Haazen

Darth Hayze.

Haazen était un ami de la famille Draay avant de trahir Barrison Draay et de le mener à la mort. Il devint par la suite l'intendant de sa femme, Krynda Draay et œuvra à l'édification du Pacte Jedi et en secret à ses propres fins.

Tes pensées manquent d'organisation. Tes actions manquent de préparation, et quand bien même tu agis, tes ennemis devinent aisément tes intentions, car tu n'as jamais appris à protéger tes émotions. De plus, tu restes dans le sillage de tes camarades, partageant les succès, mais sans avoir donné de toi-même. Il n'y a aucun raccourci vers la maîtrise de la Force... Et il ne peut y avoir aucune excuse.
_Arka Jeth

Avant la Grande Guerre de la Sith, Haazen était, avec ses amis Barrison Draay et Krynda Hulis, Padawan du maître Jedi Arka Jeth. Seulement, Haazen n'était pas aussi doué dans la Force que ces deux-là : même une contrebandière Nautolan, du nom de Dossa, lui annonça qu'elle avait compris sa filature depuis au moins plusieurs quartiers sur Arkania, et manqua également de le tuer. Quand vint le moment de l'adoubement, il fut cependant surpris et fort déçu de ne pas avoir été nommé aux côtés de ses amis, ce qui lui semblait trop injuste alors qu'ils étaient rentrés dans l'Ordre au même moment. Cette déception se transforma en haine avec le temps, et il ne manqua pas de le dire à Barrison, en l'accusant d'avoir corrompu l'Ordre, du fait de la richesse de sa famille, et d'avoir ainsi empêché son ascension en son sein. Barrison, stoïque, se contenta de lui assener un coup de poing mérité, et n'alla pas plus loin, au nom de ses parents qui étaient au service des Draay. Cependant , il tenta de lui trouver une assignation qui ne nécessitait pas l'usage de la Force: Haazen devint ainsi l'assistant de Barrison. Mais tout en cultivant cette haine, il resta à son service, et ce jusqu'à la fin de la Grande Guerre de la Sith, environ dix ans plus tard. Alors qu'il avait été chargé de faire le tri entre les corps des Jedi et des Sith, Dossa réapparut : elle était entrée au sein de la Confrérie de la Sith, et arborait leurs couleurs.

Cette dernière, qui les avait observés, lui et son maître, tenta de refaire surgir cette haine en jouant sur la jalousie et l'orgueil de Haazen, ce qui ne fut pas difficile, étant donné que ce dernier ne désirait qu'une chose, sa vie. Alors Dossa lui expliqua un plan à mettre en œuvre : Haazen attirerait les Jedi, menés par Barrison, dans les cavernes Ansharii, en prétendant avoir découvert la dernière base Sith. Et lorsqu'ils seraient placés au bon endroit, Dossa ferait exploser les cavernes. Seulement quand elle le fit, Haazen s'y trouvait encore, et fut enseveli avec les autres. Dossa ayant d'autres projets pour lui, elle récupéra son corps et le confia aux soins d'Uburluh, un scientifique Massassi qui le reconstruisit grâce à plusieurs prothèses synthétiques (un bras, les deux jambes et un œil) non adaptées à un humain. Il y mêla cependant la technologie Sith, notamment le Joug d'Apparence, un objet Sith qui le ferait communier avec la Force, qui dissimulerait ses pensées aux autres êtres sensibles à la Force, et qui voilerait sa véritable apparence aux autres êtres vivants. Haazen était complètement désorienté et défiguré, mais Dossa lui fit miroiter une plus grande puissance qu'il lui était possible d'obtenir par le biais des artefacts Sith disséminés un peu partout dans la Galaxie. Haazen comprit qu'il pouvait être bien plus que ce que les Jedi et les Sith ne pouvaient désirer, et il tua Dossa, pour se venger de toutes les humiliations subies.

Haazen et Barrison Draay Haazen et Barrison Draay

Quand il revint sur Coruscant, il resta aux côtés de Krynda, qui accepta de le garder à ses côtés, à son service. Seulement cette dernière ne voulait plus rien avoir à faire avec l'Ordre Jedi, et voulut le quitter. Haazen parvint cependant à la remotiver en lui montrant qu'il était possible d'éviter un nouveau retour de la Sith en le prévoyant au moyen de Jedi voyants qui pourraient voir l'avenir mieux que les autres. C'est ainsi que Q'anilia, Feln, Raana Tey et Xamar rejoignirent la maison des Draay officiellement pour recevoir une formation de Jedi, mais leur entrainement fut tout autre : au lieu de s'entrainer au sabre et à la pratique de la Force, l'entrainement de ces cinq Padawans fut essentiellement porté sur la perception de l'avenir et la détection d'artefacts Sith, afin que personne ne les trouve. Haazen, qui ne pouvait leur prodiguer un enseignement tel que celui de Krynda, se vit confier l'enseignement de son fils, Lucien Draay. Ce dernier, déçu de n'avoir plus de relations avec sa mère, fut au début un padawan quelque peu trublion, mais qui finit par écouter les enseignements de celui qu'il considérait comme un « padawan raté ». Il était toujours irrévérencieux, à l'inverse de ce qu'un maître pouvait exiger comme respect de la part de son apprenti.

Les années passèrent, l'Alliance Jedi récupérait ou détruisait toujours des reliques Sith. Mais les affaires d'Haazen furent interrompues par le padawan de Lucien, Zayne Carrick, accusé d'avoir tué plusieurs padawans au Temple Jedi de Taris. Il n'en était rien, les cinq apprentis de Krynda avaient eu une vision sur le retour d'un Sith qui les tuerait, en croyant qu'il s'agissait de leurs padawans respectifs. Ils les tuèrent lors d'une pseudo-séance d'adoubement et firent porter le chapeau à Zayne Carrick, qui avait réussi à s'échapper. Ce qui posa des problèmes à l'Alliance fut non pas la fuite d'un padawan qui ne savait rien, mais bel et bien le fait que le Haut Conseil Jedi porta son regard sur les maîtres Jedi de Taris qui, selon eux, auraient pu éviter cela. Haazen ne manqua pas d'en faire la réflexion à son ancien padawan. Ce dernier lui expliqua qu'il avait interprété la situation et agit en conséquence, comme il avait interprété les dires de son maître. Haazen ne manqua pas d'exhiber ses prothèses et autres cicatrices afin de lui montrer que seuls lui et Krynda étaient aptes à juger de ce qui était dangereux ou non, étant donné qu'ils avaient tous deux vécu pendant la Grande Guerre de la Sith. Il lui assigna plusieurs autres taches plus tard, notamment enquêter sur le fait que Arkoh Adasca souhaitait entrer en contact avec Revan, le leader d'un mouvement annexe de l'Ordre Jedi.

Haazen, juste après son accident Haazen, juste après son accident Lorsque Carrick fut capturé pour la première fois sur Odryn par le Jedi Feeorin Feln, Lucien ordonna la mort expresse de Zayne ainsi que l'exécution de « l'Option Ossus », c'est-à-dire la destruction du Sanctum où étaient entreposées des années de collecte d'artefacts Sith. Haazen s'opposa formellement à cette idée et ordonna le rapatriement des objets sur Coruscant. Bien évidemment, les choses ne se passèrent pas comme prévues, et la destruction fut inévitable, ainsi que la mort de Feln.

Quelques jours plus tard, Zayne Carrick fut capturé par Xamar, bien qu'il s'agissait d'une mise en scène. Zayne se faisait passer pour un Sith : capuche, lentilles de contact jaunes, modificateur de voix et faux Talisman Muur autour du cou. Seul Haazen ne fut pas berné par cette mascarade et mit à jour la fausse identité de Zayne devant tout le monde. A ce moment là, les troupes de l'Ordre Jedi arrivèrent et prirent la demeure d'assaut. Haazen, qui ne manquait pas de ressources et qui avait prévu ce moment-là, donna le mot d'ordre « Justification » (1), ce qui appelait les membres de l'Alliance Jedi à se rebeller contre l'Ordre Jedi, soi-disant infiltré par le Côté Obscur. S'ensuivit ainsi une grande bataille au dehors. Pendant les pourparlers et les lamentations de Lucien et Q'anilia, Haazen alla se « changer », mais ce fut en fait pour aller mettre tous les artefacts Sith qu'il possédait. Haazen révélait enfin son jeu au grand jour : il utilisa un système mis au point par la société Vanjervalis Systems (une branche de la société qui fournissait la République en vaisseaux) afin de prendre le contrôle de la Flotte Républicaine, et lui ordonna de faire feu sur la cour de la maison des Draay, où se trouvaient la plupart des Jedi n'agissant pas pour l'Alliance.

Lucien tenta de le frapper de son sabre, mais n'y parvint point car Haazen, ou plutôt Darth Hayze, comme il voulait qu'on l'appelle à présent, avait mis à son poignet le Gantelet de Kressh le Jeune qui produisait un champ d'énergie autour de lui et le rendait intouchable. Il profita du fait que tous les acteurs de la prophétie soient là pour enfin leur expliquer ce qu'ils avaient réellement vu lors de leur vision pendant l'entrainement des padawans sur une des lunes de Taris : La Prophétie des Cinq ne concernait pas tous les maîtres du Premier Cercle d'observation de l'Alliance. L'une deux personnes qui devaient se tenir dans les ténèbres n'était autre que Lucien Draay, surpris par cette révélation. Haazen lui donna même le nom de Darth Sion, nom qu'il utiliserait lorsqu'il entrainerait ses Sbires de la Sith. Un duel s'ensuivit entre Zayne et Lucien. Haazen annonça qu'il était intéressant d'observer l'étrange connexion qu'avait Zayne avec la Force, cependant il devait aller récupérer les reliques Sith qui devaient arriver sous peu sur Coruscant.

Darth Hayze Darth Hayze

En premier lieu, Haazen récupéra les artefacts que les membres du Pacte avaient récupéré dans une des tours Temple Jedi, où les membres du Conseil des Jedi les avais mis sous clé. Il exécuta les deux porteurs mais il fut interrompu par l'irruption de Lucien et de Zayne qui s'affrontaient alors dans un échange au sabre sans pitié. Haazen observa le combat jusqu'a ce que la statue de Barrison Draay ne s'écroule en ensevelissant son fils sous les décombres. Haazen avoua alors à Zayne son intérêt pour ses talents et leur ressemblance, comme deux pariats de l'Ordre Jedi. Carrick s'agenouilla pour prêter allégeance à Darth Hayze mais il ne s'agissait que d'une ruse pour s'approcher de lui. D'un mouvement rapide, l'ex-Padawan activa son sabre laser et sectionna le bras mécanique de Haazen qui portait le Gantelet de Kressh. Haazen fut pris par surprise et ne put éviter l'attaque et alors qu'il retournait sa colère contre Carrick, Lucien Draay émergea des décombres et s'empara du Gantelet qui gisait au sol. Il éjecta Zayne Carrick et Marn Hierogryph en dehors de la Résidence avec une poussée de Force puis activa la commande de contrôle de la Chaîne Vanjervalis en la braquant sur les jardins. Les Croiseurs Hammerhead en orbite noyèrent alors la Résidence Draay sous un bombardement infernal qui, privé de la protection du Gantelet, élimina définitivement Haazen.

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Haazen
Haazen
Personnages
Zayne Carrick
Zayne Carrick
Personnages
Dossa
Dossa
Personnages