Orbalisk

Ces parasites symbiotiques vivaient en s'accrochant comme des crampons à leurs victimes, protégés par une sorte de bouclier puissant. Darth Banre en fut recouvert pendant près d'une décennie...

Ces parasites symbiotiques vivaient en s'accrochant comme des crampons à leurs victimes, protégés par une sorte de bouclier puissant. Ils sécrètaient ensuite un fluide visqueux et acide, dont ils se servaient pour ronger n'importe quelle surface où ils s'agrippaient, bien que leur prédilection soit portée sur la chair vivante, qu'ils pouvaient infester en quelques minutes. Pour avoir vécu des millénaires près de l'influence du Côté Obscur, ils se sont habitués à ce côté sombre de la Force, au point que lorsqu'un de ces parasites s'attachaient à un Seigneur Sith ou à tout autre Adepte du Côté Obscur, il se réalisait alors une osmose symbiotique entre les deux partis, qui y trouvent leur compte.

Ces organismes formaient entre autres autour du corps de la personne une armure vivante extrêmement performante, au point que même une lame de Sabrelaser ne pouvait la transpercer, et contribuaient en plus à la cicatrisation des blessures que pouvait recevoir l'hôte. Les seuls points faibles de cette armure semblaient être les jointures au cou et aux poignets, mais elles-mêmes sont si fines qu'une lame de Sabrelaser ne pourrait s'y frayer un passage. Ce cas de symbiose fut par exemple connu par Darth Bane, qui gagna d'ailleurs cette protection lors de son passage sur Dxun. Il faut cependant se méfier : ces parasites se multiplient rapidement, et un trop grand nombre de ces organismes fait courir à l'hôte le danger d'être dévoré.

Articles en rapport

Darth Bane
Darth Bane
Personnages
Force
Force
Cultures