Légions de la Sith

Les Légions de la Sith sont le terme générique utilisé pour nommer l'armée Sith. Terme hérité des Légions de Lettow dirigées par Xendor, elles réunissent différents acteurs, du simple soldats aux Darksiders qui entourent les Seigneurs Noirs. Afficher le sommaire

Les Légions de la Sith était un terme générique utilisé pour désigner l'armée Sith et tous les agents travaillant pour elle. Si ce terme conventionnel ne semblait faire aucune distinction entre ses membres, ils étaient pourtant extrêmement différents : de la simple piétaille chargée de surveiller un bâtiment officiel de l'Empire, à une Main de l'Ombre assistant le Seigneur Noir dans ses conquêtes, tout était bon pour assouvir sa soif de pouvoir...

Origines et histoire des Légions de la Sith

De Lettow à la Confrérie de la Sith

Le Général Xendor, au cours du Premier Grand Schisme de l'Ordre Jedi, souleva de nombreuses troupes... mais seulement des Jedi Noirs, seulement 500 ans après la fondation de l'Ordre. S'affranchissant des méthodes d'enseignement classiques de l'Ordre, tous les disciples de Xendor découvrirent la puissance du Côté Obscur et apprirent progressivement à le maîtriser. Mais loin d'aboutir à un Empire, le conflit contre les Jedi Sombres, et leur Général à leur tête, s'apparenta davantage à une guerre de religion qu'à un véritable combat pour l'hégémonie sur la galaxie. Toutefois, le terme de Légion devint important dans l'accaparement de l'héritage historique qu'en ferait Darth Revan.

Un autre héritage était celui d'Exar Kun et de sa Confrérie de la Sith. Loin de constituer une force à part entière, l'armée de Kun était un amalgame de Jedi sous l'emprise de sombres esprits, d'éléments de la secte Krath, des forces de l'Ordre de Mecrosa et de Mandaloriens. De plus, loin d'être le seul leader de la Confrérie - même s'il était perçu comme tel -, Kun devait se rendre à l'évidence que la multiplication des alliances avait entraîné une multiplication des personnes souhaitant posséder une partie de la Galaxie en guise de récompense. Ulic Qel-Droma et les autres Jedi auraient pu le renverser un jour ou l'autre, tandis que la High Lady Brezwalt III, à la tête des Mecrosa, aurait pu ordonner l'assassinat de n'importe lequel de ses sbires... En bref, ce brouillon d'Empire Sith avait somme toute ses défauts, mais aussi ses avantages : il était parvenu à tuer bon nombre de Jedi et à pousser la conquête jusqu'aux Mondes du Noyau.

Un dernier legs, le plus significatif peut-être, était celui d'Odile Vaiken. Premier Grand Moff de l'Histoire de l'Empire Sith Ressuscité, il dota les Sith d'une Armée Impériale moderne, composée d'êtres qui ne maîtrisaient pas la Force. Ces hommes conquirent Dromund Kaas, l'abandonnée. Quand Revan fut sacré Seigneur Sith par l'Empereur Sith, il put ainsi contempler et s'inspirer de l'œuvre de ce visionnaire. Odile Vaiken avait notamment inventé une méthode d'entraînement très appréciée.

Odile Vaiken rassemble ses troupes Odile Vaiken rassemble ses troupes

L'addition des héritages : les Légions Sith sous l'Empire Sith de Revan

A la tête d'un Empire Sith, le Seigneur Noir Darth Revan, un ancien Jedi et leader de la faction des Revanchistes, parvint à réussir là où ses prédécesseurs avaient échoué. Commençant par s'affilier de Jedi - comme son futur Apprenti Sith Darth Malak, alias Alek Squinquargesimus -, il fit de même avec une partie de la Flotte Républicaine de l'Amiral Saul Karath - lequel avait à l'esprit, d'abord, de protéger la République Galactique des sanguinaires guerriers Mandaloriens de Mandalore the Ultimate, puis de maintenir la galaxie en état de paix comme le lui avait proposé Revan.

Darth Malak débarque à la tête de ses Légions Darth Malak débarque à la tête de ses Légions

Deux pans de son Empire étaient déjà construits. Revan monta bientôt les deux derniers : d'un côté, il recruta massivement des troupes au fur et à mesure de ses conquêtes, distribuant ses largesses comme bon lui semblait. Il se montra juste avec les planètes qui pliaient sous son joug et sévère envers celles faisant preuve de rébellion. Rétablissant la conscription, cela lui permit d'augmenter rapidement ses forces et de contrôler un large panel de territoires.Il procéda de la même façon pour recruter un large éventail de Darksiders et autres Jedi Noirs, et structura la manière de les gouverner sous une forme pyramidale : les plus loyaux - ceux ayant fait couler le sang à ses côtés lors des Guerres Mandaloriennes - obtinrent des flottes sectorielles et les troupes allant avec ; les Darksiders l'ayant rejoint après ces Guerres ou au moment de l'éclatement de la Guerre Civile des Jedi obtenaient le reste : du poste de gouverneur planétaire au simple gardien d'ambassade, tout était bon pour les occuper ; il fallait leur faire comprendre qu'ils étaient le pilier d'un nouvel Empire destiné à un brillant avenir...

Mais les Légions de la Sith, à cette époque, étaient aussi dirigées contre les ennemis héréditaires des Sith, à savoir l'Ordre Jedi. Sur le modèle de l'Ordre de Mécrosa, Revan institutionnalisa le métier d'Assassin Sith et celui de Maraudeur Sith, deux postes chargés de traquer les Jedi en s'infiltrant dans les bastions républicains et en les tuant, grâce à des combinaisons de camouflage ou simplement par le biais de la fourberie...

Lorsque Darth Malak, conformément à la Règle des Deux édictée dans l'Holocron de Darth Revan, en vint à trahir son Maître Sith et prit la tête de l'Empire que ce dernier avait façonné, il ne changea rien aux dispositions que ce dernier avait prises. Il en alla de même pour le Triumvirat Sith de Darth Sion, Darth Nihilus et Darth Traya, lesquels, bien que le manque de forces se fît rapidement sentir, parvinrent tout de même à éliminer une très grande partie de l'Ordre Jedi. L'Empire Sith Ressuscité - en fait le succédané de celui des Anciens Sith - déclencha plus tard la Grande Guerre, en s'appuyant sur une machine militaire analogue à celle de ses prédécesseurs.

Les Nouvelles Guerres des Sith et la Confrérie des Ténèbres

Plus de mille années plus tard, lorsque les Nouvelles Guerres des Sith éclatèrent à l'initiative de Darth Ruin, les Sith parvinrent à reconstruire un Empire tel qu'ils l'avaient imaginé d'après les histoires écrites sur Revan. Ce modèle contribua grandement à façonner, pour les mille ans qui suivirent, l'Empire Sith qui en émergea. Le Quatrième Grand Schisme avec l'Ordre Jedi permit de recruter de nombreux Jedi Noirs, lesquels devinrent "Généraux" de l'armée recrutée par Ruin. Le Dark Underlord, qui prit la tête de l'Empire plus d'une centaine d'années après la mort de Ruin, créa un groupe surnommé les Chevaliers Noirs, lesquels devinrent une sorte de garde d'honneur de sa personne.

Un Général Sith Zeltron du Dark Underlord attaque les Mandaloriens recrutés par Murrtaggh Un Général Sith Zeltron du Dark Underlord attaque les Mandaloriens recrutés par Murrtaggh

Une première phase ascendante des Nouvelles Guerres des Sith se termina lorsque le Général Jedi Murrtaggh parvint à infiltrer la forteresse de l'Underlord et sombra dans le Côté Obscur pour parvenir à le tuer. Darth Rivan, Seigneur Noir qui prit la tête du Nouvel Empire Sith, continua lui aussi sur sa lancée et inventa le concept des Sith Battlelords : des guerriers créés avec l'aide de l'Alchimie Sith. Totalement obéissants, fanatiques et dotés de capacités surpassant celles des membres de son Empire, ces Seigneurs d'un nouveau genre semèrent le chaos dans la galaxie. Après que Rivan eût disparu, la Dame Noire Belia Darzu, à terme, prit sa place. Utilisant elle aussi l'Alchimie, elle façonna les Légions de la Sith sur le modèle de la Confrérie d'Exar Kun : outre une armée de Jedi Noirs, elle mit en place, comme fer de lance de son armée, les Technobeasts. Ces pauvres êtres étaient contaminés par un techno-virus et condamnés à la servir ad vitam aeternam. Après la mort de Darzu, empoisonnée par les Mecrosa pour ses incursions dans le Secteur Tapani, les Seigneurs Sith suivants ne parvinrent pas à récupérer cette prodigieuse force de combat qui resta des centaines d'années enfermée dans sa forteresse de Tython.

Un soldat Sith au milieu d'un champ de bataille de Ruusan Un soldat Sith au milieu d'un champ de bataille de Ruusan

Après la Seconde Guerre Civile des Sith, émergea un nouveau leader à la tête de l'Empire Sith : le Seigneur Kaan, qui fonda la Confrérie des Ténèbres, avec un idéal fourvoyé : celui de l'égalité entre tous les Seigneurs Sith. Avec un tel homme à sa tête, les victoires se multiplièrent rapidement contre les forces républicaines et les Légions de la Sith poussèrent même jusqu'à Brentaal, c'est-à-dire à quelques parsecs de Coruscant. Bien qu'alliant des unités basiques, comme la Marche Obscure au sein de laquelle servit le futur Darth Bane - Dessel -, à sa puissante flotte, Kaan ne put résister au savoir du leader de l'Armée de la Lumière, le Seigneur Hoth. D'un autre côté, Bane, conscient que son titre était dû à sa valeur en tant que Sith, mit en cause l'égalité prônée par le leader de la Confrérie. S'ensuivit la terrible Bataille de Ruusan, le dernier tombeau des Légions. A cette issue, les Sith revinrent à la Règle des Deux et se cachèrent pour ne réémerger qu'un millénaire plus tard, lors de la Guerre des Clones et de l'Empire Galactique de Darth Sidious...

Typologie des forces

A la tête des Légions de la Sith, des Darksiders

Un Maître, un Apprenti... la Règle des Deux pour diriger un Empire qui se voulait sans limite. Darth Revan et Darth Malak ; Malak et Darth Bandon ; le Triumvirat Sith... Phanius, alias Darth Ruin, puis le Dark Underlord, et Rivan, et tous les autres qui vinrent par la suite jusqu'à l'anéantissement de la Confrérie des Ténèbres, ils avaient tous compris que seuls ceux qui maniaient le Côté Obscur avec agilité pourraient - et devaient ! - être à la tête des Légions de la Sith.

Un Sith qui refusait de combattre à la tête de ses troupes ou de participer sur le champ de bataille était rapidement traité de couard et vraisemblablement assassiné puisque son incapacité à combattre le rendait faible... Bane démontra que l'utilisation trop conséquente d'une armée Sith, même si elle remplissait les objectifs de conquêtes qu'on lui avait attribué, pervertissait l'utilisation primaire du Côté Obscur au service de la destruction et de la victoire. Un exemple : alors qu'il réunissait les Sith de la Confrérie sur un promontoire rocheux, et qu'il les faisait entrer en symbiose obscure pour déclencher la destruction de la forêt et des Jedi, les Sith rompirent le lien pour aller anéantir les survivants...

Les Seigneurs Sith étaient tous considérés comme des "Généraux" à la tête des troupes. Cependant, ils avaient trop tendance à gâcher la vie de leurs hommes plutôt que d'accomplir leurs objectifs. Certains n'hésitaient pas à faire acte de "bravoure", pour autant qu'on puisse en juger dans le feu de l'action : par exemple, Kopecz au cours de la première bataille de Ruusan, lorsqu'il esquiva toutes les attaques des escadrons de Chasseur tactique Aurek pour parvenir jusqu'à un vaisseau républicain où un Maître Jedi, qu'il tua, était en Méditation de Combat.

Pour terminer, notons que les Seigneurs Noirs utilisaient quantité de Darksiders pour leurs missions diverses et variées :
- Acolytes et Adeptes de la Sith servaient de "Généraux" ou "Commandants" aux Légions, menaient les combats contre les forces républicaines ou autre, et avaient aussi comme priorité de tuer le maximum de Jedi. Ils étaient en général de jeunes étudiants de l'Académie Sith de Dathomir et de l'Académie Sith d'Iridonia.
- les Jedi Noirs, Guerriers Sith et autres Maraudeurs de la Sith constituaient la colonne vertébrale des Légions en combattant aux côtés des soldats et de la piétaille ordinaire. Ils étaient formés dans les Académies Sith de Gentes, Gamorr et Honoghr.
- Assassins Sith et Espions Sith servaient quant à eux à traquer les Jedi par des moyens divers, à les repérer et à les tuer le cas échéant. Ils étaient entraînés, pour ce faire, dans les Académies de Nar Shaddaa, de Ryloth, et d'Umbara.

La flotte Sith

Divisée en flottes sectorielles, la flotte Sith contribua énormément aux conquêtes des Empires successifs. On devait son rôle central au sein des Légions à Revan qui décida, dès la fin des Guerres Mandaloriennes, de faire de sa marine le fer de lance de son Empire. Utilisant les Vaisseaux de Guerre Interdictor - comme le Leviathan -, Croiseurs de Combat Centurion - comme le Ravager -, ou encore Chasseurs Sith, tous produits par l'intermédiaire de la Forge Stellaire, il comprit qu'il pourrait rapidement mettre à genoux la République. Pour ce faire, les vaisseaux sortaient de l'hyperespace et attaquaient tous azimuts les vaisseaux de guerre et chasseurs ennemis. Pendant ce temps, le Sith à la tête de la flotte ordonnait le déploiement des troupes à bord des vaisseaux de guerre pour une attaque au sol.

La flotte Sith devant la Forge Stellaire La flotte Sith devant la Forge Stellaire

Cette technique fut un succès et continua à être utilisée lors des Nouvelles Guerres des Sith jusqu'à Ruusan : ce fut de cette manière que la flotte Sith, sous les commandements de Kaan et de l'Amiral Adrianna Nyras et avec pour vaisseau étendard le Dreadnaught Sith Nightfall, parvint à se frayer un chemin jusqu'aux Mondes du Noyau et à éliminer de nombreux vaisseaux républicains ; du moins jusqu'à l'arrivée de Hoth et sa flotte.

Fantassins

Nous l'avons dit, outre le rétablissement de la conscription et l'enrôlement de force, les Légions de la Sith proposaient à tout homme de servir au sein de ses forces pour une solde plutôt bonne ; ainsi, elles s'attirèrent de nombreuses recrues au détriment de la République, laquelle avait été ruinée par ces guerres successives et devait souscrire des prêts pour payer de manière correcte ses soldats. Les plus opportunistes s'enrôlaient car ils pensaient, qu'à terme, les Sith l'emporteraient sur la République sur lesquels beaucoup d'entre eux avaient rejeté des fautes qu'ils ne pourraient pardonner (corruption de certaines élites, chômage, pauvreté sur les planètes minières comme Apatros pour Dessel, etc.)

Les Légions de la Sith à l'époque de Revan et de Malak Les Légions de la Sith à l'époque de Revan et de Malak

Les Soldats Sith - là encore un terme générique puisqu'il existait de nombreuses spécialisations - étaient commandés par des Officiers Sith et étaient tous humains (tradition remontant là encore aux Guerres Mandaloriennes). Ils pouvaient être aussi bien utilisés, comme dit ci-dessus, pour les assauts planétaires (lors de la Bataille de Telos IV par exemple), que placés en garnisons sur des planètes à problèmes ou affectés à la garde des bâtiments officiels des Empires successifs.

Composé de...

  • Makk Makk Probablement originaire de Dromund Kaas, Makk était un Lieutenant de la Flotte des Légions de la Sith à l’époque de la sanglante Grande Guerre.
  • Jard Jard Le Commandant Jar était, à l’époque de la Grande Guerre, l’officier en second du Seigneur Noir Darth Malgus à bord du croiseur impérial Valor.

Articles en rapport

Empire Sith
Empire Sith
Organisations
Jedi Noir
Jedi Noir
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Revan
Revan
Personnages
Sith
Sith
Organisations