Pacte Jedi

Jedi Covenant, Pacte Jedi.

L'Alliance Jedi (Jedi Covenant) était une organisation au sein de l'Ordre Jedi qui s'était donnée pour unique but d'empêcher le retour des Sith. Krynda Draay, Haazen, Lucien Draay, Feln, Q'Anilia, Raana Tey et Xamar en furent membres. Afficher le sommaire

Un Ordre dans l'Ordre

Organisation secrète au sein de l'Ordre Jedi, l'Alliance Jedi se donnait pour mission de traquer toutes les formes de résurgence d'éventuelles traces de l'Ordre Sith. En effet, sa fondatrice présumée, Krynda Draay, avait vécu une terrible épreuve: la perte de son mari, Barrison Draay, lors de la Grande Guerre de la Sith. Blâmant à la fois l'Ordre Jedi pour ses dogmes, pour son incapacité à pouvoir éradiquer la présence Sith de la galaxie - notamment le passage et l'adoubement d'Exar Kun - et elle-même pour n'avoir pu sauver son mari et combattre le Côté Obscur, elle décida de réparer son erreur en s'alliant avec l'ancien Padawan de son défunt mari, Haazen.

Son quartier général fut basé à quelques encablures du Temple Jedi de Coruscant, au sein même du Domaine Draay, une gigantesque villa d'une dizaine de pièces, entièrement dédiée à l'entraînement des futurs Alliés Jedi. Le partage des tâches fut simple dès le départ : Draay fournirait les ressources, tandis que Haazen deviendrait le dirigeant et l'exécuteur des tâches les plus basses. Rapidement, recrutant ses adeptes parmi les membres de l'Ordre Jedi, les entraînant de la meilleure manière qui soit à sentir les perturbations dans la Force (notamment par le biais d'une méditation dans la Force Unifiée allant au-delà de la simple méditation passive), l'Alliance Jedi devint un Ordre dans l'Ordre.

Krynda Draay alla même jusqu'à éduquer son propre fils, Padawan au Temple, Lucien Draay, et d'autres Padawans - Feln, Q'Anilia, Raana Tey, Xamar - afin de faire d'eux le fer de lance de l'Alliance. Ce fut une réussite : ils furent tous nommés à la tête du Conseil du Temple Jedi de Taris. Et ce fut à partir de ce moment là que les évènements s'enchaînèrent. Lors d'un entraînement sur la Lune Rogue, ils virent alors l'improbable se produire dans une vision : un humanoïde en combinaison rouge - la même que celle des Padawans de Taris qui s'entraînaient - traquait les maîtres du Temple un à un. Tey se vit mourir sur Taris, Feln de même, lorsque son Sabrelaser se transforma en bâton. Xamar, sous l'uniforme d'un officier de la Flotte de la République Galactique, vit son vaisseau se faire anéantir par un tir de turbolaser. Enfin, la Miraluka Q'anilia vit les Jedi de Coruscant se faire assassinés et elle avec eux. L'obsession de la résurgence des Sith prit le pas sur le Code Jedi.

Deuxième partie de la vision Deuxième partie de la vision

Inventant l'excuse d'une nomination collective au grade de Chevalier Jedi, les Maîtres de Taris réunirent tous leurs Padawans et effectuèrent ce que l'histoire retiendra sous le nom du Massacre des Padawans de Taris. Sauf qu'ils oublièrent un de ces Padawans, Zayne Carrick, qui parvint à s'échapper. Les Maîtres se lancèrent sur ses traces mais échouèrent à le capturer. Cependant, un bienfaiteur l'amena devant eux lorsqu'il essaya de passer inaperçu. Les Maîtres lui révélèrent alors toute l'histoire. Zayne fut sauvé in extremis par sa camarade Jarael et repartit pour l'espace. Plusieurs jours plus tard, alors que des émeutes éclataient sur Taris, Zayne contacta les Maîtres et leur annonça qu'il traquerait chacun d'entre eux jusqu'à ce qu'ils soient morts afin de venger ses camarades morts.

Zayne Carrick, bien que traqué par des chasseurs de primes et s'étant engagé, un court moment, dans la Flotte contre les Mandaloriens, rencontra Shel Jelavan, soeur de son défunt camarade Shad Jelavan, sur Taris. Alliant leurs forces, ils parvinrent à éliminer Tey. Toutefois, ce ne fut pas Zayne qui tua la Togruta, mais sa jeune amie. Puis, ce fut au tour de Feln : de retour sur sa planète natale, Odryn, ayant appris que Zayne s'y cachait, il tenta de tuer ce dernier dans l'enceinte sacrée, gardée par un certain Borjak. Ce dernier tua Feln pour son manque de respect envers les traditions de sa planète. Xamar, ensuite, aida Zayne à infiltrer le Domaine Draay pour y chercher des réponses à ses questions, notamment sur l'ordre donné pour l'assassinat de ses camarades.

Mais au lieu de cette réponse-ci, il en obtint une autre. Tout comme les membres de l'Alliance. Xamar profita de la diversion consistant à ce que Haazen analyse avec attention le jeune Carrick, et pirata la console autorisant les membres d'une équipe envoyée par le Conseil des Jedi à pénétrer dans le Domaine. Ce fut ce moment là que l'ancien apprenti du défunt mari de Krynda Draay choisit de se révéler : il était en fait un serviteur du Côté Obscur, un Jedi Noir, qui avait usurpé le contrôle de l'Alliance pour encourager les Jedi à s'entretuer en ayant des visions qui les conduiraient à la paranoïa, soupçonnant n'importe qui, n'importe quand. Le Darksider déclencha alors un mot code, directement relié à la flotte de Saul Karath, placée en orbite, qui devait utiliser un système esclave du vaisseau-amiral pour déclencher le feu des turbolasers sur le Domaine. Xamar fut tué dans l'explosion.

Organisation de l'Alliance Jedi

Une dirigeante: Krynda Draay

Après la perte de son mari, devenant presque folle, Krynda Draay rejeta la faute sur l'Ordre Jedi et ses dogmes, qui n'avaient pu empêcher l'émergence d'Exar Kun et le ralliement d'autres Jedi aux forces de son Empire, lesquels avaient mis à feu et à sang la galaxie. Pendant la période de reconstruction qui suivit la guerre, elle décida d'utiliser les fonds de sa riche famille et sa renommée pour bâtir l'Alliance Jedi. Elle fut la première à créer des liens à l'intérieur même de l'Ordre Jedi, ralliant des Jedi Gardiens, des Consulaires, des Sentinelles ou des Guérisseurs à ses thèses.

Un Exécuteur en chef: Haazen

En s'alliant avec Haazen, ancien Padawan de son défunt mari, la veuve Draay voulait confier la direction de sa nouvelle organisation à un homme d'action, un combattant renommé et Gardien efficace. Nommé Exécuteur, il disposait d'une armée d'autres Jedi Gardiens : chaque Cercle de Surveillance (voir ci-dessous) possédait un Exécuteur qui devait en référer directement à lui. Installés au sein des organisations de l'Ordre, des chapitres, ou des Temples disséminés aux quatre coins de la galaxie, ils n'attendaient qu'un mot de sa part pour passer à l'action. Ce fut d'ailleurs cette confiance aveugle des exécutants qui permit à Haazen de semer le désordre au sein de l'Ordre en ordonnant l'élimination des éléments jugés potentiellement corrompus par le Côté Obscur.

Les Cercles de Surveillance

Un Cercle de Surveillance pouvait prendre des formes différences et ne se bornait pas à étudier avec attention les troubles dans la Force en méditant pleinement dans la Force Unifiée. Selon leurs formations, les Cercles de Surveillance pouvaient se nommer Cercle de Voyants (le groupe des Maîtres Jedi du Temple de Taris, entraînés spécialement par la veuve Draay à cet usage, surnommés le Premier Cercle) qui pouvait regrouper entre cinq et huit Consulaires. Les Cercles pouvaient porter les noms de défunts Jedi morts pendant la Grande Guerre de la Sith : le Cercle Vodo - pour le nom de Vodo Siosk-Baas - ou le Cercle Culu - Shoaneb Culu.
D'autres Cercles, comme le Cercle de Surveillance de l'Economie, étaient dédiés aux aspects pratiques, notamment en observant les comportements suspects ou les mouvements financiers à destination de comptes répertoriés comme potentiellement dangereux.

Les Ombres de l'Alliance

Les Ombres de l'Alliance étaient souvent des Ombres Jedi opérant sous le commandement de Haazen. Obsédés par leur quête - retrouver des traces des Sith et du Côté Obscur - ils étaient aisément manipulables. Répondant aux ordres de l'Exécuteur principal, ils menaient des enquêtes approfondies sur toutes les traces d'artefacts ou de rumeurs concernant des personnes utilisant une source de pouvoir issue du Côté Obscur de la Force. Krynda Draay et Haazen s'étaient arrangés, à la fin de la Grande Guerre, pour que l'essentiel des Ombres Jedi soient portées disparues afin de passer dans le camp de l'Alliance. La liste complète des Ombres était sous étroite surveillance dans le Domaine. Pour citer quelques noms inscrits sur cette liste : Bataui Zeel, Jelph Marrian, mais surtout Celeste Morne, laquelle enquêta sur les pouvoirs du Talisman de Karness Muur.

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Taris
Taris
Planètes
Haazen
Haazen
Personnages
Krynda Draay
Krynda Draay
Personnages
Xamar
Xamar
Personnages