Guerrier Sith

Un Guerrier Sith était un combattant hors de pair au service de la Sith. Afficher le sommaire

Un millénaire durant, les secrets de la tradition Sith furent jalousement conservés ; jusqu'à ce que survienne Palpatine, lequel monta au pouvoir et fonda l'Empire Galactique ; avec le Retour des Sith, les classes de prestige de la Sith commencèrent alors à ne plus être un sujet d'ignorance.

Darth Maul fut le premier Guerrier Sith identifié comme tel - bien qu'il avait déjà été promu Seigneur Sith lorsque survint sa mort... Ceux qui l'avaient précédé avaient souvent été considérés à tort comme des Jedi Noirs, car ils avaient évidemment pris soin de ne pas divulguer leurs véritables origines.

Il est à présent temps de lever le voile sur ce rang de la Sith...

I - Description des Guerriers Sith

Non content d'être un détenteur des pouvoirs du Côté Obscur, un Guerrier Sith était également un maître combattant ; le mélange des deux donnait naissance à une pure incarnation de rage et de sauvagerie. Les Sith de cette engeance avaient évidemment une excellente condition physique ; leur rude éducation faisait d'eux de formidables adversaires. Leur aisance à manier le Côté Obscur de la Force leur permettait aussi de faire de n'importe quel mauvais dardillon une arme mortelle d'un tout autre calibre ! Conquérir et subjuguer les obstacles qui se dressaient sur la route des Sith, tels étaient les devoirs d'un de ces Guerriers. L'un d'eux s'avérait généralement capable de tenir tête avec brio à bien plus d'un Jedi à la fois ! Les émotions destructrices telles que la peur, la colère et la haine étaient canalisées, afin d'éradiquer toute faiblesse de leur corps ainsi que de leur esprit ; leur seule ambition était d'être utile autant que brutal, ce qui les poussait à considérer toute autre chose comme une impureté dont il fallait se débarrasser...

La voie des Guerriers Sith était un test impitoyable et permanent ; il était sans cesse nécessaire de prouver l'étendue de ses capacités, de conserver une volonté de fer ; le but était de créer une arme vivante capable de transpercer le cœur de l'Ordre Jedi. Car c'était là le rêve de tout Guerrier Sith : être celui qui porterait le coup fatal à l'ennemi honni de la Sith. Contrairement à beaucoup d'autres Sith, lesquels avaient choisi de privilégier la ruse ainsi que la trahison, les Guerriers Sith se complaisaient dans l'art de la violence. L'association de ces deux styles de vie fonctionnait à merveille : le Guerrier Sith était souvent celui qui apportait la touche finale à un plan concocté, au préalable, par des Acolytes de la Sith - voire même, parfois, par un Seigneur Sith. Ces Darksiders n'étaient jamais aussi bien dans leur élément que lorsqu'ils devaient assassiner un chef criminel, un sénateur, ou bien encore un officier militaire ... Prenant plaisir à ôter la vie des manières les plus cruelles qui fussent, le Guerrier Sith était le dernier rempart auquel était confronté un ennemi de la Sith - si tant est que celui-ci parvienne à arriver jusque là...

Souffrance et privation étaient les maîtres mots de l'entraînement des Guerriers Sith. En effet, la pitié et l'indulgence n'auraient pu amener à faire d'un Guerrier Sith qu'une arme faible, de qualité médiocre ; en somme, cela aurait fait tomber dans l'obsolescence cette position. Exercices et conditionnement constituaient le quotidien de ces Darksiders. L'un d'eux montrait-il des signes de faiblesse ou de doute ? Voilà qu'on usait d'une douloureuse pédagogie pour le punir. L'un d'eux, au contraire, faisait-il preuve de force, de puissance ? Son unique rétribution était que ce faisant, il pouvait espérer survivre un jour de plus.... La bataille était en définitive l'unique récompense à laquelle pouvait prétendre le Guerrier Sith. Il lui fallait apprendre à ne plus accorder de l'importance qu'aux précieuses paroles d'encouragement qu'il recevait de son mentor...

Les combattants pourvoyant à ce poste étaient généralement experts dans le maniement des armes ; les pouvoirs qu'ils développaient dans la Force tournaient d'ailleurs pour la plupart tous autour de cette qualification. Un Guerrier Sith, cependant, préférait tout naturellement user des armes avec lesquelles il s'était entraîné : l'Epée Sith, par exemple, ou encore le Sabrelaser... En outre, il apprenait au cours de sa formation à canaliser sa haine directement à l'encontre des Jedi. Cela augmentait sa force de manière exponentielle lorsqu'il en affrontait un. Un avantage que des composantes technologiques instables pouvaient renforcer. Enfin, il était possible à ceux et celles qui atteignaient ce rang de la Sith de réagir au danger avant même que leurs sens aient été en mesure de leur en donner l'occasion...

II - Histoire

L'Ancien Empire Sith imposa durant très longtemps sa loi à tout un pan de la Galaxie, et cela donna de nombreuses occasions aux Acolytes et Guerriers Sith de se multiplier. Ce ne fut que sous l'Âge d'Or des Sith que les Guerriers Sith proliférèrent réellement. Mais même en ce temps-là, ils n'étaient pas très dispersés ; ils restaient confinés, là où les Sith se réfugiaient pour échapper à l'extinction - probablement dans le Manteau des Sith.

Les Guerriers Sith puisaient dans le Côté Obscur, et s'en prenaient sans relâche à leurs ennemis ; leur suprématie sur le champ de bataille était sans appel, et leur renommée parmi leurs serviteurs apeurés des plus étendues. Véritables Champions du Côté Obscur, on les considérait comme une force ténébreuse et implacable, dont la mission était tout autant d'anéantir les ennemis de cet Empire Sith malmené par l'Histoire que de renforcer la domination de leur engeance maléfique sur la Galaxie. Parce que les Jedi étaient accusés d'avoir semé le chaos, on leur avait donné pour ordre de pallier à leur incompétence. C'est que le règne des Sith reposait sur le pouvoir ainsi que l'intimidation, et les Légions de la Sith avaient d'ailleurs été constituées à cette intention ; mais il leur fallait être sous la direction des Guerriers Sith, loyaux autant qu'audacieux, si elles désiraient accomplir leur mission... Sorte de conquérants au sang froid, il n'était nullement dans leurs habitudes de perdre du temps en manipulations, pas plus qu'ils ne mettaient du soin à préparer un quelconque plan de bataille ; le leur était en fait simple à saisir : on se précipitait à la rencontre de l'adversaire, et l'on fonçait tout droit vers l'objectif. Dans leur sillage la ruine et l'annihilation se propageaient... Il était entendu que leurs subordonnés - chez qui ils suscitaient peur et respect - leur devaient une obéissance aveugle ; d'ailleurs il en allait de même de leur propre loyauté ! - à l'égard des Maîtres Sith. Peu enclins à la patience, les Guerriers Sith avaient néanmoins compris qu'ils avaient besoin d'une force de frappe importante pour guerroyer contre leur Némésis. Aussi, et en dépit de leur aversion pour l'incompétence et l'indécision, on en vit plusieurs qui se prirent à encourager leurs hommes, qu'il s'agisse de Sbires de la Sith, de Chasseurs de Primes ou d'autres Darksiders. La Confrérie des Ténèbres entraînait ces redoutables combattants sur Honoghr, Gentes ainsi que Gamorr, endroits où ils étaient confiés aux bons soins des alchimistes.

La Règle des Deux, quant à elle, limitait à deux le nombre d'adhérents à l'Ordre des Seigneurs Noirs des Sith. Pour devenir un Guerrier Sith à ce moment-là, il fallait donc tuer un Acolyte de la Sith, un Guerrier Sith, ou bien un Seigneur Sith - le tout afin bien sûr de prendre sa place... Eût-il survécu, Starkiller aurait évolué vers ce rang de la Sith...

On ignore si Darth Krayt réhabilita d'une façon ou d'une autre cette position, lorsqu'il fonda son Nouvel Ordre Sith...

III - Ascension Hiérarchique

Au commencement, le Guerrier Sith était un Soldat. Armes légères, standards, lourdes, ainsi que Pistolets, n'avaient plus aucun secret pour lui. Son don d'armurier, dont il se servait pour se défendre, venait s'ajouter à sa sensibilité à la Force. Perceptif, doté d'un certain sens de l'initiative, son intelligence venait en outre compléter ses capacités aiguisées. Le destin de cette sorte de Darksiders était ainsi totalement corrompu...Victoire et Conquête en étaient à eux deux les maîtres mots. Mais en définitive, c'était la liberté de faire ses propres choix qui faisait l'essence du Guerrier Sith ; et malheur à qui en aurait jugé autrement ! L'honneur, la discipline sous-tendaient l'éducation donnée à cette classe ; et de tels concepts parmi les Sith ne manquaient pas d'étonner - leurs ennemis comme leurs alliés. Certains Guerriers Sith, toutefois, rejetaient l'autorité du Sombre Conseil des Sith - de même qu'il y eut des Chevaliers Jedi qui refusèrent d'obéir au Conseil des Jedi. Leur haine était telle que ces renégats n'en demeuraient pas moins aux premières loges de n'importe quel conflit mené à l'encontre de la République ! Ce qui ne les rendait pas pour autant fous d'obstination...

Dès qu'il améliorait un tant soit peu son niveau, le Guerrier Sith pouvait alors se concentrer sur son Sabrelaser, arme qu'il apprenait à maîtriser pleinement. Il lui était offert de se spécialiser comme Maraudeur, ou bien Ravageur Sith. Plusieurs attaques particulièrement pénétrantes pouvaient en conséquence lui être enseignées... Et puis, au fur et à mesure que sa force et sa dextérité augmentaient, sa formation était de plus en plus encadrée ; il était dès lors autorisé à puiser dans les Pouvoirs du Côté Obscur. La Rage Obscure, par exemple, était un pouvoir fort apprécié par les Guerriers Sith. L'éventuelle Sagesse de ces derniers pouvait en outre être une formidable alliée supplémentaire ! Plus tard, les Darksiders de cette engeance avaient l'opportunité de quitter l'héroïque classe des Soldats pour celle des Apprentis Sith, ce qui était leur objectif dès le départ. Définitivement investis par le Côté Obscur, les Guerriers Sith perfectionnaient leurs aptitudes, pour devenir de redoutables maîtres combattants. Tout comme les Manipulateurs Sith, ils avaient ensuite le choix de s'adonner à la découverte... ou bien à la destruction.

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Galaxie
Galaxie
Cultures