Zayne Carrick

Zayne Carrick était un Padawan qui avait échappé à la prophétie de son Maître, Lucien Draay, et des autres Maîtres Jedi Consulaires de Taris. Afficher le sommaire

Alors c'est toi, Zayne Carrick ? Ton Maître m'a envoyé pour veiller sur toi. Il m'a dit de suivre les débris.
_Alek Squint à Zayne Carrick lors de leur première rencontre sur Taris

Zayne Carrick était un jeune Padawan qui avait commencé ses études de Jedi un peu plus tard que ses camarades, à l'Enclave Jedi de Dantooine. Il était considéré comme celui sur lequel il ne fallait pas prendre exemple, mais attirait néanmoins la sympathie de ses camarades Padawans qui lui assuraient son soutien dans tous les moments difficiles, notamment lorsqu'il devint Padawan du Maître Jedi Lucien Draay. Malheureusement, un terrible évènement survint le soir où il aurait dû être fait Chevalier Jedi : Le Massacre des Padawans de Taris, dont on l'accusa. Dès lors commença une course pour échapper aux Maîtres Jedi et aux autorités de la République Galactique, lancées à ses trousses.

Padawan au Temple Jedi de Taris

Padawan du Maître Jedi Lucien Draay, Zayne Carrick avait été élevé au Temple Jedi de Taris en compagnie de ses amis Shad et Shel, dont il était tombé amoureux. Cependant, il était un peu la risée de tous les Jedi de Taris puisqu'il ne lui arrivait que des péripéties dont lui seul avait le secret. La Cité Basse de la planète était le repère des malfaiteurs et des délinquants notoires, et le fournisseur principal des armes des gangs était Marn Hierogryph, que Zayne traquait sans relâche depuis de longs mois. Lorsqu'il retrouva l'un des entrepôts de Marn, il ne put s'empêcher de détruire les droïdes et les nombreuses fournitures amassées. Cependant, le ganster avait plus d'un tour dans son sac : il activa un piège concocté à base d'un bidon d'huile rance qui tomba sur le Padawan. Ce dernier, par réflexe, trancha net le bidon et le contenu se déversa sur lui.

Une course poursuite s'ensuivit et Zayne ne put que s'accrocher in extremis aux barreaux d'une échelle à cause de l'huile qui faisait glisser ses doigts. Utilisant la Force et la persuasion, un pouvoir bien connu des Jedi, il tenta d'influencer Marn mais échoua : ce dernier répliqua par un coup de pied dans la tête du Jedi qui le précipita dans le vide, droit dans le restaurant où les Maîtres Jedi, dont Lucien Draay et Q'anilia, et les Padawans fêtaient un heureux évènement : celui de la promotion de cinq jeunes gens au grade de Chevaliers Jedi, dont Shad et Shel Jelavan. Lucien fit part de son désagrément quant à l'arrivée de son Padawan au restaurant et demanda à ce dernier de payer les frais de réparations au patron du restaurant. Fort heureusement, ses amis, notamment Kamlin, Gharn et Oojoh, l'aidèrent à payer la somme.

Au moment de verser l'argent au patron, il aperçut dans la rue Marn en grande discussion avec un autre gangster. Il sauta par la fenêtre pour le rattraper mais ce dernier réussit à s'enfuir en lançant sa bourse au milieu de la foule, qui se précipita pour ramasser la monnaie et ralentir ainsi Zayne Carrick. Malgré tout, ce dernier réussit à le rattraper et utilisa la Force pour le soulever puis lui passer les menottes. Il plaça ensuite Marn dans une Moto-Jet side-car et fila en direction du Temple de Taris pour annoncer la grande nouvelle à ses Maîtres. Mais au moment où il entrait dans la Grande Salle, ce qu'il découvrit le stupéfia : ses amis Padawans étaient étendus morts, traversés de part en part par des traces de sabrelasers, et les Maîtres les regardant, sabrelasers allumés. Zayne qui était en train de dire : "Maitres, veuillez m'excuser" arriva le dernier pour assister au massacre. Sa phrase fit croire à Lucien Draay que son Padawan était responsable du meurtre des quatre Padawans.

Zayne, fugitif recherché mort ou vif

Il s'enfuit alors... Activant son Sabrelaser, il trancha l'ouverture du puits du turbolift du Temple de Taris. Arrivé au bas du puits, il se fit une ouverture et pénétra dans la salle de stockage du Temple. Pourchassé par les Maître, il sentit Lucien utiliser la Force pour détruire les droïdes utilitaires. Zayne eut fort heureusement juste le temps pour sauter dans le conduit d'aération qui le mènerait à la piste d'atterrissage.

Lorsque Marn Hierogryph vit les Maîtres courir après lui, sabrelasers allumés, il pensa qu'ils en avaient après lui mais Zayne le rassura en lui disant qu'ils courraient à sa rencontre. Il démarra en trombe le side-speeder mais Raana Tey, la Maître Jedi Togruta, sauta dans leur direction et trancha l'autre partie du speeder. Elle ne parvint pas à arrêter Zayne qui s'enfuit. Ce dernier refit le chemin inverse jusqu'à la salle du Conseil du Temple. Marn lui demanda à ce que le Padawan lui retire les menottes, mais au moment où il le fit, poursuivi par les Maîtres Jedi sur des speeders rapides, ils percutèrent les baies vitrées de l'Université d'Ingénierie de Taris puis foncèrent jusque dans la cantine où ils sautèrent du speeder pour se réfugier dans le conduit à ordures. Ils entendirent Raana Tey demander à un élève Rodien si il avait vu passer les deux fugitifs mais ce dernier répondit qu'il avait vu le speeder exploser en contre-bas. A ce moment, un élève qui regardait la scène jeta sa nourriture dans la figure de Zayne et les deux fugitifs tombèrent dans le compacteur. Ils réussirent à trouver alors une sortie vers la Ville Basse de Taris. Marn demanda des explications à Zayne. Ce dernier lui expliqua ce qu'il avait vu : ses camarades qui devaient être nommés Chevaliers Jedi avaient été assassinés par leurs Maîtres.

Marn était loin d'être satisfait : il s'empara du sabrelaser de Zayne dans un mouvement, puis l'alluma afin de vérifier les dires de Zayne en lui faisant peur. Mais le Padawan disait la vérité. Hierogryph trancha alors un droïde de sécurité qui patrouillait dans le quartier afin d'éviter qu'ils soient pris. Zayne remercia alors Marn pour tout ce qu'il avait fait et lui proposa de s'en aller... lorsqu'il vit quelque chose qui le stupéfia : un avis de recherche holographique affiché sur le plus grand écran de la Ville Basse ! Il le décrivait comme "un Padawan ayant failli, un fugitif armé et dérangé." Marn fit moins le fier lorsqu'il s'aperçut qu'il était lui aussi recherché. Les deux fugitifs étaient désormais embarqués dans la même galère.

Ils se rendirent incognito dans un bar fréquenté par des Kedorzhans. Là aussi, un avis de recherche était affiché en hologramme avec sa photo et ceux de ses camarades dont on l'accusait de les avoir tués. Marn lui proposa de boire pour oublier mais ce fut à ce moment-là que des chasseurs de primes entrèrent dans la cantina ; ils ne repérèrent pas les deux fugitifs qui s'étaient cachés derrière le comptoir. Zayne se demandait toujours comment leurs Maîtres avaient pu faire une chose pareille et Marn proposa qu'ils étaient devenus des Sith. Zayne, n'en croyant pas ses oreilles, répliqua qu'il avait entendu les Maîtres dirent qu'ils haïssaient les Sith. Il comprit alors : les Maîtres étaient passés du Côté Obscur ! Un tas de questions lui vinrent à l'esprit mais la première chose à faire à ses yeux, était de quitter Taris au plus vite, c'est-à-dire passer par la Ville Basse pour ensuite remonter.

Escapade dans la Ville Basse

Après une rencontre avec des chasseurs de primes, Zayne et Marn s'échappèrent en direction de la Jonction, un territoire où seuls les réfugiés des Guerres Mandaloriennes les plus pauvres échouaient. Pour renier définitivement son passé de Jedi, il décida de trancher sa tresse de Padawan et de continuer son chemin, espérant que jamais les Maîtres Jedi ne le retrouveraient. Ils gagnèrent ce que Marn appelait le Last Resort en passant une sorte d'assemblement de métaux et d'objets en tout genre formant une arche et qui, une fois passée, s'écroula. Zayne se précipita sur Marn et le sauva in extremis de l'effondrement. Au même instant, il fit la connaissance de Jarael et de ses Electrostaff : la jeune femme maîtrisa rapidement l'ex Padawan en lui envoyant des décharges dans le corps. Marn arrêta à temps Jarael et lui expliqua la situation. Elle consentit malgré tout à les mener à Campeur, le vieil homme qui protégeait le site, au moment où il virent tous les trois les patrouilles aériennes des autorités de Taris scruter la surface à la recherche des deux fugitifs. Au moment où ils atteignirent le Last Resort, les Maîtres Jedi de Taris, accompagnés du Constable planétaire, tentèrent d'arrêter Zayne et ses nouveaux amis, qui montèrent à bord et décollèrent pour rejoindre l'orbite.

Rencontre mouvementée entre Jarael et Zayne Carrick Rencontre mouvementée entre Jarael et Zayne Carrick

Profitant que les occupants du Last Resort dormait, Zayne passa un appel à l'Enclave de Dantooine, dans l'espoir que le Maître Jedi Tokare Vondar, qui avait veillé sur lui pendant ses jeunes années, l'écouterait :

- Zayne ! Je suis si content que tu appelles. J'espérais que tu le ferais.
- Et j'espérais que vous répondriez, Maître Vondar. Quelque chose de terrible s'est passé !
- J'en ai entendu parler. Tes camarades Padawans... c'est terrible en effet. Ils ont grandi avec toi, mon garçon. Comment as-tu pu faire une chose pareille ? Comment ?
- Je n'y suis pour rien, Maître ! Ils étaient morts quand je suis arrivé ! Morts... et aux pieds de leurs propres maîtres !
- Quoi ?
- Leurs Maîtres les ont tués ! Ils se tenaient au-dessus d'eux... leurs sabres allumés !
- Je vois. Et où était ton Maître durant tout cela ?
- Lucien était juste là ! Il agissait comme si j'étais le prochain sur la liste ! Si je n'avais pas parti précipitamment, j'aurais été mort moi aussi !
_Dialogue entre Tokare Vondar et Zayne Carrick

Mais Maître Vandar n'accepta pas la terrible révélation du jeune Padawan. Avant qu'il puisse entendre les paroles suivantes, il fut assommé par Jarael, qui considérait que les communications pouvaient être captées. C'est alors qu'il eut une révélation : sur la Lune Rogue de Taris, un droïde avait été abandonné par les Maîtres Jedi, mais c'était aussi le dernier endroit où ses camarades Padawans et lui s'étaient entraînés. Il y trouverait des réponses. Enfilant une combinaison spatiale, il se rendit avec Jarael à la surface poussiéreuse de la lune et y trouva la carcasse d'Elbee, le droïde de l'Académie chargé des enregistrements. Malheureusement, les Maîtres du Conseil intervinrent juste à ce moment là, une fois de plus, pour le capturer.

Face à son destin

Heureusement pour Zayne et sa nouvelle connaissance, le Last Resort détruisit le vaisseau des autorités de Taris, piégeant les Maîtres Jedi à la surface. Zayne avait désormais en sa possession la dernière pièce du puzzle : réactivant Elbee, il laissa ce dernier montrer l'hologramme du dernier entraînement. Il y vit les Maîtres Jedi Consulaires en pleine méditation, focalisant leur attention sur l'avenir. Il vit ces derniers affronter une terrible prophétie disant qu'un ou une Sith reviendrait pour tuer tous les Jedi, les uns après les autres, de même que la destruction de la République Galactique. Il comprit que les Maîtres Jedi avaient pris la décision - la plus sage, pensaient-ils - de tuer tous les Padawans sans exception, afin de garantir la pérennité de l'Ordre Jedi. Après le visionnage de l'hologramme, le Last Resort fut attiré par un rayon tracteur par le vaisseau Oroko, une connaissance de Marn. Ce dernier lui assura qu'il pourrait s'en occuper sans problème, ce qu'il fit bien évidemment... à condition que Zayne soit menotté et conduit en salle de détention. Zayne accepta... et assomma le soir venu son garde afin de s'échapper sur le Last Resort. C'est alors qu'il affronta Jarael, qui se doutait bien que l'ex-Padawan aurait un tour de plus dans son sac :

Que suis-je censé faire? Je ne veux pas mourir pour ce qu'ils pensent que je vais faire. Mais les prophéties Jedi sont puissantes. S'il y a la moindre chance pour que je devienne cette... cette chose dont ils ont peur... qui détruira l'Ordre... alors la meilleure chose à faire pour moi est de disparaître. Oublier la voie des Jedi. Oublier mon nom. Tout oublier.
_Zayne à Jarael sur l'Oroko

Jarael l'accusa d'avoir bouleversé sa vie en venant les voir dans la Ville Basse de Taris et Zayne comprit son chagrin. Il laissa tomber son Sabrelaser et décida d'affronter les Maîtres du Conseil de Taris. Il fut livré à eux par le capitaine de l'Oroko en personne : sur Taris, alors que la planète allait être attaquée par les Mandaloriens, il fut l'objet de toute les attentions des citoyens en colère, qui le conspuèrent et l'insultèrent de meurtrier, etc. Il fut mené devant Lucien Draay et les autres Maîtres. Ensemble, ils se remémorèrent cette terrible nuit, au cours de laquelle ses camarades furent assassinés. Zayne les accusa d'avoir tué de sang froid mais Draay répliqua qu'ils n'étaient pas innocents en citant l'exemple d'Exar Kun qui avait lui aussi été un Padawan... avant de tuer son Maître et de se retourner contre l'Ordre Jedi. Draay annonça que lorsqu'il s'était échappé de la salle du Conseil, cela ne faisait aucun doute qu'il serait le futur Sith. Malgré tout, Draay ajouta que les pouvoirs de la Force étaient limités chez le jeune homme et que tôt ou tard, il aurait fait appel au Côté Obscur pour devenir plus puissant. Après avoir tué le capitaine du vaisseau qui avait conduit Zayne jusqu'au Temple, Draay se tourna vers son ex-Padawan et s'apprêta à le tuer. Zayne, qui savait son heure arrivée, implora les Maîtres de s'occuper de Shel Jelavan et de son petit frère...

Ce fut à ce moment-là que Jarael, vêtue d'une combinaison spatiale rouge, la même que dans la prophétie des Maîtres Consulaires, se jeta dans la baie vitrée et en profita pour sauver Zayne. Ce dernier, accroché à elle, fut propulsé jusqu'au toit du Temple. Jarael, malgré les reproches qu'elle avait faits au jeune homme, lui déclara qu'elle lui était redevable pour être venu à son secours dans la Ville Basse et pour avoir porté attention à elle et Campeur. Peu après, le Last Resort arriva et ils purent embarquer sains et saufs vers la liberté.

Trois semaines plus tard, il envoya un hologramme au Temple de Taris :

Bonjour, Maîtres. Je m'en vais... mais j'ai eu le temps de réfléchir à vos enseignements. Vous dites que les vivants doivent parfois souffrir pour servir un but plus vaste. J'ai vu comment vous appliquiez ce précepte. Eh bien moi aussi, maintenant, j'ai un but. La justice. Pour moi. Pour mes amis. Pour ceux qui ont été sacrifiés aux plans des soi-disant infaillibles. Et il est indéniable que cela entraînera de la souffrance. Parce que moi aussi, figurez-vous, j'ai eu une vision. Un jour, l'un de vous avouera et me réhabilitera. Et pour m'en assurez, je vous traquerai les uns après les autres, sans exception. Celui qui avouera vivra. Peu m'importe lequel d'entre vous, peu m'importe où on vous envoie. Vous portez le sceau de la mort, tout comme moi. Ne me recherchez pas, Lucien. Parce que moi, je vous retrouverai. Et si je finis par détruire l'Ordre Jedi, rappelez-vous seulement ceci : c'est vous qui avez commencé.
_Zayne Carrick s'adressant aux Maîtres de Taris dans un hologramme

Derrière les lignes Mandaloriennes

Zayne Carrick et ses amis étaient désormais sur Vanquo, un avant-poste de la République Galactique, chargé de surveiller l'avancée des Mandaloriens dans le secteur. L'ex-Padawan, avec l'assistance de ses amis, décidèrent de simuler une attaque des Mandaloriens afin de faire s'enfuir les soldats de la République : Jarael, après s'être faite passer pour la Maître Jedi Q'anilia, annonça une attaque imminente, simulée par Marn Hierogryph et Campeur. Cependant, ils étaient tous loin de s'imaginer que les Mandaloriens, sous le commandement de Rohlan Dyre, attaqueraient vraiment : ces derniers prirent d'ailleurs Jarael pour une Jedi et la firent prisonnière. Campeur cria alors après elle, mais Zayne l'empêcha de se jeter vers les Mandaloriens et le retint. Au moment où Dyre et ses hommes les prirent en chasse, Zayne et ses deux camarades s'échappèrent prestement dans la forêt afin de rejoindre le Last Resort. Lorsque Zayne parvint à la clairière où il avait posé le vaisseau, Dyre l'attaqua mais ne put l'arrêter. Cependant, le Mandalorien ne souhaitait nullement tuer Zayne : il souhaitait seulement s'emparer du vaisseau pour quitter Vanquo.

Zayne, Campeur, Marn et Elbee embarquèrent in extremis dans le vaisseau, et Camper se jeta sur le Mandalorien, qu'il déstabilisa avec l'Electrostaff de Jarael. Zayne se jeta ensuite sur leur nouvel ennemi : au moment où le guerrier s'apprêtait à le tuer, Zayne ordonna à Elbee de le charger et Dyre fut éjecté contre la cloison du Last Resort, avant d'être enfermé dans l'un des compartiments, sous la surveillance du droïde. Rohlan Dyre annonça alors la couleur : lorsqu'il entendit Zayne parler de sauver Jarael, il lui dit qu'il pouvait les conduire jusqu'à une station, Flashpoint, située derrière les lignes Mandaloriennes. Cette station était tenue par un scientifique fou du nom de Demagol. Après que Dyre eut raconté son histoire et sa non-volonté de continuer cette guerre inutile, Zayne décida de s'allier avec lui. Ensemble, ils mirent au point un plan pour infiltrer la station et délivrer les Jedi capturés, ainsi que Jarael.

Le jeune Jedi fit semblant d'être le prisonnier de Dyre et fut emmené à l'intérieur de la station. Il croisa Jarael... et Squint, son ami qu'il avait perdu de vue depuis le début des Guerres Mandaloriennes. Attaché à la table de torture de Demagol, ce dernier souhaitait en faire un nouveau cobaye pour percer le secret de la Force. Cependant, Dyre assomma le scientifique avec un os et Zayne endossa l'armure de ce dernier. Lorsqu'il revint dans la salle principale de la station Flashpoint, Dyre fit semblant d'annoncer sa mort, ce qui provoqua la colère de Jarael, qui se jeta sur le faux Demagol. Cependant, pour éviter de percer à jour sa machination, le jeune homme s'adressa à elle par la pensée et lui dit son prénom. Cette dernière le relâcha et lui permit de saboter les vaisseaux Mandaloriens, avec l'aide de Marn Hierogryph et de la Force. Ils simulèrent alors une attaque de la République conformément au plan. Zayne, dans le rôle du faux scientifique, simula la folie et Dyre annonça à une sentinelle qu'il allait s'occuper de lui. Lorsqu'il parvint dans le sas de la station, Zayne se démasqua et annonça aux Jedi qu'ils étaient tous libres. Squint remercia tout particulièrement son ami et ils se quittèrent.

Zayne en Demagol Zayne en Demagol

Une fois enfin hors de danger, Zayne et ses compagnons allaient avoir besoin de fonds pour pouvoir subsister, et l'idée fut de récupérer le contenu d'un des comptes de Marn Hierogryph sur Telerath, seulement il était recherché et ses comptes étaient gelés. Campeur dut jouer le rôle d'un baron outré par le fait que son compte eut été confondu avec celui d'un criminel tel que Marn. Mais l'équipage du Last Resort ne s'attendait pas à ce qu'ils aient à faire avec le père de Zayne en personne , qui se fit enlever peu de temps après, par le duo criminel Ithorien des frères Moomo, engagés par Raana Tey, la Jedi consulaire à la poursuite de Zayne. Finalement ce dernier récupéra son père, et le mit en sécurité en l'envoyant à l'Académie Jedi de Dantooine.

Un Nouveau départ

Puis vint le moment, où l'équipage du Last Resort, pour sa protection, dut se séparer de Zayne et Marn sur Ralltiir, mais en offrant à Zayne des Vambraces, des gants capables de stopper un sabrelaser. Marn, ayant déjà commencé à faire des affaires, acquit un vaisseau cantina appartenant à l'armée - volé bien sûr. Ils se retrouvèrent pris à sauter en hyperespace avec la flotte destinée à repousser les armées Mandaloriennes sur Serroco. Là bas, il fit la rencontre du Lieutenant Carth Onasi avec qui il discuta de la guerre pensant un moment en tant que technicien de surface au service de Marn. Seulement, pendant la nuit, le jeune padawan eut une vision de la planète à feu et à sang. Il se sentit donc obligé d'en informer Marn, en lui demandant de quitter immédiatement la planète, ainsi qu'à l'amiral Saul Karath, en montant à bord du vaisseau de Carth Onasi. Seulement, l'amiral, bien renseigné, le reconnut et décida de le mettre aux fers alors que la planète se faisait bombarder par la flotte de Mand'alore the Ultimate, et que la flotte de Karath se faisait aborder par les Mandaloriens. Zayne fut gravement affecté d'avoir perdu son ami après la Bataille de Serroco. Après que le vaisseau amiral fut capturé, Onasi et Karath durent demander l'aide de Zayne, qui les aida à s'évader sur une navette.

Mésaventures sur l'Arkanian Legacy

- Je n'ai plus peur de vous
- C'est pourquoi nous avons peur de toi !
_Zayne à Lucien Draay

Après avoir réussi à s'échapper des griffes des Mandaloriens, la navette fut contactée par Eejee, un messager du seigneur Arkanien Arkoh Adasca, chef du vaisseau Arkanian Legacy, les invitant à se rendre sur ce vaisseau, pour y trouver l'espoir de faire gagner la République Galactique sur les Mandaloriens. Une fois à bord, quelle ne fut pas la surprise de Zayne en découvrant Jarael sautant sur lui et l'embrassant. Mais tout cela pour lui dire que elle, Campeur et Rohlan étaient retenus prisonniers à bord, et que Adasca était un fou. En effet, ce dernier s'était servi de Campeur pour mettre au point une nouvelle arme : un dispositif capable de contrôler une armée de Limaces de l'espace, des Exogorth, à vendre au plus offrant. Les autres clients étaient Lucien Draay et Squint, représentants des Jedi, et Mand'alore, le chef des Mandaloriens. Zayne fut toutefois mis aux fers, et peu de temps après, retrouva son ancien maître, drogué par Arkoh, attaché à ses côtés. Ils furent donc obligés de combattre ensemble, de manière à défaire l'Arkanien fou. Ils réussirent à créer une panique telle de manière à ce que les forces Mandaloriennes et celles de la sécurité du vaisseau s'affrontent. Campeur, pendant ce temps, avait repris le contrôle du Last Resort ainsi que des Exogorth, qu'il envoya contre l'Arkanian Legacy, avant de partir avec eux hors de la Galaxie. Et au moment où on ne les attendaient pas, Dob Moomo et Slyssk atterrirent pour prévenir Zayne que Marn Hierogryph dirigeait la résistance sur Taris et qu'il avait besoin de son aide.

Retour sur Taris

Qu'il en soit ainsi, la poursuite se terminera là où elle a commencé.
_Maître Lucien Draay

Une fois revenu sur Taris avec Jarael et Rohlan, Zayne se vit confier une mission par Marn - qui entre temps n'avait pas perdu le sens des affaires - qui consistait à évacuer le sénateur Gorravus pour Jhervo Thalien, le directeur général des industries de swoopbikes Lhosan. Une fois arrivés au quartier général de la résistance dans les quartiers inférieurs de Taris, Zayne retrouva Shel Jelavan, la soeur de son meilleur ami tué par les maîtres Jedi au temple, qui lui tira dessus. Cet attentat avait été orchestré par Raana Tey qui manqua de le tuer. Le sénateur étant retrouvé, la nouvelle mission imposée à Zayne et Shel fut de poser une bombe au sommet du Temple Jedi, où le nouveau chef des mandaloriens Cassus Fett avait établi son Quartier Général. Avant de partir Raana Tey enseigna à Shel comment installer un cristal de sabrelaser, pour lui permettre de tuer Zayne une fois le dos tourné. Seulement celui-ci décida de partir seul, mais une fois en haut, il découvrit la salle vide, et se fit attaquer par Raana Tey.

Naturellement plus expérimentée que lui, le combat tourna à son avantage rapidement, tout en rappelant ce qui se passa dans le temple lors du soir du massacre. Mais au moment où Raana allait achever Zayne, une lame de sabrelaser bleue se planta dans le dos de la Togruta. Shel avait entendu leur paroles pendant leur combat et comprit que ce n'était pas Zayne qui avait tué son frère ce qui la poussa à venger son frère avec son propre sabrelaser. Puis Marn arriva par les airs pour secourir Zayne et Shel, seulement, Zayne vit que Raana n'était pas morte et lui proposa de monter avec lui, mais la bombe explosa, et la tour s'écroula, emportant la Jedi avec elle.

- Raana, les Mandaloriens arrivent ! Dépêchez vous ! La Résistance possède un guérisseur, ils peuvent toujours vous sauver !
- Non ! Tu penses que j'avouerai pour les padawans ? Je ne le ferais pas, pas pour toi!
- Je m'en fiche. Personne d'autre ne mourra dans cette tour. Donnez-moi la main !
- Tu...tu...veux me sauver ?
_Zayne Carrick à Raana Tey

Le duel entre Zayne et le maître Raana Tey Le duel entre Zayne et le maître Raana Tey

Le Talisman Muur

- Zayne, c'est moi ! Où est le Talisman ? Tu l'as trouvé ?
- Euh, je crois plutôt que c'est lui qui m'a trouvé !
_Celeste Morne et Zayne Carrick

Peu de temps après, Zayne et Marn vinrent se réfugier dans les bas fonds de Taris, qu'ils allaient découvrir infestés de Rakghouls, des mutants frénétiques devant ce qui ressemblait à de la nourriture, et dont la morsure pouvait transmettre une maladie et transformer en Rakghoul. Après une mésaventure dans un camp de bannis, ils se firent poursuivre par une horde de mutants. Seulement ils ne pensaient pas rencontrer la Jedi Celeste Morne qui mit fin aux vies de leurs assaillants. Elle découvrit leur identité, mais après avoir vu leur maladresse, elle douta qu'ils aient pu tuer quiconque. Celeste avaient été envoyée par le Conseil Jedi de Taris pour rechercher le Talisman de l'ancien seigneur Sith Karness Muur. Après s'être enfoncés un peu plus au coeur de la ville souterraine, le sol se déroba sous les pieds de Celeste, Marn et Zayne. Quand ils se réveillèrent quelques dizaines de mètres plus bas, ils découvrirent que les mandaloriens avaient été plus rapides qu'eux : le groupe de Pulsipher, le remplaçant de Demagol, avait mis la main sur le Talisman. Les trois poursuivirent les mandaloriens sur la planète Jebble, où, après qu'ils se furent séparé de Celeste, ils furent « recrutés » dans les forces mandaloriennes des Neo-Crusader, toutefois en s'étant rendu compte que le Talisman était « vivant ».

De là ils s'enfuirent du groupe et retrouvèrent la Jedi. Ils finirent par infiltrer la forteresse de Pulsipher, où la peste Rakghoul transformait tout être vivant aux alentours, mis à part les Jedi et Gryph, pris sous un éboulement. Une fois arrivés en haut de la citadelle, Zayne et Celeste comprirent le plan de Pulsipher : recruter le plus de gens possibles dans leurs forces pour pouvoir les transformer en Rakghouls et les envoyer au front à leur place sur les lignes de la République. Celeste partit informer son maître Lucien Draay de la situation, et celui-ci lui donna l'ordre de tuer Zayne. Ce dernier passa un message pour prévenir Cassus Fett de la situation sur Jebble, qui ne le crut pas. Zayne voulait retrouver Gryph, et les deux Jedi se séparèrent à nouveau. Zayne , seul dans la citadelle, se fit capturer par deux Rakghouls aux ordres de Pulsipher, sous l'emprise du Talisman. L'amulette Sith finit par se détacher de lui et commença à s'enrouler autour du cou de Zayne pour le posséder. Pulsipher, ne contrôlant plus la relique Sith, se fit assaillir par les Rakghouls qui le mirent en pièces. Au final, ce fut Celeste qui fut possédée par le Talisman en essayant de l'ôter du cou de l'ancien padawan.

Celeste Morne tentant d'enlever le Talisman autour de Zayne Celeste Morne tentant d'enlever le Talisman autour de Zayne

Malheureusement pour lui, il allait bientôt vite regretter de l'avoir suivie dans cette folle mésaventure, car Celeste, bien que possédée, allait voir ses pouvoirs décuplés, ainsi que sa malveillance, et Zayne allait en faire les frais. Il ne put que regarder désespérément les volontaires de l'armée Mandalorienne se transformer en Rackghouls. Mais Zayne, lors d'une tentative désespérée de refaire gagner la raison à Celeste, parvint à faire resurgir son esprit. Lors de ce bref moment, il eut l'idée de l'enfermer dans un artefact Sith du nom de l'Oubliette de Dreypa : cette dernière devrait contenir le pouvoir ravageur de Karness Muur, en attendant que Zayne revienne avec des scientifiques. En effet, Celeste révéla l'existence d'un Sanctus Jedi sur Odryn où étaient entreposées toutes les reliques Sith collectées par les membres de l'Alliance Jedi au fil des dernières années. Zayne lui promit qu'il reviendrait vite, prit sa clé, referma la trappe, et s'enfuit, les Rakghouls aux trousses. Il fut miraculeusement sauvé par le Moomo Williwaw. En revanche, la flotte Mandalorienne, commandée par Cassus Fett, déclencha un bombardement orbital de Jebble. Leur commandeur prit bien soin de remercier Zayne au passage, le laissant partir, lui et son équipage.

J'honorerai Celeste en faisant ce qu'elle m'a demandé de faire... Et j'abattrai l'Alliance ainsi que restaurer nos noms. Je le dois, après tout, elle m'a donné la clé.
_Zayne Carrick

Vers l'accomplissement de la Prophétie des Cinq:

Bien que la menace que représentait Karness Muur fut désormais hors d'état de nuire, l'Alliance Jedi restait quant à elle toujours active. Et Zayne avait bien l'intention de l'affaiblir en se rendant sur le Sanctus de l'Exalté d'Odryn, la planète natale des Feeorin, ainsi que du maître Jedi membre du Conseil des cinq Feln. Il arriva avec le vaisseau des frères Moomo, et Jarael se fit passer pour Celeste Morne grâce au maquillage et aux vêtements de cette dernière. Elle se fit conduire jusqu'au sanctuaire avec les frères Moomo qui transportaient une grosse valise qui ne contenait rien d'autre que Zayne et Marn. Une fois arrivés, ces deux sortirent, et commencèrent à répertorier tous les artefacts Sith qu'il pouvait y avoir. Au bout de un jour et demi, ils n'avaient toujours pas fini, mais après avoir vu l'analyse du casque de Dathka Grausch par un scientifique, Zayne décida qu'ils en savaient assez, et décidèrent de repartir. Sauf qu'ils furent capturés une fois dehors, et menés devant Feln qui était également le chef de tous les Feeorin. Ce dernier décida de le tuer mais, Borjak, un Feeorin qui commençait à en avoir assez des lois arbitraires de Feln, rappela à ce dernier qu'étant donné qu'ils étaient entrés dans le sanctuaire, ils ne pouvaient être blessés avec une arme, et qu'ils devaient être défiés dans un combat à mains nus. Feln ne s'y opposa pas, bien que l'on pouvait sentir comme une once d'énervement.

Malheureusement, Zayne fut plus rapide que lui et l'envoya au sol avant de partir. Et une longue poursuite s'engagea à travers le village, sauf que Feln arriva à rattraper Zayne, quand Borjak lui annonça que le vaisseau des frères Moomo allait se poser sous peu. Feln, quelques heures auparavant, avait eu une conversation avec Lucien Draay qui lui avait ordonné en cas de force majeure de détruire le Sanctum grâce aux explosifs déjà disposés au préalable. Et c'est-ce que Feln fit, il activa le détonateur, mais ce ne fut pas uniquement le Sanctum qui fut détruit, ce fut la totalité du village alentour qui fut soufflé par l'explosion. Suite à cela, le peuple Feeorin, mené par Borjak assassina Feln, qui avait commis l'erreur de trop. Ce dernier fut proclamé nouveau chef, et laissa partir Zayne et ses amis. Ce dernier fut d'abord très déçu car le seul moyen qu'il avait de confondre l'Alliance en justice venait de fondre comme neige au soleil ; seulement c'était sans compter sur la cupidité des frères Moomo : alors que Zayne leur avait dit la veille de ne pas y toucher, car les artefacts Sith étaient de puissantes armes, ils n'avait fait que les encourager à en voler encore plus, et c'est ce qu'il découvrit quand Jarael lui ouvrit une valise remplie d'artefacts Sith. Tout espoir n'était pas encore perdu.
Zayne mettant Feln à mal Zayne mettant Feln à mal

Il décida donc de se remettre en route vers Coruscant afin de montrer ses preuves à ceux qui croyaient en lui, notamment Alek Squiquargesimus, qui se faisait appeler désormais le Capitaine Malak, son assistante Shel Jelavan, et plus tard Vandar Tokare et Vrook Lamar. Mais pendant ce temps-là, à cause de la menace Mandalorienne, la flotte spatiale Républicaine s'était mise en position grâce à un système créé par la société Vanjervalis Systems, en orbite autour de la planète. Le vaisseau de Zayne allait être intercepté par Carth Onasi, bien que ce dernier ait d'autre choix, il tenta seulement de détruire les moteurs. Les frères Moomo parvinrent cependant à faire se poser le vaisseau dans un hangar du vaisseau amiral de Saul Karath. Alors que les troupes républicaines appréhendaient Jarael, Rohlan, Dob et Del Moomo, les trois autres fugitifs (Zayne, Marn et Slyssk) parvinrent à voler une petite navette, le Deadweight, la même ayant servi à fuir le vaisseau amiral de Karath lors de la bataille de Serroco. Lorsqu'ils arrivèrent à la surface de Coruscant, ils eurent la surprise de découvrir qu'il y avait un quatrième passager avec eux : Xamar, l'un des derniers membres du Conseil des Cinq de l'Alliance Jedi. Après une brève discussion, il accepta de livrer Zayne et Marn au point de rendez-vous qu'ils avaient déjà fixé afin de rencontrer Malak et Shel. A ce moment-là, il avoua tout ce que le Conseil voudrait, à partir du moment où l'on touchait pas à son maître, Krynda Draay, qui pour lui était une femme remarquable, dévouée dans la protection de la Galaxie contre les Sith.

Zayne aux prises avec son ancien maître Zayne aux prises avec son ancien maître Après ce moment-là, Zayne imagina un plan visant à infiltrer le domaine Draay : Zayne porterait une réplique du Talisman Muur ainsi que des lentilles modifiant ses yeux, et des prothèses vocales qui aggraveraient sa voix. Xamar ferait semblant de l'escorter avec Marn, afin de le mener devant Krynda. Ensuite, Zayne et Marn devraient faire diversion afin que Xamar puisse s'enfuir avec Krynda et la mettre en sureté. Sauf que Haazen apparut, et décida de la remplacer, afin de ne pas la « déranger » dans sa méditation. Il envoya Xamar chercher le reste des artefacts censés être dans la navette, et tenta de calmer Lucien qui n'avait qu'une idée en tête, tuer Zayne. Mais Haazen n'était pas dupe, il empoigna subitement Zayne et lui enleva la réplique du Talisman, et fit comprendre aux autres qu'il n'était pas plus maléfique qu'avant. Pendant ce temps, Xamar ouvrit la grande porte du domaine aux troupes Jedi, qui avaient été avisées par Malak, Tokare et Lamar.

Sous l'ordre de Haazen, une bataille s'ensuivit entre les Jedi et les membres de l'Alliance, mais Haazen, qui l'avait prévue, revêtit le Gantelet de Kressh le Jeune, et prit le contrôle de la flotte républicaine. Il fit feu sur certaines parties du domaine, notamment là où Xamar se trouvait, ce qui confirma encore une fois l'exactitude de la Prophétie. Pendant ce temps là, alors que Lucien se lamentait sur son sort, Haazen avait revetu sa tenue de combat Sith, composée d'artefacts uniques, lui conférant certains pouvoirs Sith également. Zayne resta pétrifié devant lui, il ne put que regarder impuissant son ancien maître tenter de mettre hors d'état de nuire Haazen, mais en vain. Ce dernier réussit presque à pervertir l'esprit de Lucien en le forçant à prendre son Sabrelaser de couleur écarlate. Zayne, lui, envoya Gryph chercher de l'aide auprès de Q'anilia et de Krynda afin de les aider à mettre fin à ce problème. Alors qu'il partait lui aussi, Lucien s'interposa en lui disant qu'il l'avait prévenu de ne pas approcher sa mère, faute de quoi, il le tuerait, et c'est-ce qu'il allait tenter de faire, en engageant le duel avec lui. Après quelques minutes, Krynda, qui avait été sortie de la stase d'une oubliette ressemblant grandement à celle de Dreypa, arriva, et ordonna à son fils d'arrêter. Au final elle mourut dans ses bras, en pensant que son fils était un meurtrier. Lucien s'enfonça dans sa haine quand il entendit le récit de Marn, qui disait que c'était lui qui avait ouvert le coffre de stase, et qui donc avait acceléré sa mort. Lucien ne chercha plus qu'à le tuer, mais Zayne s'interposa afin de donner à Marn le temps de s'enfuir.

Après quelques minutes de combat acharné, Zayne parvint enfin à arrêter Lucien en lui faisant prendre conscience que ce qu'il faisait était mal et qu'il ne pourrait rien changer au passé, par contre il aurait une influence sur le futur, selon les choix qu'il ferait et non pas ceux qu'Haazen avait décidé pour lui. Ils mirent donc un plan au point afin de stopper Haazen : ils feraient semblant de se battre devant lui, et Zayne ferait tomber une statue sur Lucien avant de faire semblant de l'achever. Quand ils firent cela, Haazen appela Zayne, afin de le prendre comme apprenti. Mais à ce moment là, Zayne fit semblant d'avoir une vision, et parvint à trancher le bras mécanique de Haazen, celui où se trouvait le Gantelet contrôlant la flotte. Ensuite, Lucien se releva, et fit s'envoler Marn et Zayne en leur donnant une grande impulsion de Force. Il enfila ensuite le Gantelet, et ordonna à la flotte de faire feu sur eux, et Haazen mourrut.

L'honneur restauré:

Alors que l'Alliance avait enfin été dévoilée au grand jour, il fut bien évident que Zayne se vit delester de toutes les charges qui pesaient contre lui. Le Conseil Jedi lui proposa de l'adouber Chevalier Jedi, mais contre toute attente, ce dernier refusa, estimant qu'il préférait travailler avec ceux qui l'avaient aidés, en l'occurrence, Marn Hiérogryph et Jarael.

Zayne, lavé de tout soupçon Zayne, lavé de tout soupçon

Le groupe reprit ensuite la route jusqu'à faire une première escale à la Bourse de Metellos. Il s'agissait de mettre en application un plan de Marn visant à récupérer des crédits en doublant Nunk Plaarvin, le criminel Chevin qui dirigeait l'installation. La première partie de l'opération fut un échec et l'identité de Rohlan Dyre, Jarael et Marn fut découvertes par l'hôte des lieux. Heureusement, Zayne et Slyssk parvinrent à intervenir, en se faisant passer pour un membre du Syndicat des Raff, qui supervisait l'affaire de Plaarvin. Ils parvinrent à sauver in-extremis Rohlan et Jarael d'une mort certaine et à ejecter Plaarvin des affaires de la bourse, confiant la direction à Cipiter, un des esclaves Chev de l'ex-dirigeant.

Après leur départ de Metellos 3, à bord de la Belle Promesse, le groupe tomba sur un vaisseau de transport en perdition, le Chancelier Filloréen. Après avoir abordé le navire, ils découvrirent que tous les passagers étaient morts, à part un Bimm du nom de Toki Tollivar qui semblait être le seul rescapé. Zayne mena l'enquête, notamment auprès du droïde de Toki, B-OB7, qu'il crut être responsable des meurtres. Mais lorsqu'il découvrit la vérité, il était presque trop tard et Toki, qui était un réalité un Adepte du Côté Obscur, dégaina son sabre laser. Zayne engagea le petit Bimm en duel mais ce dernier semblait l'emportait, jusqu'à ce que B-OB7 n'intervienne pour emprisonner son maître et que Rohlan ne fasse exploser le droïde et le Bimm dans une seule détonation, sauva par la même occasion la vie de Zayne. Le mystère résolu, le groupe reprit sa route après avoir averti les autorités sur la position du vaisseau en perdition.

Articles en rapport

Jarael
Jarael
Personnages
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Taris
Taris
Planètes