Jedgar

Jedgar était le lieutenant le plus fidèle de Kadann parmi les Prophètes du Côté Obscur.

Si à l'instar des Seigneurs Noirs, les Prophètes Suprêmes avaient suivi la Règle des Deux plutôt que la Règle du Fort, nul doute que ce serait Jedgar et personne d'autre que Kadann aurait choisi pour Apprenti Sith.

Autrefois jeune novice du Temple Jedi de Coruscant, il était d'un naturel effrayant qui éloignait de lui ses camarades. Ce fut sans l'ombre d'un doute pour cette raison qu'il ne trouva aucun maître désireux d'en faire son Padawan ; à treize ans, on décida donc de l'envoyer au Corps Agricole Jedi. Mais Jedgar, pour qui cette assignation avait quelque chose de trop servile, préféra refuser et quitter définitivement l'Ordre Jedi. Grand et barbu, l'apprenti déchu n'était pas foncièrement responsable de l'aura de peur qu'il semblait dégager : en fait, ses rêves étaient troublés depuis sa plus tendre enfance par des cauchemars, qui auguraient la Guerre des Clones et la Grande Purge des Jedi, massacres à venir qui sonneraient le glas de la République Galactique. Harcelé par la noirceur de ses visions, Jedgar s'enfonça progressivement dans le Côté Obscur de la Force.

Des années plus tard, il fit la connaissance de Kadann, rencontre que l'un comme l'autre ils avaient déjà prévue. Celui-ci devint alors son maître, et Jedgar l'assista dans les arts divinatoires et l'interprétation du futur. Il se fit également son garde du corps - notion plus que surfaite puisque Kadann était très largement en mesure de se défendre tout seul. Ensemble, les deux compères furent initiés à la religion des Prophètes du Côté Obscur.

Lorsque Palpatine intégra les adorateurs de la Force Sombre à son Ordre Secret, et qu'il plaça Kadann à leur tête en tant que Prophète Suprême, Jedgar reçut le titre de Haut Prophète. Le détail de ses activités de l'époque n'était pas bien connu, mais on pouvait citer à titre anecdotique le cas de Warkin - brutal au point qu'il avait été rejeté par les autres Wookiees, et dont il avait fait son servant -, ainsi que celui de Tel Angor - le Vampire de Force, dont il avait cherché à gagner la confiance et la sympathie dans le but qu'il travaille pour lui (1). Les choses dégénérèrent suite à la brouille ayant opposé Kadann à Palpatine un peu avant la Bataille d'Endor. Le Haut Prophète fut très logiquement de ceux qui suivirent le Prophète Suprême dans son exil sur Bosthirda. Lorsqu'il apprit l'existence des Faux Prophètes mis en place par l'Eglise du Côté Obscur - un Faux Prophète Jedgar ayant même usurpé son identité ! -, il entra dans une colère noire ; mais Kadann lui interdit d'agir pour corriger cet affront, de peur que cela ne révèle l'emplacement de leur cache secrète. Aussi intima-t-il à Jedgar d'attendre et de se montrer patient.

Ce fut quand survint le Massacre des Prophètes du Côté Obscur - perpétré par Azrakel, puis par Carnor Jax et Lumiya - que le Haut Prophète trouva finalement la mort, comme le reste de ses congénères - à la seule exception connue de Cronal. Il aura été l'un des meilleurs adeptes qu'ait connu le Culte fondé par Darth Millennial.

Note :
(1) Ces deux événements sont tirés du Polyhedron #104, dont la canonicité demeure assez ambiguë.

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Force
Force
Cultures
Jedgar
Jedgar
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Kadann
Kadann
Personnages