Tomcat

Darovit.

Tomcat était un jeune humain originaire de Somov Rit qui prit part à la Bataille de Ruusan dans le camp des Jedi puis dans celui des Sith. Il passa alors plusieurs années à vivre en reclus sur Ruusan avant de croiser à nouveau la route de sa cousine Rain. Afficher le sommaire

Quel genre de destin sera le mien ? J'ai échoué à devenir un Jedi. J'ai échoué à devenir un Sith. Que pourrais-je espérer devenir, à présent ?
_Darovit à un Bondissant

La Bataille de Ruusan

Tomcat était un jeune humain qui vivait sur la planète Somov Rit, en compagnie de ses cousins Rain, Bug et Root. Le garçon se nommait en réalité Darovit mais une superstition de son monde natal voulait qu'aucun de ses habitants ne donne jamais son véritable nom, sous peine d'être dévoré par un démon. Cela expliquait pourquoi, à l'instar des autres membres de sa famille, il s'était doté d'un surnom.

Malgré une existence paisible sur Somov Rit, Tomcat ne pouvait s'empêcher de rêver, et ses rêves concernaient tous l'Ordre Jedi. Il passait d'ailleurs des journées à s'entraîner pour maîtriser la Force, sous le regard narquois de Bug. Aussi, lorsque le Maître Jedi Torr Snapit se présenta pour enrôler les jeunes garçons dans l'Armée de la Lumière, Tomcat s'empressa de saisir l'occasion de rejoindre ceux qu'ils admiraient tant. Et, après avoir vaincu la réticence du Maître à emmener sa cousine, il embarqua en compagnie de Bug, de Rain et des jumeaux Sladak et Slatka.

Entraînement sur Somov Rit Entraînement sur Somov Rit
Cependant, Tomcat allait rapidement découvrir que la guerre n'était pas aussi amusante qu'il aurait pu le penser. En effet, dès qu'il eût pénétré l'atmosphère de Ruusan, le transport à bord duquel il voyageait fut assailli par des vaisseaux de la Confrérie des Ténèbres. Le sort de l'équipage fut dès lors scellé en quelques minutes : Sladak et Slatka furent vaporisés par un tir ennemi, Rain fut éjectée de l'appareil et le trio restant s'écrasa en plein milieu d'une forêt. Le Maître Jedi et ses deux jeunes recrues faisaient une cible facile pour les troupes des Sith : tous trois partirent donc à la recherche des forces de Kiel Charny. Cependant, leur route croisa par deux fois celles de Sbires de la Sith et le second affrontement fut fatal à Torr : pour sauver les vies des deux garçons, le vieillard n'hésita pas à entraîner ses ennemis avec lui dans une chute vertigineuse. Si Bug estimait à sa juste valeur le sacrifice du vieil homme, Tomcat n'en avait cure et n'était obsédé que par une seule idée : récupérer le Sabrelaser du défunt Jedi. Il descendit donc dans le ravin et trouva l'arme ainsi que son propriétaire, pas encore tout à fait mort. Malgré la supplique du mourant, le garçon s'empara du sabre et remonta, sans un regard pour celui à qui il devait la vie.

Trahison... Trahison... En haut, d'autres troupes du Seigneur Kaan l'attendaient et les deux cousins auraient perdu la vie si Kiel Charny et ses hommes, alertés par le crash de l'appareil de Torr, n'étaient pas arrivés à temps pour les sauver. Ils furent alors menés au camp du Seigneur Hoth, où Tomcat perdit toute estime pour les Jedi : pour lui, ces serviteurs de la Force n'étaient rien de plus que des bouseux qui ne lui inspiraient que du mépris. De plus, leur refus de le laisser combattre ne faisait qu'augmenter sa frustration déjà grande. Cependant, lorsqu'il croisa la route de Kiel, celui-ci lui proposa d'intégrer son unité et Tomcat finit donc par arriver sur le front.

Et si l'expérience lui plaisait dans un premier temps, l'horreur de la guerre finit par lui apparaître dans toute sa mesure, lorsque la Confrérie des Ténèbres, sous l'injonction de Darth Bane, ravagea tout le champ de bataille à l'aide d'un flot d'énergie obscure. Le traumatisme fut si grand que lorsque Githany affronta Kiel en duel, Tomcat acheva le Jedi lui-même et rejoignit la cause des Sith. Cependant, le camp adverse était également loin de ce qu'avait pu imaginer le garçon... Kaan, subtilement manipulé par Bane, comptait employer le sortilège de la bombe psychique pour se débarrasser de ses adversaires une bonne fois pour toutes. Githany et lui entreprirent donc de fuir les souterrains où s'était retranchée la Confrérie mais Bug et deux autres Jedi les attendaient sur le chemin de la sortie.

Les deux cousins se lancèrent dans un féroce duel au sabrelaser et seule l'intervention de Githany permit à Tomcat de prendre l'avantage. Il n'avait alors plus qu'à porter le coup final mais il ne pouvait s'y résoudre. Cependant, le déclenchement de la bombe psychique provoqua de violentes secousses dans les tunnels et une stalactite se décrocha de la voûte pour s'écraser sur Bug, le tuant sur le coup. Tomcat, quant à lui, fut le seul à ne pas être affecté par le puissant sortilège.

Désormais seul, le jeune garçon, confronté à tant de violence en si peu de temps, était tourmenté par de nombreuses questions sans réponses. Ce fut la volonté de trouver ces réponses qui le poussa, malgré un mauvais pressentiment, à errer dans les galeries obscures. Il finit par atteindre la salle où Kaan et ses adeptes s'étaient réunis et y trouva une sphère de métal de quatre mètres de haut, flottant à un mètre du sol. Prenant son courage à deux mains, Tomcat approcha de l'étrange objet et posa la main dessus. Le bref contact avec la sphère lui apprit que tous les esprits des victimes de la bombe avaient été enfermés dans cette mystérieuse relique où ils étaient condamnés à souffrir pour l'éternité. Le choc de la découverte le bouleversa tellement qu'il resta prostré au sol durant près de deux heures.

De nouveau sur pied, Tomcat se remit en route et chercha la sortie des souterrains. Cependant, il ne réussit qu'à revenir à son point de départ, où il tomba sur Darth Bane et sa nouvelle apprentie, Darth Zannah, qui n'était autre que sa cousine Rain. Le garçon s'élança alors, sabrelaser au poing, sur le Seigneur Sith mais Zannah intervint et désintégra la main de son cousin à l'aide de la Force. Tomcat ne représentait dès lors plus une menace et les deux serviteurs du côté obscur partirent en lui laissant la vie sauve.

La flotte de l'Armée de la Lumière quitta la planète quelques jours plus tard et le jeune garçon se retrouva seul sur Ruusan et put commencer à réfléchir à quoi consacrer sa vie dorénavant.

Seul sur Ruusan... Seul sur Ruusan...

Après la guerre

Après avoir passé six années à explorer les régions sauvages de la planète et à errer de-ci de-là en compagnie de Bondissants, Darovit, qui ne se servait désormais plus de son surnom, se construisit une cabane dans un endroit reculé d'une forêt. Ayant appris à se nourrir dans la nature, l'homme voulait voir ses semblables le moins possible. Cependant, lorsqu'une personne venait faire appel à sa grande connaissance des herbes médicinales pour soigner une maladie ou une blessure, il ne refusait jamais de lui prêter assistance. En échange, son patient devait simplement lui accorder la solitude qu'il souhaitait. Ce système convenait parfaitement à Darovit et fonctionna bien pendant quatre années, jusqu'à l'arrivée de l'équipe de Johun Othone.

L'ancien Padawan de Hoth avait négocié auprès de Valenthyne Farfalla et du Chancelier Suprême Tarsus Valorum afin d'obtenir l'autorisation d'ériger un monument à la gloire des Jedi tombés lors de la Bataille de Ruusan. Le Chevalier s'était donc rendu sur ce monde ravagé afin de superviser l'avancée des travaux. Cependant, Darovit vivait très mal la présence des ouvriers et des droïdes qui œuvraient sur le chantier. Il se livra alors à plusieurs sabotages avant d'être pris sur le fait par Johun. Ce dernier chercha alors à savoir pourquoi le reclus détestait tant l'Ordre Jedi et la discussion finit par arriver sur Darth Bane et Darth Zannah. Le Chevalier avait enfin sous la main quelqu'un qui pouvait confirmer sa crainte la plus profonde : l'Ordre Sith avait survécu. Malgré sa réticence, Darovit finit par accepter de se laisser conduire sur Coruscant afin de témoigner devant le Conseil Jedi.

Toutefois, la Force en voulut autrement : alors que Johun avait laissé son témoin aux Archives Jedi, ce dernier tomba sur sa cousine, en pleine mission pour son Maître Sith. Tandis qu'il se rendait sur Tython pour s'emparer des connaissances de la Dame Noire Shi'ido Belia Darzu, son élève était chargée de trouver des informations sur l'Orbalisk, le terrible parasite qui l'avait infecté sur Dxun. Afin d'éviter d'être trahie par son propre cousin, celle qui avait été Rain embarqua Darovit à son bord et le somma de trouver une solution pour sauver Bane de son infection d'ici à ce qu'ils arrivent sur Tython.

Toutefois, Zannah ignorait qu'elle avait été suivie par un commando Jedi composé de Raskta Lsu, Sarro Xaj, Worror Dowmat, Valenthyne Farfalla et Johun Othone. Les deux Sith n'eurent donc pas le temps de statuer sur le sort de Darovit, qui alla se cacher dans une salle tandis que les serviteurs du côté obscur se préparaient à recevoir leurs adversaires. L'affrontement fut intense et se termina par la défaite des Jedi, même si le Maître Ithorien réussit à blesser grièvement Bane en lui retournant ses Eclairs de Force. Son apprentie exigea alors de Darovit qu'il enlève immédiatement les Orbalisks du corps de son maître mais l'opération n'aurait servi à rien : selon l'article trouvé aux Archives, le parasite, une fois mort, relâchait une toxine mortelle dans l'organisme de son hôte et aucun antidote ne pouvait enrayer ce processus. Zannah décida alors de se rendre sur Ambria afin d'y trouver Caleb.

C'est en approchant de la cabane du guérisseur que la Sith comprit la véritable nature du pouvoir de son cousin. En effet, Darovit était sensible à la Force mais avait été le seul à être épargné par la bombe psychique du Seigneur Kaan. Cela démontrait bien qu'il possédait un talent différent de celui des Jedi ou des Sith et que si, dans leur jeunesse, lui et ses proches avaient cru le contraire, c'était uniquement parce que Rain lui transmettait alors son pouvoir de manière inconsciente. Caleb possédait une force issue de la nature et Zannah n'excluait pas la possibilité que son cousin puisse avoir le même type de talent. Cependant, pouvoir ou pas, le guérisseur refusait de soigner le Sith, qu'il avait jadis remis sur pied. Et comme il avait pris le soin d'éloigner sa fille de manière à ce que personne ne puisse la retrouver, Zannah ne disposait plus d'aucun moyen de pression sur lui. Laissant libre cours à sa fureur, elle commença à étrangler Caleb avec la Force mais Darovit intervint. Il ne voulait pas que sa cousine commette un meurtre et s'avance plus avant sur la voie du côté obscur et commença donc à chercher une solution.

La seule qu'il trouva fut de convaincre Caleb de soigner Bane. Cependant, il y avait deux conditions : Zannah devait envoyer un drone-messager au Temple Jedi pour leur révéler leur position et saboter le seul vaisseau disponible sur la planète, afin de prévenir toute tentative de fuite. La jeune femme finit par céder et les deux hommes travaillèrent d'arrache-pied pour remettre son maître sur pied. Darovit crut alors que sa cousine avait trouvé la voie de la rédemption mais ne comprit son erreur que trop tard. Peu avant l'arrivée de Maître Tho'natu et de treize autres Jedi, la Sith débita Caleb en morceaux avec son Sabrelaser et fit basculer son cousin dans la folie à l'aide de la Magie Sith. Les Jedi prirent le pauvre Darovit pour le Sith qu'ils étaient venus chercher et l'abattirent, sans jamais se douter que Zannah et Bane étaient cachés juste sous leur pied, dans une cave aménagée par le défunt Caleb...

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Sith
Sith
Organisations
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Caleb
Caleb
Personnages
Bug
Bug
Personnages
Tomcat
Tomcat
Personnages