Ithorien

Les Ithoriens sont natifs d'Ithor et pacifistes. Parmi les Ithoriens célèbres, citons Roron Corobb, ou encore Momaw Nadon.

Peuple écologiste s'il en est, que les Ithoriens. En effet, ce qui différencie cette espèce native d'Ithor, dans le système d'Ottega, de toutes les autres, c'est son culte immense voué aux plantes, à la nature. Leur apparence aussi les rend facilement reconnaissables à travers la galaxie : en effet, ils ont une tête appelée « tête marteau », du fait de la courbure intense de ce crâne le faisant ressembler à un outil. Ils possèdent deux bouches, réparties de chaque côté du nez, et quatre gorges également réparties qui leur permettent d'émettre des sons en stéréo. Leur langage ressemble du coup à une mélodie, et si beaucoup de peuples admirent ce phrasé harmonieux, aucun n'a pu le parler, hormis leur espèce, du fait même de la caractéristique physique nécessaire pour émettre les différents sons requis. Eux, par contre, peuvent parler le Basic et se faire ainsi comprendre.

Ce peuple vouaient un culte à leur foret, qu'ils appelaient la jungle mère, et aux arbres, les arbres Bafforr, semi-conscients, qui peuplaient le sol de la planète. Aussi n'habitaient-ils pas à même la planète, mais dans des cités volantes qui sillonnaient le sol de la forêt et ne se posaient pas, pour éviter de détériorer, ne serait-ce qu'un minimum, leur planète. Ces cités troupeaux, très développées et comportant tout le confort et le nécessaire pour la vie de ses habitants, comportaient de nombreux étages et formaient le centre des activités aussi bien économiques que culturelles des Ithoriens. Toutes les décisions pour la planète se prenaient aussi sur ces vaisseaux flottants, sur lesquels les Ithoriens se réunissaient tous les cinq ans pour pouvoir discuter de l'avenir et des évolutions de leur vie.

Momaw Nadon s'occupant de son jardin, sur Tatooine Momaw Nadon s'occupant de son jardin, sur Tatooine

Ceux qui, de façon extrêmement rare, descendaient au sol même de la planète pour y prier et la fertiliser ne revenaient jamais sur les vaisseaux, et se séparaient ainsi pour toujours de la communauté volante, en faveur de la forêt, qu'ils servaient. Celle-ci était luxuriante, de climat tropical et diversifié, et la nature et la technologie résidaient là-bas en une si grande harmonie que les Ithoriens étaient connus pour cela et recevaient souvent la visite de riches voyageurs écologistes ou tout simplement de personnes désirant trouver dans ce cadre la possibilité d'un repos paisible. Pourtant, cette si luxuriante bio-diversité protégée et aimée fut entièrement détruite, rendant la planète inhabitable, par l'arrivée des Yuuzhan Vong. Les habitants de la planète présents sur celle-ci, ainsi que l'intégralité des arbres si précieux à ce peuple furent détruits, et la survie de cette espèce ne se fit que sur sa très précoce capacité à voyager dans l'espace, avec les mêmes vaisseaux qui formaient leurs cités, seulement équipés en plus d'hyperdrives : lors de l'invasion et la destruction, beaucoup d'Ithoriens étaient en voyage, hors des frontières de ce monde, dans des expéditions commerciales. Malheureusement ce même peuple, pourtant capable de telles prouesses technologiques, comme d'équiper leurs vaisseaux de boucliers les protégeant, n'avait jamais désiré s'armer autrement que pour la défense, et il ne put rien faire face aux envahisseurs.

Il ne resta pendant de longues années aux survivants, comme point de vie et de rassemblement, que ces mêmes vaisseaux qui avaient été construits pour protéger un sol désormais sans vie. Heureusement pour eux, leurs vaisseaux avaient de tout temps été fabriqués pour reproduire de manière réaliste et entière leur planète mère, et la végétation jouissaient, dans les cités, des mêmes conditions qu'au sol : reproduction du climat tropical et humide, des tempêtes, et même de la faune locale. Nombre de biologistes de leur espèce se penchèrent après la disparition des envahisseurs sur la possibilité de rendre sa fertilité et sa vie au sol d'Ithor, mais les échecs ou les trop faibles résultats poussèrent les survivants à rechercher ardemment un autre sol, une autre planète où élire domicile, ce qu'ils firent sur Borao, avec l'aide de Leia Organa Solo. Cependant, certains, peu nombreux, restèrent dans l'espace, refusant de s'établir définitivement sur une autre terre, espérant toujours qu'Ithor reprendrait vie un jour. Le même positivisme, tourné dans des actions différentes, se retrouvait dans chacun de leurs gestes : sur leurs vaisseaux, ils avaient coutume de ne rien manger, fervents herbivores, qu'ils ne pouvaient replanter en double, pour préserver la bio-diversité de la planète. Même loin de leur monde désormais inhabitable, ils gardaient ce sentiment fortement écologiste et l'appliquaient aux mondes qu'ils visitaient.

Si leur pacifisme avait peut-être causé la perte de leur planète d'origine, il n'en était pas moins admirable. Un seul d'entre eux fit date dans leur histoire : un Ithorien du nom de Zorneth, qui, poussé lui aussi par le désir de pacifisme, à l'extrême, dérogea aux règles de libre arbitre en synthétisant une herbe qui, ingérée, rendait automatiquement toute personne non violente. Mais ce même bénéfice l'était au prix du choix mental des personnes, et les plantes de cet Ithorien furent détruites par son aide même, Klorr Vilia, puis Zorneth fut enfermé. Par leur caractère, les Ithoriens, malgré les souffrances endurées, étaient naturellement doux et bons. Ils recherchaient donc souvent des professions ne les opposant pas avec les autres, aussi bien commerciales, négociantes, qu'artistiques ou botaniques. Ils concouraient à propager les différentes cultures rencontrées, durant leurs voyages, croyant dur comme fer que ce mélange harmonieux permettrait d'empêcher les futurs conflits, et que la connaissance de la multiplicité des peuples amènerait à une meilleure compréhension entre eux. Seuls quelques-uns d'entre eux prirent les armes, mais pour des causes qu'ils jugeaient capables de ramener la paix, membres de l'Ordre Jedi ou bien de l'Alliance Rebelle.

Parmi les Ithoriens célèbres, citons Roron Corobb, Chevalier Jedi assassiné par le Général Grievous sur Coruscant en protégeant le Chancelier Suprême Palpatine ; les frères Del Moomo et Dob Moomo, chasseurs de primes opérant pour la Maître Raana Tey; Do-Forow Nadon et son père Momaw Nadon (ce dernier ayant été exilé de sa planète natale pour avoir révélé les secrets des Ithoriens à un Impérial, il émigra sur Tatooine); le sénateur d'Ithor Tendau Bendon, Jakker-Sun ou encore Ixxis Cranata, célèbre conteur...

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Momaw Nadon
Momaw Nadon
Personnages
Ixxis Cranata
Ixxis Cranata
Personnages
Ithorien
Ithorien
Espèces
Dob Moomo
Dob Moomo
Personnages