Drallistes

Durant la Première Insurrection Corellienne, les Drallistes étaient un groupe d'extrémistes Drall ayant décidé de revendiquer l'autonomie de leur planète et d'en expulser Humains et Séloniens. Comme sur Corellia, ils faisaient des fouilles archéologiques.

Lors de la Première Insurrection Corellienne, sous l'égide de la Triade Sacorrienne, trois organisations - la Ligue Humaine, la Supratanière et les Drallistes - s'allièrent pour conspirer à faire du Secteur Corellien et plus particulièrement du Système Corellien des entités indépendantes de la Nouvelle République. Les Drallistes, de leur côté, étaient des Dralls fascistes prônant une idéologie basée sur l'expulsion des Humains et des Séloniens de leur monde natal. Lorsqu'éclatèrent les premières batailles de rues, les Drallistes instaurèrent un blocus total sur la planète, rompant les communications courtes et moyennes portées, plongeant également la planète dans le noir.

Après l'attaque de la Maison Corona par la Ligue Humaine, le Drall Ebrihim, précepteur temporaire de Jacen Solo, Jaina Solo et Anakin Solo, aidé de Chewbacca et de Q9-X2, parvint à s'enfuir sur le Faucon Millenium pour rejoindre Drall et la maison de sa tante, la Duchesse Marcha de Mastigophorous. Cette dernière lui expliqua la situation en ces termes:

- Quelle est la raison du manque d'énergie ?
- Des bandits. Des terroristes. Des Drallistes. Peu importe le nom qu'on leur donne. Ils ont coupé les lignes et saboté la centrale. [...]
- Ma tante, qu'est-ce qu'un Dralliste ?
- Si tu ne connais pas la réponse à cette question, tu as bien fait de venir. Les Drallistes sont des Dralls qui exigent que Drall appartienne aux Dralls. Les étrangers dehors ! Pas de Séloniens, pas d'humains. Tout ce qui a une queue ou une peau vierge de fourrure doit quitter la planète.
_Marcha à son neveu Ebrihim

La Duchesse apprit ensuite à son neveu ce qu'il advenait sur Drall : les Drallistes, dans leur zèle xénophobe, avaient coupé les lignes d'alimentation et terrorisaient les voyageurs osant s'aventurer dans les rues. La plupart de ceux-là étaient ensuite accusés d'être des collaborateurs imaginaires des autres factions du système corellien, et emprisonnés voire exécutés. Marcha indiqua à son neveu qu'elle avait été qualifiée de collaboratrice mais veillait au grain sur sa maison, vide de serviteurs. Elle avait en effet renvoyé chez eux ceux-ci pour plus de sécurité... et ce lorsqu'elle avait appris que les maisons desdits collaborateurs étaient tout simplement dynamitées.

Les Drallistes menaient des fouilles archéologiques comme les éléments de la Ligue Humaine ; chose étonnante puisque, selon les dires d'Ebrihim, sa planète natale ne valait pas la peine d'être fouillée car tout ce qui était historique était bien évidemment répertorié et rien n'indiquait de tels monuments souterrains, comme ceux qu'ils avaient visités sur Corellia. Les Drallistes avaient abouti à la conclusion que les sites corellien et drall se ressemblaient à l'identique : mêmes couloirs, même secrets... L'organisation ne parvint pas à arrêter Anakin Solo qui, aidé de la Force, parvint à remettre en l'état le répulseur géant en le faisant sortir de terre, ni à le mettre en état de marche, contrairement à la Supratanière sur Selonia.

Articles en rapport

Drall
Drall
Espèces
Drallistes
Drallistes
Organisations
Ebrihim
Ebrihim
Personnages
Ligue Humaine
Ligue Humaine
Organisations
Supratanière
Supratanière
Organisations