Soeurs de la Nuit

Sœurs Noires, Sœurs de la Nuit.

Les Soeurs de la Nuit étaient de Sombres Sorcières de la Force faisant la loi sur Dathomir. Afficher le sommaire

La déportation d'Allya sur la primitive Dathomir par l'Ordre Jedi conduisit à la naissance d'une société matriarcale d'utilisatrices de la Force - plus communément appelées : « Sorcières ». Une base idéale pour la naissance d'une enclave isolée, régie par le Côté Obscur ! De fait, plusieurs de ces Sorcières de Dathomir choisirent de suivre la voie des Sombres Sorcières de la Force. Bannies de leurs clans pour avoir perpétré d'ignobles actes maléfiques, elles finirent par se regrouper en la communauté des Soeurs de la Nuit.

I - Fondation

Ce fut la talentueuse Gethzerion qui présida à la création du clan. Autrefois d'une extrême beauté, la fille cadette d'Augwynne : Mère du Clan de la Montagne qui Chante, avait développé une interprétation très controversée des écrits contenus dans le Livre de Loi... Elle était pour laisser les meilleures Sorcières pratiquer les plus dangereux rituels du grimoire, plutôt que de les interdire formellement. En désaccord avec sa mère à ce sujet, elle tenta dans un premier temps de pousser sa sœur aînée, Baruka, à provoquer Augwynne en duel pour la suprématie du clan. Devant son refus, elle s'allia avec Baritha : une autre mécontente des règles imposées. Les deux sorcières fomentèrent alors un complot, visant à prendre le pouvoir en assassinant Augwynne. Rien dans leur plan ne fut laissé au hasard ! La Mère du Clan devait quitter la protection de sa forteresse, dans l'intention de mieux observer son mari attraper un gigantesque Ver Wuffa ; Gethzerion comptait ensuite utiliser la Télékinésie, pour provoquer un éboulis et finir le travail. Malheureusement pour elle, sa jeune sœur Kara'Teel s'interposa, et ce fut elle qui mourut. En réponse à ce crime, Gethzerion et Baritha furent exilées...

Peu de temps après, les deux Sombres Sorcières de la Force affrontèrent trois autres proscrites, en tuèrent deux et soumirent la troisième. Ce fut le début d'une longue campagne, au cours de laquelle elles se mirent à rechercher et à séduire un grand nombre de parias comme elles. Le clan des Soeurs de la Nuit était né ! Ces Sœurs Noires apprirent rapidement à maîtriser leur propre « Magie des Ombres » - un savoir étendu par les Jeteuses de Sort, qu'on enseignait à leurs Initiées - ; elles décidèrent de consigner leur connaissance du Côté Obscur de la Force dans un grimoire : le Livre des Ombres - dont les exemplaires étaient très certainement détenus par des Gardiennes de la Tradition. En réponse à la menace qu'elles représentaient, des sorcières, comme Ocheron, suivirent le même chemin ténébreux que leurs ennemies, pour mieux pouvoir les combattre ; ce faisant, elles obtinrent dans un premier temps des résultats louables, mais finirent par ne plus pouvoir être dissociées de leurs adversaires. A ceci venait s'ajouter que Gethzerion promettait d'épargner ses nombreuses prisonnières en échange de leur conversion, et que bien des inconscientes se fourvoyèrent en croyant pouvoir détruire le Mal de l'intérieur - à l'instar de Baruka.

Les rangs des Soeurs de la Nuit grossirent ainsi de façon exponentielle, pour en faire très vite les véritables dirigeantes de Dathomir. Le Clan de la Montagne qui Chante devint leur plus grand rival, ses bonnes sorcières tentant du mieux qu'elles pouvaient de contenir leurs alter-ego maléfiques...

II - Détruire l'Ordre Jedi

À l'époque de la République Galactique, les Sœurs de la Nuit s'étaient dispersées en plusieurs tribus sectaires, telles que le Clan de l'Araignée, souvent hostiles entre elles. Gethzerion demeurait la Mère du Clan, mais l'autorité des Sœurs Noires était polycéphale ! Victimes de plusieurs raids de pirates en provenance de Rattatak - et en particulier de ceux du Siniteen Hal'Sted -, plusieurs des leurs finirent hors de Dathomir - par ce biais ou par d'autres - : notamment Mighella, la déserteuse Charal, ou encore la jeune Asajj Ventress. L'arrivée de Zabraks sur leur monde leur permit de se constituer une réserve de mâles guerriers : les Frères de la Nuit - parmi lesquels Darth Sidious choisirait son premier apprenti : Darth Maul ! Le Conseil des Jedi était au fait des agissements des Sœurs Noires, qui s'en prenaient ouvertement à lui et à l'Ancienne République. Par exemple, la matriarche Zalem et ses compagnes ambitionnèrent de se servir des Temples des Portes de l'Infini, pour asseoir leur autorité sur la Galaxie tout entière, manquant de peu de détruire Coruscant... L'intervention de Quinlan Vos permit, fort heureusement, de les arrêter à temps. Le Jedi Kiffar fut aidé, à cette occasion, par la sœur repentie Ros Lai, qu'il emmena sur Coruscant avec lui.

Plus tard, pendant la Guerre des Clones, les Sœurs de la Nuit s'associèrent au Comte Dooku, et à sa Confédération des Systèmes Indépendants. Sai Sircu et Yansu Grjak menèrent leur ordre dans une nouvelle croisade contre les Jedi. Leur premier assaut fut l'abordage du Sedawan : un vaisseau dont les Jedi se servaient pour rapatrier les cristaux d'Ilum, depuis que le Comte Dooku avait fait détruire le temple sur la planète gelée. Maître Luminara Unduli, qui protégeait le convoi, fut vaincue et emmenée sur Dathomir... Les Sœurs Noires connaissaient bien les planètes où se sentait le plus la Force Vivante : Rodia, Christophsis, et bien sûr Dathomir. Leur rôle était de charger, avec la Force, des cristaux en provenance de ces divers mondes, capables d'alimenter un nouveau Croiseur Lourd Subjugator ! Grâce à Ros Lai, dont ils retrouvèrent la trace sur Coruscant, dans le palais de Ziro le Hutt, les Jedi : Yoda, Mace Windu, Kit Fisto, Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker ainsi qu'Ahsoka Tano, aidés de la Sénatrice Padmé Amidala, de la Grande Armée de la République, ainsi que des droïdes R2-D2 et C-3PO, découvrirent les plans de leurs nouvelles ennemies, et agirent en conséquence. Yansu Grjak fut stoppée sur Rodia par un premier binôme de Jedi. Une deuxième équipe, en infiltration sur Dathomir, échoua à arrêter Sai Sircu, mais libéra tout de même Maître Luminara. Des victoires sur les sœurs qui mécontentèrent Darth Sidious, lequel ordonna qu'on teste la nouvelle super-arme : le Devastation, sur Dathomir ! Furieuse, Sai Sircu rendit caduc l'accord avec les Séparatistes, prit le contrôle du nouveau croiseur, et visa Coruscant avec. Une tentative avortée grâce à une équipe d'intervention Jedi...

Mère Talzin reprit contact avec le Comte Dooku, au nom des Sœurs Noires, suite à l'ordre de Darth Sidious de tuer Asajj Ventress. Un rapprochement dont Darth Tyranus essaya vainement de se servir pour remettre à flot son alliance avec les Sombres Sorcières de la Force, qu'il souhaitait inclure à ses Disciples du Côté Obscur d'ici la fin du conflit. Talzin proposait au Seigneur Sith de se choisir un nouvel assassin parmi les Frères de la Nuit. Un plan qui ne devait servir qu'à assouvir la vengeance d'Asajj Ventress - laquelle avait survécu à sa tentative d'assassinat, et était venue demander leur aide à ses sœurs... Aidée de Naa'leth et Karis, elle avait échoué une première fois à neutraliser Dooku, cela en dépit de l'usage de la Magie des Ombres de son clan. Sélectionné personnellement par elle, Savage Opress fut alors envoyé au Comte comme nouvel apprenti ; un pion qui n'était fidèle, en réalité, qu'à elle et aux Sœurs Noires...

III - Les Soeurs de la Nuit et l'Empire

Mais ce fut sous l'Empire Galactique, lorsqu'il fut décidé de réhabiliter l'ancienne colonie pénitentiaire de leur monde natal, que Gethzerion et ses fidèles commencèrent réellement à gagner en puissance ! Elles proposèrent leur aide au commandant Impérial en place, et celui-ci accepta qu'elles assistent ses hommes pour garder les prisonniers. Palpatine, cependant, n'était pas dupe ! Il sentit le danger que les sorcières représentaient pour son règne. La rumeur courait que c'était après sa visite en personne sur la planète que le blocus fut mis en place autour de Dathomir. Les Sœurs de la Nuit souhaitaient s'emparer de navettes, dans le but de pouvoir s'échapper de leur monde... Un Gouverneur Impérial entreprit bien de les mettre au pas, mais sans grand succès. L'une de ses captives : Silri, fut libérée, puis emmenée avec lui, par Tyber Zann. L'Empereur ordonna de détruire les quais orbitaux, et les bagnards et leurs geôliers furent de ce fait abandonnés sur Dathomir - sacrifiés pour s'assurer que les Soeurs de la Nuit resteraient confinées sur leur monde d'origine. On envoyait, de temps à autre, quelques vaisseaux là-bas, pour vérifier que tel était bien le cas - avec l'ordre exprès de ne pas atterrir ; et c'était tout.

À la surface de Dathomir, Augwynne et le Clan de la Montagne qui Chante continuaient inlassablement la lutte contre les Sœurs Noires. Grâce à la Sorcière de l'Arche, les exactions de Nandina furent enrayées. Parfois, les Sombres Sorcières de la Force condamnaient elles-mêmes certaines de leurs pairs, comme ce fut le cas avec Axkva Min. Namman Cha : un Adepte Sith venu recruter des alliés pour le compte de l'Empereur, fut toléré par ces sœurs maléfiques... Des Sorcières Sith Sœurs de la Nuit firent d'ailleurs leur apparition à cette époque. Par ailleurs, il arrivait que le règne de Gethzerion fût ouvertement contesté en interne ; quand Kyrisa prétendit lui ravir son titre de Mère du Clan, elle fut vaincue et exilée loin de Dathomir ! Plusieurs Sœurs de la Nuit parvinrent, en effet, à forcer le blocus autour de leur monde. Elles sillonnaient discrètement la Galaxie, à la recherche de contrebandiers suffisamment courageux ou vénaux pour les aider à faire quitter la planète au reste de leurs sœurs ! On disait qu'elles n'hésitaient pas à recourir à la force en cas de refus... De fait, des histoires circulaient à ce sujet, dans lesquelles les membres d'équipage étaient toujours retrouvés morts, et leur vaisseau volé... Rien d'étonnant, alors, à ce que l'Empire eût recherché des Sœurs de la Nuit, pour qu'elles répondent de leurs crimes !

Ce statu quo entre Gethzerion et l'Empire prit fin quatre ans après la Bataille d'Endor. Agissant pour le compte du Seigneur de Guerre Zsinj, l'Adepte de la Force et ses disciples acceptèrent de capturer Han Solo - lequel avait prétendument « gagné » la planète, et avait résolu d'y emmener Leia Organa. En échange, les Sœurs Noires obtenaient un transport capable de passer en Hyperespace ! Malheureusement, Luke Skywalker arriva, en compagnie du Prince Isolder, pour secourir sa sœur et, allié au Clan de la Montagne qui Chante, il précipita la chute des Soeurs de la Nuit - dont la leader fut annihilée par deux Star Destroyers de Zsinj, suite à une tentative infructueuse de sa part de le doubler. La Nouvelle République redoutait cependant que Baritha, ou bien d'autres, aient pu survivre et reformer le clan. Les Sœurs Noires survivantes recherchèrent la rédemption pour certaines, mais toutes ne la trouvèrent pas... Celles-là proclamèrent effectivement la renaissance des Sœurs de la Nuit ! Elles s'appuyaient toujours sur le Livre des Ombres, mais elles durent consentir à forger des alliances pour survivre. Pour la première fois, des mâles furent ainsi acceptés dans leurs rangs ! Pendant la Campagne Orinda de Gilad Pellaeon, elles dominèrent de nouveau leur monde natal... Pour un temps ! Car elles reçurent alors le soutien des régiments qu'avait fait venir avec lui sur Dathomir le scientifique Sigit Ranth.

Le Général Vit voulait les recruter pour en faire des Jedi Sombres, au service des Vestiges de l'Empire, sous la tutelle de Dal Konur. Il les arma de Sabrelasers, et lança le Projet Nightsaber. Hélas pour les sœurs, des agents de Luke Skywalker, venus chercher Konur, s'allièrent à Kir Kanos - malencontreusement coincé sur la planète -, et ils œuvrèrent à la libération des autres clans de Sorcières emprisonnés. Après quoi, une éprouvante bataille débuta, au terme de laquelle Dathomir rentra dans le giron de la Nouvelle République. Toutefois, sous l'impulsion de Brakiss, leur faction maléfique se maintint. Avec comme agent de liaison Tamith Kai, les Sœurs de la Nuit collaborèrent avec le Second Imperium, et notamment l'Académie des Ombres... Revenues, semblait-il, à des vues plus traditionalistes, elles s'opposèrent violemment à l'évolution des mœurs sur Dathomir, alors qu'un clan luttait pour l'émancipation des mâles. Luke et Ben Skywalker les empêchèrent de nuire, mais Vestara Khai entra en contact avec elles, dans l'intention de leur proposer une alliance avec la Tribu Perdue des Sith...

IV - Ce qui faisait une Soeur de la Nuit

Les Sœurs Noires psalmodiaient, chantaient, lançaient des sortilèges. Mais alors que les classiques Sorcières de Dathomir avaient appris à travailler de concert avec leur environnement, les Soeurs de la Nuit, au contraire, s'étaient entraînées à le contrôler. Elles avaient découvert comment invoquer la pluie, le vent, et les éclairs ; elles pouvaient marcher sur les surfaces les plus verticales, telles des araignées, et elles n'hésitaient pas à faire des faibles d'esprit leurs marionnettes. À cela s'ajoutaient de puissantes potions : comme l'Eau de Vie, conjuguée à une autre qui rendait invisible. La pratique d'une Magie des Ombres beaucoup trop violente, qui avait conduit la grande majorité des autres clans à totalement les renier. Nombre de leurs aptitudes n'avaient pas été développées par les Seigneurs Sith ! Aussi les Sœurs Noires méprisaient-elles les Sith, qui se croyaient les seuls à complètement comprendre le Côté Obscur. Si les Jedi pouvaient donc être tentés de s'allier avec elles contre les Sith, un tel arrangement ne donnait jamais une fin heureuse...

Équipées principalement de lances - voire d'autres armes plus ou moins simples et/ou primitives -, ces Sombres Sorcières de la Force se livraient le plus souvent à des combats en mêlée. Le temps fit que les Sabrelasers, de même que les Fouets-Lasers, proliférèrent dans leurs rangs. Les sombres énergies qu'elles déchaînaient faisaient éclater les vaisseaux sanguins autour de leurs yeux... Leurs tenues étaient en peau de lézard, les robes qu'elles portaient étaient - en général - noires, et leurs montures étaient des Rancors ; il fallait dire qu'elles avaient une certaine affinité avec les animaux... Athlétiques, de taille moyenne et - était-il vraiment besoin de le préciser ? - naturellement sensibles à la Force, elles faisaient montre d'une redoutable maîtrise des arts martiaux, et s'adonnaient à quantité d'activités physiques de toutes sortes. Elles se servaient également de leurs dons pour accroître et améliorer leur vision.

Les plus puissantes des Soeurs de la Nuit s'entouraient aussi de mâles asservis, histoire de montrer qu'elles savaient garder ce qu'elles avaient pris. Inspirant la peur de façon très prononcée, elles s'en prenaient à l'esprit et aux sens de leurs ennemis, ce qui les rendait on ne pouvait plus intimidantes... En outre, elles recouraient volontiers au pouvoir de Poigne, au Déplacement d'Objets ou encore à la Poussée de Force, lorsque la situation l'exigeait. Car ces maléfiques Sorcières à l'instinct de survie aiguisé étaient prêtes à tout pour arriver à leurs fins ! Cultivant, avec le Livre des Ombres, leur propre tradition, on trouvait sous les ordres de la Mère du Clan des initiées, des factionnaires, des sentinelles, des traqueuses, des chefs de patrouille, de maléfiques instigatrices, des sorcières, des jeteuses de sort, des gardiennes de la tradition, ainsi, bien sûr, que des doyennes ambitieuses... La coiffe n'était offerte qu'aux sœurs les plus honorables.

Articles en rapport

Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Dathomir
Dathomir
Planètes
Gethzerion
Gethzerion
Personnages
Mère
Mère
Personnages