Tribu Perdue des Sith

Fondée par une souche à dominante humaine de marchands issus de l'Ancien Empire Sith, la Tribu Perdue des Sith s'imposa comme le groupe Sith majeur au lendemain de la Seconde Guerre Civile Galactique.

7000 ans avant la Bataille de Yavin, l'Ancien Empire Sith fut fondé ; c'était la première fois que des Jedi Noirs acquéraient les secrets des Anciens Sith. Forts de ces connaissances, plusieurs Exilés fraîchement promus Seigneur Sith choisirent de ne pas attendre pour prendre leur revanche sur l'Ancienne République - au grand dam de leur Seigneur Noir ! Leur insurrection fut défaite, révélant au reste de la Galaxie la menace Sith latente, mais elle eut tout de même le temps d'avoir quelques retombées... Vestige d'une ancienne maison de la noblesse, une faction d'humains se lança - sous la direction des Sith - dans le tourbillon d'un Empire Tapani qui n'était encore qu'en formation. Leurs enseignements Sith seraient incorporés à l'Ordre de Mecrosa, en -4200, par la Vicomtesse Mireya de Vjun. Ces Tapani avaient leur utilité : leurs talents commerciaux, de même que leurs compétences industrielles, faisaient défaut aux Sith qui avaient fondé leur communauté, lesquels, pourtant, en avaient cruellement besoin pour assouvir leur politique expansionniste et répressive. Ainsi leur confia-t-on la direction des usines, le commandement de vaisseaux. Les Humains s'acquittèrent consciencieusement de leurs tâches et, très vite, leur sang fut mêlé à celui des Jedi Noirs ; la Force était à présent parmi eux. Beaucoup de Seigneurs Sith provenaient encore de la race Sith originelle, mais leur nombre déclinait : les Tapani étaient l'avenir des Sith ; ils ne le reconnaissaient pas ouvertement, mais c'était évident.

Et ils ne croyaient pas si bien dire ! En -5000, Naga Sadow débuta la Grande Guerre de l'Hyperespace. En son nom, l'Omen devait transporter des cristaux Lignan de Phaegon III jusqu'à Kirrek, où une intense bataille était en train de se dérouler. Mais un incident avec le Harbinger précipita une course désastreuse du vaisseau dans l'Hyperespace et, finalement, l'Omen alla s'écraser à la surface de la planète Kesh, un monde d'océans ainsi que de montagnes. Trois cent cinquante-cinq membres d'équipage survécurent initialement au crash, quoique seize parmi eux aient rapidement rendu l'âme. Le petit groupe de rescapés se composait d'humains ainsi que de « Sith Rouges » - c'est à dire de pure race Sith -, ceci ouvrant la voie au tribalisme ; malheureusement, les Massassi qui avaient été embarqués à bord ne supportèrent pas l'environnement de ce nouveau monde... Yaru Corsin, capitaine Sith à qui le commandement de l'Omen avait été confié, dut se livrer à un fratricide afin d'asseoir son autorité. Lui et son équipage, principalement armés de Sabrelasers, taillèrent un Temple à même la roche, évacuant aisément les débris grâce à la Force. Puis ils prirent l'ascendant sur l'espèce native des Keshiri.

La Tribu Perdue des Sith continua d'évoluer et de grandir les millénaires suivants, sous la houlette d'un Cercle Sith des Seigneurs. Fidèle à la Tradition ancestrale de l'Ordre Sith, d'inspiration Jedi, ses membres comptaient dans leurs rangs des apprentis - ou Tyros -, des Sabres Sith, des Seigneurs, ainsi que des Maîtres Sith. Encore plus mortels et insidieux que les Sith auxquels de nombreuses générations de Jedi avaient été confrontées avant eux, ce fut Jacen Solo qui les réveilla, lors de son voyage initiatique de cinq années. Mais un obstacle se dressait encore entre eux et leurs rêves de conquête galactique, un nom murmuré par la Force : celui de Skywalker...

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Jedi Noir
Jedi Noir
Cultures
Omen
Omen
Vaisseaux
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Ordre Sith
Ordre Sith
Organisations
Sith
Sith
Organisations