, mais chose certaine, qu'ils l'aient fait ou non ils y survécurent.

Quelques décennies plus tard, deux autres Chevaliers Jedi rejoignirent le Culte sur Dromund Kaas, ceci n'excluant pas que d'autres aient pu aussi le faire entre temps. Kadann et Jedgar, tous deux exceptionnellement doués dans l'art de prédire les différents futurs possibles, gravirent fort rapidement les échelons de l'organisation.

I.3 - Les Mages de l'Empereur

Avide de réunir à lui les héritages égarés de la Sith, Darth Sidious une fois la Proclamation de l'Ordre Nouveau effective, se mit en quête de réunir artefacts et organisations en tout genre qu'avaient laissés derrière eux ses prédécesseurs. En raison de leur fameuse prescience - utile pour déjouer les éventuels obstacles que l'Empire Galactique pourrait rencontrer - ainsi que de leur vision unique de la Force, le nouvel Empereur se prit d'un grand intérêt pour les Prophètes du Côté Obscur. Il plaça le Jedi Déchu Kadann à leur tête en tant que Prophète Suprême - une fois qu'il eût convaincu ce dernier qu'il n'était qu'un messager et qu'il se devait de travailler pour lui afin de concrétiser ses visions - et il les intégra à son Ordre Secret aux côtés de l'Inquisitorius et des autres Jedi Noirs à son service.

Jalousement cachés par Palpatine - on rapporte que même Darth Vader ne fut pas mis au courant de leur existence avant un certain temps et que les rares inconscients qui osèrent passer outre leurs ordres pour découvrir la vérité durent affronter le courroux de l'Empereur en personne - les Prophètes jouaient un rôle prépondérant. Outre le fait que leurs prédictions faisaient d'eux des conseillers fréquemment utilisés par le trône impérial dont ils avaient plus ou moins su gagner la confiance, on les chargeait aussi et de dissimuler publiquement les capacités de leur souverain à travers la Force, et de former nombre de jeunes initiés de l'Ordre Secret. Ils étaient en quelque sorte ce que serait plus tard l'Académie des Ombres pour les Vestiges. Parmi ceux dont ils assurèrent la formation, on retrouve Jerec, Cronal, et quantité d'autres dont Triclope, le fils de l'Empereur lui-même. D'autres missions d'ordre plus militaire leur furent aussi confiées comme lorsque Kadann dut superviser le Grand Amiral Afsheen Makati dans la prise d'une base rebelle sur Thila. De plus, eux seuls étaient à même d'élever un des membres de l'Ordre Secret à un statut supérieur tel que celui d'Oeil de l'Empereur, ou bien de Représentant de l'Empereur, l'accord de Sidious restant néanmoins une condition sine qua non pour un sacre de cette importance.

Ce serait pourtant une grossière erreur que de considérer les Prophètes comme de loyaux sujets à leur souverain. En effet, Kadann nourrissait comme désir secret de se débarrasser des deux Seigneurs Noirs à la tête de l'Empire pour en prendre le contrôle et il prit des mesures actives dans ce sens. Il forma Azrakel, expérience macabre et délaissée de Palpatine, pour en faire son instrument et détruire les Sith ; malheureusement il ne put l'empêcher de prendre la fuite. Darth Vader fut aussi la cible sur Kalakar VI d'un groupe de Prophètes en marge du reste de leur communauté et de leur champion : un Darth Maul qu'ils avaient miraculeusement ramené du Chaos.

I.4 - Vrais et Faux Prophètes, La Bataille d'Endor et ses retombées

Au fur et à mesure que les sombres plans de l'Empereur pour convertir le jeune Luke Skywalker à sa cause et anéantir définitivement l'Alliance Rebelle se précisaient, il s'avéra bien vite que Palpatine se mit à réfuter systématiquement toute vision ne lui garantissant pas une victoire écrasante. Il en alla même jusqu'à rire au nez de Kadann lorsqu'il lui fit part de ses appréhensions quant au devenir de la Bataille d'Endor. Furieux, le Prophète Suprême et ses disciples abandonnèrent Dromund Kaas pour Bosthirda et Sidious chercha à les encadrer de plusieurs membres de l'Inquisitorius pour les "rééduquer".

La Bataille d'Endor reste cependant suffisamment célèbre pour que l'on puisse se rendre compte que les craintes des Prophètes étaient bel et bien fondées. Un schisme se produisit alors parmi eux suite à cet événement. Tandis que Kadann ordonnait aux siens de rompre définitivement avec leurs engagements vis à vis de l'Empire, l'Agent Blackhole - en fait un avatar du Seigneur Cronal, membre de l'Ordre Secret et initié du Culte - s'opposa à cette décision et parvint à convaincre plusieurs membres de l'Ordre de rester fidèle à Palpatine et de servir le Grand Vizir Sate Pestage jusqu'à ce que l'Empereur fasse son grand retour depuis le monde ténébreux de Byss. Ceux qui acceptèrent la proposition de la Main de l'Empereur furent dès lors considérés comme des traîtres par le Prophète Suprême et ceux qui avaient accepté sa décision de rester exilés sur Bosthirda.

Avec l'aide des véritables Prophète qui l'avaient rejoint - parmi eux sa propre fille, Sariss, ainsi que l'Oeil de l'Empereur Merili - Cronal édifia l'Eglise du Côté Obscur, une pseudo religion censée mystifier la personne de l'Empereur et probablement préparer le peuple à sa résurrection. Tandis que les véritables Prophètes convertissaient dans l'ombre les plus hautes sphères de la galaxie à cette nouvelle institution religieuse - on compte parmi leurs victimes les Grands Amiraux Ishin-Il-Raz et Peccati Syn, ainsi qu'un riche homme d'affaires de Panatha qui n'était autre que le père de Yun -, ils étaient dissimulés par un groupe d'imposteurs mis en place par l'Intelligence Impériale et dont le rôle était et de se faire le visage public des Prophètes, et de pallier à l'absence de Kadann et de ses fidèles. La plupart d'entre eux n'étaient même pas sensibles à la Force. Néanmoins cela ne les empêcha pas d'outrepasser les limites de leur mission et de se servir du Comité Central des Grands Moffs pour tenter de s'emparer des rênes de l'Empire décapité, après que Pestage ait été "destitué". Pour ce faire, le Prophète Suprême de l'Empire Kadann, incarné par un agent des Renseignements Impériaux Bimm Rajah Ubooki, qui était à leur tête fabula une prophétie ridicule stipulant que seul le détenteur du Gant de Darth Vader serait en mesure de s'asseoir sur le trône impérial. Mais les projets ambitieux des Prophètes Imposteurs tournèrent exceptionnellement court lorsqu'Ysanne Isard décida de s'intéresser personnellement à leur cas en raison de la menace qu'ils représentaient pour elle si elle voulait s'assurer l'allégeance de tous les Vestiges à sa personne. Grâce aux indications du damné Azrakel, le Grand Amiral Afsheen Makati - qui était loyal à la Directrice des Renseignements Impériaux et qui était également très désireux d'annihiler celui qu'il croyait être le vrai Kadann et dont il gardait le souvenir cuisant de l'humiliation qu'il lui avait fait subir autrefois - pilonna la Station Scardia où se terraient les ersatz de Prophètes et mit fin à leurs idées de grandeur. Au moins l'un d'eux réussit cependant à survivre : Orloc, qui se rendit plus tard sur Vjun pour s'emparer du Sabrelaser d'Obi-Wan Kenobi - conservé parmi les trophées de Vader dans son Château de Bast - avant d'être finalement défait par les efforts combinés d'Ikrit, Anakin Solo, et Tahiri Veila.

Il est à noter aussi que, chose peu connue, Cronal avait contacté Jerec et lui avait demandé de rechercher les pouvoirs de la Vallée des Jedi pour en faire bénéficier le clone de Palpatine. L'Inquisiteur avait accepté - en apparence - sans pour autant révéler qu'il était déjà en quête de ce lieu sacré pour le compte du Pentastar Alignment. Il serait intéressant de se demander si Sariss ou même Yun étaient au courant de son double jeu ou bien le croyaient fidèle à leur Clergé. On peut peut-être envisager aussi qu'ils connaissaient la vérité, à savoir que les véritables Prophètes du Côté Obscur avaient également réclamé à leur maître de retrouver la Vallée pour leur propre compte. Mais en définitive, Jerec n'était loyal qu'à lui-même.

I.5 - Le Massacre des Prophètes

Mécontent de la façon dont leurs doublures s'étaient comportées tout autant qu'il l'était de leur existence - quand bien même elle avait été éphémère -, Kadann proposa à qui le voulait de bénéficier de ses enseignements sur Bosthirda, les Prophètes et lui devenant une alternative possible aux enseignements Jedi de Luke Skywalker pour quiconque voulait être instruit sur les voies de la Force. Malheureusement, il s'avéra qu'Azrakel apprit que ses anciens maîtres étaient encore en vie et il se rendit jusque dans leur repère pour en tuer autant qu'il le pouvait par le tranchant de son Sabrelaser double lame. Ses victimes furent nombreuses, Kadann en fit d'ailleurs partie, mais le tueur finit par succomber à ses trop nombreuses blessures. Le Massacre des Prophètes du Côté Obscur ne s'arrêta pas là pour autant puisque les quelques survivants furent tués peu de temps après par la Sombre Dame de la Sith Lumiya accompagnée de son nouvel apprenti, l'Imperial Sovereign Protector Carnor Jax. Ainsi s'éteignirent les derniers initiés au Culte instauré autrefois par Darth Millennial ; seul en aurait réchappé le Seigneur Cronal, grâce à son acte de traîtrise envers les siens qui l'avait éloigné de sa communauté.

II - Hiérarchie du Culte

II.1 - Le Prophète Suprême

Leader incontesté du Culte, le Prophète Suprême avait toute autorité sur les autres membres de l'Ordre et nul n'était en mesure de contester ses actes. C'était à lui qu'incombait d'accorder des promotions à qui il jugeait devoir en octroyer. Le premier Prophète Suprême de l'Histoire fut Darth Millennial, le fondateur du Culte en personne, lequel s'affirmait avoir été choisi par la volonté de la Force elle-même. Ses successeurs immédiats sont inconnus, quoi que Kibh Jeen de par son statut d'ancien Chevalier Jedi aurait bien pu être l'un d'entre eux. Sous l'Empire, ce fut le Sombre Jedi Kadann qui accéda à ce poste de prestige, placé là par l'Empereur lui-même pour contrôler le reste des Prophètes à travers lui.

II.2 - Les Hauts Prophètes

Loyaux lieutenants du Prophète Suprême, les Hauts Prophètes étaient les hommes de confiance de ce dernier. Choisis pour l'assister dans toutes les affaires du Culte, ils devaient leur grade plus souvent à quelque arrangement avec lui plutôt que grâce à leurs compétences. Jedgar par exemple, avait été un Chevalier Jedi qui avait accompagné Kadann dans sa déchéance une fois qu'il avait renié l'Ordre Jedi et rejoint le Temple de la Force Sombre. Sous l'Empire le rôle des Hauts Prophètes ne concernait plus seulement les affaires de l'Ordre mais aussi celles de l'Empereur. Ancienne sorcière de Dathomir, Merili avait pour don exceptionnel de pouvoir modifier l'avenir à sa guise, du moins dans une certaine mesure. Aussi, non contente d'être une Haute Prophétesse régie par Kadann, elle était aussi un membre actif de l'Ordre Secret en tant qu'Oeil de l'Empereur, poste que seuls elle et Triclope parvinrent à décrocher en dehors de Maarek Stele.

II.3 - Les Bas Prophètes

Au bas de l'échelle, il y avait les autres Prophètes, communément appelés les Bas Prophètes. Ils étaient le gros des forces du Culte et la véritable incarnation que l'on se faisait de ce dernier, plus encore même que leurs supérieurs. Respectueux des enseignements que leur avait légués Darth Millennial, ils s'immergeaient dans leur religion dérivée de la Sith et projetaient leurs sens dans le futur pour en découvrir les possibles tenants et aboutissants. Certains des Prophètes furent appelés à d'autres postes au sein de l'Ordre Secret. Cronal par exemple était une Main de l'Empereur et un agent de l'Intelligence Impériale.

II.4 - Les Acolytes

On désignait par ce terme quiconque avait reçu la formation des Prophètes du Côté Obscur, cette dernière étant généreusement donnée au sein de leur Temple de la Force Sombre. Les acolytes étaient tous encadrés d'un Prophète et généralement ils étaient des membres clés de l'Ordre Secret de Palpatine. Maarek Stele reste un véritable fleuron de cette caste.

II.5 - Les Faux Prophètes

Même si les imposteurs mis en place par Cronal et l'Intelligence Impériale dans le cadre de son Eglise du Côté Obscur n'étaient pas véritablement des membres des Prophètes du Côté Obscur et qu'ils n'étaient bien souvent pas non plus sensibles à la Force, ils n'en respectaient pas moins la même hiérarchie que ces derniers pour autant. Un Faux Prophète Suprême Kadann était à leur place, lui-même étant assisté de Faux Hauts Prophètes ainsi que de Bas Prophètes. On ne sait si des acolytes étaient aussi présents dans leurs rangs. Certains d'entre eux connurent un triste sort dans la Cité Perdue des Jedi sur Yavin IV, et la plupart d'entre eux décédèrent dans la Station Scardia lorsqu'elle fut détruite par les loyaux de Cœur de Glace.

III - Religion et Philosophie

Leur nom pourrait pourtant le faire croire mais les Prophètes du Côté Obscur n'étaient pas à proprement parler des adorateurs du Côté Obscur de la Force. En effet, Darth Millennial lorsqu'il s'était enfui jusque sur Dromund Kaas avait combiné les enseignements de la Sith qu'il tenait de Darth Cognus avec les théories énoncées autrefois par des grands penseurs de l'ère pré républicaine, Dak Ramis et Plaristes pour ne citer qu'eux. La Force Sombre naquit de cette manière. Mais elle n'était en quelque sorte qu'un dérivé de la pensée des Jen'ari et focalisait ses initiés uniquement sur les rites et les pratiques communément utilisées par les Prophètes pour lire l'avenir. De fait, quiconque rejoignait le Culte se devait de rester à jamais avec les Prophètes au risque d'être froidement éliminé dans des circonstances peu enviables s'il venait à vouloir changer d'avis.

Les Faux Prophètes du Côté Obscur que fonda brièvement Cronal laissèrent un héritage de leur propagande religieuse à travers un livre écrit par le Faux Prophète Suprême Kadann : Secrets of the Dark Side.

Aussi à n'en pas douter les Prophètes du Côté Obscur laissèrent une trace indélébile de leur existence à la galaxie.

Composé de...

  • Jedgar Jedgar Jedgar était le lieutenant le plus fidèle de Kadann parmi les Prophètes du Côté Obscur.
  • Cronal Cronal Cronal, connu pour être l'Agent Blackhole, était l'un des plus loyaux Adeptes du Côté Obscur de Palpatine.
  • Darth Millennial Darth Millennial Darth Millennial était un Seigneur Noir des Sith, et le fondateur du Culte des Prophètes du Côté Obscur.
  • Merili Merili Merili était un Oeil de l'Empereur.
  • Sariss Sariss Sariss, la Prophétesse, était la fille de Cronal et membre de l'Elite du Côté Obscur de Jerec.
  • Kadann Kadann Kadann était le Prophète Suprême à l'époque de l'Empire Galactique.
  • Kibh Jeen Kibh Jeen Kibh Jeen, Jedi renégat, se convertit au Culte des Prophètes du Côté Obscur et permit de révéler l'existence de la Règle des Deux.

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Cronal
Cronal
Personnages
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Kadann
Kadann
Personnages