Transfert de Vie

Transfert d'Essence.

Le Transfert de Vie était probablement l'un voire le pire pouvoir qu'offrait le Côté Obscur de la Force.

Toujours mon corps se dégradait... et chaque fois il me fallait en trouver un autre...
_L'Empereur

Échapper à la mort... Quiconque était consumé par le Côté Obscur finissait par nourrir cette ambition. Ce rêve fut atteint par plusieurs de ces damnés, qui découvrirent qu'il leur était possible de fuir le Chaos infernal en devenant des Esprits du Côté Obscur. Certains d'entre eux, insatiables, se lancèrent alors à la conquête d'un nouveau pouvoir, l'un des plus maléfiques jamais utilisés par leur engeance : le Transfert de Vie. Sans doute découvert par Darth Andeddu, il consistait à déplacer son essence dans un nouveau corps ; il s'agissait donc de la clé de l'immortalité.

L'agonie est douloureuse... la transition n'est pas une expérience agréable. Mais la souffrance est un faible prix à payer... en échange de la vie éternelle !
_L'Empereur

Malheureusement, ce procédé de réincarnation était ô combien difficile à mettre en oeuvre. Mieux valait déjà que la nouvelle enveloppe charnelle que l'on avait prise pour cible fût à proximité, car même dans ces conditions il n'était pas pour autant aisé d'établir avec elle la connexion nécessaire à l'introduction en bonne et due forme du nouveau flux vital. En outre, cette opération délicate, pleine de dangers, n'était pas non plus facile à contrôler, et réclamait, comme on s'en doute, une importante sensibilité à la Force. En premier lieu, il fallait savoir absorber et dissiper l'énergie - dans le cas présent, il s'agissait bien sûr de l'énergie vitale.

Après tout... ma vie se manifeste essentiellement sous la forme d'une énergie... immatérielle... celle du pouvoir !
_L'Empereur

Le transfert réclamait également de prendre certaines prédispositions particulières : ainsi, une transe hibernale était vivement conseillée pour quiconque s'apprêtait à réaliser ce terrifiant rituel, afin de faire le vide en soi. Une fois ses sens magnifiés, l'on pouvait alors sentir la Force, la vie, puis détecter cette dernière ; la prescience était par ailleurs requise lors de cette étape, peut-être pour se "guider". Lors, tout en se nourrissant du Côté Obscur, l'on pouvait faire appel à la Télépathie ainsi qu'à la Télékinésie, dans le but d'ouvrir une sorte de "canal spirituel" entre l'ancien organisme, où résidait de son vivant l'Esprit du Côté Obscur, et le nouveau qu'il avait choisi pour s'installer. Il convenait, après cela, de se tuer - à moins que quelqu'un d'autre s'en chargeât -, ou en tout cas de se blesser gravement, et ce pour que débutât le "transbordement". Lors, le corps du Darksider disparaissait progressivement derrière lui.

Très bien... Alors il me faut mourir !
_L'Empereur

Rester conscient à ce moment précis devenait, certes, un calvaire insupportable, mais qui était essentiel à la bonne marche de la manoeuvre. Toutefois, des compétences en matière de guérison ajoutées à une connaissance indéniable des techniques les plus efficaces à atténuer la douleur, pouvaient adoucir cet horrible supplice. La souffrance se devait d'être maîtrisée... pour être employée contre un autre : l'esprit du propriétaire légitime du corps convoité ! Celui-ci était condamné à sombrer dans l'inconscience, à s'écarter au profit du Darksider défunt ; il devenait dès lors son pantin. La nouvelle âme ténébreuse qui habitait son être agissait, semblait-il, comme un poison ; et, apparemment, celle-ci avait par conséquent l'obligation de le « désintoxiquer » afin de le maintenir en vie - résultat auquel elle parvenait grâce à ses pouvoirs dans la Force, qu'elle amenait avec elle au cours du transfert. Pour ce qui était de la force, de la dextérité et de la constitution physique, les trois dépendaient évidemment et directement de l'hôte choisi pour cible.

D'ailleurs, je peux prendre le corps de n'importe qui... Je peux assombrir l'âme qui y réside.
_L'Empereur

Hélas, et c'était là le plus gros problème qui se présentait au cours du processus, l'hôte désigné ne se laissait pas toujours dominer aussi facilement ; un individu qui avait résisté aux assauts d'un Esprit du Côté Obscur une première fois n'avait plus rien à craindre de la part de celui-ci. Si l'Esprit du Côté Obscur préférait s'emparer d'un cadavre récent, ce n'était pour lui que modérément ardu ; néanmoins, la chair nécrosée n'était pas un bon réceptacle, car trop rapidement périssable - même si Darth Andeddu était connu pour avoir surmonté cet obstacle avec son propre corps. Ce dernier, pour fuir ses ennemis, avait même transféré son essence dans son propre Holocron - un objet inanimé ! Il confia la chose à Darth Bane lorsqu'il s'appropria le précieux artefact, mais le Seigneur Noir interpréta mal ses paroles. En outre, même un serviteur dévoué, prêt à sacrifier sa personne, était très difficile à posséder. Et, réussir à s'insinuer dans la chair d'un être non consentant tenait de l'exploit ! En ce cas-là, affirmait Andeddu, si l'Esprit du Côté Obscur échouait, alors il était condamné à la souffrance éternelle dans le Chaos...

Le mieux était par conséquent d'utiliser la technologie du clonage, pour se préparer une réplique de soi spécialement prévue à cet effet ; mais les clones, en marge du processus naturel de la vie, étaient de ce fait plus vulnérables encore qu'un corps normal, ce qui impliquait d'en concevoir en grande quantité pour pallier à leur dégénérescence rapide. Pour ce qu'on en savait, le Jedi Noir Set Harth avait été le premier à s'essayer à cette solution. De son côté, le Côté Obscur permettait bien, il est vrai, la duplication d'un être, qu'on appelait Doppleganger, mais ce n'était là qu'une illusion travaillée, qui ne pouvait donc pas servir de nouveau réceptacle. Théoriquement, le Transfert de Vie pouvait aussi être employé contre un foetus, mais personne n'aurait poussé le vice jusque là, et les effets qui en résulteraient demeurent donc assez méconnus. Quoiqu'il en fût, le Darksider, s'il avait trépassé et que son esprit avait échoué à s'emparer d'une nouvelle enveloppe charnelle, était dès lors condamné à se disperser dans le vide, perdu à tout jamais...

Il y a longtemps, j'ai découvert que ma chair ne supportait plus les terribles exigences du Côté Obscur... Le Grand Empereur Palpatine s'est aperçu qu'il mourait.
_L'Empereur

Palpatine, qui était également Darth Sidious, le puissant Maître Sith, se servit pleinement de ce pouvoir après qu'il ait trouvé la mort lors de la Bataille d'Endor ; il l'avait appris auprès d'Ashka Boda, bien que celui-ci ne l'ait pas renseigné volontairement. Une fois que Sate Pestage eût retrouvé sa trace, emprisonné qu'il était dans le corps de la Main de l'Empereur Jeng Droga, le Grand Vizir l'aida à effectuer un Transfert de Vie afin qu'il puisse investir le corps de l'un de ses clones, sur Byss. En outre, la Citadelle de l'Empereur regorgeait d'autres doubles génétiques du souverain Impérial, à la charge du Responsable des Homoncules, et qui lui garantissaient un règne éternel. Néanmoins, le complot fomenté par Carnor Jax sur ordre de Lumiya d'une part, et les actions de Luke Skywalker et de son Nouvel Ordre Jedi naissant d'autre part, eurent raison de cette précieuse réserve, forçant Palpatine - conseillé par l'Oracle des Sith - à se rabattre sur Anakin Solo, le troisième enfant de Han et Leia Organa Solo. Empatojayos Brand l'empêcha toutefois de s'approprier le nourrisson, et alla jusqu'à sacrifier sa vie pour emporter dans la mort avec lui le maléfique Seigneur Noir des Sith. Si l'on exceptait la tentative ratée de Darth Bane de prendre le contrôle du corps de sa Main de l'Ombre Darth Zannah, aucun autre exemple célèbre d'utilisation de cette faculté n'était connu.

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Force
Force
Cultures
Chaos
Chaos
Cultures
Jen'ari
Jen'ari
Cultures
Darksider
Darksider
Cultures