Siège de Saleucami

Une des dernière batailles majeures de la Guerre des Clones, qui fut pour la République un véritable bourbier. La République dut combattre des armées de clones Morgukais créées par les séparatistes. Afficher le sommaire

C'est à la suite des recherches menées par Quinlan Vos sur Sora Bulq, un ex-Maître Jedi passé dans le camp séparatiste, que Tholme et Aayla Secura découvrirent l'existence de nouveaux individus Morgukais alors que la race était censée avoir disparu. En analysant les journaux de bord du Jedi paria, Tholme mit à jour ses fréquents voyages sur Saleucami. Persuadé que Bulq et les séparatistes y préparaient un mauvais coup, Tholme décida de se rendre sur place pour découvrir de quoi il en retournait. Il découvrit rapidement l'existence d'une installation de clonage secrète dirigée par les séparatistes qui s'employaient à créer une armée de guerriers Morgukais formés aux techniques ancestrales et redoutables des Anzatis. Conscient de l'ampleur de sa découverte, Tholme contacta immédiatement le Temple Jedi juste avant d'être contraint de fuir après avoir été découvert. Le Chancelier Suprême Palpatine décida d'envoyer de toute urgence des bataillons de clones et des généraux Jedi dans l'espoir d'empêcher la création d'une telle armée. Ainsi, Jedi et soldats se dépêchèrent jusqu'à Saleucami, dans la Bordure Extérieure, sans savoir qu'ils allaient se plonger au cœur d'un bourbier, et mener l'une des dernières grandes offensives de la République quelques semaines seulement avant son effondrement.

I - L'enlisement des troupes républicaines :

Pour la République et les Jedi, les ennuis n'avaient pas tardé à faire leur apparition. Barricadés dans une des caldeiras de la planète, les séparatistes avaient réussi à tenir tête aux forces d'assauts républicaines à grands coups de boucliers, de canons à ions et de canons planétaires. Ces défenses imprévues avaient tué dans l'œuf les plans de la République, privée du soutien de sa flotte et de ses bombardements. La bataille devait donc se faire au sol et devait se gagner plateau par plateau, centimètre par centimètre. Pendant plus de cinq mois, les Jedi et les clones durent affronter la menace qu'ils étaient venus exterminer : une armée de Morgukais extrêmement bien entraînés et formés aux arts Anzatis. On aurait pu croire que le piétinement des affrontements aurait émoussé la détermination des Jedi, mais ces derniers disposaient d'un atout de taille : le Maître Oppo Rancisis et sa fabuleuse Méditation Guerrière. Grâce à lui, les Jedi savaient que la victoire était possible, ils savaient que bientôt la voie leur serait ouverte, et tout naturellement, ils combattaient et luttaient pour leur survie en attendant que cette occasion ne se présente un jour.

L'armée de la République attaquant les positions séparatistes L'armée de la République attaquant les positions séparatistes

Ce fut chose faite, lorsqu'une explosion creusa un accès jusqu'au réseau de tunnels souterrains utilisé par les séparatistes. Passant sous les lignes ennemies et les boucliers protecteurs, Quinlan Vos, nommé second de Maitre Rancisis et la Jedi Jeisel parvinrent à piéger les infrastructures séparatistes et à faire sauter le bouclier, libérant ainsi le passage pour les attaques aériennes effectuées par les chasseurs. Privées de leurs défenses, les troupes séparatistes quittèrent la zone de combat et se replièrent au cœur de la caldeira pour se mettre à l'abri derrière leurs boucliers. La république profita de ce moment de répit pour gagner du terrain et faire rapprocher leur camp avancé.

II - A l'assaut de l'imprenable forteresse :

Les quelques kilomètres de terrains récupérés par la république ne suffirent pas à donner un avantage significatif pour la victoire. Les séparatistes s'étaient repliés dans la caldeira, juste au dessus du complexe de clonage et derrière de puissants boucliers alimentés de manière infinie par les sources géothermales du sous sol. Cependant, Quinlan Vos fut entretemps contacté par Skorr, un des bras droits de Dooku sur Saleucami, qui souhaitait qu'il remplisse son rôle d'agent double et d'informer les séparatistes des plans de la république. Quinlan Vos accepta la rencontre mais avec un tout autre dessein : c'était pour lui la voie royale pour s'infiltrer au cœur du complexe séparatiste et tuer Sora Bulq qu'il croyait être le second Sith. Mais Dooku ne laissa pas le temps à Vos de préparer ses plans. Il l'envoya traquer et tuer son ancien Maître, Tholme, qui se cachait dans le complexe séparatiste et sabotait les installations depuis des mois tout en restant introuvable.

Quinlan Vos après avoir tué son Maître Quinlan Vos après avoir tué son Maître Vos se mit à la recherche de son maître et le trouva au cœur des sources géothermales. Il lui expliqua ce qu'il avait découvert au gré de ses recherches et lui avoua sa conviction de vouloir tuer Sora Bulq, le second Sith. Mais Tholme ressentit la haine et la colère en son ancien apprenti et refusa de l'aider à assassiner Bulq. Devant le refus de son ancien maître et pour assurer sa couverture auprès de Dooku, Quinlan décida de le défier et de le tuer. Après un combat acharné entre le maitre et l'ancien apprenti, Vos désarma Tholme et lui offrit une dernière chance de l'aider. Tholme refusa à nouveau avant d'être emporté dans un éboulement et de chuter dans un lac de lave en fusion.

Pendant ce temps à la surface, Dooku avait organisé un plan afin de faire assassiner Oppo Rancisis qui représentait le véritable avantage de la république sur Saleucami. En endossant le double rôle de Général et de coordinateur des combats grâce à la Méditation Guerrière, sa disparition était sans doute le meilleur moyen de déstabiliser la République déjà affaiblie par le manque de réapprovisionnements. Ainsi, les séparatistes organisèrent une attaque de diversion qui força Rancisis à entrer en Méditation Guerrière. C'est à ce moment que des tueurs Anzatis s'infiltrèrent dans ses appartements pour tenter de les tuer. Mais Rancisis avait détecté la présence des tueurs et les combattit avec la Force et son sabrelaser. Trop concentré sur le combat, le Maitre Jedi ne put sentir la présence dissimulée de Sora Bulq dans son dos. Ce dernier tua le Maitre Jedi en lui plantant la lame de son sabrelaser dans le dos.

Maitre Oppo Rancisis quelques instants avant sa mort Maitre Oppo Rancisis quelques instants avant sa mort

A la suite de cet événement tragique, Quinlan Vos prit le commandement de l'opération et organisa une attaque à la fois aérienne et terrestre sur les installations séparatistes. Les clones, menés par K'Kruhk et Jeisel eurent pour rôle d'attirer les armées Morgukai à l'extérieur des boucliers pendant que Xiaan Amersu et A'Sharad Hett menèrent les attaques aériennes à bord de leurs chasseurs. Vos quant à lui, infiltra les tunnels séparatistes avec Aayla Secura dans le but de faire sauter le bouclier. Alors que Aayla posait les derniers explosifs, Vos lui faussa compagnie pour rejoindre en douce Sora Bulq, Skorr et le compte Dooku présent par hologramme. Là, Vos révéla les plans d'attaque qu'il avait donné pour faire tomber les défenses séparatistes, du moins en apparence, car Vos avait soigneusement modifié quelques détails. Bulq amena alors à Vos son amie Khaleen Hentz qu'il présenta comme un agent double de Dooku. De par son image holographique, Dooku raconta à Vos que l'amour Khaleen pour lui était faux et qu'elle avait agi sous ses ordres. Quinlan ne se laissa pas duper, et révéla finalement à Dooku sa vraie nature :

Fini de jouer, Comte. Finis les faux semblants. Je sais qui je suis. Mon choix est fait. Je m'appelle Quinlan Vos et je suis un Jedi !
_Quinlan Vos

A ces mots, Skorr et Sora Bulq l'attaquèrent mais il fut immédiatement rejoint par Tholme, qui avait en fait fait croire à sa mort en tombant dans le lac de lave. Vos affronta Skorr en combat singulier et ce dernier lui avoua qu'il n'existait pas de second Sith et que Dooku l'avait berné. Sous la colère, Vos le propulsa avec la Force et son adversaire périt dans un gouffre de lave.

Pendant ce temps, les explosifs posés par Aayla Secura détruisirent le bouclier, ce qui ouvrit la voit aux attaques aériennes. Mais Xiaan Amersu fut grièvement touchée et son chasseur alla s'écraser contre le canon planétaire. Son sacrifice permit à la flotte de la République de se positionner pour débuter le bombardement orbital et anéantir les installations séparatistes.

Dans les tunnels, Aayla rencontra Bok, le dernier des Morgukais, sur son chemin. Elle le combattit avec acharnement jusqu'à ce que ce dernier ne rende inutilisable son sabrelaser avec son équipement à base de cortose. Mais Aayla n'avait pas dit son dernier mot. Profitant de la furie vengeresse de son assaillant, elle le propulsa dans un champ de rayons lasers avec la Force ce qui le désintégra sur le coup. La twi'lek n'eut pas le temps de se remettre de son combat puisqu'elle sentit immédiatement la détresse de son ancien Maître, Quinlan Vos. Ce dernier avait en effet retrouvé Sora Bulq alors qu'il allait achever Tholme et l'avait engagé en combat singulier. Cependant, pour Vos, il s'agissait bien plus que d'un simple combat : il avait à sa merci la personne qu'il croyait être le second Sith, il luttait pour ne pas utiliser sa colère tout en devant écouter les sermons de Dooku qui lui racontait que les Jedi s'étaient servis de lui. Mais Tholme et Aayla s'unirent pour le guider sur la voie de la lumière et Vos frappa sans crainte et sans haine, un coup parfait, net et précis qui acheva Sora Bulq.

K'Kruhk et A'sharad Hett K'Kruhk et A'sharad Hett

Entretemps, le général Autem qui commandait la flotte de la République avait ordonné le lancement du bombardement. Les rayons à haute densité tirés depuis l'orbite pulvérisèrent la caldeira et le complexe séparatiste. Heureusement, les Jedi et Hentz purent s'enfuir in extremis grâce aux tunnels que Tholme avait appris à connaître durant ses longs mois d'errance.

III - La fin d'une bataille épique :

Le siège de Saleucami se termina par quelques batailles au cours desquelles les derniers clones Morgukais furent tous décimés. Après six mois de bataille, la République laissa Saleucami en ruine, tout en promettant que la République reconstruirait ce qu'elle avait détruit. Mais la reconstruction ne ramènerait jamais ceux dont le sang avait coulé pour l'obtention de cette victoire : Oppo Rancisis, Xiaan Amersu, Ausar Auset...

A la suite de cet affrontement, Quinlan prit la lourde décision de quitter l'Ordre Jedi après avoir effectué la prochaine mission qu'on venait de lui assigner sur Boz Pity. Aayla Secura fut, elle, assignée sur Felucia, une planète qu'elle ne quitterait jamais. Sans le savoir elle venait de vivre ses derniers instants avec son Maître, et avec les siens.

Articles en rapport

Aayla Secura
Aayla Secura
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Quinlan Vos
Quinlan Vos
Personnages
Sith
Sith
Organisations
Sora Bulq
Sora Bulq
Personnages
Tholme
Tholme
Personnages