Guerres Mandaloriennes

Trente années après la fin de la Grande Guerre des Sith, ce conflit opposa les Mandaloriens, commandés par Mandalore the Ultimate, à la République Galactique, menée par celui qui se nommerait plus tard Darth Revan.

Vingt ans après la fin de la Grande Guerre des Sith, un clan de guerriers issu des vestiges de l'Empire Sith, les Mandaloriens, décidèrent de se tailler un empire à leur gloire. Pour ces guerriers, il ne s'agissait pas de prestige, uniquement de conquêtes. Tuer leurs nouveaux ennemis pour s'emparer de leurs territoires. Si ces ennemis ne semblaient pas capables de résister convenablement (ce fut bien trop souvent le cas), les Mandaloriens ne leur accordaient aucune pitié, tant aux civils qu'envers aux militaires.

Les planètes visées se situaient essentiellement dans la Bordure Extérieure, aux alentours de Korriban. Le projet des Mandaloriens était de conquérir l'espace Républicain. Pour ce faire, la planète d'Onderon et sa lune de Dxun furent leurs cibles privilégiées puisqu'elles étaient les plaques tournantes du trafic vers la République. Le leader des Mandaloriens, Mandalore l'Ultime, avait commencé à massacrer les civils d'Iziz, la capitale d'Onderon. La République commença à prendre conscience du danger que représentaient les guerriers. Pour les contrer, elle envoya une faible flotte qui fut vite balayée par ses ennemis. Onderon ne suffisait plus. D'autres planètes furent envahies, et anéanties. Il fallait les aider et contrer la menace.

La République appela alors au secours le Conseil des Jedi, chargé de protéger la République contre toute menace visant à renverser la paix pour la guerre. Mais Les Guerres Mandaloriennes avaient déjà rendu la paix caduque. Or, le Conseil refusa de répondre à la guerre par une intervention armée contre les Mandaloriens. Devant l'inactivité du Conseil, deux Jedi nommés Revan et Malak répondirent par l'affirmative à la demande de la République. Le Conseil ne chercha pas à les arrêter et les laissa même faire! De nombreux jeunes Jedi succombèrent au charisme fou de Revan et partirent combattre les Mandaloriens en sa compagnie. La République n'écouta plus le Conseil et fournit toute sa flotte à Revan. Ce dernier s'avéra être le plus grand tacticien de son temps, un génie militaire qui augmenta les recrutements de la République considérablement. Ses premières victoires lui permirent de redorer le blason de la faible République. Malgré les énormes pertes des soldats de la République (selon les rumeurs, dix soldats pour un Mandalorien), les victoires avaient permis de repousser les Mandaloriens en dehors de la périphérie de l'espace Républicain et jusque dans l'espace Mandalorien d'où ils étaient originaires.

L'ultime bataille fut celle de Malachor V. Revan avait rassemblé toute sa flotte et tous les soldats de la République disponibles. Mandalore l'Ultime avait fait de même. Le carnage allait commencer. Mais sur Malachor V, Revan avait réussi à faire construire par Bao-Dur, talentueux un ingénieur Zabrak, un Générateur d'Ombres en Masse (GOM). Cette super arme devait créer des anomalies gravitationnelles semblables à des mini-trous noirs qui aspiraient la matière dans ses environs. L'Exilée Jedi (on ignore son véritable nom) fut un des suivants de Revan. Il était chargé d'activer le GOM lorsque la flotte Mandalorienne arriverait à portée de tir. Elle arriva à portée de tir au moment même où elle engageait la bataille avec la flotte Républicaine. Bao-Dur activa la super arme et les deux flottes furent anéanties, mis à part les vaisseaux amiraux de la flotte de Revan, comme le Ravageur ou le Leviathan. Les flottes furent attirées en même temps vers la surface de la planète, qui fut totalement anéantie dans un gigantesque crash simultané. Pour mieux terminer les Guerres Mandaloriennes, Mandalore l'Ultime fut tué pendant son duel contre Revan et les derniers Mandaloriens survivants se dispersèrent.

Hélas, les conséquences des Guerres Mandaloriennes furent désastreuses. Le pouvoir que Revan et de Malak avaient obtenu pendant ces Guerres les avait fait sombrer dans le Côté Obscur de la Force. Revan prit alors le nom de Seigneur Noir de la Sith Darth Revan, après avoir retrouvé à la surface de Malachor V, les ruines d'une ancienne académie Sith connue sous le nom d'Académie de Trayus. Malak devint Darth Malak. Les nombreux Jedi tombés sous l'influence de Revan devinrent des apprentis Jedi Noirs pour le servir corps et âmes.

La République et les Jedi venaient de se faire prendre à leur propre piège: les Mandaloriens étaient éliminés, mais les Sith réapparaissaient. Ces derniers étaient bien déterminés à redonner vie au défunt Empire Sith en utilisant la Forge Stellaire, qui pouvait construire des vaisseaux à l'infini. La flotte Sith, menée par Revan et Malak, menaçait désormais l'intégrité de l'espace Républicain et de l'Ordre Jedi. C'est ainsi que commença la Guerre Civile des Jedi.

Articles en rapport

Revan
Revan
Personnages
Onderon
Onderon
Planètes
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Mandalore
Mandalore
Planètes