Evir Derricote

Evir Derricote était un pilote de la chasse de la Marine Impériale, commandant du prestigieux 181ème Groupe de Chasse. Il se retira sur Borleias, avant d'être rappelé par Ysanne Isard pour mettre au point le virus Krytos.

Natif de Kalla VII, dans le Secteur Corporatif, Evir Derricote rejoignit une académie sectorielle afin de devenir l'un des meilleurs pilotes de la Chasse Impériale. Il devint l'un des meilleurs cadets de sa promotion et, en plus des sujets techniques liés au pilotage ou à la mécanique, se passionnait pour la biologie et la génétique. As de la chasse, à l'image de Shea Hublin, le haut commandement finit par lui confier le 181ème Groupe de Chasse, l'un des pires escadrons présents au sein de la Marine Impériale. Sous son commandement, les soudards et autres débraillés lui jurèrent allégeance, le Colonel Derricote prenant petit à petit de l'embonpoint et n'hésitant pas à parader devant ses hommes dans des vêtements sales. Ses supérieurs continuaient à lui envoyer petit à petit des rebuts de la chasse. Peu de temps avant la Bataille de Yavin, on lui transféra Soontir Fel, accusé d'avoir laissé des cadets sous sa responsabilité - Biggs Darklighter et Derek Klivian notamment - s'emparer de l'Ecliptique de Rand.

Véritablement choqué par l'atmosphère qui régnait au sein du 181ème, Fel demanda le commandement du second escadron, requête à laquelle Derricote consentit. Mais il se garda bien d'informer ses supérieurs que les performances de l'escadron s'étaient nettement améliorées. Néanmoins, il ne put l'éviter, et la démonstration faite lors de la Bataille d'Ord Biniir - qui eut lieu le même jour que de la destruction de l'Etoile Noire I - prouva que les hommes sous les ordres de Derricote pouvaient être déployés sur le champ de bataille. Le natif de Kalla VII comprit qu'il avait tout à gagner à recevoir tout le crédit de la mise en place d'un groupe de chasse performant. Aussi laissa-t-il Fel entraîner les pilotes et tester ses tactiques. A la veille de la Bataille de Hoth, la renommée du 181ème fut telle que Thrawn demanda à l'utiliser lors de la Bataille de Derra IV. Les chasseurs massacrèrent les pilotes sous le commandement du Rebelle Arhul Narra et le convoi fut détruit intégralement. Le Seigneur Sith Darth Vader demanda son transfèrement au sein de l'Escadron de la Mort et l'Empereur Palpatine le reçut avec Fel et Turr Phennir sur le Centre Impérial pour le décorer.

Derricote, en récompense de ses actions, reçut le grade de Général et se vit confier la garde de Borleias. Utilisant le complexe d'Alderaan Biotics présent sur place, il inonda, dans le plus grand secret, le marché noir de produits disparus depuis la Destruction d'Alderaan. Une grande partie des crédits amassés avaient été utilisés pour renforcer les défenses - boucliers et batteries anti-aériennes - de sa base alors que la Campagne contre les Seigneurs de la guerre battait son plein. Il savait que tôt ou tard la Nouvelle République s'en prendrait à lui, dûe à la position avantageuse de Borleias comme tremplin pour la Conquête de Coruscant. Il ne se trompa pas. Sous le regard admiratif de l'agent Kirtan Loor, envoyé par la directrice des Renseignements Impériaux, Ysanne Isard, en personne, il infligea une terrible défaite aux Néo-Républicains commandés par Laryn Kre'Fey lors de la Première Bataille de Borleias. Au passage, il ridiculisa le puissant Réseau d'Espionnage Bothan, comme Palpatine en son temps quand il avait laissé filtrer des informations sur l'Etoile Noire II.

N'étant pas présent lors de la Seconde Bataille de Borleias, l'Escadron Rogue, les hommes de Judder Page et ceux de Horton Salm parvinrent à s'emparer de la planète. En effet, Derricote avait été rappelé sur le Centre Impérial par Isard, laquelle lui confia la création d'une arme biologique capable de tuer les non-humains : le futur Virus Krytos. Surveillé par Diric Wessiri, Derricote recevait la visite régulière de Loor, venu s'enquérir de l'avancée du projet. Le plan était de laisser la Nouvelle République s'emparer de Coruscant, alors que la population non-humaine de cette dernière serait en train de périr par millions. Seul le Bacta serait efficace contre la maladie, et à cette date, Isard comptait bien s'emparer de Thyferra. Quand le Krytos fut déclaré apte à tuer et fut répandu dans l'Invisec - le secteur où furent parqués les non-humains du temps de l'Empire Galactique -, Evir Derricote fut incarcéré sur le Super Star Destroyer de classe Executor Lusankya.

Le général s'était cru irremplaçable. Il se retrouva au milieu des prisonniers de l'Alliance Rebelle - menés par Jan Dodonna - capturés lors du raid contre le Grand Temple Massassi ayant suivi la bataille de Yavin IV. Ses connaissances en biologie furent utiles : il créa une bière acceptable pour les prisonniers et finit par bien s'entendre avec l'ancien Suprême Commandeur du Corps de la Chasse de l'Alliance Rebelle. A cette date, Corran Horn, pilote de l'Escadron Rogue, devint lui aussi Prisonnier du Lusankya. Derricote n'hésita pas à se moquer ouvertement des morts néo-républicains lors de la bataille, et quand le Corellien chercha à se battre, il en fut empêché par le garde du corps de Dodonna. Plus tard, alors qu'ils étaient à la mine, Derricote étudia l'étrange manège du Corellien : ce dernier lançait une pierre vers le haut de la grotte. Mais, à sa grande surprise, cette dernière ne retomba pas ! Lui qui se piquait d'être un être intelligent n'avait jusqu'alors jamais réalisé qu'Isard maintenait les prisonniers la tête en bas : quiconque essayait de s'échapper et tentait de "remonter à la surface" ne faisait que s'enfoncer dans les profondeurs du SSD.

Le général attendit que Horn passât à l'action, ce qui ne tarda pas. Avec l'aide des millions de crédits gagnés sur la crédulité des réfugiés d'Alderaan, il soudoya des gardes pour qu'il passât. Il arrêta la progression de son ennemi d'un coup de pelle dans le dos. Alors qu'il se trouvait sur le point d'achever le pilote, il sentit une douleur dans son dos et à la base du cou et s'effondra. Dodonna était en réalité intervenu à temps pour sauver la vie de Horn : il s'était rendu compte que Derricote manquait à l'appel. Corran et lui se débarrassèrent de son corps dans un vide-ordure et ne fut nullement retrouvé par les sbires d'Isard. Mieux : cette dernière avait cru à la probabilité que le général s'était rendu à la Nouvelle République, quand Diric Wessiri l'informa qu'un informateur allait se rendre à la cour pour témoigner dans le Procès de Tycho Celchu. Criant le nom de Derricote, Diric assassina nul autre que Kirtan Loor, avant d'être abattu par sa propre femme, Iella Wessiri.

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Alderaan
Alderaan
Planètes
Coruscant
Coruscant
Planètes
Borleias
Borleias
Planètes
Crédit
Crédit
Cultures