Bataille de Serroco

La bataille de Serroco fut l'une des plus grandes victoires Mandaloriennes: des missiles atomiques frappèrent les bases républicaines installées sur la planète. Saul Karath, malgré les mises en garde de Zayne Carrick, ne fit rien pour arrêter les frappes. Afficher le sommaire

La bataille de Serroco fut l'une des plus grandes défaites de la République Galactique contre les Mandaloriens. Cette défaite pouvait être en partie imputée à l'Amiral Saul Karath, le commandant du groupe de combat du Courageous, qui n'avait pas écouté Zayne Carrick, le considérant, à tort, comme l'auteur du Massacre du Temple de Taris.

Quand Carrick rencontre Onasi Quand Carrick rencontre Onasi

Vision

Zayne Carrick et Marn Hierogryph étaient les passagers du Petit Bivoli, un vaisseau-cantine écumant les camps de la République afin de se faire de l'argent. Zayne, pour se cacher des soldats républicains puisque sa tête était mise à prix par l'Alliance Jedi, se déguisa en serveur afin d'aider le droïde du Bivoli à faire face à une catastrophe: des tâches sur l'uniforme d'un soldat. Alors qu'il se retournait après avoir débarrassé le sol, Zayne percuta l'Amiral Saul Karath et tâcha son uniforme, lui valant une réprimande de la part de l'aide de camp de Karath, le Commandant Dallan Morvis. Mais Carrick ne s'attendait pas à recevoir l'aide de Carth Onasi, un jeune officier de la République venu déjeuner à la cantine ambulante. Onasi confia à l'ex Padawan Jedi qu'il aurait dû revenir sur Telos à la fin de son service, mais que les Guerres Mandaloriennes en avaient décidé autrement. De même, il apprit que les Sterebs, des géants à la peau rouge et aux bras musclés, vivaient dans les gigantesques abris de pierres et que la République avait décidé d'établir sa base arrière sur la planète du fait de la proximité du front. Emu par le sort des Sterebs, Carrick décida d'en aider un qui fouillait dans les poubelles en lui donnant de la nourriture, malgré le désaccord affiché de Hierogryph. Onasi félicita le jeune homme pour son geste. En lui donnant les crédits du repas, il lui annonça que l'attaque aurait lieu demain. Sur ce, il quitta le Bivoli.

Le soir arrivant, Zayne se posa contre la coque du vaisseau et eut une vision. Il y vit Mandalore the Ultimate ordonnant à ses soldats de brûler la surface de la planète. La lumière fut ensuite aveuglante et Carrick vit les soldats de la République périr sous un déluge de feu, les vaisseaux détruits et les bâtiments Sterebs littéralement soufflés par les explosions. Lorsqu'il se réveilla, il alla voir Marn et lui annonça qu'il devait quitter Serroco pour avertir l'Amiral Karath. Quant à Marn, il devrait quitter la surface de la planète avant qu'il ne soit trop tard:

- Au lever du soleil, les Mandaloriens vont arriver et détruiront la planète.
- Es-tu sûr que tu crois à toutes ces visions ? Tes maîtres étaient censés être les meilleurs pour prédire l'avenir, et tu sais comment cela s'est terminé.
- Ils essayaient de lire le futur. Je ne le faisais pas. Cela ne fonctionne jamais quand j'essaie. Quand je vois quelque chose, je ne cherchais pas à le voir. Je suppose que c'est cela la Force.
_Zayne à Marn avant de quitter le Little Bivoli

La vision de Zayne La vision de Zayne

Apocalyspe

Afin de rencontrer Karath, le jeune homme infiltra la navette du lieutenant Onasi, qui se rendait directement auprès de son supérieur sur le Courageous. Au moment où il s'approcha du lieutenant, ce dernier se retourna subitement et pointa son blaster sur Carrick qui, surpris, tomba en arrière. Onasi fut néanmoins étonné de cette infiltration... Il l'était encore plus lorsque Zayne l'informa qu'il avait besoin de rencontrer Karath. Le natif de Telos plaisanta en lui disant qu'il y avait des manières plus rapides d'être embauché dans la Marine Républicaine. Lorsque Zayne expliqua sa vision de Serroco anéantie sous un déluge de feu, Onasi ne put retenir un éclat de rire. Mais Zayne était sérieux. Il lui annonça qu'il était un Jedi et, devant le scepticisme du lieutenant, utilisa la Force pour attirer le blaster dans ses mains. Onasi, mis devant le fait accompli, accepta de mener le Jedi jusqu'à l'Amiral.

Bien entendu, l'Amiral avait reconnu Zayne Carrick depuis qu'il avait vu le Snivvian Hierogryph dans les parages. Il annonça à son lieutenant que Carrick était l'assassin de ses camarades Padawan, mais le jeune homme essaya de convaincre son nouvel ami du contraire:

Je suis Zayne Carrick... désolé, Carth. Mais je n'ai pas fait ce dont on m'accuse.
- Ne soyez pas si modeste. Vous avez fait ça et bien plus. Et vous travaillez encore, n'est-ce pas ?
- Mais de quoi parlez-vous ?
- Carth, vous avez capturé un véritable espion Mandalorien en vie.
- Un espion ?
- Oh oui, c'est pourquoi vous êtes ici... avec vos histoires de visions et de destructions. Mandalore a sûrement trouvé cette intrigue dans les anciens temps ! Les Mandaloriens ont implanté un agent dormant sur Taris, au sein de l'Ordre Jedi. Le garçon a tué ses camarades afin de déstabiliser la planète. Puis les Mandaloriens se sont répandus dans l'univers... et voila qu'on vous retrouve quittant Vanquo pour l'espace Mandalorien.
_Zayne à Carth, avant d'être interrompu par Karath

Zayne tente de s'expliquer devant Saul Karath Zayne tente de s'expliquer devant Saul Karath

Comme on a pu le voir, Saul Karath ne croyait pas Zayne Carrick, et encore moins ses visions. Il lui fit passer les menottes, mais le jeune homme se défendit et demanda à ce qu'on appelle les Jedi pour contacter Alek Squint, un Jedi qu'il avait sauvé sur la station Flashpoint. Karath fut pris au dépourvu et ordonna à Onasi d'aller vérifier. Lorsqu'Onasi vérifia le nom, Carrick avoua qu'il ne savait que le nom sous lequel il se faisait appeler, ce qu'il lui valut une moquerie de la part de l'Amiral de la Marine Républicaine. Peu après cette discussion, les vaisseaux Mandaloriens sortirent de l'hyperespace... mais n'attaquèrent pas. Depuis la lisière du système, les envahisseurs lancèrent des missiles en direction des vaisseaux. Karath, sûr de lui, ordonna au commandant Morvis de lancer des contre-mesures, mais les missiles évitèrent les vaisseaux.

L'apocalypse se produisit alors: Zayne Carrick interpella, à genoux sur le pont du Courageous, Carth Onasi à propos des habitants et des soldats sur Serroco. Un déluge de missiles nucléaires eut alors lieu sur la planète. Vingt-sept impacts recensés contre la base de la République et les habitations des colons. Une apocalypse fut telle qu'elle fut ressentie à des parsecs par Alek Squint, son mystérieux Maître, et ses compagnons... que la Maître Jedi Q'Anilia déclara que la vision qu'ils avaient eu était devenue réalité. Seuls huit vaisseaux républicains avaient échappé à la destruction... Parmi les vaisseaux civils victimes de l'attaque des Mandaloriens, on comptait le Little Bivoli. Carrick, en larmes, se demandait en silence pourquoi son ami Marn ne l'avait pas écouté.

L'apocalypse mandalorienne se déchaîne sur Serroco L'apocalypse mandalorienne se déchaîne sur Serroco

Sous le coup de la colère, Karath ordonna à ce qu'on enferme Zayne dans une prison du vaisseau-amiral de la flotte "protégeant" Serroco. Alors qu'il était allongé dans son lit, Onasi vint le voir et lui annonça une bonne nouvelle. Après la façon dont il avait aidé un Stereb, le jeune lieutenant avait ordonné à ses troupes de protéger les habitants humains et les natifs en les faisant rejoindre les catacombes.

Le communiqué officiel de la Marine, La Liste de l'Amiral, édita une lettre d'information spéciale intitulée "Souvenez-vous de Serroco". Dans cette lettre, le Ministre de la Défense de la République Galactique, Catronus Steffans, déclara:

Tous ceux qui connaissent les règles de la guerre ne pouvaient prévoir ces actes choquants et répugnants de cette abomination nommée Mandalore.

Articles en rapport

Courageux
Courageux
Vaisseaux
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Saul Karath
Saul Karath
Personnages
Serroco
Serroco
Planètes
Zayne Carrick
Zayne Carrick
Personnages