Jedi Déchu

Quand un Jedi renonçait à sa vie au sein de l'Ordre, avec les privilèges que cela incluait, on parlait de Jedi Déchu. Mais la plupart des gens se référaient à des Jedi Noirs, susceptibles de devenir Sith...

Les Jedi Déchus sont plus dangereux que tout ce qu'on a jamais vu.

Même si l'usage avait imposé cette définition, ce n'était pas la chute du Côté Obscur qui faisait le Jedi Déchu. Un ancien Jedi pouvait avoir quitté l'Ordre pour tout un éventail d'autres raisons ! Les Jedi Déchus étaient encouragés à revenir, et la plupart acceptaient l'offre. La minorité restante constituait les fameux Vingt Egarés... Et la reconnaissance de leur statut se faisait bel et bien, parmi les Sith. C'était, avec les rangs de Guerrier Sith et de Manipulateur Sith, l'un des trois principaux titres qu'on pouvait préalablement acquérir avant de passer Apprenti Sith.

Beaucoup de Jedi Déchus n'étaient que de vulgaires étudiants, au mieux des apprentis. Leur entraînement leur avait paru trop pénible, restreignant. Certains ne supportaient pas le détachement prôné par l'Ordre. Si les Maîtres Jedi Déchus étaient en nombre infime, ils n'en restaient pas moins la perte la plus douloureuse... Où était l'exemple, pour les jeunes générations ? L'Ordre Jedi supervisait, du mieux qu'il le pouvait, leurs activités. Il protégeait ceux qui y consentaient de l'appel du Côté Obscur. Leur équipement leur était retiré, et en particulier leur Sabrelaser. Car ils avaient renoncé d'eux-mêmes à tous ces privilèges ! Ceux qui redevenaient Jedi repassaient en formation ; la raison de leur départ devait impérativement être abordée ! Mais tous n'étaient pas autorisés à reprendre leur ancienne carrière : il fallait d'abord renouveler son serment de façon convaincante... Certains Jedi Déchus tournaient le dos à la Force, rejoignant la vie civile. Privés de guide, leur ascension sur les voies de la Force était compromise... Il y en eut donc qui trahirent l'héroïque faction de l'Ordre Jedi, dans l'intention de prétendre à une place dans l'Ordre Sith.

Sensible à la Force, le Jedi Déchu avait déjà bénéficié d'un entraînement formalisé, et il maîtrisait le Sabrelaser ainsi que les armes les plus simples ; il était en outre le détenteur de divers Pouvoirs de la Force, auxquels venaient s'ajouter sa sagesse ainsi que son intelligence. La Voie des Sith une fois choisie, la corruption était ce qui guidait son avenir... S'il devait à l'origine se contenter de ses connaissances en matière d'attaques et de parades au Sabrelaser, ainsi que de ses prouesses acrobatiques, il ne fallait pas longtemps à un Darksider de cet acabit pour apprendre à transformer de simples remous dans la Force en un moyen de déplacer les objets alentour. La faculté d'influencer l'esprit des gens venait en général en même temps. Le Jedi Déchu devenait alors plus perceptif, grâce à la Force. Au fur et à mesure qu'il grandissait en force et en sagesse, celui-ci se mettait à avoir des visions. Il achevait finalement sa vie de Jedi et embrassait pleinement la Voie des Sith et du Côté Obscur. Doté de nouvelles aptitudes maléfiques, dont le fameux pouvoir de Poigne, il avait, comme ses équivalents dans la hiérarchie Sith, à choisir entre une existence consacrée ou à la découverte, ou à la destruction...

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Ordre Sith
Ordre Sith
Organisations
Jedi Déchu
Jedi Déchu
Organisations