Feln

Maître Jedi Feeorin doué pour la voyance, Feln fut formé par Krynda Draay en personne et intégra le Pacte Jedi. Il traqua Zayne Carrick aux côtés de ses compagnons pour empêcher la résurgence des Sith. Afficher le sommaire

Membre de l’Alliance Jedi

Et qui a jamais entendu parler d’un Jedi Feeorin ? Mais Feln est doué naturellement.
_Krynda Draay à son fils
La Force avait toujours été particulièrement généreuse avec Feln. Bien que très peu de Feeorins aient jamais disposé des capacités nécessaires pour intégrer l’Ordre Jedi, lui était non seulement puissant dans la Force mais possédait également un don particulier et précieux, celui de la voyance. Ce talent n’échappa pas à Krynda Draay, qui fit venir l’enfant au sein de sa propriété pour le former aux côtés d’autres jeunes aux aptitudes similaires : Raana Tey, Q’anilia et Xamar. Comme la veuve de Barrison Draay l’espérait, l’union de leurs talents leur permit de pousser l’art de la prescience à un niveau encore jamais atteint. Leur apprentissage terminé, Feln et ses camarades intégrèrent l’Alliance Jedi et en formèrent avec Lucien Draay, limité à un simple rôle d’exécutant, le Premier Cercle. Il était désormais de leur devoir de veiller à ce que les Sith ne refassent jamais surface pour plonger la Galaxie dans le chaos.

Le groupe fut nommé à la tête du Temple Jedi de Taris, partageant son temps entre la formation d’étudiants et sa mission de surveillance. Leur relativement paisible existence fut bousculée au commencement des Guerres Mandaloriennes. La Force avertit Feln et ses compagnons d’une menace à venir. Malheureusement, aucun des Jedi Consulaires ne put discerner la nature exacte de cette menace. D’un commun accord, ils planifièrent une session d’entraînement sur la Lune Rogue, où leurs apprentis respectifs s’adonneraient à un exercice de survie tandis qu’ils exploiteraient la quiétude du lieu pour méditer. Cependant, la teneur de la vision qui s’offrit à eux les plongea dans l’effroi : chacun des Maîtres assista à sa propre mort, aussi soudaine que brutale. Feln se vit ainsi perdre la vie sur son monde natal d’Odryn, privé de son sabrelaser et vêtu d’une tenue traditionnelle Feeorin. Dans cette vision du futur cauchemardesque comme dans celles des trois autres Maîtres, l’assassin portait une combinaison spatiale rouge, identique en tous points à celles que revêtaient leurs apprentis à ce moment même. Lucien décida alors d'une mesure radicale : les cinq Padawans devaient être éliminés, afin d'éviter tout retour potentiel des Sith.

Massacre des Padawans de Taris et traque de Zayne Carrick

Envoie-moi là-bas, Lucien ! Je trouverai le talisman… et le môme ! J’ai une dette envers lui !
_Feln, aux funérailles de Raana Tey

Sombre destin pour Feln Sombre destin pour Feln Sous le prétexte fallacieux d'une cérémonie d'adoubement collective, les Maîtres convoquèrent leurs protégés à la Tour Jedi. Une fois leur forfait commis, les membres du Premier Cercle comptaient accuser Shad Jelavan d'être passé du côté obscur et d'avoir tué ses quatre camarades - Gharn, Kamlin, Oojoh et Zayne Carrick - avant d'avoir été finalement maîtrisé. Malheureusement, le plan ne se déroula pas comme prévu... Alors que Zayne était une fois de plus en retard, Shad, qui ne comprenait pas comment son ami pouvait être nommé Chevalier après avoir échoué à chacune de ses épreuves, se montra un peu trop suspicieux. Les Maîtres n'eurent d'autre choix que de les abattre prématurément et lorsque Zayne fit irruption dans la salle, le cadavre encore chaud d’Oojoh gisait aux pieds de Feln. Le retardataire prit immédiatement la fuite et, malgré les cinq Maîtres lancés à ses trousses, parvint à gagner la Ville Basse en compagnie de Marn Hierogryph, qu'il traquait jusqu'alors. Feln et les autres doutaient que Zayne puisse représenter une menace sérieuse, étant données ses difficultés notoires à manipuler la Force. Ne souhaitant toutefois prendre aucun risque, ils s'associèrent aux autorités planétaires pour tenter de retrouver le fugitif mais le concours inopiné de Jarael et de Camper lui permirent de quitter Taris à bord du Last Resort.

L'apprenti reparut devant eux, après s'être rendu à Valius Ying pour assurer le salut de ses compagnons. Assurés de leur victoire et de la mort prochaine de leur cible, les Maîtres lui avouèrent non seulement les détails du massacre des Padawans mais aussi l'existence de l'Alliance Jedi. Lucien allait porter le coup de grâce à son ancien apprenti quand Jarael, vêtue de la même combinaison que celle de la vision fit irruption dans la salle, brandissant le Sabrelaser de Zayne. La confusion qui s'ensuivit parmi les Maîtres fut telle que Zayne parvint de nouveau à prendre la fuite à bord du Last Resort. Cette nouvelle évasion leur coûta le peu de crédibilité qui leur restait auprès du peuple de Taris. Un grand nombre d'émeutes éclata de par la planète et, trois semaines après le début des incidents, tous les cinq furent convoqués sur Coruscant pour comparaître devant le Conseil des Jedi. Alors qu'ils allaient gagner la capitale galactique, un holo-message de Zayne leur fut transmis : le Padawan traquerait chacun d'entre eux, jusqu'à ce que l'un d'eux avoue son crime et le disculpe...

La décision du Conseil fut un nouveau coup dur pour les membres du Premier Cercle. Malgré la plaidoirie de Lucien, le droit de poursuivre la traque de Zayne ne leur fut pas accordé. De plus, ils furent tous sommés de quitter leur poste sur Taris et de s'engager dans des missions à différents endroits de la Galaxie. Feln partit donc pour sa nouvelle affectation, laissant la charge de poursuivre la traque de Zayne Carrick à Raana Tey. En effet, la Togruta, dont la santé mentale se dégradait depuis le début des événements, était prête à toutes les bassesses pour parvenir à ses fins. Ses stratagèmes ne portèrent pas ses fruits et elle perdit la vie sur Taris, lors de l’explosion de la Tour Jedi. Feln et les autres membres du Premier Cercle se réunirent alors pour une cérémonie funéraire tenue en son honneur au Domaine Draay. Lors de la cérémonie, le Feeorin ainsi que Q’Anilia et Xamar furent assaillis par une nouvelle vision : la dévastation de Taris par une armée de Rakghoules intelligentes et organisées ! Les créatures y étaient dirigées par Vision de l'épidémie Rakghoule Vision de l'épidémie Rakghoule Karness Muur à l’aide d’un talisman de sa création. Cet avertissement était d’autant plus troublant que la menace semblait concerner quatre époques temporelles bien distinctes, comme en témoignaient les apparitions simultanées de Zayne Carrick, Darth Vader, Luke Skywalker et Cade Skywalker. L’Alliance Jedi avait récemment perdu la trace du Talisman de Muur sur Taris, où se trouvait actuellement Zayne. Feln exigea donc d’être immédiatement dépêché là-bas pour récupérer la relique et éliminer le fugitif pour de bon. Lucien préféra envoyer l’une de ses Ombres Jedi, Celeste Morne, afin d’effectuer la besogne de manière plus discrète. Feln aurait cependant bientôt l’occasion de se confronter au Padawan en fuite, sur son monde natal d’Odryn.

Confrontation sur Odryn

Je ne viens que pour affaires… Et les tiennes s’arrêtent ici, petit Padawan… Pour de bon !
_Feln, lors de son arrivée sur Odryn

Jadis, la planète Odryn était déchirée par les guerres civiles. Fort de ses pouvoirs issus de la Force, Feln était parvenu à vaincre les chefs de toutes les factions ennemies et à unifier le peuple Feeorin. En tant qu’aîné de la population, il disposait du titre d’Exalté, qui lui conférait le droit d’accès exclusif au sein du Sanctuaire de l’Exalté. Après avoir quitté son monde natal pour intégrer l’Ordre Jedi, il fit du bâtiment un entrepôt pour les différents artefacts Sith récoltés par les agents de l’Alliance Jedi. De plus, méprisant les traditions ancestrales, il permit à des étrangers de pénétrer dans la structure sacrée. Ce fut d’ailleurs grâce à cette dérogation que Zayne, muni de la clé que Celeste Morne lui avait confiée sur Jebble, put s’y infiltrer avec ses compagnons. Il fut néanmoins capturé par Borjak et gardé en détention jusqu’à l’arrivée de Feln.

Chargé par Lucien de détruire le Sanctuaire de l’Exalté afin d’éviter le vol des artefacts Sith, Feln préféra avant toute chose mettre Zayne à mort. Contraint par les lois Feeorin de combattre à mains nues, Feln parvint rapidement à mettre son adversaire à terre, le tenant complètement à sa merci. Mais avant qu’il ait pu lui administrer le coup de grâce, le Moomo Williwaw fit irruption aux alentours du Sanctuaire. Obéissant finalement aux ordres de Lucien, Feln déclencha les charges explosives dissimulées à l’intérieur de l’édifice. Malheureusement, le pouvoir des artefacts décupla la puissance de la déflagration qui rasa complètement le village alentour. Ivre de rage, le Feeorin chercha à se saisir de son sabrelaser pour achever Zayne mais celui-ci avait été dérobé par Gryph peu de temps auparavant. Plus qu’excédés par les agissements de leur chef, Borjak et ses compatriotes profitèrent de l’occasion pour l’abattre… Désormais, Borjak règnerait sur le peuple Feeorin et Odryn resterait loin des affaires des Jedi.

Feln, poignardé par les siens... Feln, poignardé par les siens...
Quant à Zayne, il prit la route de Coruscant, bien déterminé à utiliser les reliques dérobées par les frères Moomo pour dévoiler au grand jour l’existence du Pacte Jedi et faire rétablir son innocence.

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Taris
Taris
Planètes
Feeorin
Feeorin
Espèces
Feln
Feln
Personnages