Jarael

Jarael était une native d'Arkania, reccueillie par Camper, et devint l'amie de Zayne Carrick et de Marn Hierogryph. Afficher le sommaire

Je sais qui tu es... et aussi qui il est ! Vous êtes des ennuis en perspective... Dehors !
_Jarael à Zayne Carrick et Marn Hierogryph

Edessa de son vrai nom - « triomphe » en vieil Arkanien, Jarael n'était qu'un prénom d'emprunt, qu'elle s'était choisi dès qu'elle l'avait pu - , elle avait vu sa vie sauvée par Camper plusieurs années auparavant. Afin de payer sa dette, elle avait donc souhaité voyager avec lui pour le protéger et l'appelait affectueusement « Perero » (« l'ancien qu'on honore ») depuis. Par la suite, pourchassés, ils se cachèrent sur Taris, dans une décharge située dans la partie inférieure de la ville.

Une rencontre explosive...

Elle rencontra Zayne Carrick et Marn Hierogryph alors qu'ils erraient dans la décharge à la recherche de Camper. Peu désireuse de voir les ennuis qu'ils représentaient rester à proximité d'eux alors qu'elle et le vieil homme étaient cachés depuis des années, elle tenta de les chasser à coups d'Electrostaff et blessa l'ex-Padawan à l'épaule droite, engourdissant son bras grâce à une piqûre neurale. Intelligente, elle déduisit rapidement que les bouleversements annoncés sur la planète étaient dus au duo d'indésirables qui se tenaient face à elle. Pourtant, quand le Consul de Taris fit son apparition en vaisseau avec les Jedi qui recherchaient leurs hôtes, elle dut prendre la fuite avec eux et Camper à bord d'un vaisseau, un ancien transporteur de ferraille appelé le Last Resort, jusque là camouflé en grenier.

Jarael sauve Zayne des griffes de Lucien Draay Jarael sauve Zayne des griffes de Lucien Draay Dire qu'elle était furieuse de ce départ précipité qui chamboulait leur vie tranquille serait en- dessous de la vérité, bien qu'elle n'en montrât rien, conservant seulement une ironie mordante. Lorsque l'énergie fut brutalement coupée, elle demeura aux commandes de l'appareil tandis que Camper tentait de réparer les circuits sans être certain du résultat car, selon Jarael, le vaisseau avait été trop bricolé pour qu'il soit possible de dire où se trouvaient les courts-circuits. Lorsqu'ils échouèrent dans un champ d'astéroïdes, elle laissa pourtant éclater sa colère, accusant assez brutalement Zayne et Marn de tous leurs maux, et tenta même de jeter le Snivvien par l'écoutille... jusqu'à ce qu'il la ramène à la raison en lui rappelant que de toute façon ils auraient des ennuis pour les avoir aidés. Dépitée et d'assez mauvaise humeur, elle s'apprêtait à rembarrer Zayne lorsque Camper fut pris d'un malaise. Inquiète, elle abandonna donc pour s'occuper de lui. Zayne profita de ce moment où elle ne se trouvait plus dans le poste de pilotage pour passer une communication, et fit donc quitter au vaisseau l'abri relatif qu'offrait la ceinture d'astéroïdes, les mettant ainsi en danger. Elle assomma donc le jeune humain d'un coup d'Electrostaff et prit sa place aux commandes pour rectifier la catastrophe.

Un peu plus tard, Zayne ayant eu une idée pour essayer de résoudre son problème, elle l'accompagna sur la Lune Rogue, la planète où, quelques temps auparavant, Lucien Draay et ses condisciples avaient mené les Padawans désormais décédés. Mais ils durent prendre la fuite en catastrophe après la découverte d'un vieux droïde, lorsque leurs poursuivants les retrouvèrent. Une fois de plus elle reprocha violemment à l'humain et son compagnon leur nouveau statut de fugitifs, ce qui força le jeune homme à annoncer qu'il allait se rendre. Il fut donc capturé sur Taris par le capitaine Twi'lek Ying et ramené au Temple. Il allait être exécuté quand Jarael apparut, vêtue d'une combinaison spatiale rouge et tenant le Sabrelaser de Zayne, elle faucha tout sur son passage, non pour essayer de toucher les Jedi mais pour les empêcher d'approcher. Déclenchant alors les répulseurs de la combinaison, elle attrapa l'humain et tous deux s'échappèrent.

J'ai prévenu Camper que s'il fricotait avec de la racaille comme vous, on aurait des embrouilles. Mais je ne pensais pas qu'on aurait des embrouilles avec toute la République !
_Jarael à Zayne Carrick

Une terrible méprise

Jarael submergée par les Mandaloriens sur Vanquo Jarael submergée par les Mandaloriens sur Vanquo

Des semaines plus tard, sur Vanquo, une colonie minière située aux confins de la zone contrôlée par la République, Jarael habillée en Chantique sur Telerath Jarael habillée en Chantique sur Telerath elle joua le rôle de la Jedi Miraluka Q'Anilia pour distraire les gardes du petit complexe, afin que ses compagnons puisse s'en emparer. Ce rôle de composition lui valut d'être capturée lorsque les Mandaloriens attaquèrent. Menottée, elle fut jetée sans ménagement à fond de cale puis emmenée sur la Station Flashpoint où se trouvaient déjà d'autres Jedi, capturés sur Suurja et qui attendaient d'être testés par le docteur Demagol. C'est là qu'elle fit la connaissance du Jedi Alek « Squint », qui était le sujet d'étude préféré du Mandalorien. (Sachant sans qu'elle comprenne comment, qu'elle n'était pas Jedi,) « comprenant qu'elle n'était pas Jedi, sans savoir pourquoi, » il prit sa place alors qu'il revenait du cabinet du cruel chasseur de primes. Malheureusement, le fait qu'elle soit Arkanienne vint aux oreilles de cet homme. C'est à ce moment que Zayne fit son apparition, lui aussi capturé. Après une petite bataille, tous trois réussirent à s'échapper et Squint repartit.
Quelques temps plus tard, sur la paisible planète Telerath, habillée en bourgeoise Arkanienne et accompagnée de Camper lui aussi grimé de la sorte, elle joua le rôle de « Chantique », fille du Baron Hyro Margryph incarné par Camper afin d'aider celui-ci à récupérer l'argent contenu sur un compte bancaire. Alors que la manipulation bancaire était sur le point d'être achevée, leur banquier, Arvan Carrick, qui n'était autre que le père de Zayne, se fit enlever, malgré sa défense par Jarael, par les frères Moomo, un duo de chasseurs de primes. Avec Zayne et le reste de la bande, ils partirent à sa recherche, et n'eurent aucun mal à berner les deux frères Ithoriens en les montant l'un contre l'autre. Une fois le banquier sauvé, ils repartirent pour Ralltir. Une fois là-bas, après un entraînement intensif avec Zayne, Jarael lui offrit des Vambraces, des bracelets en Phrikite pouvant stopper un Sabrelaser. Puis, ils durent se séparer, Zayne estimant qu'il les mettait en danger.

L'épopée de l'Arkanian Legacy

Jarael déguisée en pure Arkanienne Jarael déguisée en pure Arkanienne Alors qu'ils étaient en orbite autour de Ralltir, un mystérieux paquet avait atterri dans la cale du Last Resort. Camper en fit les frais lorsqu'il découvrit ce droïde programmé pour le retrouver. Un combat s'engagea entre le droïde assassin et Jarael, mais par chance, le Mandalorien Rohlan se trouvait derrière eux et mit un terme à la lutte en désintégrant le droïde de type HK. Jarael fut toutefois surprise de voir que le Mandalorien était resté à bord depuis les événements sur la Station Flashpoint. Après avoir fait un bilan de l'état de santé de Camper, il fut décidé de retourner sur Arkania de manière à trouver des soins adaptés pour lui.

Une fois sur sa planète d'origine, bien qu'elle n'y fût pas née, Jarael eut la désagréable surprise de découvrir la ségrégation qui existait au sein de son peuple : les Rejetons (1), comme ils étaient appelés, étaient les Arkaniens possédant un gène différent des Arkaniens dits purs, gène responsable de la blancheur de la peau, de la présence d'un iris sur les yeux, et d'une faiblesse immunitaire au sein de leur organisme. Néanmoins elle fit la rencontre d'Edessa, qui lui expliqua la situation sur sa planète. Après s'être fait passer pour une pure Arkanienne grâce à une petite retouche physique de sa nouvelle amie, elle réussit à entrer dans l'hôpital d'Adascorp, l'entreprise qui contrôlait officieusement la planète. Seulement, elle finit par se faire capturer et fut amenée devant Arkoh Adasca, le président d'Adascorp, à bord de l'Arkanian Legacy. Celui-ci réussit à berner Jarael en la séparant de Camper, Gorman Vandrayk de son vrai nom, et en lui montrant qu'il était en train de se faire soigner. En fait, Camper travaillait sur un ancien projet d'armes sur les Exogorths, qu'il avait abandonné des années auparavant, et que le seigneur Adasca voulait qu'il reprenne. Pendant quelques jours, Jarael crut à ce mensonge, et vécut au sein de l'Arkanian Legacy comme dans un hôtel, mais Adasca lui montra le projet sur lequel Camper travaillait, ce qui provoqua chez elle un sentiment de rébellion, et qui la réduisit du rang d'hôte à celui de prisonnière. Quelques instants plus tard, une navette se posa sur l'Arkanian Legacy avec à son bord Zayne Carrick, prisonnier lui aussi. Jarael lui sauta dessus et l'embrassa, et discrètement lui fit savoir qu'ils étaient retenus prisonniers. Puis arriva la navette d'Alek Squint et de Lucien Draay. D'ailleurs, le fait qu'elle connaisse tout ce monde surprit quelque peu Eejee, en charge du système informatique sur le vaisseau. Enfin, le dernier « client » d'Adasca, Mand'alore le chef des Mandaloriens, arriva. Après que les premières « négociations » aient commencé, Camper parvint à contacter Jarael sur sa montre bracelet qui, modifiée par ses soins, faisait également office de Comlink. Camper en profita pour lui faire ses excuses de ne pas lui avoir parlé de tout ceci, et lui expliqua que s'il avait étudié les limaces de l'espace, c'était par pur intérêt et non pour créer une arme destructrice. Camper lui apprit également que toutes les maladies qui frappaient les rejetons avaient été créées par Adascorp, dans le but de tous les exterminer. Adasca surprit leur conversation et posa un ultimatum à Camper s'il ne finissait pas son travail.

Pendant ce temps là, Zayne et Lucien avaient réussi à se libérer de leur geôle, et commencèrent à se battre contre la Garde Arkanienne et contre les Mandaloriens. L'Arkanian Legacy était en train de devenir un champ de bataille, et son contrôle glissait des doigts d'Arkoh Adasca. De plus, Camper avait finalement réussi à s'échapper et à prendre le contrôle du Last Resort et des Exogorths, qu'il envoya sur le vaisseau Arkanien. Jarael avait pris part aux combats, mais une holo-transmission avec Camper la plongea dans un immense chagrin. En effet, Camper lui annonçait qu'il partait perdre les limaces, trop dangereuses, et que cela lui impliquait de se sacrifier. Alors que tout semblait perdu, le Moomo Williwaw, le vaisseau des chasseurs de primes Ithoriens arriva et les prit tous à son bord pour les ramener sur Taris.

Retour sur Taris

Alors que Zayne et Gryph s'occupaient de la Résistance contre les Mandaloriens sur Taris, Jarael était restée avec Rohlan et Squint en orbite. Elle ressassait sans cesse la disparition de Camper, en pensant que c'était elle qui l'avait livré à Adascorp. Cependant, Rohlan trouva le moyen de la réconforter d'une manière que l'on pourrait qualifier de Mandalorienne : une séance d'entraînement au combat contre Squint ! Après cette intense session, Jarael eut une discussion avec Alek sur les sentiments des Jedi, et des liens qu'ils pouvaient créer, et Alek lui fit comprendre que lui aimerait bien entamer une relation romantique avec quelqu'un, en l'occurrence Jarael, qui refusa.

Puis, Zayne lui demanda de s'occuper de Shel et des enfants sur Alderaan ,pendant que lui-même était aux prises avec des Rakghouls sur Jebble, à la recherche d'un moyen de stopper un artefact Sith, le Talisman Muur. Finalement, ils lancèrent un message de détresse, et le nouvel équipage du Williwaw arriva sur la planète de glace pour tirer le jeune Jedi et Gryph du danger que représentaient ces monstres. Une fois hors de danger, ils assistèrent impuissants au bombardement orbital de la planète par Cassus Fett, qui se prétendait reconnaissant envers Zayne.

(1) Offshoots

Articles en rapport

Jarael
Jarael
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Arkanien
Arkanien
Espèces
Campeur
Campeur
Personnages