Sly Moore

Sly Moore était une Umbarienne ambitieuse qui a réussi malgré son espèce à devenir très proche de Palpatine et donc du centre du pouvoir.

Taciturne, la jeune Sly Moore entretenait des rapports réduits au strict minimum avec ses collègues du Sénat. Cela était aussi bien dû à sa nature d'Umbarienne, espèce pas vraiment reconnue pour son caractère sociable, et à son ambition dévorante, qui l'avait menée à faire chanter et pousser à la retraite son prédécesseur Sei Taria. De plus, son teint pâle et sa garde-robe constituée de tenues toujours très longues lui donnaient un air fantômatique. Cette apparence fut à l'origine de rumeurs exagérées sur les pouvoirs de l'Umbarienne. Certes, elle possédait un don de brouillage mental, mais il était très loin de la capacité de contrôle des esprits qu'on lui attribuait.

Cependant, son talent, bien que surestimé, lui fut réellement utile puisqu'elle réussit grâce à lui à devenir aussi proche de Palpatine que ses confidents humains, Sate Pestage et Kinman Doriana. Le Seigneur Sith Darth Sidious faisait endosser à Sly Moore son propre rôle, rendu incroyablement crédible par son don de brouillage mental, afin d'apparaître à deux endroits à la fois. En tandem avec la Main de l'Empereur Sarcev Quest, elle aida l'Empereur Palpatine à faire de plusieurs padawans abandonnés par le Corps Agricole, des Adeptes du Côté Obscur. Elle supervisa également une expérience menée par Borborygmus Gog et Mammon Hoole sur Niobi, qui donna plus tard naissance à enfant mutant du nom de Trioculus. Les plus anciens courtisans de l'Empereur l'avait par ailleurs affublé d'un sobriquet, repris d'un titre du tabloïd Galactic Gossip : la Reine de l'Empire.

Elle disparut soudainement de la cour impériale après une Semaine de Fête du Nouvel An...

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Niobi
Niobi
Personnages
Trioculus
Trioculus
Personnages