Krynda Draay

Krynda Hulis.

Maître Jedi durant la Grande Guerre des Sith, Krynda Draay était considérée comme l'une des plus grandes Jedi Consulaires de son temps. Avec ses dons de prédiction hors-norme, elle fut notamment la fondatrice du Pacte Jedi.

Née Hulis, Krynda Draay était une des filles du Maître Jedi Miraluka Noab Hulis. Sa mère étant humaine, Krynda hérita à la fois du pouvoir de prédiction des Miraluka et de l'usage de ses yeux. Au cours de sa formation, cette double habilité lui permit de se montrer particulièrement talentueuse et précise dans les prédictions de l'avenir. Elle fut à ce titre placée sous la tutelle de Vodo-Siosk Baas, tout en recevant une formation complémentaire auprès du célèbre Arca Jeth. Au terme de sa formation, Arca Jeth lui-même l'éleva au rang de Chevalier Jedi sur Arkania, aux côtés de Barrison Draay, un Jedi pour lequel elle éprouvait des sentiments et qui deviendrait plus tard son mari.

Une fois Chevalier Jedi, Krynda se révéla être une Jedi Consulaire émérite et l'une des plus talentueuses que pouvait compter l'Ordre Jedi. Ses actions lors de la Grande Guerre de la Sith furent unanimement saluées et lui valurent le respect inconditionnel de très nombreux Jedi ainsi que le statut de Héros de Guerre. Krynda Draay conserva sa renommée malgré son retrait progressif des rangs de l'Ordre lorsqu'elle tomba enceinte de son premier fils, Lucien Draay. C'est alors qu'une tragédie qui allait changer le cours de sa vie se produisit. Son mari, Barrison, trouva la mort sur Toprawa, trahis par son fidèle serviteur Haazen. Ce dernier, qui était le fils des serviteurs de la famille Draay depuis des générations, n'était pas un étranger pour Krynda, puisqu'il avait été aux côtés du couple tout au long de leur formation de Jedi. Lorsqu'ils s'étaient vus élevés Chevaliers, en revanche, Haazen s'était vu refuser cet honneur. Mais le traitre fut victime de son propre acte de trahison et s'il en sortit vivant, il fut néanmoins gravement et définitivement défiguré. Lorsque Krynda apprit la disparition de son mari, alors qu'elle se trouvait à la Résidence Draay sur Coruscant, elle fut dévastée par la nouvelle et plus encore par son incapacité à l'avoir vu venir dans l'avenir. Lorsque Haazen revint à la Résidence Draay, Krynda accepta qu'il reprenne le poste de majordome de la résidence qui était historiquement dévolu à ses parents, sans jamais savoir qu'il était le responsable de la mort de son mari. Le traitre demeura aux côtés de Krynda sans jamais être inquiété puisque le bourreau Sith qui l'avait remis sur pieds après l'incident lui avait greffé un dispositif capable de masquer ses intentions dans la Force.

Rongée par le chagrin et pendant quatre longues années, Krynda demeura alors confinée derrière les murs de la Résidence Draay, excluant tout contact avec l'Ordre et refusant d'entrainer le moindre apprenti. Elle demeura également sourde aux demandes insistantes du Conseil des Jedi qui souhaitait son retour au service actif de l'Ordre Jedi, qui avait subi de lourdes pertes lors de la dernière guerre. Krynda délaissa même son propre fils, Lucien, auquel elle reprochait qu'il n'ait pas hérité de ses dons de prédiction mais plutôt des qualités de son père. Elle confia le garçon à un droïde nurse et le plaça sous la tutelle de Haazen pour débuter sa formation, avant qu'il n'intègre définitivement l'Ordre Jedi dans un parcours plus classique. Dans sa réclusion, Krynda délaissa le passé, bien trop douloureux à ses yeux, pour se consacrer exclusivement à l'avenir. Elle consacra toute son énergie à lire l'avenir et tenter par ce biais de protéger la Galaxie contre le retour des Sith. Cependant, lorsque Haazen présenta une apprentie potentielle à Krynda du nom de Q'anilia, Krynda sentit un potentiel de visionnaire particulier chez la Miraluka. Elle accepta finalement de l'entrainer, et elle fut encore plus déterminée lorsqu'elle sut que l'apprentie avait prédit sa réaction. Par la suite, elle reçut trois autres apprentis tout aussi doués pour voir l'avenir, Xamar, Feln et Raana Tey. Elle découvrit rapidement que les capacités à voir l'avenir de ces quatre apprentis étaient décuplées lorsqu'ils étaient en groupe, aussi elle décida de les former ensemble et de les regrouper dans un Cercle de Surveillance. Lorsqu'ils furent plus âgés, Haazen parvint à convaincre Krynda d'intégrer Lucien au groupe qui, à défaut de don de prédiction, pourrait agir comme exécutant.

Mais c'est au cours d'une de ses nombreuses séances de méditation que Krynda eut une révélation et édicta ce qui allait devenir la Prophétie des Cinq :

Ils seront cinq. Un pour l'Obscurité. Et un pour la Lumière. Un autre pour l'Obscurité se tient dans la Lumière. Tandis qu'un autre pour le lumière se tient dans l'Obscurité. Le dernier se tient à l'écart de tous. Et avec eux cinq tout ce qui a été bâti s'écroulera.
_Prophétie des cinq de Krynda Draay

Il devint rapidement une évidence pour Krynda que le cercle était l'incarnation de la Prophétie des Cinq, ce qui corroborait ses observations indiquant la supériorité de ce groupe par rapport aux autres groupes de prédiction qui avaient été formés en parallèle. Il fut ainsi connu sous le nom de Premier Cercle.

Avec la formation définitive et les débuts des travaux du Premier Cercle, les bases de ce qui allait devenir le Pacte Jedi furent posées. Depuis la Résidence Draay, Krynda continua à diriger et à garnir les rangs de son organisation secrète en recrutant des Jedi totalement dévoués à elle et à son engagement de combattre le retour du Côté Obscur. Elle pouvait également compter sur l'aide du dévoué Haazen qui se chargeait de l'intendance du Pacte et de son financement. La majeure partie des fonds nécessaires étaient récupérés via le Draay Trust, un fonds d'investissement créé par feu Barrison et dont les profits et les activités furent totalement dévouées au Pacte. Pour assurer les capacités du Pacte à prévenir le retour des Sith en sondant le futur, plusieurs autres cercles de surveillance furent formés, comme le Cercle Vodo ou le Cercle Culu, si bien que le Pacte ne tarda pas à rassembler les plus puissants Jedi Consulaires que pouvait compter l'Ordre à cette époque. L'une des nombreuses tâches de Krynda était de demeurer en communication avec les différents cercles par le biais de séances de méditation. Aux côtés de ces cercles contemplatifs, le Pacte forma également un bras armé chargé d'empêcher les visions des Cercles de se réaliser avec l'envoi sur le terrain de nombreuses Ombres Jedi.

Lorsque le Premier Cercle fut prêt, Krynda l'envoya sur Taris, où elle réussit à l'imposer en tant que Conseil dirigeant de l'Académie qui s'y trouvait. Mais Krynda n'avait pas placé le cercle sur cette planète reculée par hasard. La mission de ses protégés était d'enquêter et de retrouver le Talisman de Muur dont elle avait prédit la réapparition sur la planète. Mais lorsqu'ils furent en faction, les membres du Premier Cercle eurent une vision commune montrant une personne responsable de la chute de l'Ordre Jedi et de l'avènement des Sith. La vision semblait montrer qu'un de leurs apprentis allait être cet instrument de destuction, ainsi ils décidèrent de les éliminer eux même au cours du Massacre des Padawan de Taris. Le cercle crut agit avec l'aval de Krynda, mais Lucien Draay avait volontairement omis de contacter sa mère et avait fait croire à son accord au reste du cercle. Les padawan furent ainsi assassinés par leurs Maîtres et seul le jeune Zayne Carrick parvint à prendre la fuite et à demeurer hors d'atteinte.

Cependant quelques temps avant ces tragiques évènements, Krynda avait prédit le massacre qui allait se dérouler sur Taris. Elle souhaita prévenir le Premier Cercle de l'imminence de la situation mais elle en fut empêchée par Haazen, qui avait choisi ce moment précis pour retourner sa veste. Ce dernier, qui planifiait de longue date la prise de contrôle du Pacte Jedi, parvint à faire disparaitre Krynda en l'enfermant dans une Oubliette Sith. Par la suite, il assura parler constamment en son nom et prétexta des séances de méditation lorsque des membres du Pacte souhaitaient la rencontrer. Prisonnière dans son Oubliette, Krynda Draay fut condamnée à vivre et revivre sans arrêt la vision d'horreur qui montrait son fils et ses plus fidèles étudiants assassiner leurs propres élèves. Elle ne survécut à cette atrocité qu'en se convainquant que Lucien ne pourrait jamais en arriver à une telle extrémité.

Quelques semaines plus tard, alors que la Résidence Draay était assiégée par l'Ordre Jedi et que Haazen avait définitivement pris le contrôle du Pacte, la vérité éclata sur le sort de Krynda. Q'anilia profita de la débâcle qui régnait pour se rendre dans les appartements de Krynda et la découvrit enfermée dans son Oubliette. Incapable de sentir sa présence dans la Force à cause des effets de la prison, elle fut convaincu de sa mort et, bouleversée par le chagrin, se donna la mort en ingurgitant du poison. Lorsque Marn Hierogryph arriva à son tour, il se rappela de l'Oubliette Sith utilisée par Celeste Morne sur Jebble et reconnut le même dispositif. Il décida de libérer Krynda de sa prison et de la porter auprès de Lucien. Elle supplia alors son fils de lui dire qu'il n'avait pas assassiné ses élèves mais Lucien avoua avec peine en avoir donné l'ordre d'exécution. En larmes, Krynda lui affirma qu'aucune mission ne justifiait de tuer des enfants et lorsqu'elle lui demanda ce qui avait bien pu le pousser à agir ainsi, Lucien lui répondit que c'était elle. Déjà affaiblie par sa sortie de stase, Krynda ne supporta pas le choc de cette dernière révélation et s'éteignit en prononçant ces derniers mots :

J'ai... eu tort. Affronte... l'avenir... avec humilité.
_Krynda Draay

Articles en rapport

Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Taris
Taris
Planètes
Haazen
Haazen
Personnages
Krynda Draay
Krynda Draay
Personnages
Miraluka
Miraluka
Espèces