Massacre des Padawans de Taris

Face à une vision prophétique, les Jedi de Taris se virent contraints de massacrer les Padawans parmis lesquels l'un d'entre eux serai amené à devenir Seigneur Sith. Seul Zayne Carrick échappa à cette purge...

Un tel évènement fut une ignominie de la part des Maîtres du Temple Jedi de Taris, mais il avait une histoire propre, une logique interne, qui aurait pu échapper aux protagonistes de l'époque.

Dirigé par les Maîtres Jedi Consulaires Lucien Draay, Raana Tey, Q'anilia, Feln et Xamar, le Temple de Taris était l'une des nombreuses académies disséminées dans l'espace républicain, répondant à une demande croissante des envois d'enfants à l'Ordre Jedi, en vue de les former au maniement de la Force et du Sabrelaser pour qu'ils deviennent des prestigieux gardiens de la paix dans la galaxie. Une dernière mission, un test de survie, sur la Lune Rogue du système de Taris, devait authentifier les Padawans Shad Jelavan, Gharn, Kamlin, Oojoh et Zayne Carrick en tant que Chevaliers Jedi. Navigant en aveugle sur la lune bombardée par une pluie de météorites, ils devaient faire preuve de discernement dans la Force.

Les Maîtres, décidés à laisser leurs Padawans se repérer par eux-mêmes, entrèrent en méditation. Ce fut au cours de cette dernière qu'une terrible vision prophétique, la Prophétie de la Lune Rogue, s'imposa aux dirigeants du Temple de Taris. Raana Tey vit le Temple en flammes tandis qu'un inconnu en combinaison de survie rouge la tuait. Feln se vit de nouveau sur sa planète natale, Odryn, assassiné par le même inconnu. Quant à Xamar, il se vit en uniforme de la flotte républicaine et tué par un des vaisseaux de la flotte républicaine. Enfin, Q'anilia vit le Temple Jedi de Coruscant en ruine et de nombreux Jedi assassinés. A chaque fois, le même inconnu vêtu de rouge apparaissait. Ils en conclurent qu'il s'agissait d'un des apprentis de Taris, puisque la description du vêtement porté correspondait. L'un d'entre eux devait devenir un Seigneur Noir des Sith. Si cette prophétie laissa les Maîtres dans un état de choc, ils étaient cependant habitués percevoir l'avenir. Ils faisaient en effet partie du Premier Cercle du Pacte Jedi, une organistion Jedi secrète ayant pour but de prévenir le retour des Sith. Lucien Draay, qui était l'exécuteur du Cercle, indiqua aux autres Maîtres avoir obtenu l'accord de Krynda Draay, sa mère et dirigeante du Pacte, pour prendre toutes les mesures nécessaires à la suite de cette vision. Ainsi, ils se mirent d'accord pour tuer leurs propres apprentis, malgré la retenue de Q'anilia et Xamar. Ce que le Cercle ne savait pas, c'est que Lucien Draay avait en vérité volontairement omis de contacter l'organe dirigeant du Pacte et avait lui-même imposé cette solution extrême. Le soir de la cérémonie de chevalerie, tous les Padawans seraient donc tués.

Le soir, quatre d'entre eux le furent, assassinés par leurs Maîtres à coup de sabre laser... sauf Zayne Carrick qui, comme à son habitude, était arrivé en retard. C'est ainsi qu'il échappa au massacre et parvint à s'échapper. Il eut cependant toutes les polices de Taris à ses trousses, après que Lucien Draay ait contacté les forces de sécurité en le déclarant comme meurtrier. Ce n'était bien sûr pas le cas, mais les Maîtres Jedi lui avaient fait porter la responsabilité pour faire d'une pierre deux coups. Malgré la traque dont il fut la cible, Carrick parvint à s'échapper, ce qui plongea les Maîtres dans l'embarras. Parallèlement, ils devaient signaler l'incident au Conseil des Jedi de Coruscant, qui, dès que l'information parvint à leurs oreilles, convoqua les Maître de Taris à comparaitre et à s'expliquer devant eux. Devant leurs supérieurs, les Maîtres omirent bien d'avouer la terrible vérité. Ils ne parlèrent même pas de la vision prophétique qu'ils avaient reçue afin de ne pas exposer l'existence du Pacte devant le Conseil des Jedi.

Le Conseil décida de dissoudre le groupe des Maîtres et de les affecter à des missions différentes, tandis que Carrick, déclaré hors la loi et meurtrier serait traqué par l'Ordre Jedi. Cependant, malgré les directives du Conseil, les Maîtres demeurèrent en contact, notamment par le biais du Pacte, afin de poursuivre de leur côté la traque du padawan fugitif. A cet instant, ils ne se doutaient pas qu'elle serait si longue et qu'elle leur couterait très cher, à eux tous, ainsi qu'au Pacte Jedi.

Articles en rapport

Conseil des Jedi
Conseil des Jedi
Organisations
Lucien Draay
Lucien Draay
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Q'anilia
Q'anilia
Personnages
Taris
Taris
Planètes
Xamar
Xamar
Personnages