Eglise du Côté Obscur

L'Eglise du Côté Obscur, seconde étape dans l'établissement d'une Théocratie Impériale, était la continuation de l'Ordre Secret suite à la Bataille d'Endor Afficher le sommaire

Le travail de propagande orchestré par l'Empire Galactique pour nier les vastes conséquences de la Bataille d'Endor ne fut pas en mesure de contrecarrer sa dislocation progressive. Pourtant, l'Empereur était voué à régner de nouveau : ses clones devaient lui garantir l'immortalité ; et le peuple devait être préparé à cette finalité. Mais l'Ordre Secret en charge de cet aspect religieux du régime - plutôt que d'accomplir ce qui était son devoir - lui aussi explosa complètement.
De ses cendres allait s'élever l'Église du Côté Obscur, fondée par Cronal ainsi qu'une poignée d'autres Prophètes du Côté Obscur. Plus "officielle" que son prédécesseur, elle était la deuxième étape dans l'établissement de la future Théocratie Impériale.

I - Le Schisme Fondateur

Le besoin de pallier à l'absence d'un organe ecclésiastique compétent - qui soit à même de véhiculer l'idéologie propre à faire accepter à la Galaxie l'immortalité de son souverain - trouvait en fait son origine dans une brouille ayant opposé Palpatine à Kadann et qui avait conduit ce dernier à s'exiler sur Bosthirda. En fait, il s'avérerait que l'Empereur avait rejeté systématiquement toute vision de son Prophète Suprême qui ne lui garantissait pas une victoire écrasante sur l'Alliance Rebelle et sa réussite dans la conversion au Côté Obscur de la Force du jeune Luke Skywalker.

Lorsque survint la mort présumée de Darth Sidious à bord de l'Etoile Noire II, il y en eut qui choisirent de rester fidèles aux Prophètes du Côté Obscur tandis que d'autres préféraient demeurer loyaux à l'Empire Galactique et préparer le retour depuis Byss du Seigneur Noir qui l'avait institué. Ce fut l'Agent Blackhole, ancienne Main de l'Empereur, qui fut à l'origine de ce mouvement de sécession. Parmi ceux qui le suivirent, on trouvait sa propre fille - Sariss - ainsi que l'Oeil de l'Empereur Merili. Kadann et ses sbires furent remplacés par des agents des Renseignements Impériaux.

II - Une Conversion de Masse

Station Scardia Station Scardia
Contrairement à l'Ordre Secret d'où elle tirait ses racines, l'Eglise du Côté Obscur ne se limitait pas aux êtres sensibles à la Force. Pour preuve : Sate Pestage en avait même fait la religion officielle de l'Empire Galactique ! On était donc très loin du voile flou et mystérieux qui recouvrait la société de l'ombre pré-Endor dont le Clergé était issu.
Les cibles prioritaires de Cronal et des siens étaient bien sûr les plus puissants et influents notables, de sorte qu'ils puissent les maintenir sous le joug d'un asservissement spirituel qui soit à même d'éviter l'éclatement de l'Empire lorsque Palpatine reviendrait en prendre le contrôle. Ainsi, Sariss épousa un riche baron de Panatha dont elle convainquit ensuite le fils - Yun - de la nécessité de tuer son père, ce qui lui permit d'empocher sa fortune et de l'offrir à Jerec - son véritable mentor. Le Grand Amiral Ishin-Il-Raz fut également initié à cette nouvelle doctrine religieuse, ainsi que son collègue Peccati Syn - converti par Merili. Ce dernier convertit à son tour le Moff de Prakith, Foga Brill.
Un ouvrage propagandiste fut mis à la disposition des adeptes du culte : Secrets of the Dark Side.

III - Intrigues et Déchéance

Il est évident que puisque l'Eglise du Côté Obscur devait ouvrir la voie au régime théocratique voulu par Darth Sidious pour son Empire, elle devait donc du même coup protéger son trône le temps qu'il serait vacant, et de ce fait empêcher quiconque de parvenir à s'imposer en tant que nouvel « Empereur ». Il lui fallait par conséquent jouer sur la rivalité entre les leaders des différentes factions Impériales, afin qu'aucun d'entre eux ne puisse prétendre régner sur l'ensemble des territoires dirigés par l'Ordre Nouveau - l'un d'entre eux s'il avait réussi cet exploit n'aurait pu qu'être légitimement déclaré comme étant le nouveau souverain, successeur de Palpatine, et cela aurait grandement contrarié les projets de ce dernier.

Aussi, il n'est alors pas si étonnant que les Faux Prophètes aient décidé de profiter des dissensions existant entre Ysanne Isard et le Comité Central des Grands Moffs. C'était là un bon moyen de limiter le pouvoir de la Directrice des Renseignements Impériaux. Et, pour empêcher Bertroff Hissa et ses associés d'imposer le mutant Trioculus à la tête des Vestiges Impériaux, le Prophète Suprême de l'Empire Kadann - comme on appelait l'imposteur Bimm et agent des Renseignements Impériaux Rajah Ubooki, ayant remplacé le véritable dirigeant des Prophètes du Côté Obscur - élucubra que seul celui qui porterait le Gant de Darth Vader à sa main pourrait prétendre s'asseoir sur le trône. La rumeur selon laquelle c'était de cet artefact que le Seigneur Noir avait tiré ses pouvoirs de son vivant commença rapidement à se répandre, facilement distillée grâce à la crédulité des gens pour qui la Force ne signifiait plus grand chose.

Malheureusement, il s'avéra que le leader factice de l'Eglise du Côté Obscur, poussé par un trop plein d'ambition, tenta d'en profiter pour s'élever lui-même jusqu'au sommet de l'Empire. Indirectement, ce fut le véritable Kadann qui allait être responsable de sa chute : Azrakel - malheureux disciple en fuite de ce dernier - fournit au Grand Amiral Afsheen Makati - fidèle d'Isard, et ennemi du Prophète Suprême - les coordonnées de la Station Scardia où se terraient les Faux Prophètes ; et celui-ci la pilonna. N'en réchappa qu'Orloc.
Sariss fut tuée par Kyle Katarn lors de la tentative de prise de contrôle de la Vallée des Jedi par Jerec - Cronal voulait d'ailleurs offrir cette source de pouvoir à son Empereur ; mais l'Inquisiteur jouait un double jeu, car travaillant à la fois pour le Clergé et pour le Pentastar Alignment - et Merili trouva la mort lors de la destruction par Ackbar du Fi, vaisseau-amiral de Peccati Syn.
L'Eglise du Côté Obscur avait certes joué son rôle, mais cette fin peu glorieuse ne put sans doute que la discréditer aux yeux de certains et certaines. Il n'est pas impossible cependant qu'elle ait continué à sévir jusqu'au retour de Palpatine puisque l'Agent Blackhole, lui, réussit bel et bien à survivre jusque là. Néanmoins, les détails de la dissolution progressive de ce Clergé restent méconnus. Sa place fut vraisemblablement reprise plus tard par l'Elite du Côté Obscur de Palpatine.

Composé de...

  • Yun Yun Epicanthix de Panatha, Yun apprit le Teräs Käsi sur Bunduki puis fut trouvé par Jerec, ancien Inquisiteur, et devint l'un de ses six Jedi Noirs. Il affronta Kyle Katarn sur Sulon et eut la vie sauve.
  • Ishin-Il-Raz Ishin-Il-Raz Ishin-Il-Raz était le directeur du COMPOR puis du COMPNOR avec Crueya Vandron, ainsi que membre du Cercle Intérieur Impérial.
  • Cronal Cronal Cronal, connu pour être l'Agent Blackhole, était l'un des plus loyaux Adeptes du Côté Obscur de Palpatine.
  • Merili Merili Merili était un Oeil de l'Empereur.
  • Sariss Sariss Sariss, la Prophétesse, était la fille de Cronal et membre de l'Elite du Côté Obscur de Jerec.
  • Peccati Syn Peccati Syn Peccati Syn était un Grand Amiral de la Marine Impériale natif de Taris, partisan de Palpatine, de l'Ordre Nouveau, puis de l'Eglise du Côté Obscur fondée par Cronal.
  • Foga Brill Foga Brill Le Moff Foga Brill commença sa carrière au sein du Département Judiciaire avant de se voir confier la garde de Prakith par l'Empereur Palpatine. Il devint un seigneur de la guerre par la suite.

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Force
Force
Cultures
Cronal
Cronal
Personnages
Kadann
Kadann
Personnages