Carth Onasi

Né sur Telos, Carth Onasi fut l'un des Lieutenant de la Marine Républicaine, ayant servi sous les ordres de Saul Karath, et devint l'ami de Zayne Carrick. Il combattit les forces Sith aux côtés de Revan et l'aida à délivrer Bastila Shan sur Taris.

Jeune homme idéaliste, fier des valeurs de la République Galactique, Onasi s'était engagé très jeune dans la flotte de la République, au moment même des Guerres Mandaloriennes. Il fut par la suite assigné sur l'Endar Spire lors de de la Guerre Civile des Jedi. Les Sith traquaient alors le vaisseau où Bastila Shan se trouvait, la seule chance de l'Ancienne République pour vaincre les rebelles Sith. Ils arrivèrent en orbite de Taris et Carth s'échappa en même temps que Revan, dont il ignorait l'identité. Tous deux, ils s'allièrent pour retrouver Bastila Shan dont la capsule de sauvetage s'était écrasée dans les bas fonds de Taris. Après que Revan ait remporté une victoire lors d'une course de fonceurs et libéré Bastila, de nouveaux alliés se joignirent à eux et Carth participa au vol de l'Ebon Hawk, le vaisseau de Davik Kang, seigneur du crime de Taris. Les manœuvres de Carth Onasi, alors aux commandes, lui permirent d'échapper au bombardement orbital du Leviathan, le vaisseau amiral de Darth Malak, sur la planète. Carth, après une réunion d'équipe, passa en hyperespace pour Dantooine où Revan devait se former de nouveau pour redevenir un Jedi.

Au cours de multiples aventures, Carth Onasi fut confronté aux mêmes épreuves que Revan et les autres compagnons de l'Ebon Hawk et fut, comme les autres, attiré par le charisme de Revan. Ce dernier cherchait à en savoir plus sur ses camarades et apprit au cours de ses entretiens que Carth avait perdu sa femme, Morgana, et son fils, Dustil, sur Telos au cours du bombardement orbital de la planète par son ancien chef, l'Amiral Sith Saul Karath. Plus tard, au cours d'une aventure sur Korriban, Carth Onasi retrouva Dustil dans l'Académie Sith, alors qu'il le croyait mort. La destruction de Telos avait apporté la peine et la haine dans le cœur du soldat Républicain, et l'occasion de retrouver Saul Karath et de le tuer était trop belle.

Cette dernière arriva lorsque le Leviathan retrouva l'Ebon Hawk et le captura. Après un combat, Carth Onasi se préparait à tuer Saul Karath, étendu sur le pont du vaisseau spatial. Ce dernier, avant de mourir, demanda à Carth de s'approcher pour qu'il lui révèle un secret : l'homme qui les menait depuis le départ n'était autre que l'ancien Seigneur Noir de la Sith, Darth Revan.

Carth se sentit trahi, par Bastila et Revan (mais ce n'était pas la faute de ce dernier étant donné qu'il ne se souvenait plus de rien...). Il lui fallut du temps pour accepter Revan, de nouveau un Jedi et un allié de la République. Après la destruction de la Forge Stellaire, Carth fut félicité comme Bastila, Revan et les autres compagnons de l'Ebon Hawk. Il retourna sur Telos et s'occupa de la reconstruction de la planète sous le nom du projet "Restauration". Promu amiral de la flotte de la République, il combattit la flotte de Darth Nihilus, ressortie des tréfonds de Malachor V, lorsque ce dernier attaqua la Station Citadelle sur sa planète natale.

Articles en rapport

Ebon Hawk
Ebon Hawk
Vaisseaux
Revan
Revan
Personnages
Saul Karath
Saul Karath
Personnages
Sith
Sith
Organisations
Taris
Taris
Planètes