Lott Dod

Originaire de la planète Neimoidia, Lott avait été choisi par ses pairs pour les représenter au Sénat Galactique de Coruscant et par la même occasion défendre les intérêts de la Fédération du Commerce. Afficher le sommaire

Originaire de la planète Neimoidia, Lott avait été choisi par ses pairs pour les représenter au Sénat Galactique de Coruscant et par la même occasion défendre les intérêts de la Fédération du Commerce. A l'instar des autres membres de son espèce, il était arrogant, sévère et zélé. D'ailleurs, le Neimoidien n'hésitait pas à profiter des faiblesses de la République Galactique à son avantage. Ses incroyables connaissances dans le domaine des procédures et de la bureaucratie lui valurent la réputation de bafouer la démocratie et le système judiciaire afin de servir ses propres desseins. Paré de sa luxueuse tenue pourpre et de sa coiffe plutôt ostentatoire, il concrétisa admirablement le caractère pompeux pour lequel ses semblables étaient connus. Dod était également un homme d'état expérimenté qui savait parfaitement utiliser à la moindre occasion les textes de loi dans le but d'accroître les profits de l'organisation commerciale ou pour entraver tout ce qui pouvait gêner son expansion. Ainsi, il devint célèbre dans le milieu de la politique pour ses manipulations. La corruption y joua un rôle majeur.

Bien évidemment, les rares Sénateurs intègres dénoncèrent ouvertement ses pratiques immorales, mais le représentant trouvait toujours des alliés pour démentir ces prétendues accusations. Toutefois, une rumeur prétendait que des employés de la Chancellerie touchaient de l'argent en secret pour fermer les yeux. Une situation qui ne dupait personne.

Sommet d'Eriadu

Environ onze ans avant le début de la Guerre des Clones, la Fédération du Commerce sollicita le Chancelier Suprême Finis Valorum pour obtenir l'autorisation d'augmenter ses moyens de défense de manière à contrer efficacement par elle-même les attaques répétitives de la branche militaire du Front Nebula. En échange de la levée de cette restriction, le dirigeant proposa la taxation des routes commerciales dans les systèmes distants et les zones de libre-échange de façon à pouvoir exercer une autorité sénatoriale sur ces voies marchandes. Les recettes supplémentaires seraient alors allouées aux mondes les plus reculés et nécessiteux. Cette condition aboutirait assurément à une baisse certaine des profits et du monopole des Neimoidiens. Offusqué, Lott prit la parole devant ses confrères lorsqu'il fut informé de cette proposition.

Nous affirmons que le Sénat n'a ni le droit ni la compétence d'appliquer cette taxation sur les zones de commerce lointaines. Il ne s'agit rien de plus que d'une ruse visant à démanteler notre consortium. Je rappelle que c'est la Fédération du Commerce qui a ouvert les routes hyperspatiales à destination des systèmes distants .La Fédération n'a pas hésité à risquer la vie des capitaines de ses vaisseaux spatiaux pour permettre à ces mondes, souvent primitifs, de traiter avec la République et d'expédier leurs ressources vers les Mondes du Noyau. A présent nous découvrons qu'il nous faut nous défendre face à des mercenaires et des pirates qui se font passer pour des combattants de la liberté et qui souhaitent s'enrichir à nos dépens. Nous vous lançons un appel à l'aide et, au lieu d'obtenir gain de cause, nous voilà victimes d'une attaque indirecte.
Si le Sénat ne souhaite pas régler son compte au Front Nebula, ou bien, comme nous le pensons, s'il en est incapable, il se doit au moins de nous accorder l'autorisation de nous protéger. Aujourd'hui, nous sommes comme pour ainsi dire sans défense face à des combattants plus puissants que nous.
_Lott Dod au Sénat Galactique.

En raison des débats houleux qui s'ensuivirent entre les différents délégués, Valorum décida de calmer les esprits en organisant, sur une idée d'un certain Palpatine, le plus rapidement possible le Sommet d'Eriadu. Cette rencontre viserait avant le vote définitif à confronter les différentes parties concernées et de trouver des solutions acceptables. Le jour des négociations, Dod arriva sur la planète en compagnie du Vice-roi Nute Gunray. Tandis qu'ils patientaient aux services d'immigration, ce dernier lui demanda des informations sur le Sénateur de Naboo. Il expliqua à son supérieur qu'il semblait vouloir rester neutre dans cette affaire. Cependant, il avait entendu dire qu'il avait convaincu le Chancelier d'envoyer des Jedi et des hommes du Département Judiciaire sur Asmeru, dans le Secteur Senex, pour investir le quartier général du Font Nebula. Quelques heures plus tard, ils gagnèrent le bâtiment sélectionné pour la conférence et s'installèrent dans une section de la retonde qu'on leur avait assignée.

Alors que la réunion allait commencer, un assistant prévint Gunray que sa navette avait un léger problème. Il accepta de suivre l'employé avec Lott en direction du Spatioport. Peu après, un individu suspect tomba sur le sol depuis les cabines du plafond allouées aux médias. Un assassin venait d'être neutralisé par le Maître Jedi Qui-Gon Jinn. Affolé, les membres du Directoire de la Fédération du Commerce activèrent un bouclier pour se protéger. Dès lors, les Droïdes de Combat enfermés avec eux abandonnèrent leur position et éliminèrent les êtres qu'ils étaient censés protéger. Par chance, Dod et Nute n'étaient pas encore revenus... Le plan machiavélique orchestré par le Maître Sith Darth Sidious venait de propulser le Vice-roi vers les plus hautes sphères du pouvoir. Le Sith avait en effet contacté le Neimoidien bien avant ces événements pour lui proposer son aide en échange d'une faveur future. En dépit de ce massacre, la loi fut adoptée.

Blocus de Naaboo

Malgré les nouvelles taxes, la Fédération obtint l'autorisation d'accroître ses moyens de défense. Nute décida, sous l'influence du Seigneur Noir, d'instaurer un blocus sur Naboo afin de contester le résultat du vote. Bien évidemment, la Reine Padmé Amidala refusa de signer un traité qui officialiserait l'occupation. Cette action agressive poussa la jeune souveraine à venir plaider la cause de son peuple au Sénat. Lott démentit d'abord les soi-disant actions illégales de l'organisation tout en invoquant une procédure sénatoriale pour réduire au silence l'appel à la justice de son interlocutrice. Le Gran Aks Moe de Malastare soutint le Neimoidien dans la décision d'envoyer une commission d'observation sur la planète assiégée. Constatant l'érosion constante du pouvoir du Chancelier Suprême, Padmé déposa une motion de censure à l'encontre de Valorum. Palpatine devint ainsi le nouveau dirigeant de la République. Malheureusement, Gunray fut capturé sur Naboo. Grâce à l'influence de son mystérieux allié Sith, il réussit à échapper à des poursuites importantes.

Lott Dod lors du Blocus de Naboo. Lott Dod lors du Blocus de Naboo.

Crise Séparatiste

Environ dix ans plus tard, au début de la Crise Séparatiste, la Fédération rencontra un problème avec sa décharge de déchets radioactifs installée sur le planétoïde PDC3141-02. L'Université de Sanbra avait découvert sur place la présence d'organismes unicellulaires. Les prémices de la vie. Dès lors, les scientifiques avaient demandé une injonction au Sénat dans le but de vérifier les données et de stopper l'activité du site de traitement. Lott exprima son désaccord lorsqu'il apprit qu'un convoyeur de l'organisation commerciale avait été détourné avec sa cargaison toxique. Surtout que le vaisseau ne possédait pas assez de carburant pour regagner son port d'attache et que le blindage spécial qui protégeait son équipage des effets néfastes de la radioactivité n'avait plus que cinq jours d'efficacité.

Lott Dod. Lott Dod. Quelques mois plus tard, Dod fut victime d'un accident de la circulation avec cinq confrères quand sa navette percuta sur Coruscant un panneau publicitaire défectueux qui circulait dans le sens inverse de la voie aérienne. En tentant d'échapper à la collision, le pilote de l'appareil des politiciens partit percuter un réservoir d'eau. Selon les informations recueillies par un journaliste de l'HoloNet News, le Neimoidien fut transporté en urgence au Centre Médical de Fobosi pour recevoir un traitement à base de Bacta ainsi que des séances de chirurgie réparatrice. En réponse, ses avocats intentèrent une action en justice contre la société Skyways Flyer. Malgré ses blessures, il continua d'assurer ses fonctions depuis sa chambre d'hôpital.

Lorsque des milliers d'individus commencèrent à gagner la Capitale en raison de l'expansion du mouvement du Comte Dooku qui poussait des systèmes entiers à quitter une République corrompue, l'Office de Santé de Coruscant craignit qu'en raison de ce profond bouleversement que les différentes espèces apportent avec elles des maladies. Surtout une infection connue sous le nom de « Ver Infiltrateur de Cerveau de Type A » qui touchait en particulier les humanoïdes via l'air respiré. En collaboration avec Palpatine et Tannon Praji, le Directeur Harribore Onuta déclara la mise en quarantaine des êtres vivants, notamment des Neimoidiens, qui pourraient déclencher une épidémie. Lott, toujours en convalescence, s'opposa ouvertement à cette décision, sans succès.

Guerre des Clones

Peu après la Bataille de Geonosis qui marqua le début de la Guerre des Clones, Dod rejeta vivement une potentielle alliance de la Fédération avec la Confédération des Systèmes Indépendants. Le mouvement militaire utilisait seulement leurs vaisseaux et leurs droïdes sans l'autorisation du conseil d'administration. Un mensonge plus au moins sophistiqué qui lui permit de garder son poste et d'œuvrer en secret pour Gunray. Profitant de sa couverture, il invita dans son palais personnel de Cato Neimoidia le Sénateur Rush Clovis de Scipio, également représentant du Clan Bancaire Intergalactique, pour une réunion de la plus haute importance avec Poggle le Bref. Un entretien qui devait aboutir à la création d'une usine sur Geonosis pour assembler des droïdes supplémentaires. Seulement, il eut la mauvaise surprise de voir débarquer Clovis à bord du Croiseur Royal de Padmé Amidala. Sans se laisser décontenancer, il confia l'ancienne souveraine à ses serviteurs et partit à la bibliothèque en compagnie de son collègue Séparatiste. Dans un premier temps, Dod lui exposa le danger que représentait la Naboo. Cependant, le Neimoidien ignorait qu'elle était une ancienne petite amie de son invité.

Le dirigeant Geonosien, qui avait participé à l'échange dans l'ombre, fit son apparition et réclama une part des bénéfices supplémentaires du projet en préparation en raison de la délicatesse de cette opération. Cependant, Lott savait que de son côté la Fédération n'était plus en position de marchander. Ses dettes étaient déjà trop importantes. De plus elle avait été obligée de proposer au CBI ses bien les plus précieux en garantie pour participer à cette aventure. Les trois conspirateurs se turent et désactivèrent précipitamment l'hologramme de la future installation à l'arrivée de Padmé. Rush s'absenta pour la raccompagner jusqu'à sa chambre. Dod décela aussitôt le point faible de son partenaire financier ; la jeune femme. Sachant que le temps était compté, il intercepta la Sénatrice dans les couloirs et lui proposa de porter un toast pour fêter leur « réconciliation ». Après le repas, Amidala commença à se sentir mal. Elle demanda à Clovis un verre d'eau. Profitant de son absence, elle découvrit dans son ordinateur personnel les informations concernant la fonderie. Quelques secondes plus tard, elle finit par perdre connaissance et le politicien comprit qu'elle venait d'être empoisonnée par Lott. Ce dernier l'informa de son rôle d'espionne.

Lott Dod, Rush Clovis et Poggle le Bref sur Cato Neimoidia. Lott Dod, Rush Clovis et Poggle le Bref sur Cato Neimoidia.
Le Conseil des Jedi avait effectivement suspecté l'implication de l'humain dans les affaires de la CSI et envoyé la Naboo enquêter sur lui. Rush s'éclipsa et fut bouleversé en constatant la disparition des données. Toutefois, il préféra garder pour lui cette découverte. Dod pourrait en profiter pour reprendre le dessus et le menacer. Pour ne pas arranger les choses, Anakin Skywalker, qui s'était fait passer pour un pilote, intervint pour sauver sa femme. Inquiet pour la santé de son amie, Rush lui proposa son aide en échange de la restitution du disque volé. Acculé, Dod, qui ignorait tout de leur petit arrangement, leur donna la fiole d'antidote. Le Chevalier repartit avec sa compagne à bord du croiseur en gardant avec lui l'hologramme. Décontenancé, le délégué du CBI se retrouva confronté à des Droïdes de Combat déployés par Lott. Le Neimoidien ordonna probablement sa mort pour se venger de sa traîtrise et pour la disparition des schémas techniques.

Articles en rapport

Finis Valorum
Finis Valorum
Personnages
Naboo
Naboo
Planètes
Palpatine
Palpatine
Personnages