HAVr A9 Floating Fortress

Floating Fortress... Dans de nombreux mondes sous domination impériale, ce nom était synonyme de terreur, de peur, et tout simplement de la loi de fer que l'Armée Impériale fait régner sur les planètes sous sa juridiction.

Floating Fortress... Dans de nombreux mondes sous domination impériale, ce nom était synonyme de terreur, de peur, et tout simplement de la loi de fer que l'Armée Impériale fait régner sur les planètes sous sa juridiction. Comme son nom l'indiquait, le HAVr A9 Floating Fortress d'Ubrikkian était un appareil sur répulseur particulièrement massif dont le blindage extrêmement épais résistait aux explosifs utilisables par l'infanterie et l'autorise à ne pas tenir compte des obstacles se présentant à lui, en faisant un appareil idéal pour la lutte en milieu urbain.

Cette spécialisation était confortée par la présence comme armement principal de deux canons blaster lourds en tourelle, pouvant avoir des mouvements indépendants l'un de l'autre. Ainsi, pendant que la tourelle effectuait lentement un tour sur elle-même, les deux pièces d'artillerie pouvaient (à l'aide de deux rayons de traque dans l'obscurité) balayer les façades alentour en quête d'une cible - dont l'espérance de vie une fois détectée devenait passablement restreinte.

La lutte contre la guérilla était également facilitée par l'installation à bord du HAVr A9 d'un système de surveillance vidéo/audio hautement sophistiqué formant une sorte de bulle d'un rayon de trente mètres autour de l'appareil appelé "Réseau d'Identification de Cible" et utilisé sur les Droïdes Assassins, et permettant de localiser avec une extrême précision la cible, et ainsi l'annihiler sans détruire les alentours. Enfin, pour compléter sa dotation idéale, la Floating Fortress possédait à son bord un contingent de dix soldats chargés de son soutien et des opérations de nettoyage intérieur de bâtiments.

Il existait une véritable rivalité entre les équipages d'AT-AT et de HAVr A9 au sein de l'Empire, mais contre toute attente, les deux véhicules étaient complémentaires, la force brute de l'AT-AT convenant mieux aux opérations d'assaut et l'armement de haute technologie des Floating Fortress s'avérant idéal pour les garnisons, plusieurs centaines de villes ayant été nettoyées (ou plutôt rasées) par ces appareils après qu'un soulèvement y ait éclaté.

C'est ainsi, face à un HAWr A9 que Bria Tharen se suicida lors de la Mission sur Toprawa menée par les Rebelles pour récupérer les plans de l'Etoile Noire I.

Articles en rapport

Bria Tharen
Bria Tharen
Personnages
Ubrikkian
Ubrikkian
Organisations