Sigit Ranth

Sigit Ranth était un scientifique ayant participé au complot responsable de la mort de Palpatine et il fut l'instigateur du project Nightsaber

Les morts de Carnor Jax et de Xandel Carivus ainsi que celles de plusieurs autres membres du Conseil Dirigeant Intérimaire Impérial ne suffirent pas à épancher la soif de vengeance qui animait Kir Kanos, dernier véritable membre de la Garde Royale Impériale encore en vie. Bien décidé à punir quiconque avait précipité la Mort de l'Empereur, il continua à rechercher à travers toute la Galaxie d'autres des responsables du destin tragique qu'avait connu Palpatine pour leur infliger sa justice meurtrière.

Tandis que Gilad Pellaeon lançait sa fameuse Campagne d'Orinda, ce fut Sigit Ranth qui devint la nouvelle cible de Kanos. S'il était certain que ce scientifique impérial avait bel et bien conspiré contre l'Empereur, son rôle dans cette machination n'était pas clairement défini. On murmure qu'il aurait été le médecin personnel de l'Empereur, celui-là même qui fut soudoyé par Jax et ses sbires pour créer à Palpatine des clones défectueux. Aucune preuve tangible n'avait jusqu'alors été apportée pour corroborer ces propos. Ranth demeurait fidèle à l'Empire et au Conseil des Moffs malgré la mort de la plupart des autres conjurés avec qui il avait ourdi cet acte de trahison ignoble. Envoyé sur Dathomir à la recherche d'une ancienne superarme utilisée autrefois par la race des Kwa et qu'il espérait pouvoir réhabiliter pour la mettre au service de ses alliés impériaux - en fait les Temple des Portes de l'Infini -, il s'avéra que la tâche était infaisable et le scientifique quitta la planète en laissant le soin au Général Vit de prendre la tête du Projet Nightsaber. Cette échappée le porta loin des griffes de Kanos, lui aussi présent sur Dathomir dans le but avoué de le tuer.

On ignore ce qu'il advint ensuite de Sigit Ranth, mais une hypothèse non dénuée de fondements pourrait être envisagée : celle que son poursuivant acharné finit par retrouver sa trace et l'assassina. Le lien du scientifique avec le Projet Nightsaber, précurseur de l'Académie des Ombres, aurait pu être le moyen qui aurait permis à Kanos de découvrir que la Garde Royale Impériale avait été ressuscitée par Daala, bien que tout ceci ne reste bien sûr qu'une simple spéculation, la vérité n'étant pas connue.