Cercle Intérieur Impérial

Cercle Intérieur Impérial

Cercle Intérieur Impérial
Informations générales
Apparition
  • -19 av. BY
Disparition
  • +4 ap. BY
Type d'organisation
  • Groupements politiques
Affiliations
FactionLe Cercle Intérieur Impériale était le collège des conseillers de l'Empereur Palpatine. Parmi eux, Sate Pestage, Ars Dangor, Coh Veshiv, Janus Greejatus, Sim Aloo, et bien d'autres.

Dès l'instauration de l'Empire Galactique en l'an 19 av BY, il apparut clairement qu'en dépit de son caractère autocratique et de sa soif de pouvoir, l'Empereur Palpatine ne pourrait jamais diriger seul la galaxie, fût-ce par le biais de ses centaines de milliers de gouverneurs planétaires.

Par conséquent, il créa un collège de conseillers, le Cercle Intérieur de l'Empereur, qu'il plaça sous la direction des deux assistants qui le servaient avec une loyauté indéfectible depuis l'époque où il n'était que Sénateur de Naboo au sein du Sénat Galactique, Sate Pestage et Ars Dangor, respectivement "numéros un et deux" de l'assemblée, avec les titres de Grand Vizir et Porte-parole Impérial. Véritable gouvernement impérial, le Cercle Intérieur avait la charge de traduire par des lois et des directives les vagues projets et décisions de l'Empereur, puis d'en faire l'annonce officielle au nom de celui-ci - tâche qui revenait d'ailleurs à Ars Dangor -, mais aussi de gérer l'immense machine administrative de l'Empire Galactique en nommant gouverneurs, Moffs et Grands Moffs et supervisant leurs activités, de contrôler l'Armée Impériale et le COMPNOR -dont les deux dirigeants, Ishin-Il-Raz et Crueya Vandron faisaient partie des personnes les plus influentes du Cercle -... Donc, au bout du compte, de gouverner l'Empire au nom de l'Empereur.

La Cercle Intérieur était formé à son apogée de plusieurs centaines de membres, dont seulement quelques douzaines restaient constamment à la disposition de l'Empereur, les autres étant dispersés aux quatre coins de la galaxie pour effectuer leurs missions. Aussi étrange que cela puisse paraître, la constitution du cercle était des plus composites : s'il comptait des personnes aussi dévouées corps et âme à l'Empereur et compétentes que Sate Pestage ou Ars Dangor, des soutiens aussi fiables et indéfectibles que le Baron Ragez D'Asta et le Haut Seigneur Bal Jaset de la Maison Melantha, il intégrait aussi de véritables courtisans aussi sots qu'inefficaces et intrigants, comme Janus Greejatus, Kren Blista-Vanee et Sim Aloo, dont les seuls intérêts semblaient de s'enrichir, de se faire appeler "Seigneur" selon la formule consacrée, et, en fin de compte, de servir de distraction à l'Empereur.

En effet, celui-ci prenait un grand plaisir à laisser se développer, voir à encourager, de véritables luttes d'influence et guerres intestines entre ses conseillers les moins brillants, où chacun convoitait les responsabilités de son voisin, tentait de le discréditer par des manoeuvres de désinformation, des complots ou des alliances tacites, ou de l'impressionner et de l'induire en jalousie avec des costumes grandioses et luxueux. En effet, ces conflits d'intérêt avaient l'avantage de maintenir ses conseillers dans un état de dépendance vis-à-vis de lui, et d'imposer des obstacles à leur ambition. De fait, seule une poignée de conseillers, dont Pestage et Dangor ne se laissaient pas entraîner dans cette spirale destructrice, leur dévotion envers l'Empereur et l'Empire en faisant des bourreaux de travail désintéressés par les complots de cour bénéficiant d'une totale confiance de la part de Palpatine.

Chambre du Cercle Intérieur

Chambre du Cercle Intérieur

Devenu l'autorité politique suprême et incontestée de l'Empire Galactique après la dissolution du sénat Galactique - décision officialisée par un communiqué d'Ars Dangor à destination des Grands Moffs - tandis que l'Empereur se retranchait de plus en plus fréquemment du monde pour étudier le Côté Obscur, le Cercle Intérieur Impérial fut véritablement décimé lors de la bataille d'Endor, quand nombre de ses représentants qui accompagnaient l'Empereur dans sa "tournée d'inspection" de l'Etoile Noire II périrent lors de l'explosion de la station spatiale.

Bien qu'officiellement dissout par la mort de l'Empereur, le Cercle Intérieur connut, dans les années qui suivirent la bataille d'Endor, au moins deux avatars : le Consel Dirigeant Impérial ou "Cabal" dirigé par Ars Dangor, qui fit office de gouvernement lorsque Sate Pestage se trouva nommé Empereur de facto et avec qui il entra en conflit du fait des jeux politiciens d'Ysanne Isard, puis qui soutint le Grand Amiral Thrawn avant de se rallier à l'Empereur ressuscité ; et le Conseil Dirigeant Impérial Intérimaire, création de Sarcev Quest après la mort du Clone de l'Empereur - mais qui ne survit pas aux malfaisantes activités d'un Xandel Carivus téléguidé en sous main par Nom Anor.

Véritable corps dirigeant de l'Empire, auquel l'Empereur laissait presque toute latitude d'action, le Cercle Intérieur Impérial ne put paradoxalement pas survivre à la mort de celui-ci, du fait de la disparition d'une autorité suprême maintenant tous les conseillers sous sa dépendance. Minées par les luttes d'influence encouragées après Endor par Ysanne Isard, déconnectées du soutien vital que représentaient les forces armées impériales - la preuve la plus flagrante étant la grotesque et fameuse "Guerre de Purification"- toutes ses réincarnations furent vouées à l'échec, entraînant dans la tourmente l'Empire tout entier.

Membres connus : Grand Vizir : Sate Pestage Porte-parole : Ars Dangor

Conseillers : Sim Aloo Ragez d'Asta Kren Blista-Vanee Coh Veshiv Paltr Carvin Challer Janus Greejatus Ishin-Il-Raz Bal Jaset Nefta Plumba Sarcev Quest Bregius Golthan Crueya Vandron Rodin Hlian Verpalion Alec Pradeux

Conseillers présumés : Mas Amedda Sly Moore

Références

Les plus consultés ensuite...