Arkoh Adasca

Arkoh Adasca était le huitième Seigneur Adasca, et à ce titre, avait hérité de la puissante compagnie Adascorp. Il tenta de vendre au plus offrant son système de contrôle des Exogorths mais fut tué lors des négociations. Afficher le sommaire

Arkoh Adasca était le huitième Seigneur Adasca et, à ce titre, avait hérité de la puissante compagnie Adascorp, que dirigèrent avant lui son père et son grand-père. Cette position, bien qu'elle ne lui conférât aucun pouvoir politique réel, lui permettait néanmoins de contrôler de nombreuses choses sur son monde natal d'Arkania. Cette puissance n'était en rien pour lui déplaire puisqu'en plus de leur firme, Arkoh avait hérité de ses prédécesseurs une éthique plutôt douteuse : mensonges, manipulations, chantages et autres trahisons étaient comme une seconde nature chez lui, particulièrement lorsque du pouvoir ou d'importantes sommes d'argent étaient en jeu. Adasca n'hésita pas à recourir à tous ces procédés pour s'assurer le contrôle des Exogorth et en tirer le maximum de profits.

La traque de Camper

Quand nous avons sur que Gorman Vandrayk... que Camper était vivant, j'ai acheté tous les exemplaires des HK-24 pour les envoyer sur les systèmes voisins.
_Adasca à Jarael

Lorsqu'Argaloh Adasca, sixième Seigneur Adasca, était encore à la tête d'Adascorp, une équipe de chercheurs de la société menée par Gorman Vandrayk parvint à approcher un spécimen d'Exogorth et à cerner le mode de fonctionnement de son cerveau. Vandrayk parvint même à créer un système permettant d'asservir ces monstres de l'espace : leur croissance pouvait être stimulée au-delà de leurs limites habituelles et leurs déplacements étaient entièrement contrôlés à l'aide d'unités hyperdrive montées sur leur dos. Mais là où le scientifique scion voyait une formidable application pour le traitement des déchets industriels, le Seigneur Adasca ne voyait qu'une invincible flotte de combat. Vandrayk, ne souhaitant pas voir son invention utilisée à de mauvaises fins, préféra disparaître dans la nature sans demander son reste.

Dès lors, Adascorp mit tout en œuvre pour le retrouver car lui seul était capable de finaliser le système contrôlant les Exogorth. Au bout de trente longues années, Idjii Vamm, assistant Duros d'Arkoh, repéra le fugitif sur Telerath. Celui que l'on connaissait désormais sous le nom de Camper avait en effet fui la sécurité des bas-fonds de Taris peu après l'affaire du Massacre des Padawans de Taris et s'était rendu sur la planète-banque en compagnie de Zayne Carrick, de Marn Hierogryph et de Jarael pour y récupérer des fonds nécessaires à leur fuite. Une fois en possession de cette information, Adasca ne lésina pas sur les moyens : il acheta l'intégralité des Droïdes Assassins HK-24 mis sur le marché par la Corporation Czerka et les fit envoyer sur tous les systèmes voisins de Telerath.

Cependant, malgré cet impressionnant déploiement de forces, ce fut pour une toute autre raison que le cupide Arkanien finit par s'emparer de sa proie. Depuis son départ de Taris, l'état de santé de Camper se dégradait, ce qui inquiétait profondément Jarael. Après l'attaque d'un des HK-24 d'Adasca, le vieillard était dans un état critique et la jeune femme, sous l'impulsion de Rohlan Dyre, se rendit sur Arkania pour y trouver l'assistance nécessaire. Mais dès lors qu'elle confia l'échantillon de sang du Scion à l'hopital d'Adascapolis, Arkoh fut mis au courant et la traque prit fin.

Mensonges et manipulations

- Où est Jarael ? Vous n'avez pas intérêt à lui faire du mal, salopards !
- Il ne lui sera fait aucun mal... Tant que tu remplis ton contrat avec la compagnie.
_Camper à Adasca

Jarael sous l'influence d'Adasca Jarael sous l'influence d'Adasca En effet, le profil génétique du scientifique était stocké dans les bases de données d'Adascorp et il ne fallut que quelques instants pour qu'Adasca ne vienne trouver Jarael. Inventant de toutes pièces une pathologie susceptible de tuer Camper, il n'eut aucun mal à la convaincre de le laisser transférer le vieillard à bord de son vaisseau, l'Arkanian Legacy, afin qu'il y reçoive les meilleurs soins.

Mais une fois à bord, Camper fut tout de suite emmené hors de vue de Jarael et Rohlan fut placé en liberté surveillée. Jarael était donc seule pour faire face à Adasca qui prenait un malin plaisir à endormir sa méfiance. En effet, des rapports réguliers à la jeune femme lui garantissaient que l'état de son compagnon était stationnaire alors qu'en réalité, Camper avait été soigné très rapidement, sa faiblesse étant uniquement due à des éléments allergènes accumulés dans les conduites de ventilation du Last Resort lors de son long séjour sur Taris. Totalement remis sur le plan physique, il était toutefois obligé de se plier à la volonté d'Adascorp tant que Jarael était en leur pouvoir. Camper dût donc recommencer à travailler sur son ancien projet de contrôle des Exogorths.

La situation étant désormais sous contrôle, Adasca fit diriger l'Arkanian Legacy vers le système d'Omonoth et veilla à ce qu'Idji contacte plusieurs invités et leur donne rendez-vous près de leur destination finale. Il alla également trouver Rohlan en personne afin de le convaincre d'envoyer une invitation à Mandalore the Ultimate en échange de sa liberté et de la potentielle libération de Jarael. Tous les éléments étaient désormais en place pour qu'Arkoh puisse mettre en place son plan : tirer un maximum de profits des monstrueuses créatures...

Négociations près d'Omonoth

Je vous l'ai dit, Messieurs. Ce progrès change la donne. Adascorp était l'une des premières grandes entreprises. Maintenant, elle joue sur l'échiquier galactique. Ce ne sont plus des contrats que nous voulons. Mais nous accepterons peut-être des alliances.
_ Adasca

Pour obtenir le meilleur prix de sa saisissante découverte, Adasca avait pris soin de convoquer les trois partis impliqués dans les Guerres Mandaloriennes : la République Galactique, représentée par l'Amiral Saul Karath et le lieutenant Carth Onasi, tous deux rescapés du désastre de la Bataille de Serroco, les Revanchists, en la personne de Squint, et enfin les Mandaloriens, venus en présence de leur chef suprême, Mandalore.

Cependant, plusieurs événements firent peu à peu perdre la maîtrise de la situation à Arkoh : Jarael, dès lors que le dirigeant d'Adascorp lui fit part de ses projets, chercha à se rebeller et à s'enfuir, mais la menace qui planait sur Camper la tint docile un moment. L'arrivée inopinée de Zayne Carrick en compagnie des Républicains fut également facteur de trouble puisqu'elle permit à Jarael de l'informer de la situation critique dans laquelle se trouvait leur ami Scion. Enfin, la venue impromptue de Lucien Draay, sur l'impulsion de Haazen, aurait pu mettre fin aux négociations si le Maître Jedi ne s'était pas laissé droguer par son vieil ami Arkanien. Il fut ensuite placé en détention, en compagnie de son ancien Padawan, Zayne.

Adasca débuta alors les négociations avec les forces en présence, faisant monter graduellement les enchères : un siège au Sénat Galactique, un partenariat exclusif en tant qu'armurier des mandaloriens, ... Le cupide homme d'affaires envisageait même de garder le contrôle des Exogorths pour lui et de recevoir tous ces avantages en guise d'impôt pour ne pas être détruit par sa flotte de créatures. Toutefois, les enchères ne purent aller jusqu'à leur terme : Zayne et Lucien, ayant collaboré pour se libérer, mirent au point un plan avec Carth Onasi et Rohlan pour délivrer Jarael et ainsi rendre sa liberté d'action à Camper. Déguisé en Mandalorien, Zayne initia une bagarre avec Carth et le trouble sur le pont du vaisseau fut tel qu'il put facilement atteindre Jarael et prévenir Camper de ce retournement de situation.

Le scientifique réagit aussitôt et prit le contrôle de la plateforme de commande des Exogorths. Une fois le contrôle sur les monstres acquis, il les dirigea tous vers l'Arkanian Legacy, et plus particulièrement vers son ancien employeur, qui périt entre les crocs des créatures avec lesquelles il voulait faire fortune...

La fin d'Adasca La fin d'Adasca
La véritable nature de l'incident ne fut toutefois pas révélée au grand public, puisqu'un communiqué officiel de la Marine Républicaine déplora, quelques temps plus tard, la perte du Seigneur Adasca suite à un raid Mandalorien sur son vaisseau de recherche.

Articles en rapport

Adascorp
Adascorp
Organisations
Campeur
Campeur
Personnages
Jarael
Jarael
Personnages