Katuunko

Né sous la République Galactique, Katuunko était le Roi de Toydaria à l'époque de la sanglante Guerre des Clones. Afficher le sommaire

Vous aviez raison, Comte Dooku. Un Jedi n'égale pas la puissance de cent droïdes de combat. Mais plutôt celle de mille droïdes !
_ Katuunko à Dooku.

Au secours du peuple de Ryloth

Né antérieurement à la Promulgation de la Loi sur la Création Militaire, Katuunko était le souverain de Toydaria. Lorsque la sanglante Guerre des Clones éclata dans la Galaxie, il jugea préférable de ne pas prendre part à ce conflit. Toutefois, il était parfaitement conscient que son monde se trouvait à proximité de plusieurs routes hyperspatiales stratégiques et que cet atout attirait la convoitise des deux factions. De plus, il vit d'un très mauvais œil le traité conclu entre la République Galactique et le Seigneur du Crime Jabba Desilijic Tiure, suite à la libération de Rotta, concernant le libre accès à l'Espace Hutt. Quelques moins après ces événements, le non-humain fut rapidement rattrapé par la réalité des choses quand deux émissaires de Coruscant vinrent dans son luxueux palais solliciter une audience. Ses visiteurs, en l'occurrence Bail Organa d'Alderaan et Jar Jar Binks de Naboo, souhaitaient obtenir son autorisation pour installer le plus rapidement possible une base de ravitaillement avancée temporaire sur sa planète pour venir en aide aux habitants affamés de Ryloth. Seulement l'entrevue fut troublée par l'arrivée inattendue du perfide Sénateur de la Fédération du Commerce Lott Dod qui avait été chargé par le Comte Dooku d'empêcher la signature d'un possible accord.

Afin de convaincre le Roi de rejeter la demande de ses adversaires, le Neimoidien prit soin d'ajouter que la grave crise humanitaire était due à un blocus de la Confédération des Systèmes Indépendants. Du fait de son désir de neutralité, ce simple renseignement le poussa à reconsidérer son jugement. Le moindre soutien au gouvernement du Chancelier Suprême Palpatine signifierait automatiquement une prise de position bien tranchée. Il préféra ajourner un bref instant la séance tumultueuse et attendre la venue de ses ministres pour commencer sérieusement à étudier la question. Dès que le moment fut venu de débattre officiellement de la situation, l'Alderaanien avança ses arguments. Il le rassura sur le fait que sa visite n'avait que pour but de fournir de la nourriture et des fournitures aux assiégés. Il conclut son tour de parole en présentant à l'assemblée un message alarmant enregistré par Orn Free Taa qui vint appuyer ses propos. Dod, qui s'évertuait d'ailleurs à condamner hypocritement en public les agissements extrémistes de Nute Gunray de manière à couvrir les réels agissements de la Fédération, affirma de son côté que ses rivaux souhaitaient plutôt établir un poste militaire pour soutenir les hommes de Général Nikto Ima-Gun Di et la résistance mise en place par Cham Syndulla. Il craignait surtout que les transports appartenant à son organisation deviennent la cible des Séparatistes... De ce fait, il le menaça subtilement de cesser tout commerce avec Toydaria.

Katuunko révèle son stratagème à Organa et Binks.  Katuunko révèle son stratagème à Organa et Binks.
Après avoir écouté attentivement les parties en présence, Katuunko jugea préférable de s'abstenir d'intervenir. Le natif de Neimoidia accueillit cette décision avec une joie non dissimulée. Déçus, le Représentant Gungan et son confrère tournèrent les talons. Néanmoins, ils ne s'attendirent certainement pas à être discrètement rattrapés par le politicien ailé. Ce dernier leur expliqua que ses congénères ne pouvaient pas fermer les yeux sur la souffrance des Twi'leks. Il avait simplement dupé le cupide Neimoidien pour éviter de possibles répercutions commerciales futures. Organa lui proposa d'organiser un dîner dans le but d'occuper Lott pendant que des Frégates Médicales Pelta stationnées à proximité viendraient s'approvisionner. La diversion fut un véritable succès. Une fois l'opération terminée, le dirigeant raccompagna l'amphibien maladroit et le mari de Breha au Tantive IV en leur révélant qu'il était prêt à négocier avec les Jedi pour rejoindre la République. Le choix de rencontrer impérativement un gardien de la paix était mûrement réfléchi. Dans un premier temps, il rêvait depuis toujours de se retrouver devant un représentant de l'Ordre. En outre, il savait qu'il ne courait absolument aucun danger puisque son espèce était immunisée contre les manipulations mentales.

Jeu dangereux

Katuunko. Katuunko. Informé de sa requête, Palpatine contacta personnellement le monarque. Le Toydarien fixa une entrevue à l'équipe diplomatique, qui serait menée par Yoda, sur Rugosa en lançant un Dés de la Chance sur une carte stellaire. Trois jours après cet échange, Katuunko gagna le point de rendez-vous à bord de son yacht de luxe Thief's Eye en compagnie de deux gardes. A destination, le trio se retrouva face à la sanguinaire Asajj Ventress ! Grâce à la Station Skytop du Cartel des Hyper-Communications, Darth Tyranus avait appris l'existence de la rencontre secrète et envoyé la Sœur de la Nuit perturber les pourparlers. Via un transmetteur holographique de poche, le Seigneur Noir tenta de gagner l'allégeance de son interlocuteur en dénigrant les utilisateurs de la Force et en ventant l'efficacité de ses droïdes. Pour preuve, deux Frégates de Communication Munificent du Clan Bancaire Intergalactique du Muun San Hill étaient en train d'attaquer en orbite le Croiseur Consulaire Modifié du Capitaine Zak qui transportait les émissaires.

Malgré le piège tendu, le Roi ne cacha pas son désaccord. Selon la rumeur, un seul Général de la GAR équivalait à cent Droïdes de Combat. Par chance, le Grand Maître et trois soldats de la Garde de Coruscant du Commandant Fox, à savoir le Lieutenant Thire, Rys et Jek, parvinrent à se poser sur la lune à bord d'une capsule de sauvetage. Cependant, ils se trouvaient assez loin du site de la réunion. L'ami de Mace Windu l'appela pour lui confirmer sa présence. Confronté à ce problème inattendu, l'Adepte du Côté Obscur présenta un défi audacieux à son petit rival. Si ses troupes réussissaient à le capturer, enfin plutôt à le tuer, Toydaria se rallierait à la CSI, dans le cas contraire, la planète s'allierait à la République. En dépit des inquiétudes du souverain, Yoda accepta de se soumettre volontairement à l'épreuve.

Faisant preuve de courage et d'ingéniosité, le guerrier déjoua admirablement toutes les embuscades tendues par ses opposants avec le soutien des fantassins. Lorsque l'image trifonctionnelle de Dooku reparut, le non-humain l'avisa, conformément au résultat du concours, de son désir d'obtenir un siège au Sénat Galactique. Furieux, le Sith ordonna à la Dark Acolyte de l'éliminer. Seulement, les Sabrelasers recourbés de l'assassin s'immobilisèrent subitement très près du cou de sa cible. Le Jedi victorieux venait de faire une entrée remarquée en recourant à ses incroyables pouvoirs. N'ayant aucune autre solution, l'ancienne élève de Ky Narec déclencha une avalanche de piètre envergure en activant des explosifs Ce bref répit lui permit de prendre la fuite aux commandes d'un Voilier Solaire. Le Maître recourut à la Télékinésie pour dévier les pierres qui auraient pu tous les écraser. Impressionné, Katuunko scella leur accord en lui offrant son magnifique Sabre de cérémonie. Parallèlement, un Star Destroyer Venator apparut dans les cieux. Le groupe quitta Rugosa en prenant place dans le compartiment passager d'une Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA.

Le Roi Toydarien offre son Sabre à Yoda en signe de ralliement à la République. Le Roi Toydarien offre son Sabre à Yoda en signe de ralliement à la République.

Sombre rencontre

Peu de temps après la Bataille de Sullust, un Sloop Interstellaire Punworcca 116 d'Huppla Pasa Tisc Shipwrights Collective se posa sans la moindre autorisation sur une plate-forme d'atterrissage du Palais de Toydaria. Intriguée, la sécurité se prépara à accueillir le mystérieux visiteur, en l'occurrence Savage Opress. Véritable machine à tuer, le nouvel Apprenti Sith secret du Seigneur Noir Darth Tyranus expédia aisément ses adversaires à terre. A l'aide de son Sabrelaser, il parvint à se frayer un chemin jusqu'à la salle du trône. La mission du Zabrak consistait à capturer vivant Katuunko et à l'apporter à son mentor sur Serrons certainement pour le punir de son dernier affront. Voyant qu'il ne pourrait prendre le dessus, le Roi jugea préférable de battre en retraire en volant. Le Frère de la Nuit attrapa l'un de ses pieds au passage de manière à projeter violemment son corps contre un mur. Le non-humain corpulent perdit connaissance sous le choc. Alors que le compatriote de Darth Maul s'apprêtait à repartir, Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi firent irruption dans la pièce. Parallèlement, le monarque retrouva ses esprits. Il profita de l'intervention salutaire du célèbre duo pour échapper à l'emprise du puissant natif de Dathomir. Furieux, ce dernier lui ôta la vie à distance en l'étranglant.

Articles en rapport

Comte Dooku
Comte Dooku
Personnages
Palpatine
Palpatine
Personnages
Yoda
Yoda
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations