Voilier Solaire du Comte Dooku

Sloop Interstellaire Punworcca 116.

Le Voilier Solaire du Comte Dooku - ou Sloop Interstellaire Punworcca 116 - était une production de Huppla Pasa Tisc Shipwrights Collective basée sur Geonosis.

Comme son propriétaire, le Comte Dooku, le voilier solaire rappelait une époque plus raffinée et élégante. Offert en cadeau par Poggle le bref, l'archiduc de Geonosis, la structure du voilier solaire se basait sur les plans d'un Sloop Interstellaire Punworcca 116, petit vaisseau utilisé comme navette ou coursier. Comme beaucoup de transports géonosiens, il suivait la même conception en " bec ", existant dans le Chasseur Nantex, construit par le groupement d'armateurs Huppla Pasa Tisc. Le voilier solaire adhéra strictement à des plans que Dooku lui-même dessina.

L'intérieur de l'engin comprenait trois sections bien distinctes. En retrait des rostres du sloop se trouvait un cockpit arrondi à deux places. Les vaisseaux Punworcca de classe 116 avaient en général un pilote et un copilote. Dooku avait placé un droïde FA-4 aux commandes, à côté duquel le comte s'installait. Si nécessaire, les contrôles pouvaient être transférés vers la soute principale derrière l'habitacle et la cabine remplacée par une tourelle d'armement ou un ensemble de senseurs selon les missions. Le coeur du sloop servait de soute à marchandises ou pouvait accueillir 10 passagers. Dooku convertit la sienne en une sorte de centre d'opérations, équipé de consoles et d'affichages stratégiques. De là, le comte surveillait les événements géopolitiques de la galaxie et planifiait en conséquence les actions de sa coalition séparatiste. Il y avait aussi installé une vaste bibliothèque d'hololivres. Dans la section arrière du voilier solaire se trouvait la sphère du passager. Installée entre les quatre nodules transrécepteurs du sloop, elle était étroite mais décorée dans un style digne d'un chef de la stature de Dooku. Une unique couchette et un siège convertible, ainsi qu'une petite annexe séparée par un rideau, remplissaient le plus gros de l'espace. Une armoire, un petit cabinet de toilette et une cuisine étaient aussi inclus. A l'extrémité arrière du voilier se trouvait un hublot et une rampe d'embarquement rétractable. Une échelle dans le sas hermétique menait à une station d'entretien pour un ingénieur, même si le vaisseau de Dooku n'avait pas un tel membre d'équipage. La console supérieure surveillait les performances de l'hyperdrive et du flux énergétique, ainsi que les réservoirs de réactif et le statut du réacteur. Comme beaucoup d'engins géonosiens, cette station utilisait un émetteur à stimulation olfactive pour transmettre l'information, ainsi que des cadrans et des jauges.

L'élément le plus frappant du vaisseau était le dispositif semblable à une voile qui se déployait quand le transport quittait une planète. Les voiliers solaires furent un jour répandus dans la galaxie. De nombreuses civilisations sans les ressources pour créer des technologies conventionnelles de voyage interplanétaire les utilisent encore. Ce vaisseau déploie une grande voile réfléchissante, mesurant parfois des centaines de kilomètres carrés. Cette vaste surface capture le vent solaire venu des étoiles voisines. Cette " pression légère " est constante et après un départ lent, le voilier peut rapidement atteindre une vitesse subluminique sans carburant ou système de propulsion. Des voiles plus avancées utilisent des émissions de tachyons ou des lasers puissants à ultraviolet pour se déplacer. Celle du vaisseau de Dooku obtenait un taux d'échange entre énergie et vitesse supérieur à tous les autres.

On sait que le comte Dooku s'intéressait aux objets rares de l'ère pré-républicaine et s'adonna à cette passion après son départ de l'Ordre Jedi. Sur un monde près de l'Enclave Gree, il acheta une voile solaire de fabrication inconnue, fonctionnant apparemment grâce à une forme d'émission Hypraluminique. Sa composition mystérieuse la rendait plus performante qu'une voilure conventionnelle d'excellente qualité et de plus de deux fois sa taille. Le comte Dooku utilisa son voilier solaire pendant les nombreuses années où il fut le chef de la coalition séparatiste. Il voyagea de monde en monde pour des réunions clandestines avec les représentants du Clan Bancaire InterGalactique, de la Fédération du Commerce, de l'Alliance Intercorporations, des Guildes des Marchands et des Technologies et de plusieurs autres. Le vaisseau était rangé dans un hangar secret dans les déserts rocheux de Geonosis et le sinistre comte Dooku était libre d'aller et venir à sa guise.
C'est dans ce hangar camouflé que Dooku affronta Anakin Skywalker, Obi-Wan Kenobi et Yoda avant son évasion pendant l'assaut des soldats clones. Le vaisseau du comte lui permit de filer discrètement vers Coruscant et un lieu de rendez-vous avec le Seigneur Sith Darth Sidious.

Articles en rapport

Comte Dooku
Comte Dooku
Personnages
Geonosis
Geonosis
Planètes
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations