Apatros

Située dans la lointaine et dangereuse Bordure Extérieure, Apatros était une planète rocailleuse qui abritait une unique colonie de mineurs. Une installation due uniquement à la découverte d'importants gisements de Cortosis souterrains.

Située dans la lointaine et dangereuse Bordure Extérieure, Apatros était une planète rocailleuse qui abritait une unique colonie de mineurs. Une installation due uniquement à la découverte d'importants gisements de Cortosis souterrains. Ce minerai était à même de neutraliser la lame d'énergie d'un Sabrelaser et entrait également dans la fabrication d'armes et de blindages. Toutes les deux ou trois semaines un vaisseau affilié à la République se posait sur ce monde inhospitalier et repartait un jour plus tard avec ses soutes remplies. La petite agglomération toute entière occupait moins d'un kilomètre carré. Il était ainsi possible de rejoindre n'importe quel endroit de la ville en seulement vingt minutes. Les logements proposés aux travailleurs de Compagnie Minière de la Bordure Extérieure avaient été construits en rangés, dont l'ensemble formait un treillis de rues fonctionnelles entre les domiciles uniformément espacés. La COMBE prenait en charge un nettoyage sommaire pour garantir au minimum la propreté des lieux. Une décision qui visait surtout à éviter des problèmes sanitaires qui pourraient pénaliser la production. Toutefois, des générateurs hors service, des machines détériorées et des pièces de métal jonchaient en permanence le sol.

On comptait deux édifices qui se distinguaient des autres constructions. Le marché, en l'occurrence le seul commerce autorisé par l'organisation, proposait des produits de base à des prix exorbitants. Un ancien baraquement vétuste où les couchettes avaient été remplacées par des étagères et la salle de douche par une réserve protégée. La boutique était heureuse de faire crédit en proposant des taux d'intérêts très élevés. Les clients devaient ainsi travailler davantage pour régler leurs achats. L'autre bâtiment était bien évidemment une cantina de deux étages tenue par le Neimoidien Groshik. Ils n'avaient pas de réelle utilité sinon d'être entourés par de hauts murs et d'un dôme de verre violet... Une structure à l'architecture et à la conception extraordinaires par apport à l'homogénéité lugubre du reste de la colonie. A l'époque des Nouvelles Guerres Sith, des agents de recrutement de la Marine de la République Galactique s'y installèrent pour proposer des contrats à des potentiels volontaires pour soutenir les efforts de l'Armée de la Lumière du Général Hoth contre les forces de la Confrérie des Ténèbres du Seigneur Sith Kaan.

Sur Apatros la journée de vingt heures standard était scindée équitablement entre les postes de jour et de nuit des ouvriers. Le propriétaire de l'établissement de détente avait spécialement fixé ses horaires d'ouverture pour pouvoir offrir ses services aux deux groupes. A savoir de la musique, des boissons et des tables de Sabacc et de Pazaak. Les paris, dont les mises ne pouvaient pas excéder cent crédits, étaient uniquement gérés par la COMBE. Un excellent moyen de garder sous contrôle ses employés et de les empêcher de rembourser trop rapidement leurs dettes et partir de cet enfer. Apatros accueillit un être incroyablement réceptif à la Force, Dessel. Ce dernier fut notamment obligé de quitter la planète suite à une altercation avec un soldat en se cachant sur un cargo. Il rejoignit par la suite les Légions de la Sith au grade de Sergent de la Marche Obscure avant de devenir le puissant Seigneur Noir Darth Bane.

Articles en rapport

Apatros
Apatros
Planètes
Crédit
Crédit
Cultures
Jen'ari
Jen'ari
Cultures
Skere Kaan
Skere Kaan
Personnages