Sian Jeisel

Née sous la République Galactique, Jeisel fut amenée dès son plus jeune âge au Temple Jedi de Coruscant pour y étudier les courants subtils de la Force. Afficher le sommaire

Née sous la République Galactique, Jeisel fut amenée dès son plus jeune âge au Temple Jedi de Coruscant pour y étudier les courants subtils de la Force. Ses nombreuses aptitudes lui permirent de réussir les différentes épreuves et de recevoir par la suite le titre de Maître.

Schisme

Lorsque la Guerre des Clones éclata dans la Galaxie, les membres de l'Ordre Jedi furent sollicités dès la sanglante Bataille de Geonosis pour prendre la tête des différentes unités de la nouvelle Grande Armée de la République découverte par Obi-Wan Kenobi sur Kamino. Bien évidemment, les multiples affrontements contre les forces de la Confédération des Systèmes Indépendants du Comte Dooku requéraient de nombreux officiers sur le terrain. Ce bouleversement commença à fissurer considérablement l'unité Jedi. Quelques mois après le début des affrontements, Sian décida de rompre ses engagements et de rejoindre un groupe de cinq dissidents menés par Sora Bulq. Craignant un schisme, Mace Windu chargea Quinlan Vos, l'ancien apprenti de Tholme, de contacter ses collègues afin de négocier leur retour. Ce dernier parvint à organiser un rendez-vous dans la résidence familiale du Weequay sur Ruul, une petite lune satellite de la planète Sriluur. Cependant, ils acceptaient uniquement de s'entretenir avec un individu habilité à parler au nom du Conseil des Jedi, en l'occurrence le Korunnai. Le jour de l'entrevue tant attendue, Jeisel se chargea de déblayer le chemin du bâtiment principal à l'aide de son Sabrelaser.

Une fois sa tâche terminée, elle rejoignit K'Kruhk près d'un point d'eau. Sur place, elle découvrit son ami en compagnie de Windu. Elle entendit notamment l'humain démontrer à son interlocuteur que les Jedi avaient toujours pris les commandes des opérations militaires en période de troubles quand la situation l'exigeait, un argument qui faisait assurément écho à l'Armée de la Lumière du Général Hoth constituée à l'époque des Nouvelles Guerres Sith pour affronter la Confrérie des Ténèbres du Seigneur Sith Kaan. La Devaronienne sortit alors des broussailles pour lui demander combien de morts seraient nécessaires pour triompher cette fois-ci. Le Whiphid, qui lui faisait face, s'inquiéta de la voir avec son arme activée à la main. Lorsque la lame se rétracta, Mace se leva et lui rappela qu'elle avait toujours été une très bonne Jedi qui n'avait jamais reculé devant une mission difficile. Il finit par lui expliquer qu'il ne comprenait pas pourquoi elle avait renoncé à ses principes si rapidement. Prenant le temps de choisir ses mots, Sian s'installa à ses côtés pour lui exposer son point de vue sur les événements récents. Elle ne voyait absolument pas l'intérêt de défendre une République corrompue et de prendre le risque de se corrompre par la même occasion. Les Jedi étaient dévoués au maintien de la paix depuis des millénaires, mais devaient désormais combattre. Ils avaient juré de préserver la vie, mais étaient poussés à tuer leurs ennemis. Ils souhaitaient combattre en minimisant les pertes, mais les soldats clones étaient produits en masse pour mourir. Ces nombreuses incompatibilités avec sa propre philosophie et le massacre de ses pairs l'obligeaient à remettre considérablement en cause sa loyauté envers l'Ordre.

Sian face à Ventress sur Ruul. Sian face à Ventress sur Ruul.
Quelques minutes plus tard, Bulq apparut avec de la nourriture et le reste des dissidents, Rhad Tarn et l'une de ses anciennes Padawans Mira. Ils commencèrent à débattre mais n'arrivèrent à aucune conclusion satisfaisante. Alors qu'ils se séparaient pour passer la nuit, Jeisel décida de méditer. Soudain, elle ressentit une profonde perturbation dans la Force. Elle retourna sur ses pas et aperçut l'un des Dark Acolytes de Darth Tyranus, Asajj Ventress, affronter Sora. Mira qui s'était précipitée vers l'intruse pour défendre son mentor fut mortellement blessée. Sian reçut à son tour un violent coup de pied à la mâchoire. Les autres Jedi arrivèrent en renfort et l'Adepte du Côté Obscur engagea le combat avec eux. Cependant, avant de quitter les lieux, elle prit soin de diriger son regard en direction de Windu et de l'accuser d'avoir sollicité son aide pour s'occuper des dissidents. Une phrase qui poussa les personnes présentes à se poser des questions. Troublée, la Devaronienne s'interrogea sur l'implication du Korunnai dans ce complot. Finalement, elle se lança à la poursuite de la Sœur de la Nuit avec K'Kruhk et Rhad Tarn. Sentant la colère émaner du jeune homme, la meurtrière s'amusa à le pousser dans ses derniers retranchements en l'encourageant à se joindre à elle. Il bascula définitivement dans le Côté Obscure sous les yeux de ses deux confrères.

Sans perdre de temps, Jeisel activa son Sabrelaser et se précipita vers lui. Le Whiphid s'élança à son tour sur Ventress. Sian tenta vainement de convaincre son adversaire de renoncer à l'obscurité avant de percuter violement le sol. N'ayant aucune autre solution, elle fit appel à la Force pour récupérer son arme et assena un coup mortel au Jedi Noir. Mace arriva à la dernière minute pour empêcher Asajj de neutraliser définitivement K'Kruhk. Il les informa que le Weequay était en fait le véritable investigateur du complot visant à les éliminer. Ils parvinrent finalement à rejoindre la navette du Korunnai sous les tirs meurtriers d'une poignée de droïdes reconfigurés. Sur le trajet du retour, Windu demanda au deux survivants de se rendre auprès des autres Jedi indécis qu'ils représentaient pour les informer de la traîtrise de Sora Bulq. La Devaronienne accepta de lui rendre ce service et d'endosser son rôle de Général malgré ses réticences.

Embuscade de Drongar

Environ six mois et demi plus tard, Sian embarqua sur le Croiseur Acclamator VCD987 en compagnie des Maîtres Kai Justiss et Tsui Choi pour apporter des troupes supplémentaires sur Drongar. La Grande Armée de la République et la Confédération des Systèmes Indépendants se battaient sur cette planète afin de prendre possession des champs de Bota. Une plante médicinale aussi efficace que le Bacta. Lorsqu'ils arrivèrent en orbite, le vaisseau tomba dans une embuscade. Malgré l'effort des clones pour repousser les Séparatistes, le bâtiment fut abordé. Jeisel eut également la surprise de rencontrer le Comte Dooku en personne sur le pont à la tête de ses hommes, dont Sora Bulq. Le Seigneur Sith tenta de semer le doute chez son adversaire en soulevant son récent dilemme. Elle lui répondit simplement qu'elle était étonnée de le rencontrer alors qu'il avait l'habitude d'envoyer ses Dark Acolytes tuer les Jedi. Darth Tyranus décida de les relâcher comme pour faire croire à une certaine clémence en territoire neutre en prenant soin de s'adresser à eux en utilisant les termes « frère » et « sœur ». Une décision qui pousserait sans aucun doute les autres Jedi à se poser des questions sur sa véritable nature.

Le Siège de Saleucami

Environ deux ans et demi après la Bataille de Geonosis, Tholme découvrit sur Saleucami, grâce à des informations fournies par Akku Seii, une mystérieuse armée de clones Morgukai entraînée par des instructeurs Anzati pour renforcer les rangs de la Confédération des Systèmes Indépendants. En réponse, la Grande Armée de la République prépara une force d'intervention impressionnante pour éliminer cette nouvelle menace. Avec le soutien du Star Destroyer Venator du célèbre Capitaine Sagoro Autem et la Méditation de Combat de Oppo Rancisis, Jeisel mena l'assaut terrestre aux côtés des Généraux Quinlan Vos, Ausar Auset, Durnar, T'Bolton, Xeltek, A'Sharad Hett et K'Kruhk. Au même moment les escadrons menés par Aayla Secura et Xiaan Amersu se chargèrent d'escorter des vaisseaux de débarquement. Malheureusement les Jedi furent rapidement débordés. Face à cette situation, la Devaronienne demanda aux deux Twi'leks de tenter de détruire les canons lourds qui décimaient littéralement les clones. Une explosion finit par dévoiler par le plus grand des hasards un accès souterrain utilisé par les Séparatistes qui menait directement au générateur de bouclier des batteries défensives. Les Marines Galactiques se positionnèrent autour du cratère et Sian suivit Vos à l'intérieur des tunnels. Quelques minutes plus tard, ils procédèrent à la destruction de la source énergétique avec un détonateur thermique. Ainsi les engins de type A6 Juggernaut, NR-TT, Tank de combat TX-130S et AT-TE purent progresser sans le moindre problème. Cette intervention obligea notamment les troupes ennemies à se réfugier derrière des boucliers encore plus puissants.

 Jeisel sur Saleucami. Jeisel sur Saleucami.
Dans la soirée, Jeisel rejoignit son ami Whiphid pour l'interroger au sujet de Vos. Elle n'arrivait toujours pas à lui faire confiance depuis son retour de sa mission d'infiltration du cercle privé du Comte Dooku, et cela malgré des explications pertinentes sur ses actions passées approuvées par le Conseil des Jedi. Cette discussion prit fin avec l'arrivée de Morgukai. Sabrelaser au clair, la Jedi fondit sur les nouveaux arrivants avec K'Kruhk. A'Sharad Hett arriva dans la seconde avec des hommes en renfort. Rancisis affronta à son tour des Anzati au poste de commandement. Sora Bulq profita de la diversion de ses alliés pour assener un coup mortel au Thisspiasian par derrière.

Peu après ces événements tragiques, les Jedi survivants se réunirent pour honorer la mémoire de leurs frères tombés. Lors de l'assaut final élaboré par le Kiffar, Sian mena avec K'Kruhk les diverses unités présentes afin d'éliminer les Niktos qui sortiraient des souterrains. Quinlan et Aayla neutralisèrent le bouclier principal en faisant exploser les centrales. Pendant ce temps, Xiaan Amersu prit la tête des Chasseurs RCO-170 avec le fils de Sharad Hett pour éliminer une pièce d'artillerie qui empêchait Sagoro de se mettre en position. L'appareil de l'ancienne Padawan de J'Mikel fut sévèrement touché lors de la phase d'approche et elle s'écrasa volontairement sur la cible sous les yeux de ses pilotes. Le Capitaine Autem procéda finalement à la destruction du complexe de clonage souterrain. Le Siège de Saleucami se termina avec une victoire Républicaine et des pertes énormes. Avant de quitter la planète, Jeisel partit à la rencontre de Vos pour s'excuser d'avoir douté de lui.

Sacrifice

Sacrifice. Sacrifice. Quelques heures plus tard, Sian et K'Kruhk se préparèrent à quitter les lieux pour rejoindre Ki-Adi-Mundi et le Commandant Bacara sur Mygeeto. Ils finirent par embarquer à bord d'une Navette Theta avec une escorte de RCO-170. Alors que l'appareil allait plonger en hyperespace, une Frégate de Communication Munificient du Clan Bancaire Intergalactique de San Hill fit son apparition. Le Whiphid ordonna aux pilotes de viser le pont du bâtiment ennemi. Les clones s'exécutèrent et profitèrent d'une fenêtre de sortie pour passer en vitesse lumière en compagnie des chasseurs restants. Le Maître contacta le Cereen pour lui expliquer leur situation et le petit groupe mit le cap sur Bogden 3, une planète qui abritait un centre de formation Jedi, afin de procéder aux réparations. Lorsque les vaisseaux arrivèrent sur place, les passagers furent accueillis par les jeunes apprentis du Clan des Hawkbats Volants et Du Mahn. Cette dernière essaya de tempérer l'impatience de ses élèves en les envoyant préparer le repas avec Maître Chase Piru.

Peu après, les invités s'installèrent dans la salle commune pour se restaurer. Mais soudain, un Capitaine Clone enfila son casque en ordonnant à ses hommes d'ouvrir le feu sur les Généraux. K'Kruhk fut le premier à activer son Sabrelaser et neutralisa l'officier. De son côté, Du utilisa ses pouvoirs pour créer un bouclier autour de ses élèves tout en envoyant ses adversaires à terre. Malheureusement, elle reçut une décharge mortelle dans le dos alors qu'elle accompagnait les enfants vers la sortie. Consciente du danger, Sian ordonna à son confrère de fuir avec les Hawkbats Volants et Piru. Grâce à sa parfaite maîtrise des Pouvoirs de la Force, elle essaya de gagner du temps pour permettre à ses compagnons de rejoindre la navette. Profitant de son élan, Jeisel saisit un détonateur thermique accroché à la ceinture utilitaire de l'un des clones et l'actionna. Elle succomba avec l'ensemble des soldats dans la déflagration qui souffla le bâtiment. La Devaronienne devint ainsi l'une des nombreuses victimes de l'Ordre 66.

Articles en rapport

Comte Dooku
Comte Dooku
Personnages
K'Kruhk
K'Kruhk
Personnages
Sora Bulq
Sora Bulq
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations