Cham Syndulla

Originaire de Ryloth, Cham Syndulla combattit la Confédération des Systèmes Indépendants avec ses hommes sur son monde natal. Afficher le sommaire

Originaire de Ryloth, Cham tenta à l'époque du mandat du Chancelier Suprême Finis Valorum de devenir Sénateur pour représenter les intérêts de son peuple sur Coruscant. Cependant, ses espoirs furent réduits à néant par son principal adversaire, Orn Free Taa. Le Twi'lek avait très peu d'estime pour le politicien corpulent et pensait sincèrement que Taa préférait profiter d'un bon repas et accumuler des richesses plutôt que de défendre efficacement ses concitoyens.

Combattant pour la liberté

Lorsque la Guerre des Clones éclata dans la Galaxie, Syndulla et son ami Voyla assistèrent à une étrange opération commerciale entre Artruk et l'un des membres du Conseil Séparatiste, Passel Argente, à Lessu, la capitale. Le cupide représentant de Alliance Corporative venait d'atterrir avec son vaisseau personnel pour entreposer en sécurité et loin des regards indiscrets des objets précieux rapportés lors des diverses campagnes menées par la Confédération des Systèmes Indépendants. Il voulait surtout éviter que Wat Tambor s'empare de ses biens. Cham remarqua également que le Koorivar était entouré par des Droïdes de Combat. Probablement les prémices d'une potentielle invasion. Toutefois, l'analyse du Twi'lek était loin d'être faussée. Informé de la transaction par un Droïde de Protocole RA-7, habilement infiltré dans l'équipe de son collègue grâce à l'aide du Trandoshan Gha Nachkt, l'émir Skakoen de la Techno Union mobilisa des vaisseaux et des unités pour envahir la planète.

Impuissants, Cham et ses camarades virent les forces ennemies débarquer dans les nombreux villages. En l'absence d'une intervention rapide de la Grande Armée de la République, les Twi'leks furent obligés de se rendre et de déposer les armes pour éviter un véritable massacre. Malheureusement, les Séparatistes déployèrent de nombreux véhicules de type Char d'Assaut Blindé pour exterminer la population. Afin de combattre l'oppression et condamner ces crimes odieux, Syndulla fonda un mouvement de résistance. Ses hommes affrontèrent pour la première fois une véritable armée dans les plaines de Cazne. Ils réussirent à détruire des Transports Multi-Troupes avant de se réfugier dans une base secrète aménagée sous une épave de Barge de transport C-9979. Par la suite, ils revinrent sur le champ de bataille pour creuser des tombes et honorer la mémoire des guerriers tombés. Le leader des rebelles était également ami avec le conteur Gobi Glie qui aimait tout particulièrement composer des chansons pour relater les exploits de son camarade. Syndulla fut très mal à l'aise de constater qu'il le considérait comme un héros dans ses textes, alors qu'il se voyait lui-même comme un simple soldat. Amusé, le musicien lui répondait souvent que les légendes entretenaient le moral des troupes. Lors d'une patrouille de routine, le Twi'lek et son équipe décidèrent de tendre une embuscade à un petit groupe de Droïdes de Combat B1 et B2 qui progressait vers eux à la recherche d'une unité précédemment envoyée sur place. L'effet de surprise permit d'éliminer très rapidement les cibles.

Le Général Cham Syndulla. Le Général Cham Syndulla.
Les guerriers finirent par se mettre à couvert quelques minutes pour pallier à une attaque surprise. Soudain, ils assistèrent à l'arrivée d'un humain avec un Sabrelaser activé et de deux Soldats ARF, Stak et Razor, sur les lieux. Le Général Syndulla fit son apparition et ses hommes entourèrent les nouveaux arrivants. Le résistant comprit immédiatement qu'il faisait face à un Maître Jedi. En l'occurrence, Mace Windu. Ce dernier lui expliqua qu'il venait simplement en paix pour réclamer son aide. Suite à une audacieuse attaque d'Anakin Skywalker et de sa Padawan Ahsoka Tano qui eut pour résultat la destruction de la Flotte du Neimoidien Mar Tuuk qui imposait un blocus à la planète, et une première offensive terrestre réussie menée par le Général Obi-Wan Kenobi, Wat Tambor s'était replié en sécurité avec TA-175 à Lessu. Afin de prendre d'assaut la capitale, Mace et le Commandant Ponds avaient pris la tête d'une formation d'AT-TE. Dans un premier temps, les Républicains furent obligés de progresser lentement sur une étroite corniche qui surplombait un impressionnant canyon. Les Séparatistes profitèrent de cette position délicate et non stratégique pour se placer sur le versant opposé en hauteur. Malgré l'intervention de l'Escadron Eclair des Soldats de la Force de Reconnaissance Avancée, le Jedi perdit dans l'affrontement trente-deux clones et trois AT-TE. Une mauvaise nouvelle qui l'avait obligé à solliciter le soutien de Cham.

Alliance et réconciliation

De retour à la base des résistants, le Korunnai essaya d'établir le lien avec Cham en lui parlant des massacres perpétrés. Selon lui, ils pouvaient empêcher de nouvelles atrocités en s'unissant. Transformé par les horreurs de la guerre, Syndulla lui répondit que le gouvernement était en partie responsable du fait d'une intervention beaucoup trop tardive. Cependant, il savait que le Jedi n'était pas son adversaire... pour le moment. Fidèle aux traditions de son peuple, il proposa à ses trois invités de partager avec ses troupes un petit peu de nourriture et d'eau. A la nuit tombée, le Jedi assista en compagnie de son hôte à une danse traditionnelle. Un moyen très efficace pour évacuer la tension due à la guerre chez les rebelles. Mace saisit l'occasion pour tenter de comprendre la raison pour laquelle Syndulla refusait de combattre à ses côtés. Le Twi'lek avança qu'il n'avait absolument pas confiance en le Sénateur Taa car ce dernier avait déjà ses plans pour l'après-guerre. De plus, le Général craignait que la République Galactique procède à une nouvelle occupation militaire après la victoire. Soudain, Windu reçut un appel urgent de son second, le Commandant Ponds. Il informa ses deux interlocuteurs que Wat Tambor avait envoyé ses Bombardiers Hyena détruire les derniers village encore habités.

N'ayant aucune autre solution, le Maître Jedi organisa dans la minute une réunion holographique entre Cham et Orn Free. Amer, le Twi'lek remercia le Sénateur de se joindre à eux confortablement installé depuis Coruscant alors que la population souffrait. Fidèle à lui-même, Taa accusa Syndulla de profiter de la situation pour prendre le pouvoir en prenant soin de lui rappeler qu'il dirigeait son peuple au Sénat Galactique. La suffisance et l'arrogance du politicien poussèrent le résistant à hausser la voix. Pour le moment, il était la seule personne à prendre des risques sur place et à organiser la résistance. L'entrevue fut brusquement interrompue lorsque le communicateur de poignet de Mace bipa de nouveau en recevant un message d'Anakin Skywalker. Le Chevalier essayait de neutraliser les bombardiers mais il doutait de pouvoir les stopper. Orn Free comprit alors l'urgence de la situation. Le Korunnai prit à nouveau la parole pour exposer au Sénateur les craintes de Cham face à une intervention de la Grande Armée de la République. Ce dernier lui fit solennellement la promesse de retirer les soldats clones déployés après la libération de Ryloth. Syndulla accepta à son tour de dissoudre son organisation militaire au nom de la démocratie. Une fois l'entretien terminé, le Général Twi'lek se tourna vers ses troupes et leur annonça que l'heure était venue de repousser la Confédération des Systèmes Indépendants hors de leur planète.

Réconciliation entre Orn Free Taa et Cham Syndulla. Réconciliation entre Orn Free Taa et Cham Syndulla.
Au petit matin, Syndulla et le Général Jedi rejoignirent une formation d'AT-TE pour préparer l'offensive de la capitale. Une fois sur place, Ils constatèrent que Wat Tambor avait judicieusement placé des natifs autour de la ville. De plus, l'unique entrée possible était un Pont de Plasma dont les commandes étaient contrôlées par des Droïdes de Combat. Au même moment, des Transports Multi Troupes reconvertis pour transporter des objets précieux pour le cupide Skakoen apparurent à l'horizon. Mace profita de cette occasion pour s'infiltrer discrètement dans l'un d'eux avec Stak et Razor. Lorsqu'ils furent découverts, le Commandant Ponds ordonna à ses troupes d'ouvrir le feu pour les couvrir. Le trio réussit in extremis à traverser le pont avant sa désactivation. Les deux Soldats ARF passèrent à l'action et réactivèrent les projecteurs pour permettre à leurs alliés Twi'leks de les rejoindre. Chargeant sur son fidèle Blurrg, Syndulla élimina sans le moindre problème ses adversaires. L'affrontement se termina rapidement avec la capture du leader de la Techno Union. Le peuple de Ryloth venait enfin de retrouver sa liberté. Un peu plus tard, Syndulla rejoignit Mace Windu et Orn Free Taa pour recevoir les honneurs de la population lors d'une magnifique fête.

Articles en rapport

Wat Tambor
Wat Tambor
Personnages
Ryloth
Ryloth
Planètes
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Twi'lek
Twi'lek
Espèces