Sedriss

Sedriss QL, Qaga Lok.

Sedriss, de son vrai nom Qaga Lok, fut l'Exécuteur du Côté Obscur de l'Empereur Palpatine Ressuscité. Il dirigea en partie l'Opération Shadow Hand contre la Nouvelle République.

Qaga Lok était un lointain descendant du Jedi Ulic Qel-Droma. Alors qu'il était un jeune adulte , il commença à travailler pour le compte des Renseignements Impériaux comme mercenaire, aidé en cela pour son aptitude à maîtriser la Force. Très insolent, autoritaire et difficile à contrôler, de nombreuses organisations cherchèrent à le recruter mais finirent par le trouver trop instable ; jusqu'au jour où il tua un groupe d'officier impériaux. Transféré dans une prison à l'issue d'une sentence de mise à mort, il reçut la visite, dans sa geôle, de membres de l'Inquisitorius. Ces derniers l'emmenèrent pour qu'il se présentât devant Darth Sidious, l'Empereur Palpatine en personne. Ce dernier lui proposa un duel : s'il l'emportait, il pourrait le tuer ; mais si le Maître Sith gagnait le duel, alors Lok lui devait une obéissance éternelle, ou la mort.

Bien entendu, Palpatine déclencha la puissance du Côté Obscur à l'encontre de son adversaire et remporta rapidement la manche, à l'issue de laquelle Lok l'assura de sa fidélité. Mais il en fallait plus pour convaincre le vieux Sith : il souhaitait broyer le descendant de Qel-Droma au point d'en faire un serviteur taillable et corvéable à merci. Laissé pour mort, il fut épargné par Sidious, qui se décida à l'entraîner à la maîtrise de ses pouvoirs. En reconnaissance de son apprentissage, il prit le nom de Sedriss, gardant toujours les lettres QL à la suite, en référence à son ancienne identité. Devenu un Adepte du Côté Obscur, il fut horrifié d'apprendre que Palpatine avait trouvé la mort lors de la Bataille d'Endor. Toutefois, il savait que le Seigneur Noir de la Sith finirait par revenir du Chaos, comme le prédisait à juste titre l'Eglise du Côté Obscur. Sedriss se replia alors sur Byss et supervisa personnellement la défense de la planète du Noyau Profond, en cas d'incursion de la Nouvelle République... qui ne vint jamais.

Quant à l'Empire Galactique, il était en train de se déchirer. Cela n'avait guère d'importance pour Sedriss : seule comptait la préparation du retour de Palpatine, qui ne tarda pas, par le biais d'un Transfert de Vie supervisé par Sate Pestage. Un an après la Campagne du Grand Amiral Thrawn, le clone de Palpatine sortit de sa cuve. Darth Vader étant mort sur l'Etoile Noire II, à l'issue de sa trahison, Sedriss fut nommé Exécuteur du Côté Obscur : toutes les Forces Armées Impériales qui s'étaient ralliées à l'Empereur Ressuscité étaient désormais sous son contrôle, de même que l'Elite du Côté Obscur. En outre, il reçut le Château de Bast, sur Vjun. Palpatine ordonna le lancement de l'Opération Shadow Hand qui devait annihiler une fois pour toutes la Rébellion. Quand l'un des objectifs de la conquête de la Galaxie assigné par son maître était la conversion de Luke Skywalker au Côté Obscur, Sedriss s'en méfia ; à raison. Skywalker, après sa prétendue conversion, lui avait été assigné comme chef de la Marine Impériale et avait œuvré en sous-main pour aider la Nouvelle République, notamment dans la destruction des Dévastateurs de Monde, commandés par Titus Klev, et du Super Star Destroyer Eclipse.

Entre temps, sur Balmorra, l'Exécuteur s'en prit, avec son second, Vill Goir, au gouverneur - impérial ! - Beltane. Ce dernier avait tiré parti du conflit et avait vendu secrètement des armes à la Nouvelle République. Malheureusement l'Exécuteur subit là une défaite, au cours de laquelle Maximilian Veers trouva la mort, et dut aller s'en expliquer sur Byss. Sur la planète du Noyau Profond, il apprit la mort de Palpatine suite à un duel avec Skywalker. Il apprit également deux autres trahisons : celles de Sa-Di et Nefta, qu'il tua de son Sabrelaser, pour avoir brisé une grande partie des cylindres de clonage. Palpatine était désormais revenu avec un corps plus malade qu'auparavant. Il indiqua à Sedriss que son salut ne se trouverait que dans un seul corps : celui d'Anakin Solo, le fils de Leia Organa Solo et de Han Solo. Sedriss envoya Zasm Katth et Baddon Fass capturer l'enfant, mais furent tués.

A la suite de rapports émis par des droïdes sondes Viper, Sidious ordonna à son Exécuteur de se rendre sur Ossus, dans le but de capturer Luke Skywalker et d'éliminer le traître Kam Solusar. Arrivé sur la planète avec Vill Goir, Sedriss apprit que le fils de l'Elu avait libéré les tribus Ysanna du Château de Bast pour lutter contre l'Empire Galactique. Ses troupes furent défaites par les autochtones et Goir fut tranché en deux par Solusar. Sedriss, quant à lui, reçut une vague de Force de la part de Skywalker, qui le laissa désarmer contre un grand arbre. En réalité, il ne s'agissait nullement d'un arbre, mais d'un Maître Jedi Neti du nom d'Ood Bnar, lequel était en hibernation depuis la Grande Guerre des Sith, et la conversion de son ancêtre Ulic Qel-Droma au Côté Obscur !

Utilisant la puissance du Côté Lumineux de la Force, le vieux Neti fit appel aux forces de la planète, ce qui créa une explosion annihilant à la fois le Jedi et l'Exécuteur du Côté Obscur. Apprenant la nouvelle de la mort de son serviteur Sedriss, Palpatine le remplaça immédiatement par Xecr Nist...

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Force
Force
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations