Ulic Qel-Droma

La mère d'Ulic était une Jedi puissante et respectée, mais elle décida de ne pas éduquer ses fils Ulic et Cay aux voies de la Force car elle pensait être trop intimement liée et engagée pour faire un bon apprentissage. Afficher le sommaire

La mère d'Ulic était une Jedi puissante et respectée, mais elle décida de ne pas éduquer ses fils Ulic et Cay aux voies de la Force car elle pensait être trop intimement liée et engagée pour faire un bon apprentissage. Ne pouvant donc commencer sa formation, Ulic oublia ses prédispositions et se tourna vers d'autres buts. Ulic possédait une grande confiance en lui que certains voyaient comme de l'arrogance. Cependant la Force finit par se révéler à Ulic et il ne put la nier plus longtemps. Sa mère ne put lui enlever son héritage ainsi qu'à son frère. C'est ainsi qu'Ulic et Cay Qel-Droma commencèrent leur formation Jedi avec le Maître Arca Jeth sur Arkania. Ulic puissant de nature devint très vite un grand Jedi sous la tutelle de son Maître et devint un adversaire redoutable Sabrelaser en main. C'est à cette époque que Ulic, Cay et Tott Doneeta, un apprenti Twi'Lek apprirent la sagesse et l'art du combat. Rapidement, Arca Jeth leur confia leur première mission : se rendre sur Ondéron pour mettre fin à la guerre civile qui durait depuis des siècles.

La Guerre des Bêtes sur Onderon

A peine arrivés à bord du Nebulon Ranger, les Jedi durent subir une attaque menée par les Chevaucheurs de Bêtes. Ils se réfugièrent dans le palais fortifié d'Iziz et firent la connaissance de la reine Amanoa, qui avait demandé de l'aide à Arca Jeth. Très vite, les trois jeunes Jedi durent montrer leurs capacités de guerriers car les Chevaucheurs de Bêtes envoyèrent un commando pour attaquer le palais. Lors de cette attaque, Galia la fille d'Amanoa fut kidnappée. Ils réussirent à infiltrer la forteresse ennemie pour découvrir que la princesse Galia était en train de se marier avec le chef des opposants Oron Kira, et ce de son plein gré. Galia apprit aux Jedi que c'était les habitants d'Iziz qui avaient perpétré cette guerre et qu'ils ne souhaitaient que l'extermination des Chevaucheurs de Bêtes. Elle leur apprit également que quatre cents ans plus tôt, Freedon Nadd, un Sith avait pris le pouvoir sur Onderon et que ses descendants n'étaient autre que le roi Ommin et la Reine Amanoa.

Les Jedi ne pouvant accepter cette traîtrise se rendirent accompagnés de l'armée des Chevaucheurs de Bêtes au palais d'Iziz pour demander la reddition de la reine Amanoa. Refusant de se rendre, une terrible bataille éclata au court de laquelle Cay perdit son bras gauche. La bataille tourna heureusement à l'avantage des Jedi lorsque Arca Jeth arriva sur Onderon. Il défit la reine Amanoa et permit à Galia et son mari Oron Kira de monter sur le trône. Arca Jeth avoua pourtant à Ulic que sa première mission était un échec, Ulic aurait dû sentir le Coté Obscur et prendre ses dispositions évitant ainsi le carnage qu'avait causé cette guerre. A la mort d'Ommin, l'esprit de Freedon Nadd apparut récitant les anciennes prophéties Sith et prédisant que un ou deux Jedi ici présent passerait du Coté Obscur. Il osa même ajouter qu'Ulic serait un puissant Seigneur et que le renouveau des Sith verrait le jour. Les Jedi apprirent également que Nadd avait formé deux personnes au Coté Obscur : Satal Keto et sa cousine Aleema pour forger le Krath, une société secrète servant le Coté Obscur dans le système d'Empress Teta.

L'infiltration du Krath et la chute du Coté Obscur

Ulic Qel-Droma et Nomi Sunrider furent envoyés sur place pour enquêter. Mais la force d'assaut des Jedi fut attaquée par Aleema qui se servit de ses pouvoirs pour créer une illusion masquant ainsi la taille réelle de l'armée ennemie. La force d'assaut fut bientôt anéantie et Ulic, pris dans une explosion, faillit perdre la vie. Ce n'est que grâce aux pouvoirs et à l'amour de Nomi Sunrider qu'il s'en sortit.

Ils rassemblèrent tous deux une nouvelle armée sur la planète Deneba et battirent un nouveau plan d'attaque. Ulic proposa un plan autant audacieux qu'imprudent. Pour détruire le Krath, il fallait le faire de l'intérieur, il décida donc d'infiltrer cette terrible société. Tandis qu'Arca Jeth lui expliquait que ce plan était stupide et dangereux car flirter avec le Côté Obscur pouvait le faire basculer définitivement, le Krath lança une attaque surprise sur Deneba tuant du même coup de nombreux Jedi y compris le Maître d'Ulic. Ulic en pleurs berçait son Maître dans ses bras, jura vengeance et prit la décision d'infiltrer le Krath malgré les conseils de Nomi Sunrider. La confiance d'Ulic était trop grande et il étudia l'Holocron Sith gardé par le Jedi Ood Bnar. Malgré les avertissements de tous ses amis, Ulic prit le départ vers Cinnagar déguisé en contrebandier.

Sur la planète, il rencontra Aleema qui, alors qu'elle allait exécuter un marchand sur une place publique, fut attaquée par surprise par celui-ci. Voyant qu'Aleema allait y laisser sa vie, Ulic prit sa première grave décision et tua le marchand pour prouver sa fidélité à Aleema. Ulic fut amené à la Citadelle de Cinnagar où il subit de multiples tortures administrées par Satal Keto pour mettre à l'épreuve sa loyauté. Keto termina son abjecte besogne en poignardant Ulic avec une lame empoisonnée. La lame était enduite de poisons Sith qui commencèrent à rendre fou Ulic, le tournant de plus en plus vers le Côté Obscur.
Pendant qu'Ulic commençait à ressentir les effets du poison, Nomi Sunrider accompagnée de Cay et Tott arrivèrent secrètement sur Cinnagar pour prendre contact avec Ulic et découvrirent ce qu'il avait appris du Krath.

Malheureusement Nomi fut faite prisonnière et enfermée dans un donjon de la citadelle. Ulic, apprenant que sa bien-aimée se trouvait emprisonnée, communiqua secrètement avec elle, lui reprochant d'être venue sur Cinnagar et lui révélant qu'il possédait des informations sur le Krath mais qu'il devait rester pour en apprendre plus. Tous deux furent découverts par Satal Keto qui interrompit la discussion et condamna Qel-Droma et Sunrider à être exécutés. Ulic succombant subitement à la colère, l'esprit encore attristé de la mort de son Maître et troublé par les avances d'Aleema, oublia ses amis, son amour, sa fidélité aux Jedi et bascula dans le Côté Obscur.

Ulic Qel-Droma Ulic Qel-Droma Tandis que Nomi se libérait de ses gardes et appelait Cay et Tott en renfort, Ulic lui, restait en arrière et combattait Satal Keto, sa fureur le poussant à se venger de tous les actes ignobles qu'il avait vus et il tua son ennemi d'un puissant coup de Sabrelaser. Alors que ses anciens amis Jedi rejoignaient leur vaisseau pour s'enfuir, Cay rejoignit son frère pour le ramener mais la fureur d'Ulic loin de s'être apaisée prenait des proportions de plus en plus grandes. Il ordonna pourtant à Cay de partir ne voulant pas se battre avec lui. Et alors qu'il permettait aux Jedi de quitter Cinnagar, Ulic Qel-Droma devenait un Sith à part entière. Aleema continua à l'enfoncer dans les profondeurs du Côté Obscur, elle offrit à Ulic une puissante amulette Sith.

Cependant, Nomi et Cay ne pouvaient se résoudre à abandonner Ulic et ils revinrent sur Cinnagar investissant la Citadelle. Mais Ulic refusa d'entendre raison et avec l'aide de l'amulette les repoussa tous deux en leur reprochant d'être faibles. Cay ne pouvant accepter le choix de son frère fut retenu par Nomi et tous deux quittèrent la planète pour de bon, ne pouvant accepter le fait qu'Ulic ait pris sa décision.

La rencontre avec Exar Kun et la Grande Guerre des Sith

Alors que les Jedi s'en allaient, un nouvel arrivant pénétra dans la citadelle. Accompagné de gardes Massassis, le Sith Exar Kun venait défier Ulic Qel-Droma, son seul rival potentiel. Les deux Sith se battirent en duel dans un tourbillon de haine et de puissance. Pendant ce combat, les amulettes portées par les deux combattants pulsèrent soudainement comme si elles revenaient à la vie. Le spectre de Marka Ragnos, Seigneur Sith ayant dirigé l'Ordre mille ans auparavant leur apparut. Il leur ordonna de cesser ce combat et de s'allier pour conquérir la galaxie car ils étaient tous deux les Elus. Il nomma Exar Kun nouveau Seigneur Sith et Ulic Qel-Droma, son apprenti. Pour conclure cette alliance, Ragnos stigmatisa le front des deux Sith laissant un tatouage sur chacun d'eux. Il leur annonça qu'ils étaient désormais les instruments de la destruction de la décadente République et de la Renaissance de l'Empire Sith. La Grande Guerre des Sith venait de débuter.

Six mois plus tard, Ulic et Aleema revendiquaient la propriété du système de l'Impératrice Teta. Leur pouvoir fut défié par un terrible guerrier : Mandalore. Ce dernier proposa un duel à Ulic sur la planète Kuar pour régler le conflit. Le prix de la victoire serait l'allégeance du perdant et après un combat acharné Ulic remporta le duel gagnant du même coup la loyauté de Mandalore et de son immense armée de guerriers Mandaloriens. Désobéissant à Exar Kun, Ulic ne voulut pas attendre pour attaquer la République, pensant que l'effet de surprise lui serait bénéfique. Avec l'aide des Mandaloriens, il attaqua Coruscant. Et tandis que Mandalore et ses guerriers prenaient le contrôle de l'armurerie de la République, Ulic chercha à capturer le centre de commandement. Il fut interrompu par Nomi Sunrider et Cay Qel-Droma qui bloquèrent les capacités d'Ulic, l'empêchant de se servir de la Force.

Aleema, aux commandes du vaisseau amiral de la flotte d'invasion, vit une occasion de prendre le pouvoir au lieu de délivrer son amant. Elle annonça à Mandalore qu'Ulic était mort et qu'elle prenait le pouvoir en ordonnant la retraite. Elle laissait de ce fait Ulic seul aux mains des Jedi. Après être passé en jugement, Ulic refusa d'admettre ses crimes et préféra maudire la République en l'accusant de faiblesse et en annonçant qu'il était temps de laisser la place aux Sith. Pendant ce temps, Mandalore découvrit que Aleema avait trahi Ulic et rencontra Exar Kun pour qu'il l'aide à le délivrer. Kun se rendit donc sur Coruscant et pénétra dans le Sénat. Grâce à ses pouvoirs, il prouva que la République ne pouvait l'arrêter en faisant l'éloge des Sith. Il quitta le Sénat accompagné de son apprenti désormais libre.

Exar Kun et Ulic décidèrent ensuite de s'attaquer à la grande bibliothèque Jedi d'Ossus. Ils envoyèrent Aleema et Crado (un Jedi converti au Coté Obscur par Exar Kun dans l'amas de Cron) et déclenchèrent une gigantesque supernova au prix de leur vie. Au moment de mourir Aleema comprit que sa traîtrise avait été découverte. L'onde de choc de la supernova se dirigea vers Ossus. Tandis que les Jedi évacuaient dans la plus grande confusion, Ulic et Exar Kun atterrirent sur la planète. Pendant que Exar Kun pillait la bibliothèque de ses trésors pour son propre compte, Ulic se retrouva confronté à son frère, Cay, qui refusa de le laisser partir, provoquant de ce fait un duel acharné. Le Côté Obscur ayant une trop forte emprise sur lui, Ulic abattit un puissant coup de sabre sur son frère, le tuant sur le coup. Se rendant subitement compte de son acte fratricide, Ulic laissa libre cours à sa tristesse, le corps de son frère serré dans ses bras.

Ulic Qel-Droma après avoir tué Cay, son propre frère. Ulic Qel-Droma après avoir tué Cay, son propre frère.

Nomi Sunrider rejoignit Ulic et, ne pouvant supporter que l'homme qu'elle avait aimé ait pu changer à ce point, lança une onde de puissance sur Ulic qui le coupa cette fois définitivement de la Force. L'esprit ravagé et désormais aveugle à la Force, Ulic indiqua dans un sursaut de culpabilité la cachette d'Exar Kun aux Jedi.

L'exil

Il décida par la suite de s'enfuir, ne pouvant supporter les actes qu'il avait commis. Il erra pendant une décennie, rongé par ses pensées, ses actes, sa peine et sa culpabilité. Voyageant sous une nouvelle identité, il loua les services d'un transporteur nommé Hoggon. Il se rendit sur Yavin IV ancienne demeure d'Exar Kun désormais devenu un champ de ruine. Mais son isolement de la Force ne lui apprit rien. Hoggon l'amena donc sur Rhen Var une planète glaciale inhabitée.

Ulic coupé de la Force Ulic coupé de la Force Il décida de vivre dans une forteresse abandonnée sur une montagne gelée où il passa la majeure partie de sa vie à avoir des visions. Des visions de son Maître Arca ou de son frère Cay. Malgré son isolement de la Force, Ulic conservait une grande force intérieure qui l'obligeait à vivre. Il chercha des années durant à retrouver la maîtrise de la Force mais sans résultat.

Cependant, un évènement bouleversa sa vie. Vima Sunrider, la fille de Nomi voulait suivre la voie des Jedi mais sa mère désormais Grand Maître du conseil des Jedi ne pouvait trouver le temps de s'occuper d'elle. Vima décida donc de retrouver Ulic Qel-Droma et par un coup du sort ce fut Hoggon qui l'aida à enquêter et l'amena sur Rhen Var. Hoggon fut d'abord choqué puis très vite en colère de savoir qu'il avait transporté un traître et criminel dans son vaisseau. Vima, elle, retrouva Ulic dans la forteresse. Ulic rejeta tout d'abord Vima car tout en elle lui rappelait son amour perdu. Pourtant peu à peu Ulic accepta la présence de Vima. Une symbiose s'installa entre les deux personnes : Ulic apprenait à Vima comment devenir un Jedi et Vima apprenait à Ulic à revivre. Vima fabriqua son propre Sabrelaser et Ulic, ayant conservé le sien, tous deux sculptèrent dans la glace une immense statue honorant la mémoire de deux grands Jedi : Arca Jeth et Andur Sunrider, le père de Vima.

Ulic en exil sur Rhen Var Ulic en exil sur Rhen Var La paix fut troublée par l'arrivée de Nomi Sunrider sur Rhen Var. Lorsque les regards de Nomi et Ulic se croisèrent, des milliers de choses qui n'avaient pas été dites passèrent. Et lorsque Nomi vit les deux statues dont celle de son défunt mari, Ulic commença à trouver la paix. C'est à ce moment que Sylvar, la Jedi qui accompagnait Nomi décida d'attaquer Ulic. Elle laissa libre cours à sa vengeance, en voulant à Ulic d'avoir amené Cardo son compagnon à la mort. S'ensuivit un rapide combat au cours duquel Ulic désactiva son Sabrelaser, raisonnant Sylvar : la vengeance n'était pas le chemin du Jedi. Sylvar déposa donc son sabre, elle aussi désormais en paix.

Hoggon eut moins de scrupule. Sortant son blaster, il tira à bout pourtant sur Ulic le transperçant mortellement. Pour Hoggon, c'était un acte héroïque, la mort d'un criminel. Pour Ulic, ce fut la délivrance, la promesse d'un repos éternel et surtout la chance de mourir dans la lumière. Nomi berça Ulic, agonisant il demanda pourtant à Nomi sa rémission, une absolution totale de ses péchés, absolution que Nomi lui avait déjà donné. Il donna à Vima sa lumière qui lui avait permis de voir à travers l'obscurité, le collier qu'il avait porté. Le corps d'Ulic à sa mort disparut des bras de Nomi. Peut-être que, même s'il n'entendait plus l'appel de la Force, avait-il toujours le cœur d'un Jedi.

Quelques millénaires plus tard

Durant la Guerre des Clones, un mois après la Bataille de Geonosis, Anakin Skywalker vint voir le fantôme d'Ulic Qel-Droma sur Rhen Var. Il souhaitait en savoir plus sur la Faucheuse Noire, une arme de destruction que les Sith avaient mis au point durant la Grande Guerre de l'Hyperespace. Les fantômes qui hantaient le sanctuaire d'Ulic furent détruits par Anakin.

Peu après, l'esprit d'Ulic Qel-Droma apparut au jeune Jedi et ce premier déclara que la Faucheuse Noire était une arme terrifiante, à la fois pour les morts qu'elle causait, mais aussi pour le fait qu'il fallait mettre un pied dans le Côté Obscur pour pouvoir la détruire. Anakin se retira après avoir obtenu ces informations, et laissa Ulic en paix.

Articles en rapport

Nomi Sunrider
Nomi Sunrider
Personnages
Force
Force
Cultures
Exar Kun
Exar Kun
Personnages
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Mandalore
Mandalore
Planètes